A faire lors de vos vacances dans le Haut-Rhin

Le Haut-Rhin mérite votre visite lors de vos escapades sur les routes touristique, c'est aux voyageur curieux, quittant les sentiers battus, qu’il dévoilera ses détours les plus secrets.

Laissez-vous surprendre, à chaque étape, par l’art de vivre alsacien, son patrimoine, son histoire et sa créativité culinaire qui fait de l’Alsace, avec la complicité de ses vins, l’une des régions les plus gourmandes de France !

Actvité touristique dans le Haut-Rhin

• La route des Vins

Chacun des 170 km parcouru de la Route des Vins vous convie à aborder une région où la vie est un art. Au premier regard, la Route des Vins d’Alsace offre une véritable image de carte postale.

Les vignes pimpantes grimpant à l’assaut des forêts vosgiennes, ruines de fiers châteaux du Moyen Age, villages aux vieux remparts qui ne protègent plus que le bonheur des ruelles fleuries, de winstubs accueillantes, des caveaux en fête.

Mais aussi des demeures séculaires, des églises romanes ou encore des fontaines généreusement léguées par la Renaissance. Pour toutes ces images inoubliables,

De la Porte de Marlenheim à celle de Thann, prenez le temps de découvrir l’âme de la Route : rencontrez les vignerons, dégustez leurs vins, perdez-vous dans les rues des cités médiévales puis, loin de la multitude, parcourez les sentiers viticoles et admirez, dans les vignes haut perchées, le panorama qui n’appartiendra qu’à vous le temps d’une pause.

Munster capitale du fromage

Ville fortifiée jusqu’au début du 19e siècle, Munster a été durement éprouvée par les bombardements de la Première Guerre mondiale, qui ont réduit à néant la quasi totalité d’un patrimoine bâti ancien dont il subsiste aujourd’hui peu de témoins (Grand Rue, rue de Luttenbach, quartier de l’Elm).

Les principaux édifices publics ont cependant résisté, comme l’hôtel de ville édifié en 1550, la Laube (halle) construite en 1503 sur la place du Marché (déplacée vers 1867 rue Saint-Grégoire) et les écoles financées par les industriels Hartmann.

Le paysage urbain reste aussi marqué par la présence de bâtiments de l’abbaye bénédictine Saint-Grégoire, comme le palais abbatial (fin du 18e siècle) donnant sur la place du Marché, une portion du cloître à arcades et le bâtiment dit du prélat (fin du 17e siècle, actuel siège du PNRBV). Le cœur de la ville a par la suite été augmenté de quartiers périphériques dans les années 1930 et 1950, présentant d’élégantes villas (quartiers du Graben, du Dubach, du Moenchberg).

Enfin, vous remarquerez à l’entrée est de la ville, l’ancienne propriété d’Albert Hartmann, transformée en parc public, présente des œuvres sculptées du début du 19e siècle (pont aux griffons, pont aux sphinges, statue de Neptune).

• Le Lac de Gérardmer

Situé à 29 km de Soultzeren, long de 2,2 km, large de 750 m et profond de 38 m, le lac de Gérardmer est un lieu propice aux activités comme la planche à voile, la voile, la pêche, la baignade, le pédalo... Le tour du lac est également aménagé pour une belle balade de 6 km.

• Le Val d’Argent

La Vallée de Ste Marie aux Mines fut l'un des principaux domaines argentifères d'Europe à la fin du Moyen-Age, et plus récemment, un centre réputé dans le monde pour la qualité de ses tissus.

Au XVIème siècle, les hommes s'enflamment pour l'extraction des métaux en tout genre et surtout pour l'argent. Le filon exploité est alors le plus riche de France. Il est possible de visiter d'anciennes mines d'argent et revivre la vie des mineurs.

• La Mine St Louis-Eisenthur

Point de départ : au centre de patrimoine minier à 5 km en voiture du départ du sentier minier. L'autre activité florissante de ce Val d'Argent était le textile. C'est surtout au XVIIème que l'activité se développe : on trouve des drapiers, des passementiers... Les filatures, les teintureries s'installent attirées par la qualité de l'eau.

• La Maison de Pays

Elle raconte le passé minier en présentant un large éventail d'activités. Elle retrace également l'autre activité à savoir le textile en présentant les techniques et procédés utilisés.

• Château du Haut Koenigsbourg - 60 km

Vue du chateau du haut koenigsbourg sur la plaine d alsace au fond la foret noire route des chateaux d alsace guide du tourisme copieEntre Colmar et Selestat, le château domine la plaine du Rhin. Ancienne forteresse depuis le XIIème siècle, détruite en partie au XVIIème, le château a été reconstitué au début de notre siècle. Le château du Haut-Koenigsberg est une forteresse constituée par un massif donjon central entouré d'une double enceinte fortifiée.

Le grès rose employé dans les murailles, le charme du jardin intérieur adoucissent la rudesse de cette architecture militaire. Après avoir traversé deux enceintes on gagne le château par un pont-levis.

Aux étages supérieurs on peut visiter les chambres d'amis, la salle des Fêtes, les appartements, la chapelle, la salle des chevaliers qui renferme de nombreuses armes. Du haut du grand bastion on a un très beau panorama.

• Mont-Sainte-Odile

Odile, fille du Duc Etichon d'Alsace, née en 660, est aveugle. Un drame pour cette importante famille, qui au lieu de la tuer, l'enverra dans un couvent en Bourgogne. Elle retrouve la vue le jour de son baptême. Elle revient en Alsace, mais afin d'échapper aux chevaliers de son père, elle s'enfuit dans la forêt.

Devant elle, tel un miracle, les rochers s'écartent pour la laisser entrer et se referment derrière elle. A cet endroit, Sainte Odile fonde un monastère et guérit de nombreux aveugles.

Le Hohenbourg devient ainsi le Mont-Sainte-Odile, un des principaux lieux de pélerinage de France. On y implore l'aide de cette Sainte, morte en 720, surtout pour les maladies des yeux.

L'Eglise du Couvent : avec son chemin de croix en marquetterie, l'Eglise du Couvent est une des curiosités de la région.

Les vitraux représentent la vie de la sainte :

  • La Chapelle Sainte Odile : elle renferme le tombeau de la Sainte. Le sarcophage date du 8ème siècle.
  • La Chapelle des Larmes : c'est là, que Sainte Odile a pleuré et prié sur la tombe de son père. Les mosaïques sont de toute beauté.
  • La Chapelle des Anges : les mosaïques montrent la naissance du sauveur et représentent les Anges qui gardent l'accès au Paradis.
  • La Source Sainte-Odile : elle se trouve plus bas dans la forêt (40 mn à pieds A/R).
  • La Statue de Sainte-Odile : elle bénit la plaine d'Alsace.

• Colmar

Située au centre de l’Alsace, entre les deux autres grands pôles industriels que sont Strasbourg et Mulhouse, Colmar est une étape incontournable lors de vos escapades sur les routes touristiques. La ville, de taille moyenne, possède de très nombreux monuments et ses quartiers typiques sont particulièrement beaux et bien mis en valeur.

Par ailleurs, Colmar possède plusieurs musées intéressant, dont le très célèbre musée des Unterlinden.Colmar est une véritable ville-musée, chaque maison est par elle-même un chef-d'oeuvre. Le mieux est de flâner dans les rues de la vieille ville pour apprécier les maisons à colombages. On peut voir à plusieurs endroits des oeuvres du sculpteur Bartholdi.

• Kaysersberg

Kaysersberg guide du tourisme du haut rhinJalon illuminé sur la route des Vins, Kaysersberg, surprend par le charme de ses sites médiévaux groupés autour de l’église (portail roman et au retable sculpté, chef d’œuvre rarement égalé) et du pont fortifié dominé par le château (vestige de l’ancienne ville libre de la décapole).

Sa position stratégique ranime le souvenir de la route Romaine qui reliait l’Alsace à la Lorraine. C’est une des plus charmantes cités d’Alsace avec ses ruelles pavées et ses maisons à colombages richement ornées. Son hôtellerie accueillante offre de quoi satisfaire le plus exigeant.

De plus, la ville natale du docteur Schweitzer se signale par ses possibilités de camping et l’agrément de ses promenades forestières dans un calme absolu. Située sur la route de St Jacques de Compostelle.

• Riquewihr

Riquewihr, superbe village sorti d'un conte de fées, se blottit au pied des Vosges, sur la route des vins, à 12 kilomètres de Colmar. La ville la plus célèbre du vignoble alsacien porte la marque de l’histoire. Riquewihr n’a pratiquement pas bougé depuis la Renaissance, époque faste où le vin créa nombre de fortunes. Ici tout est à voir et à faire.

Riquewihr mérite amplement son label de "plus beaux villages de France". Les ruelles pavées groupées autour du tracé de l'ancien rempart de 1291et les maisons pittoresques à colombages, parfois peintes en rouge, vert ou jaune vifs, offrent au visiteur un charmant visage de l'Alsace.

Les visiteurs qui flânent le long de ses rues admireront notamment "l'Obertor", la porte supérieure des remparts, édifiée au XVIème siècle, qui a conservé sa herse et l'emplacement de l'ancien pont-levis, et la tour-beffroi du "Dolder", qui élève ses quatre étages de briques et de colombages au-dessus de la ville.

Dans les rues du Cerf et de Saint-Nicolas, on découvre d'imposantes demeures et les plus observateurs remarqueront les pittoresques poteaux de bois sculptés et peints ainsi que les enseignes métalliques ouvragées, signalant commerces et boutiques.

• Eguisheim

Grand Prix National du fleurissement depuis 1989, classé l'un des Plus Beaux Villages de France en 2003, médaille d'or du concours européen de l'Entente Florale en 2006...

Ce berceau du vignoble alsacien, enroulé en cercles concentriques et multicolores autour de son château, ne compte plus ses titres de noblesse.

Eguisheim, cité médiévale, berceau du vin d'Alsace, Grand Prix National du Fleurissement, l'un des plus beaux villages de france, est un lieu où l'on cultive l'amitié, l'accueil, la joie de vivre, le respect de ses racines et l'ouverture des autres. C'est tout cela qui fait l'originalité de cette belle cité et son attachement pour ceux qui y vivent ou qui la visitent.

Sa découverte n'est jamais achevée puisqu'elle change au fil des 4 saisons en présentant chaque fois un aspect différent. Eguisheim, village magique, veut rester cette commune que l'on visite mais aussi cette terre où l'on revient parce que l'on s'y sent bien

Nos coups de coeur dans le Haut-Rhin

Hébergement :

Restauration :

Préparez vos vacances dans le Haut-Rhin avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour dans le Haut-Rhin avec nos partenaires

  • Séjour Randonnées en raquette en Alsace

    Soultzeren hivers guide touristique alsace

    Pour partir à la découverte des coins les plus secrets des paysages d'Alsace de ses forêts, pour les amateurs de sports d’hiver et de petites stations familiales, le massif des Vosges vous attend. La raquette à neige en Alsace est une des activités hivernales de pleine nature par excellence. Juchez sur ces supports et munis de bâtons, vous voilà partis en balade à l’assaut des sommets enneigés du massif des Vosges pour ce séjour proposer à partir de :

    0,00€ TTC

    Détails

Haut-Rhin touristique Vacances Haut-Rhin Visites Haut-Rhin A voir Haut-Rhin A faire Haut-Rhin Tourisme Haut-Rhin Haut-Rhin tourisme

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau