Aux pays des bastides

Beaumont en perigord routes touristiques de la la dordogne guide du tourisme de nouvelle aquitaineToutes différentes, les bastides distillent un charme plus ou moins préservé, plus ou moins mis en valeur, mais toujours agréable lorsqu'on les découvre sur les routes touristiques. Presque intactes, leurs maisons à colombages, leurs places à couverts, leurs halles à vieux piliers et leurs demeures à encorbellements sont à admirer lors de vos vacances.

Créées de toutes pièces aux XIIIe et XIVe siècles, les bastides sont typiques du Midi-Pyrénées. Dotées de véritables actes de naissance, ces villes nouvelles  à l'époque répondaient aux impératifs stratégiques, économiques et/ou sociaux définis par leurs fondateurs : comtes de Toulouse, rois de France, seigneurs ou ecclésiastiques.

Nous vous proposons dans cette page de les découvrir...

Midi Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Aquitaine : Les pays des bastides !

A l'origine d'une bastide, il y a ainsi une charte de fondation, document officiel précisant le nom de la future ville, sa dimension, le nombre de ses habitants, l'emplacement de la maison consulaire, de la tour du roi et de l'église, l'autorité qui présidera la destinée de la communauté...

On trouve également un acte de paréage associant les principaux responsables du projet de fondation, à savoir les propriétaires de la terre, l'autorité politique locale ainsi que le promoteur  : seigneur, comte, roi ou représentant de l'église.

La charte attire les nouveaux habitants qui assurent la mise en valeur de l'espace agricole tout en bénéficiant de la sécurité publique et de perspectives d'aisance matérielle.

Qu'elle soit construite sur un plateau, une colline, dans une vallée ou le long d'un fleuve, la bastide se caractérise par une organisation parcellaire  : plan en damier composé de parcelles d'habitation souvent identiques (îlots ou moulons), divisées par un réseau de longues rues se coupant à angle droit, dont les plus larges (carrera) aboutissent à la place aménagée au centre de la ville.

Cette nouvelle conception rationnelle et géométrique de l'espace urbain - qui puise, sans doute, ses racines dans les villes du monde gréco-romain - vient parfois se greffer sur des sites plus anciens, comme les sauvetés : villages de l'époque romane construits autour d'un prieuré ou d'un monastère dont des croix de pierre assuraient aux habitants un espace de paix et d'inviolabilité ou les bourgs castraux (castrum) constitués sous l'aile protectrice d'un château fort et créés pendant les XIe et XIIe siècles.

Un pal est planté sur la place, symbolisant le commencement du chantier. On trace les larges rues charretières qui y donneront accès, puis les rues plus étroites, ainsi que les parcelles sur lesquelles seront construites les maisons.

Enfin, à l'extérieur de la ville ou du village, on fixe les limites des jardins, des champs, des herbages et des vignes dont bénéficieront les habitants.L'arrivée des premières familles qui constituent la communauté s'accompagne de la réalisation d'une charte de coutume qui fixe les règles de vie et les libertés accordées par le fondateur.

Véritable petit code civil, elle réglemente la vie quotidienne de l'habitant  : le droit de propriété, les activités commerciales liées aux magasins, aux marchés et aux foires, l'entretien de la voirie, l'aménagement d'édifices publics, l'hygiène publique, les taxes et les amendes perçues pour les délits ou les crimes...

Il faut donc, pour définir une bastide, qu'elle ait ces caractéristiques, mais, également, que le terme de "  bastit  " ou "  bastida  " soit présent dans les textes de l'époque de création.

L'apparition des bastides succède à la croisade contre les Albigeois orchestrée par la couronne de France et l'Eglise  : le roi, qui a fait détruire un certain nombre de châteaux et d'enceintes urbaines et qui s'est approprié des terres appartenant au comte de Toulouse et à ses vassaux convaincus de soutenir l'hérésie cathare, autorise (traité de Meaux-Paris de 1229) Raymond VII de Saint-Gilles à reconstruire des villes privées de remparts.

Ces villes nouvelles, désarmées, construites autour de Toulouse, seront les premières bastides. A la mort de Raymond VII, Alphonse de Poitiers hérite du comté de Toulouse par alliance (il a épousé Jeanne de Toulouse, fille de Raymond VII) et intensifie la politique de construction des bastides pour le compte de son frère, le roi Saint-Louis.

Leur projet commun est de contrôler parfaitement le comté de Toulouse et de mater les seigneurs rebelles du Midi grâce au puissant réseau des bastides  : ces villes nouvelles acquises à un commerce prospère, à la démocratie et à la paix se substituent progressivement aux places fortes seigneuriales et permettront le rattachement définitif à la couronne de France.

Audacieux, ambitieux et hautement stratégique, le projet est un succès total. Plus tard, sur un territoire gigantesque qui ressemble de plus en plus à un échiquier, les rois de France Philippe III le Hardi et Philippe IV le Bel, ainsi que les rois d'Angleterre, poursuivent cette même politique d'aménagement, cette même lutte d'influence économique et militaire jusqu'au début de la guerre de Cent Ans. Celle-ci déclenchera l'arrêt définitif des bastides.

Pendant une période de paix relative de 150 ans (1229-1373), les XIIIe et XIVe siècles ont vu naître dans le grand Sud-Ouest entre Gironde et Pyrénées, Rouergue et Languedoc quelque 315 bastides. Midi-Pyrénées en compte plus de 300 dont la plus ancienne est Montauban (1144) et la plus récente Revel (1342). 

Liste des Bastides non exhaustive

Les Bastides d'Ariège

Campagne-sur-Arize, La Bastide-de-Besplas, La Bastide-de-Bousignac, La Bastide-de-Lordat, La Bastide-du-Salat, La Bastide-de-Sérou, La Bastide-sur-l'Hers, Mazères, Mirepoix, Montjoie-en-Couserans, Rimont, Roquefixade, Tarascon-sur-Ariège, Villeneuve-d'Olmes, Villeneuve-du-Bosc, Villeneuve-du-Paréage.

Les bastides de l'Aude

Arques, Belpech, Carcassonne, Castelnaudary, Chalabre, Labastide-d'Anjou, Labastide-de-Coulomat, Labastide-d'en-Richard, Labastide-en-Val, Labastide-Esparbairenque, Lignairolles, Molandier, Ribouisse, Saint-Denis, Saint-Louis, Salles-sur-l'Hers.

Les Bastides de l'Aveyron

La Bastide-l'Évêque, Najac, Réquista, Sauveterre-de-Rouergue, Villecomtal, Villefranche-de-Panat, Villefranche-de-Rouergue, Villeneuve-d'Aveyron

Les bastides du Cantal

Aurillac, Maurs, Montsalvy (Sauvetés).

Bastides de Charente-Maritime

Talmont-sur-Gironde.

Monpazier bastide la place l un des plus beaux villages de france les routes touristiques de la dordogne guide touristique de nouvelle aquitaineBastides de Dordogne

Beaumont-du-Périgord, Beauregard-et-Bassac, Bénévent, Domme, Eymet, Fonroque, Lalinde, Molières, Monestier, Monpazier, Puyguilhem, Roquepine, Saint-Aulaye, Saint-Barthélemy-de-Bellegarde, Saint-Louis-en-l'Isle, Tocane, Vergt, Villefranche-de-Lonchat, Villefranche-du-Périgord.

Bastides de Haute-Garonne

Aignes, Alan, Beauchalot, Blajan, Bouloc, Boulogne-sur-Gesse, Boussens, Buzet-sur-Tarn, Calmont, Carbonne, Cazères, Gaillac-Toulza, Grenade, Labastide-Beauvoir, Labastide-Clermont, Lavelanet-de-Comminges, Le Fousseret, Le Plan, Léguevin, Lestelle-de-Saint-Martory, Mondilhan, Montastruc-la-Conseillère, Montesquieu-Volvestre, Montgeard, Montmaurin, Montréjeau, Nailloux, Nénigan, Palaminy, Plagne, Plaisance-du-Touch, Revel, Rieumes, Saint-Félix-Lauragais, Saint-Lys, Saint-Sulpice-sur-Lèze, Salles-sur-Garonne, Valentine, Villefranche-de-Lauragais, Villeneuve-de-Rivière, Villenouvelle.

Bastides du Gers

Aujan, Aurimont, Barcelonne-du-Gers, Barran, Bassoues, Beaucaire, Beaumarchés, Cazaubon, Cologne, Fleurance, Fourcès, Gimont, Jegun, Labastide-Savès, Lannepax, Lias-d'Armagnac, Marciac, Marguestau, Masseube, Miélan, Miradoux, Mirande, Monfort, Monguilhem, Montréal-du-Gers, Mourède, Pavie, Plaisance, Réjaumont, Saint-Clar, Seissan, Solomiac, Valence-sur-Baïse, Villefranche-d'Astarac.

Bastide de Gironde

Blasimon, Cadillac, Créon, Libourne, Monségur, Pellegrue, Sainte-Gemme, Sainte-Foy-la-Grande, Sauveterre-de-Guyenne.

Bastide des Landes

Arouille, Betbezer-d'Armagnac, Bonnegarde, Buanes, Cazères-sur-l'Adour, Coudures, Duhort-Bachen, Geaune-en-Tursan, Grenade-sur-l'Adour, Hastingues, Hontanx, Labastide-Chalosse, Labastide-d'Armagnac, Mauvezin-d'Armagnac, Miramont-Sensacq, Montégut, Montfort-en-Chalosse, Pimbo, Port-de-Lanne, Rondebœuf, Roquefort, Saint-Gein, Saint-Justin, Saint-Sever, Sarron, Sorde-l'Abbaye, Souprosse, Toulouzette, Villenave, Villeneuve-de-Marsan.

Bastides du Lot

Beauregard, Bretenoux, Castelfranc, Cazals, Labastide-du-Haut-Mont, Labastide-du-Vert, Labastide-Marnhac, Labastide-Murat, Montcabrier, Montfaucon, Puybrun, Rudelle.

Lot-et-Garonne

Aiguillon, Castelnaud-de-Gratecambe, Castelnau-sur-Gupie, Castillonnès, Caudecoste, Damazan, Durance, Francescas, Granges-sur-Lot, Hautesvignes, Labastide-Castel-Amouroux, Lagruère, Lamontjoie, Laparade, Lavardac, Lévignac-de-Guyenne, Miramont-de-Guyenne, Monclar-d'Agenais, Monflanquin, Montpezat, Montpouillan, Nicole, Puymirol, Sainte-Livrade-sur-Lot, Saint-Pastour, Saint-Pé-de-Boulogne, Saint-Sardos, Saint-Sauveur-de-Meilhan, Sérignac-sur-Garonne, Tournon-d'Agenais, Vianne, Villefranche-du-Queyran, Villeneuve-sur-Lot, Villeréal.

Bastides des Pyrénées-Atlantiques

Ainhoa, Asson, Bellocq, Bougarber, Bruges, Cardesse, Etcharry, Gan, Garlin, Navarrenx, La Bastide-Clairence, Labastide-Monréjeau, Labastide-Villefranche, Lestelle-Bétharram, Montaut, Navarrenx, Nay, Rébénacq.

Bastides des Hautes-Pyrénées

Castelbajac, Lannemezan, Lubret-Saint-Luc, Montgaillard, Peyrouse, Rabastens-de-Bigorre, Saint-Martin, Sère-Rustaing, Tournay, Trie-sur-Baïse, Vidalos.

Bastides du Tarn

Arthès, Beauvais, Brens, Briatexte, Castelnau-de-Lévis, Castelnau-de-Montmiral, Cordes, Damiatte, Florentin, Labastide-de-Lévis, Labastide-Dénat ou Labastide-Dupuy, Labastide-Rouairoux, Labastide-Saint-Georges, Labessière-Candeil, Lisle-sur-Tarn, Pampelonne, Réalmont, Saint-Gauzens, Saint-Sulpice-la-Pointe, Saint-Urcisse, Técou, Valence-d'Albigeois, Villefranche-d'Albigeois, Villeneuve-sur-Vère, Viterbe, Viviers-les-Montagnes.

Bastides du Tarn-et-Garonne

Albias, Angeville, Beaumont-de-Lomagne, Castelsagrat, Caumont, Cordes-Tolosannes, Donzac, Dunes, Labastide-Saint-Pierre, Labastide-du-Temple, Lafrançaise, Larrazet, Mirabel, Molières, Monclar-de-Quercy, Montalzat, Montech, Montjoi, Nègrepelisse, Réalville, Saint-Sardos, Septfonds, Valence-d'Agen, Verdun-sur-Garonne, Verfeil-sur-Seye, Verlhac-Tescou.

Bastide de la Haute-Vienne

Masléon

Nos coups de coeur Aux pays des bastides

Hébergement :

Restauration :

Préparez vos vacances Aux pays des bastides avec nos partenaires

 
 
 

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour Aux pays des bastides avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau