Historique

L’appellation des Routes Historiques peut prêter à confusion, elles ne doivent pas être confondues avec Les Routes Touristiques, destinées à faire connaître un terroir. Fluctuantes, ces dernières se résument parfois à une opération commerciale ponctuelle : bien se renseigner auparavant en consultant nos pages.

il y a 9 Routes Historiques en France participent à la Fédération nationale des routes historiques. Bien peu si l’on considère les dizaines de Routes Historiques labellisées il y a quelques années.

La Fédération nationale des routes historiques, créée en octobre 2000, recense vingt-trois itinéraires et cinq cents monuments à  travers la France. " La route des rois d'Angleterre " fait découvrir cinq lieux historiques méconnus Thouars, Bressuire, Parthenay, Salbart-Echiré et Niort et " La route du lys de France et de la rose de Picardie " pas moins de 21 sites, depuis Boulogne-sur-Mer jusqu'à  la basilique de Saint-Denis !

Les premières routes historiques ont vu le jour en France au début des années 1950 sous l'impulsion de propriétaires de châteaux. Ces routes historiques furent un réel outil de développement touristique. Puis, dans les années 1990, ce concept fut considéré comme dépassé par certains professionnels du tourisme ; les routes touristiques connurent des difficultés.

Leurs fondateurs élaborèrent alors une charte et confièrent à la Fédération nationale des routes historiques (FNRH), créée en 2000, le soin de veiller au respect de cette charte et d'animer ce vaste réseau (jusqu'à plus de 500 monuments). Depuis, de nouvelles actions sont mises en place, visant à renouveler l'offre et à l'adapter au marché.