Route des maisons d'écrivains (76)

La Route des Maisons d’Ecrivains : une escapade de Rouen au Havre, le long de la vallée de Seine

D'Etretat à Vascoeuil en passant par Rouen et Villequier en vallée de Seine, découvrez 6 maisons de caractère et 5 écrivains incontournables de la littérature française pendant vos vacances en Seine-Maritime.

De Rouen au Havre, le long de la vallée de Seine et ses méandres, sur la Côte d’Albâtre aux hautes falaises blanches, la Route des Maisons d’Ecrivains peut se réaliser en circuit ou en étoile au départ de Rouen. Après l’historique "Route des Abbayes" puis les "Chemins de l’Impressionnisme", la Seine-Maritime vous invite à découvrir la Route des Maisons d’Ecrivains.

C’est une bien jolie route qui nous permettra, en poussant certaines portes, d’entrer dans l’intimité de quelques-uns de nos plus grands auteurs : Pierre Corneille, Victor Hugo, Gustave Flaubert, Hector Malot, Maurice Leblanc, Simone de Beauvoir, Jean-Paul Sartre et quelques autres..

La Normandie qui fut la terre d’accueil des peintres impressionnistes a aussi séduit d’innombrables écrivains français. Certains natifs de la région y sont restés fidèles une grande partie de leur vie, d’autres l’ont choisie pour y vivre ou y séjourner en villégiature.

Les maisons d’écrivains sont ancrées dans les territoires qui ont inspiré leurs illustres habitants. La visite de ces lieux, qui permet de découvrir la Seine-Maritime de façon originale et de s’imprégner de sa culture, séduit toujours plus de visiteurs.

Marchez sur les traces de nos plus célèbres écrivains, peintres et artistes le temps d'une escapade lors d'un passage en Seine-Maritime, visitez leur univers, partez à la rencontre de ces maisons dans lesquelles ils ont vécu. Les maisons des écrivains sont souvent imprégnées du génie de leur hôte. Il était donc normal de faire revivre leurs œuvres dans de vrais petits musées.

Que ces maisons aient été préservées en l’état, devenues musée ou menacées de disparition, entretenues par des particuliers, associations ou collectivités, tous animés par la même passion, cette Route des Maisons d’Ecrivains vous invite, par un voyage dans le temps et l’espace, à pénétrer dans l’intimité de ces grands auteurs.

Les plus de cette itinéraire touristique de la Route des maisons d'écrivains en Seine-Maritime

Visiter une maison d'écrivain, c'est s'imprégner d'une atmosphère unique, c'est approcher au plus près de l'artiste, ses objets et aussi ses habitudes ; c'est lever un voile sur la création.

Sur la route des maisons d'écrivains en Seine-Maritime, de belles batisses du 17 ème et du 19èmè siècle vous expliqueront également un certain art de vivre. Ainsi, Corneille, né à Rouen, possédait aussi une "maison des champs". Maurice Leblanc, quant à lui, prenait ses quartiers d'été à Etretat dans une belle "villa", nouveau type de maison au 19ème siècle, à l'architecture anglo-normande avec pergola. Une visite scénographiée vous détaillera toutes les pièces du repaire du fameux gentleman cambrioleur, Arsène Lupin.

Autre belle demeure à Villequier, la maison Vacquerie, demeure bourgeoise et aussi lieu de souvenirs douloureux pour Victor Hugo. Le cabinet de travail de Flaubert ou le belvédère d'une ancienne propriété avec vue sur Seine. Dans une campagne apaisante, Michelet écrivit à Vascoeuil une partie de son "histoire de France".

Remontez le temps au travers ces demeures marquées par la vie des écrivains. Découvrez la Seine-Maritime et ses trésors. Passez notamment par le musée Pierre Corneille, celui de Jules Michelet et le Pavillon Gustave Flaubert. Le Musée Victor Hugo que l’on visite à Villequié à une quarantaine de kilomètres de Rouen, était l’ancienne propriété de la famille Vacquerie dont le fils, Charles avait épousé Léopoldine Hugo.

Située directement sur le chemin de halage qui longe la Seine, cette belle demeure bourgeoise du 19e siècle est un lieu émouvant car directement lié à la mort de la fille chérie de Victor Hugo. C’est ici qu’elle s’est noyée en 1843 – le canot qui chavire - avec son mari. Ils étaient mariés depuis 6 mois. Elle avait 19 ans. Ils reposent au cimetière voisin.

Avant le tragique accident Victor Hugo avait séjourné dans cette maison amie. Il y reviendra en 1844 puis plusieurs fois après son retour d’exil, en pèlerinage. Le lieu est souvent associée à son fameux poème « Demain dès l’aube quand blanchit la campagne je partirai. Vois-tu je sais que tu m’attends … » écrit pour elle.

Le musée évoque la vie littéraire du grand auteur et les souvenirs liés à Léopoldine. Le mobilier est en grande partie d’origine. Inauguré en 1959, le Musée Victor Hugo est libellé Musée de France et fait partie des Maisons des Illustres.

A Petit-Couronne à une douzaine de kilomètres en aval de Rouen, c’est la porte de la Maison des Champs des Corneille, que l’on pousse. Acquise en 1608 par Pierre Corneille (père) cette ferme rentière était la « résidence secondaire » de la famille. L’auteur qui en héritera et son frère Thomas également dramaturge, viendront régulièrement profiter du calme champêtre des bords de Seine. C’était à la fois un lieu de repos, de repli de la vie citadine et de travail.

Gustave Flaubert est connu dans le monde entier pour son roman « Madame Bovary » un roman qui, diront ses biographes, fut un impitoyable exercice de style tant il ressemble peu à l’auteur épris de lyrisme. L’histoire d’Emma Bovary lui aurait demandé cinq années de travail ! L’auteur est né le 12 décembre 1821 dans le logement de fonction de son père chirurgien en chef de l’Hôtel-Dieu de Rouen.

Ce logement se révèle être une belle demeure du XVIIIe siècle totalement intégrée à l’hôpital. Elle abrite un musée à double vocation. La première évoque la jeunesse de Gustave Flaubert. Il reconstitue le cadre de vie de ses 25 premières années et présente des souvenirs de la famille Flauber.

A environ 25 kilomètres en aval de Rouen, le village natal d’Hector Malot est situé entre falaise et bord de Seine. Il a deux rues : la principale longe le fleuve. L’autre est la rue "de derrière". Fils du maire et notaire du village, l’auteur de Sans Famille gardera tout sa vie une relation particulière avec La Bouille.

Lieu de villégiature très couru au 19e siècle par les rouennais, La Bouille conserve de nombreuses traces de son œuvre et de nombreux monuments dédiés à la famille Malot. Ce petit village de 800 habitants a gardé sa vocation romantique. On y trouve quelques galeries d’art et des petits restaurants « pied dans l’eau » d’où l’on observe le va et vient des bateaux qui naviguent qui naviguent et le bac qui relie ici les deux rives de la Seine

Incontournable devant la gare de Rouen : le Café Métropole qui eut Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir parmi ses habitués. Tous deux professeurs agrégés de philosophie, ils avaient été nommés lui au Havre, elle à Rouen, au Lycée Jeanne d’Arc – premier lycée destiné aux jeunes filles (de 1932 à 1936). Ils se retrouvaient souvent dans ce café qui cultive leur souvenir. La devanture et le décor intérieur sont inscrits au titre des monuments historiques.

Cette route des maisons d'écrivains se poursuit en Ile de France avec d'autres écrivains pour devenir route historique des maisons d'écrivains. Un dépliant recense toutes les maisons.

Pour vous rendre sur la Route historique des maisons d'écrivains

Rouen

Ciel dégagé 13 °C

Ciel dégagé

  • Min: 13 °C
  • Max: 13 °C
  • Vent: 22 kmh 190°

Le saviez-vous ?

 
 

Nos coups de coeur sur la Route des maisons d'écrivains

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de la Haute-Normandie

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la Route des maisons d'écrivains avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 08/09/2017