Les routes touristiques en France

Route "villages perchés du Pays de Fayence" (Var)

La Route touristique des "villages perchés du Pays de Fayence" dans le Var

A l’écart du développement touristique et urbain de la Côte d’Azur, les villages perchés Pays de Fayence  attirent les visiteurs en quête d’authenticité et de pittoresque. 

Villages aux ruelles colorées, tantôt blottis contre leurs châteaux, tantôt nichés dans le creux d'une colline, quelquefois nobles surplombant la plaine, quelquefois timides se découvrant lentement,... tous d'un même espace de vie : le Pays de Fayence !

Montez en leurs seins découvrir fontaines et lavoirs précieux confidents, portes et volets chatoyant, placettes odorantes... Et puis enfin seulement, admirez en leurs sommets la beauté d'un horizon lointain !

La Route touristique "villages perchés du Pays de Fayence" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Le parcours peut débuter du village de Tanneron (km 0). Les pentes abruptes du massif du Tannero, outre les superbes points de vue qu'elles offrent, sont chaque année le théâtre d'une extraordinaire explosion de bouquets jaunes, de mi-décembre à fin janvier. C'est en France le plus vaste territoire arboré de mimosa. Au coeur du massif du même nom, le village est accroché aux collines plantées de mimosas.

Au sein du village de Tanneron, flânez un peu sur la place de la mairie et profitez de la vue panoramique qu'elle dévoile sur les Alpes-Maritimes : elle s'étend de Grasse jusqu'à la Baie de Cannes. Autres curiosités : le quartier des Carreiros et la Chapelle médiévale Notre-Dame de Peygros, située au sommet de la colline. Là encore le panorama sur le lac de Saint-Cassien, le Mont Lachens, Grasse et Tanneron, est remarquable.

Vous pourrez également admirer la chapelle de Saint-Cassien-Des-Bois au gué de la Siagne, le Moulin à blé et à huile de Saint Cassien, son architecture ainsi que le parcours de l'eau pour mouvoir les meules présentent un grand intérêt pour le promeneur. La tour carrée de Saint-Cassien-des-Bois bâtie où se trouvait autrefois le "castrum tanaroni". Ses parties les plus anciennes remontent au XIIe siècle. Cet ancien château fortifié servait d'hospice et d'étape aux voyageurs et pèlerins.

Aujourd'hui transformé en gîtes communaux, le château de la Verrerie profite d'un site spacieux et ombragé où il fait bon se détendre et pique-niquer. A voir également, le Bau Reddoun, rocher associé à la légende de la Chèvre d’Or, gardienne des trésors en Provence. Le Saut de la Siagne, petite cascade sur la Siagne.

Suivre la direction de Montauroux, via la D94 (17 km). La route taillée dans le gneiss, se faufile dans une succession de collines à la végétation dense, entre les chênes-lièges sur l'adret, les châtaignes sur l'ubac, la bruyère, les pins et les mimosas sauvages. Perché à 364 mètres d'altitude, Montauroux n'était au XIe siècle qu'une place forte militaire autour de laquelle, au fil des siècles, la population est venue s'installer.

De cette époque demeure encore un ensemble de ravissantes petites ruelles piétonnières. Coiffée d'un campanile datant de 1878, la mairie est une curiosité architecturale rarissime. Le grand lavoir communal de la Barricade, situé juste au-dessous de l'office de tourisme, mérite également un détour, comme les nombreuses fontaines qui coulent dans Montauroux.

20200928 142202Lors de votre visite de Montauroux, située dans le cœur historique du village attardez-vous à la Chapelle Saint-Barthélemy. Construite vers 1630 par les pénitents blancs avec des pierres d'une forteresse aujourd'hui disparue, elle fut léguée à la commune par le célèbre couturier Christian Dior. Son intérieur spectaculaire avec sa voûte en berceau et ses murs entièrement recouverts de panneaux de bois peints sont magnifiques.

Derrière la chapelle,  un petit cimetière et un point de vue d'ou l'on peut voir le village voisin de Callian. A voir également l'église Saint-Barthélemy avec son clocher carré surmonté d'un campanile en fer forgé, le prieuré du XVIe siècle, ou encore la rue des Marchands, première rue du village de Montauroux avec ses maisons troglodytes. Une table d'orientation joliment nommée Balcon de l'Estérel délivre aussi une vue panoramique sur les massifs alentour.

Laissez-vous charmer par ce village provençal du XIe siècle, puis rejoindre Callian, via la D37 (20 km). Le village de Caractère se groupe en colimaçon autour de son château féodal perché sur un piton rocheux, avec de nombreuses, anciennes et pittoresques demeures souvent plusieurs fois centenaires, se succèdent au gré de votre promenade. Les différentes périodes de l’histoire ont laissé en héritage un patrimoine à découvrir dans les ruelles empierrées typiques du village médiéval.

Le Château de Callian est un des plus beaux monuments du village. Edifié sur un piton rocheux avec des tours d’angle des XIIe et XIIIe siècles, il fût achevé au XVe siècle et en grande partie restauré par Henry Brifaut. Au pied de la tour de l'horloge, vous attend un groin de cochon, porte-bonheur si l'on en croit sa mention : " À toi qui vient de loin, si tu touches mon groin, grand bien sera tien "...

L'église Notre Dame de l'Assomption construite en 1675 donne au village de Callian une touche d'originalité grâce à son clocher particulier au toit de tuiles vernissées de couleurs vives de style bourguignon, exécuté en 1703 par les compagnons du devoir.

La place Bourguignon est agréable avec sa fraîche cascade et l'esplanade voisine offre un panorama sur l'ensemble des collines, la plaine et les forêts qui entourent Callian et le village voisin, MontaurouxLe village perché de Callian compte sur sa commune un second château, le château Goerg construit dans un parc arboré, en restanque, jouxtant le centre ville.

Vous trouverez dans Callian ainsi qu'à l'extérieur du village des chapelles construites entre le Xe et le XIIIe siècle, témoignant de la vie religieuse des anciens habitants de Callian.

Continuer en direction de Mons, via la D37 et D56 (36 km). Sur la monter vers ce village de caractère, le plus élevé du canton de Fayence, ne pas rater l'impressionnante roche taillée. C'est d'ici que partait l'interminable aqueduc destiné à alimenter Forum Julii (Fréjus) du temps des Romains. Vous pouvez ensuite vous balader dans les superbes gorges de la Siagne.

20200929 145752La Chapelle Notre Dame de la Pitié sur la route date du XVIIe siècle, offre une splendide vue sur le village. Situé sur un éperon montagneux. Mons est dominé par le mont Lachens, sommet du Var. En flânant dans ce "Village de Caractère", vous serez séduit notamment par le charme de ses maisons séculaires bâties pour la plupart en pierres sèches dont certaines possèdent encore des traces médiévales..

Au gré des rues rectilignes des XIe et XIIe siècles sont estampillées en français mais aussi en provençal,, les vieux murs de Mons racontent leurs histoires. De pas en pas le visiteur découvre les remparts et portes fortifiées très bien conservés, admirer des porches et linteaux ouvragés, arcades, portes sculptées fenêtres renaissance, placettes romantiques, lavoirs, fontaines.  Des enseignes en ferronnerie essaiment les façades : elles marquent le métier pratiqué jadis dans telle ou telle maison. 

Parmi les autres points d'intérêt du village de Mons, ne manquez pas la chapelle des Pénitents Blancs, l’église Notre-Dame de l’Assomption du XIIe siècle, renfermant un très rare ensemble de retables baroques du XVIIe siècle. le Château Vieux, la porte sarrasine, la Maison Monsoise qui représente la vie des hommes et des femmes d'autrefois ou encore l'ancienne église romane Sancti Victoris du Xe siècle.

Faites aussi un tour du côté de la place Saint-Sébastien pour admirer le panorama grandiose qui s'offre à vous. Une table d'orientation, vous permet de découvrir la région d'ouest en est, de la montagne du Coudon, près de Toulon, aux montagnes italiennes, en passant par Cannes et les îles de Lérins.

Votre escapade sur cette route touristique "villages perchés du Pays de Fayence" passera par Seillans l'un des "plus beaux villages de France". Cette petite merveille de vieilles pierres, sortie des âges vous fera découvrir son riche patrimoine historique et culturel. Les maisons du villages accrochées sur les pentes du mont Malay, paraissent sortir tout droit du Moyen Âge.

Monter vers la place des deux Rocs, passer la porte sarrasine du XIIIe siècle pour se perdre dans les ruelles en calades enchevêtrées, avec ses maisons étagées en gradins, mélangent harmonieusement les couleurs ocres et rousses. La porte doit son nom à son système de fermeture à la place de sa herse pointée vers le bas et non aux sarrasins qui ne vinrent jamais à Seillans.

De ce petit univers tortueux surgissent ici une placette ombragée, là un lavoir ou une fontaine qui content à voix basse de jolies histoires provençales, là encore, un vestige de rempart ou quelque passage voûté par le temps. Les petites ruelles pavées montent vers le château dominant la plaine de sa masse imposante. Vous pourrez d'ailleurs les arpenter au fil d'une visite libre intitulée " Au fil des ruelles ". Admirer également l'église romane du XIe siècle.

Incontournable aussi la visite de la chapelle Notre-Dame de l’Ormeau. Nichée dans son écrin de verdure cette chapelle du XIIème siècle, recèle bien des trésors. Ce village de Seillans mérite décidément cent fois les quelques virages nécessaires pour l'atteindre !

Poursuivre en direction de Fayence, via la D19 (58 km) par une route avec un paysage magnifique. Village médiéval dont l'origine remonterait au Xe siècle, Fayence est bâti à flanc de colline d'où son nom de "village perché". Face au massif de l'Estérel au sud, le village s'ouvre sur un pays ondulant de plaines évoluant vers des collines couvertes de chênes jusqu'aux gorges profondes des contreforts des Alpes.

Les vieilles rues de Fayence grimpent à l'assaut d'un panorama magique, jusqu'au sommet du bourg. Pour avoir une vue panoramique sur toute la plaine, montez jusqu’à la Tour de l’horloge et son campanile où vous aurez une vue à 360° à couper le souffle sur les toits du village et les magnifiques paysages du pays de Fayence. A coté se dresse les vestiges de l'ancien château des évêques de Fréjus, dont une partie du donjon subsiste. 

il y a aussi des vestiges de ses remparts avec la Porte Sarrasine du XIVe, qui doit en fait son nom à sa herse, et un portail du XVIIe siècle. Les ruelles pittoresques en colimaçon,  sont bordées de quelques belles demeures et ponctuées de 13 fontaines. Fayence a bien sûr ses édifices religieux dont le plus grand est l'église de Saint Jean Baptiste datant de 1685. Construit dans un style baroque, elle a un clocher octogonal recouvert de tuiles vernissées.

Beaucoup plus ancienne, la chapelle romane des pénitents date du XIIè siècle. Restaurée, elle abrite des expositions. La mairie de Fayence enjambe le boulevard Gambetta et agite ses drapeaux aux voitures qui passent. En bas du vieux village se trouve le lavoir traditionnel en pierre. A voir aussi, le Four du Mitan, ancien four à pain qui servit pendant 400 ans, la Chapelle Notre-Dame-des-Cyprès du Xe-XIe siècle

Continuer en direction de Tourrettes distante de quelques centaines de mètres de Fayence, sur leurs éminences respectives. Tourrettes, avec son âme créatrice, est un véritable "musée en plein air". Ses ruelles sont ponctuées d'œuvres d'artistes locaux qui leur donnent du relief : céramiques, peintures, sculptures. Empruntez les petits escaliers aux rampes multi-centenaires, entrecoupés de passages voûtés.

20200927 121449Tournez en rond, perdez-vous dans les ruelles étroites de Tourrettes ainsi que dans l’imaginaire de la centaine d’ artistes qui a investi les murs et les portes du village. Depuis la place de l’Horloge, point culminant, vous pourrez admirer le panorama sur fond de massifs des Maures et de l’Estérel et la Méditerranée à l’horizon et sur l'étonnant château du Puy. Il fut bâti au XIXe siècle pour Alexandre Fabre, sur le modèle de l'école de l'académie militaire de Saratov de St-Pétersbourg.

En arpentant les ruelles de Tourrettes, il est possible d'admirer notamment l'église Saint-André construite au XIe siècle avec son clocher recouvert de tuiles vernisséesNon loin, il est possible d'apprécier les charmes de la chapelle des Pénitents, construite au cours du XIVe siècle. La tour de l'Horloge du XIVe siècle et son panorama font également le charme du village de Tourrettes.

Rejoindre Saint-Paul-en-Forêt, via la D562 et D4 (69 km), situé en bordure du Massif de l’Estérel. Blotti au centre d’une végétation luxuriante, le territoire de Saint-Paul fut anciennement occupé par les Ligures, puis par les romains après la victoire de César : de nombreuses traces de ces divers envahisseurs en sont les témoins. Saint-Paul-en-Forêt, pittoresque village dévoile aux visiteurs le charme pittoresque de ses maisons anciennes.

Au sein de Saint-Paul-en-Forêt, découvrez d’authentiques rues et venelles, la place du Champ de Foire, où se tenait autrefois la foire de janvier, l'église Saint-Paul du XVIIIe siècle, la chapelle Saint-Joseph qui domine le village et son puits. De nombreux artisans verriers s'étaient établis dans les forêts environnantes, la fabrication du verre étant grande consommatrice de charbon de bois.

On dit, mais peut-être n'est-ce qu'une légende, que la reine Jeanne traversant la région, les verriers lui confectionnèrent une énorme bouteille pour la lui offrir. De cet épisode viendrait le nom de dame Jeanne. Saint-Paul-en-Forêt, est le départ de nombreuses balades vers les lacs de Méaulx et du Rioutard, les ruines du moulin de l'Endre, l'oliveraie de Trestaure et la forêt méditerranéenne et ses nombreuses essences d'arbres complantées dans le massif de l'Estérel.

La dernière étape de votre circuit touristique des "villages perchés du Pays de Fayence" sera Bagnols-en-Forêt, via la D4 (75 km). Son nom à lui seul, évoque sa situation à proximité de splendides forêts qui offrent de nombreuses promenades agrémentées de merveilleux points de vue dus aux reliefs variés. Situé sur les contreforts de l'Estérel, ce village perché, à 300 mètres d'altitude, est le premier sur la départementale D4 qui relie la Méditerranée, depuis Fréjus, au Pays de Fayence.

Au village de Bagnols-en-Forêt, vous découvrirez ses petites ruelles étroites organisées autour de la place centrale. L'église située en haut du village est dédiée à saint Antonin, sa construction remonte au tout début du XVIIIe siècle. La chapelle Notre-Dame-de-la-Pitié fut quant à elle construite sur les ruines d'une villa gallo-romaine en 1560, tout comme la chapelle Saint-Denis du XIe siècle qui abrite des fresques du XVe siècle.

A voir également, les chapelles Saint-Antoine de 1660 et Saint-Anne de 1654. Au col de la Pierre du Coucou, vous pourrez vous rendre sur les lieux des anciennes tailleries de meules, qui ont fonctionné depuis la Préhistoire jusqu'au milieu du XVIIIe siècle. Situé sur des crêtes majestueuses, vous aurez un panorama sublime sur l'Estérel avec Fréjus et la Méditerranée en toile de fond.

Pour les marcheurs à découvrir la grotte du Muéron au pied de l’une des nombreuses falaises des Gorges du Blavet, campement idéal à l’âge de Bronze à proximité d’un cours d’eau et des forêts, son exposition au Sud, ainsi que sa vue dominante sur la vallée, permettait le suivi des troupeaux sauvages.Les Gorges du Blavet sont un petit canyon boisé où coule un ruisseau, bordé de parois rouges de 80 m de haut.

Après avoir exploré ces sites exceptionnels et profité de ses cadres enchanteur, retour à la plaine de Fayence pour finir votre parcours en direction de Tanneron (105 km).

Carnet pratique de la route touristique "villages perchés du Pays de Fayence"

Les incontournables de cette route touristique

  • Il faut insister sur les précautions impératives s'imposant en été dans le cadre de la prévention des incendies. Au demeurant, il n'est pas rare que l'accès de certaines zones du massif de l'Estérel soient interdites. Cartes et renseignements au 04 94 19 55 29.

Visites & Activités

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.

Activités et Festivités

  • Tanneron
  1. Les crêtes de Tanneron, offrent aux marcheurs de superbes opportunités de randonnées.
  • Montauroux
  1. Chapelle Saint-Barthélemy :  en saison touristique : lundi et jeudi 10h à 12h. Visite extérieure du site.
  2. L’atelier du potier
  3. Le centre d'artisanat d'art avec sa verrerie et sa fabrique de meubles peints.
  4. Les bambous du Mandarin, parc de bambous dans le cadre naturel des gorges de la Siagne.
  • Callian
  1. Visite guidée du village de Callian au départ du bureau d’information touristique de Callian et découvrez le patrimoine architectural et historique du village médiéval.
  2. Château de Callian : Il est privé mais il est cependant possible de visiter la salle des Gardes pendant les Journées du Patrimoine.
  3. Chapelle Notre-Dame-des-roses : visites de l’extérieur.
  4. L’église Notre Dame de l’Assomption : Visite libre ou possibilité de visite commentée. Inscriptions au Bureau d’Informations Touristiques de Callian.
  • Mons
  1. Circuit des Enseignes d'ailleurs a été mis en place par l'office de tourisme : 35 enseignes en fer forgé racontent l'histoire des vieux métiers de Mons.
  2. Visite de l'église du mardi au samedi sur rendez-vous à 15h, s'adresser à la Maison du Tourisme.
  3. Le musée « La maison monsoise » dans cette maison de village tous les éléments de la vie provençale d’autrefois ont été conservés.
  4. L’Atelier « Marine et Monstagne » maquette en allumettes. Unique en son genre… A ne pas manquer également, une réplique intégrale et illuminée du village de Mons.
  5. Ouverture : Prendre rendez-vous auprès de la Maison du Tourisme. Tél. : 04.94.76.39.54.
  • Seillans
  1. Visites accompagnées du village et de la chapelle Notre-Dame de l’Ormeau sont organisées toute l’année (rendez-vous à l'office du tourisme).
  2. Musée "Collection Max Ernst", "DonationTanning" et "Stan Appenzeller".
  • Fayence
  1. Le Four du Mitan : Découvrez un diaporama d’animation avec des personnages en costume de 1897, entourés de tous les objets de l’époque. Ouvert tous les jours de 10h30 à 19h.
  2. Ecomusée agricole de Fayence datant de 1807 installé au pied du village dans deux anciens moulins du XIIIème et XVIIIéme siecles.
  3. Le Circuit des chapelles : vous découvrirez la chapelle Notre-Dame-des-Cyprès, datant du Xème Siècle, entourée de vignobles… et gardée par d’imposants cyprès hors d’age.
  • Tourrettes
  1. Au coeur du village, dans un décor unique, quelque 80 oeuvres d'artistes ornent les façades, les portes ou les volets des maisons, créant ainsi une galerie insolite à ciel ouvert. Paysages lumineux, portraits malicieux, chats facétieux, jeux d'ombres, lumières et silhouettes, mosaïques chatoyantes, sculptures métalliques ou portes aux reflets de bronze ; du réalisme à l'abstraction et au surréalisme, toutes les disciplines artistiques sont au rendez-vous pour le plus grand bonheur du visiteur.
  • Bagnols-en-Forêt
  1. Des circuits avec guide naturaliste vous font découvrir les insectes de Provence, les plantes médicinales, la géologie de l'Estérel, les plantes aromatiques et leurs huiles essentielles, l'eau en Provence.
  2. Le " Chemin de notre mémoire ", créé à partir de photos datant de la fin du XIXe - début du XXe siècle, vous guide dans les ruelles du village.
  3. Des visites de domaines viticoles sont possibles au départ du bureau d'informations touristiques de Bagnols : Château du Rouët au Muy pour le rouge, Domaine de Marchandise à la Bouverie pour le rosé et Domaine de la Maurette à La Motte pour le blanc.
  4. L’église St-Antonin (XVIIème siècle) ouverte à l’année
  5. Musée archéologique qui est situé au 1er étage de l'office du tourisme. Il présente l'artisanat du village, la culture du liège et de l'olive et il expose également les vestiges des fouilles faites sur la commune.

Plus d'information :

Pour vous rendre sur la route touristique "villages perchés du Pays de Fayence"

Partiellement nuageux

Tanneron

12 °C Partiellement nuageux

Min: 10 °C | Max: 14 °C | Vent: 8 kmh 0°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes. Merci de respecter le droit de propriété et de ne pas pénétrer sur les terrains privés :

  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin. 
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue). 
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la route touristique "villages perchés du Pays de Fayence"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique du Var

Préparez vos vacances sur la route touristique "villages perchés du Pays de Fayence" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "villages perchés du Pays de Fayence" avec nos partenaires

Date de dernière mise à jour : 11/06/2021