Les routes touristiques en France

Actualité de la Route des vacances

  • Clamecy, capitale du flottage du bois (58)

    Le flottage en bois routes touristiques dans l yonne guide du tourisme en bourgogneAncienne cité médiévale, Clamecy situé dans le département de la Nièvre du nord de la Bourgogne, à l'ouest de Vézelay fut autrefois la capitale du flottage de bois pour l'approvisionnement de Paris. Au confluent de l'Yonne et du Beuvron, en bordure du canal du Nivernais, Clamecy, cerclée par les eaux, doit beaucoup à la rivière. De son passé féodal, et de sa glorieuse époque de flottage à bûches perdues, dont l'activité dura près de quatre siècles subsiste de nos jours un riche patrimoine. Son passé a laissé de nombreuses traces. Comme sur le mur de l’office de tourisme et à la halte nautique, où écriteaux et pancartes en tous genres rappellent cette époque lointaine synonyme de prospérité. Et son présent, la ville étant désormais essentiellement animée par le tourisme fluvial.

    Le transport du bois par flottage sur les rivières est sans doute vieux comme le monde, mais c'est dans le Morvan que la technique a atteint sa perfection au cours des derniers siècles. A la fin du Moyen Age, Paris se développe rapidement et gagne de nombreux habitants. La capitale est occupée par 300 000 personnes au début du XVIè siècle. Le bois est alors le combustible le plus utilisé aussi bien pour les activités domestiques qu’artisanales et pré-industrielles. Après avoir abattu les forêts entourant la capitale, les Parisiens connurent une véritable pénurie de bois dès le XVIè siècle.

    L’épuisement des forêts en région parisienne oblige la capitale à se tourner vers le Morvan pour s’approvisionner en bois de chauffage. C’est sous l’influence de la noblesse parisienne, dont de nombreuses familles possédaient des fiefs en Bourgogne, que vint l’idée de s’approvisionner dans les forêts du Morvan. Sans les eaux et forêts du Morvan, Paris n'aurait jamais pu se développer : durant plus de deux siècles, le flottage a joué un rôle déterminant en acheminant jusqu’à la capitale la majeure partie de son bois de chauffage.

    Il fallut donc trouver un moyen de faire parvenir le bois jusqu’à Paris. Le massif étant gorgé d’eau, de rivières et de ruisseaux, on utilisa donc une méthode déjà employée dans d’autres régions : le flottage du bois. En 1546, Gilles Defroissez s'installe sur les bords de la Cure et lance l'idée de faire flotter du bois jusqu'à Cravant, pour l'emmener ensuite vers Paris. Le bureau de l'Hôtel de ville de la capitale refuse cependant toute avance, malgré la caution de Jean Rouvet, argentier de François 1er. Jean Rouvet décide se soutenir l'idée sur ses deniers.  La preuve de concept est faite en 1547 avec un radeau de bois. En 1549, le premier train complet de bois arrive sur les quais de Paris depuis le Morvan : le Roi ordonne une fête pour célébrer l'événement. Le flottage est né. Jean Rouvet, est souvent considéré comme l’inventeur de cette technique, il est en réalité celui qui l’organise sur une grande échelle.

    Lire la suite

  • Réussir votre randonnée en raquette

    Envie de vous évader au grand air lors d’une randonnée en raquettes ? Cette activitée de montagne, accessible à tous, est réalisable dans toute la France et vous permettra de vous détendre un maximum et de laisser évader votre esprit dans cet environnement privilégié. Vous pouvez pratiquer dans les Alpes, les Pyrénées, le Massif Central, le Jura ou encore les Vosges. Profitez d’une balade en raquettes pour contempler la beauté des paysages Rando 10enneigés et respirer l’air pur de nos montagnes. Profitez d’une promenade en raquettes pour contempler la beauté des paysages enneigés et respirer l’air pur de nos montagnes. Avec les raquettes découvrez la montagne autrement ! 

    Direction les étendues blanches pour y surprendre la vie sauvage et profiter en même temps de plaisirs ludiques et naturels. La balade en raquettes est une excellente façon de découvrir de splendides paysages. Alliez l’effort physique au bonheur de vivre des instants de liberté en pleine nature. Au gré des sentiers et selon votre itinéraire, les paysages saisonniers que vous observez sur votre passage sont magnifiques. Atteignez les sommets, traversez les forêts blanches, faites le tour des lacs gelé, faites escale dans un restaurant d’altitude, découvrez des hameaux typiques de montagne et bien d'autres éléments naturels à admirer... Raquettes aux pieds, découvrez l'autre face de la montagne hivernale.

    Exploration de la nature, connaissances du monde la neige, constructions d''igloos, sorties nocturnes, itinéraires hors traces... des débutants aux plus confirmés, la montagne pour tous vous attend. Une autre façon de vous ressourcer dans un cadre naturel entouré de massifs enneigés et de respirer le grand air en marchant sur un beau manteau neigeux. Accessible à tous, les balades en raquette vous emmène marcher quelques heures à la découverte des paysages d’altitude. Ce sport d’hiver est très accessible, pour les adultes comme les enfants et les familles.

    Lire la suite

  • Parcours touristique de Dijon (21)

    Dijon palais des ducs de bourgogne salle des gardes avec le tombeaux des ducs routes touristiques de la cote d or guide touristique de bourgognePréfecture du département de Côte d’Or, en région Bourgogne, Dijon, anciennement capitale des ducs de Bourgogne, labellisée "Ville d'Art et d'Histoire", Dijon pourrait bien vous surprendre. Elle fut le siège de l'une des cours les plus brillantes d'Europe : celle des ducs de Bourgogne. Destination touristique réputée pour sa gastronomie et sa proximité avec le vignoble de Bourgogne, Dijon est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco pour son centre-ville unique. La ville se situe également au départ de la célèbre Route des Grands Crus.

    Héritière d'un riche patrimoine historique et architectural, allant du gothique à l'Art déco, Dijon est une cité touristique dont l'attrait est renforcé par la réputation viticole et gastronomique de la région. Le centre historique de Dijon est la seconde composante des climats du vignoble de Bourgogne, inscrits depuis le 4 juillet 2015 au patrimoine mondial de l'UNESCO.

    Vous trouverez de nombreux parkings pour stationné votre véhicule. Dirigez-vous vers le Palais des Ducs et des Etats de Bourgogne. C’est le bâtiment phare de la ville de Dijon. Le palais accueille aujourd’hui l’hôtel de ville, le musée des beaux-arts, les archives municipales et l’office de tourisme de Dijon. Au départ simple forteresse, il est reconstruit en 1366 par le premier Duc de Valois, Philippe le Hardi. Réédifié au 15e siècle sous Philippe le Bon, la tour de la terrasse fut construite en même temps que le corps du logis.

    Lire la suite

  • Parcours touristique dans Beaune (21)

    Ville d'Art et d'Histoire, Capitale parlementaire au XVe siècle du duché de Bourgogne, la cité de Beaune, est située dans le département de la Côte-d'Or et la région Bourgogne-Franche-Comté. A 40 km au sud de Dijon, La commune se situe sur la côte des Vins de Bourgogne aussi nommée route des Grands Crus. Siège de nombre de maisons de négoce, Beaune peut être considérée aujourd'hui comme la capitale des vins de Bourgogne. Cerclée comme un fût Beaune les routes touristiques en cote d or guide du tourisme en bourgognepar ses anciennes fortifications, est et demeure le centre du négoce du vin de Bourgogne. Dans ses vénérables maisons de vins mûrissent des nectars appelés joliment "vins tranquilles".

    Beaune dispose d'un patrimoine historique et architectural exceptionnel, la cité offre un visage harmonieux et plein de charme où se mêlent les colombages du Moyen-Age, la douceur de l'architecture romane, ainsi que de ravissants hôtels particuliers du XVe et XVIe siècle. Ses ruelles parfois étroites et sinueuses, dévoilent au fur et à mesure de votre promenade, des maisons anciennes, des hôtels Renaissance aux façades ouvragées, d’anciennes caves, l'incontournables Hospices de Beaune et un autre chef d’œuvre la Basilique Notre-Dame de BeauneLa variété de beaux bâtiments témoigne d’une histoire dense durant laquelle des marchands, aristocrates, artistes ont défilé. La variété de beaux bâtiments témoigne d’une histoire dense durant laquelle des marchands, aristocrates, artistes ont défilé.

    La cité de Beaune, dont le patrimoine connaît une étonnante conservation, permet aux visiteurs de profiter d'un cadre privilégié. Incontestablement, Beaune conserve de son passé un charme légendaire pour les amateurs de vieilles pierres comme pour les amoureux des vins. Lieux incontournables comme les adresses viticoles et gastronomiques, activités autour du vin comme les cours de dégustation, les visites de caves. Au hasard des coins et recoins, le musée des vins est un lieu à l’image de la ville qui respire son attachement à l’art viticole. Il est installé dans l’ancien et le prestigieux hôtel des Ducs de Bourgogne, ancien palais ducal du XIV° siècle. D’impressionnants pressoirs et cuves représentant les différentes étapes de la fabrication du vin transmettent avec passion l’histoire de la Bourgogne viticole.

    Lire la suite

  • Parcours touristique dans Villedieu-les-Poêles (50)

    Villedieu les poeles eglise notre dame routes touristiques de la manche guide touristique de normandieDans la baie du Mont Saint-MichelVilledieu-les-Poêles est située dans le département de la Manche en région Normandie. Au cœur du Bocage normand, aux confins des entités plus étroites que sont le Bocage virois, l'Avranchin et le pays saint-lois, Villedieu-les-Poêles fait partie des Villes et Métiers d'Art et des Villages étapes français. Cette cité médiévale du XIIe siècle s'est notamment développée grâce à son statut de Commanderie des Chevaliers de Malte.

    Une étape indispensable, surnommée la capitale du cuivre à juste titre, Villedieu-les-Poêles fait partie des haltes incontournables du tourisme artisanal. Le travail du cuivre et du métal occupe une place importante parmi ses lieux de visite. Vous pouvez notamment visiter la Fonderie de cloches, l'atelier du cuivre ainsi que d'autres lieux mettant en avant les artisanats locaux, qui ont fait la renommée de cette cité : poeslerie, dinanderie, fonderie... Le village abrite en tout 39 cours-ateliers ainsi que plusieurs lavoirs du XIXe siècle, qui décorent les rives de la Sienne. Celle que l’on appelle la « cité sourdine » n’a pas fini de vous surprendre !

    Durant la Seconde Guerre mondiale, Villedieu-les-Poêles a eu la chance de n’avoir pas été bombardée. Vous découvrirez donc une cité dotée d’un patrimoine ancien peu commun et unique en Normandie. Son habitat en îlot est regroupé autour de 39 cours ateliers médiévales, ancien coeur de l’artisanat du cuivre. Ne ratez pas les plus emblématiques : la cour de la Luzerne et sa potence, la cour aux Moines, la cour des Hauts-Bois et sa tête sculptée ou encore la cour Bataille et sa marche gravée. Un autre édifice incontournable se dresse en ville : l’église Notre-Dame de Villedieu-les-Poêles.

    Lire la suite

  • Parcours touristique dans Valognes (50)

    Valognes hotel grandval caligny routes touristiques de la manche guide touristique de normandieSituée au cœur de la presqu’île du Cotentin, Valognes est une commune du département de la Manche, à une vingtaine de kilomètres de Cherbourg-en-Cotentin. Située dans la vallée du Merderet, non loin de Montebourg ou Sainte-Mère-Eglise, elle constitue un joli point d'arrêt pour apprécier les charmes de la Normandie. Valognes, surnommée le Versailles normand, jadis la capitale aristocratique du Clos du Cotentin se singularisait par ses élégants hôtels particuliers du XVIIIe siècle. Pays d'Art et d'Histoire de la Manche, Le Clos du Cotentin, rassemble trois cités d’une grande richesse architecturale : Valognes, Bricquebec et Saint-Sauveur-le-Vicomte. La cité de Valognes, elle est la seule commune parmi les 3 chefs-lieux composant le Clos du Cotentin, à avoir un passé antique.

    Valognes fut depuis le Moyen Âge et jusqu'au xviiie siècle la capitale administrative du Cotentin, ville royale et centre juridique regroupant beaucoup d'offices que se disputèrent les nobles de la région. À partir du règne de Louis XIV, la mode, avec Versailles et la vie de cour, incite les nobles à venir s'établir en ville et c'est à Valognes qu'elle se développera, avec la construction de nombreux hôtels particuliers. Remarquable par son architecture, Valognes garde de splendides demeures de caractère et de beaux vestiges anciens, mais les bombardements alliés du 20 juin 1944 occasionnent de lourds dégâts. Malgré les destructions en 1944, elle conserve un superbe patrimoine. Au gré des ruelles de Valogne, on découvre de riches hôtels particuliers, comme l'hôtel de Beaumont, des églises des 11ème et 18ème siècles ainsi que les vestiges des thermes gallo-romains d'Alauna. Pour découvrir les traditions de la région, rendez-vous au musée régional du Cidre et du Calvados, installé dans de vieux bâtiments historique.

    Valognes, prend naissance au premier siècle de notre ère, c'etait alors une cité gauloise appartenant à la tribu des Unelles. Bâtie dans un vallon où se réunissent plusieurs ruisseaux, et près de l'emplacement qu'occupait l'ancienne cité d'Alauna, Valognes aurait été fondée à l'époque où fut détruite la cité romaine.  Apanage des ducs de Normandie au Xe siècle, elle se développe peu à peu avant de rejoindre le royaume de France au début du XIIIe siècle. Au delà de ses grands espaces sauvages, sa nature à l'état brut et la mer à perte de vue; la Manche est aussi une terre d'histoire ! 

    Lire la suite

  • Contre-attaque de Mortain (50)

    Mortain chapelle saint michel routes touristiques de la manche guide touristique de normandieMortain commune dans le département de la Manche en région Normandie, se situe dans un paysage de bocage préservé, en bordure de la forêt qui porte son nom, sur un flanc granitique et gréseux du Massif armoricain. Mortain présente un paysage composite, fait de bocages, de bois, de marais et de landes. Ses paysages, riches et variés, offrent au nord du pays Mortainais, un relief tourmenté marqué par la pittoresque Vallée de la Sée, étroite et sinueuse, sur laquelle veille le point culminant du département de la Manche : Chaulieu à 368 m. Situé sur les marches méridionales de la Normandie, à proximité des plages du débarquement et de la baie du Mont-Saint-Michel, le Mortainais demeure une terre de carrefour entre les pays de la Loire, la Bretagne et la Normandie.

    Si vous êtes de passage en terres normandes, la ville de Mortain vaut le détour, surtout si l’Histoire de la Seconde Guerre Mondiale vous intéresse. Au milieu de cette terre, une grande page de la bataille de Normandie c'est déroulé. Comment évoquer la bataille de Normandie sans rappeler la contre-attaque de Mortain qui fut une offensive de l'armée allemande sur le flanc droit des forces alliées ? Elle s'est déroulée du 7 au 13 août 1944 dans la région de Mortain et plus précisément sur la côte 314, où se trouve la Petite Chapelle. Le 2e bataillon américain encerclé sur ce piton rocheux résista pendant cinq jours au Waffen SS de la 2e SS-Panzer Division. Ils essuyèrent de nombreuses pertes mais les assauts allemands furent repoussés efficacement.

    Le simple fait de vous trouver en Normandie vous fera visiter des sites et des monuments commémoratifs, des tombes de guerres… tout au long de votre séjour. Même si vous n’êtes pas un féru d’Histoire, la ville de Mortain vous réserve de nombreuses surprises. 

    Lire la suite

  • Parcours touristique dans Granville (50)

    Granville est une station balnéaire sur la côte du département de la Manche, au nord de Mont-Saint-Michel et au sud de Coutances, sur la côte au sud-ouest de la presqu'île du Cotentin. L'emplacement de Granville à l'entrée de la baie du Mont-Saint-Michel en fait une destination incontournable sur la route des vacances. Les remparts qui entourent la Granville ramparts de la haute ville routes touristiques de la manche guide touristique de normandiehaute ville sont le témoignage de son histoire. En parcourant les rues les plus anciennes de Granville, c’est l’occasion de comprendre l’histoire de celle-ci. Cette ville fortifiée par les Anglais au XIVe siècle conserve, dans sa partie haute ceinturée de remparts, les traces de son passé militaire et religieux.

    Granville organise de très belles visites de la ville. Différents parcours, dont certains sont théâtralisés, sont organisés régulièrement comme le « Parcours des Vieilles Pierres », le « Parcours Granville maritime et portuaire » ou le « Parcours à l'abordage les enfants ». Maisons de caractère et hôtels pittoresques des XVlème et XVlllème siècles jalonneront votre visite. En effet, la Haute-Ville renferme de beaux hôtels particuliers et deux espaces culturels intéressants, le musée du Vieux Granville et le musée d’art moderne Richard Anacréon. La cité possède plusieurs autres très beaux édifices comme l’église Saint-Paul, l’église Notre-Dame-du-Cap-Lihou, l’hôtel des Bains et le château de Grainville.

    Impossible de flâner dans les rues et sur le front de mer de Granville sans marcher jusqu’à la pointe du Roc, où se trouve le phare du cap Lihou. Granville est également le port d’attache naturel des compagnies qui desservent les îles Chausey et les îles anglo-normandes de Jersey, Guernesey et Sercq. Granville peut se vanter également de posséder le premier port coquillier de France. Les restaurants de la station balnéaire proposent à leurs hôtes des coquilles Saint-Jacques, des praires, des seiches et des bulots fraîchement pêchés. Le port a la particularité d’être équipé d’une forme de radoub, un équipement construit avec des blocs de granit de Chausey autrefois destiné à l’entretien des morutiers.

    Ses belles plages de sable, sa piscine d’eau de mer et ses nombreuses animations en font une destination très agréable. La Maison Christian Dior apporte une touche de glamour à la station. L’ancienne résidence du couturier est aujourd’hui un musée ouvert au public. En suivant le sentier côtier vers le nord, on peut rejoindre la grande plage et les dunes de Donville, tout autre paysage.

    Lire la suite