Vendée histoire

Les guerres de Vendée (85)

Refuge de la foret de grasla les vendeens routes touristiques de vendee du tourisme du pays de la loireLes provinces de l'ouest de la France accueillirent plutôt favorablement la prise de la Bastille et les principes fondamentaux de 1789. Toutefois, aucune solution ne fut apportée suffisamment rapidement à la grave crise économique qui y régnait.

Pire, la suppression des marchés bénéficiant de privilèges fiscaux importants fut reçue comme une brimade dans la région. La religion se retrouva également au centre des polémiques.

En 1792, les Vendéens vécurent comme une trahison l'exécution de Louis XVI. La guerre déclarée aux monarchies européennes fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Même si seulement 3 % des Vendéens étaient concernés par cette mobilisation, le procédé avait des airs de déjà-vu sous l'Ancien Régime.

Dès lors, le fardeau des injustices et des incompréhensions fut trop lourd à porter pour la Vendée, département issu du décret de 1790. Par cette insurrection, elle acquit le statut de province, fédérant autour d'elle une partie de la Loire-Atlantique, des Deux-Sèvres et du Maine-et-Loire. Cette Vendée militaire devint l'emblème d'une révolte populaire, rurale et religieuse.

L'émeute populaire se changea en une guerre de principe. On se battait pour « Dieu et le Roi »

Lire la suite