Route des Ducs de Bourgogne du Nord

Le Circuit de la Route des Ducs de Bourgogne du Nord

Un fascinant voyage dans l'histoire de France servi par des paysages superbes, voilà ce qui vous attend sur cette Route des Ducs de Bourgogne. Dans les comtés du Nord du duché, les sites et monuments témoignant de l’époque des ducs sont variés ; des châteaux imposants, de hauteur comme de plaine, y alternent avec des villes fortifiées de toutes tailles.

Places fortes en Auxerrois, Avallonnais et Tonnerrois : la Route historique des Ducs de Bourgogne illustre à merveille le passé bourguignon. Ces châteaux défensifs ou de plaisance, dont certains sont restés dans la même famille depuis plusieurs générations, sont des trésors de l'âge de Bronze.

La route des Ducs de Bourgogne se compose en majorité de propriétés privées, signifiant ainsi que ce sont les propriétaires qui organisent les visites et qui sont en mesure de permettre aux gens de voir ces demeures sous un angle différent. De ce point de vue, il s’agit d’un tout autre monde.

 A découvrir sur ce circuit de la route des Ducs de Bourgogne du nord

Votre itinéraire et visites sur la Route des Ducs de Bourgogne du Nord

A une heure au sud de Paris vous voilà en Bourgogne, avec ses vastes forêts, plaines, rivières, étangs, ses vignobles sont au menu de votre découverte. Cette route touristique est un étonnant circuit a effectuer pour vos prochaines vacances en Bourgogne qui ravit les amateurs de nature, les férus d’art et d’histoire, les "aficionados" de patrimoine et d’architecture.

En passant par Ancy-le-Franc ou Germolles, unique Palais Ducal en Bourgogne ouvert à la visite, vous poursuivrez aux alentours vers les Châteaux de Brandon, Couches, Rully, Brancion, Berzé, Pierreclos et Semur-en-Brionnais. chacun de ces châteaux sur la route des Ducs de Bourgogne conservent ses petits secrets, ses histoires de famille…

La cour des ducs Valois était la plus somptueuse de son temps. Son cérémonial allait influencer pour des siècles ceux en vigueur à Vienne et à Madrid. Les chroniqueurs ont laissé des récits vivaces des « entrées joyeuses » des ducs dans leurs villes, des tournois et des rencontres diplomatiques, des mariages princiers et des banquets.

Les Châteaux sur ce parcours vous proposent des visites guidées commentées, des animations destinées à toute la famille et des événements. Certains présenteront leurs productions viticoles. En route vers l'histoire et le patrimoine de la Bourgogne...

Château d'Ancy-le-Franc (89)

Situé aux abords de l’Armançon et du Canal de Bourgogne, le château d'Ancy-le-Franc, véritable Joyau de la Renaissance, est bâti au coeur d’un grand parc de 50 hectares et est une propriété classée Monument Historique en totalité. Le château est situé dans la commune d'Ancy-le-Franc dans le département de l'Yonne.

Chateau d ancy le franc route historique des ducs de bourgogneConstruit entre 1541 et 1554 pour le comte Antoine III de Clermont, le château d’Ancy-le-Franc a su conserver la pureté de son style et son exceptionnelle unité. Seules, deux familles ont marqué l’histoire du château. L'architecture du château d’Ancy-le-Franc est le fruit de la rencontre entre Antoine de Clermont et Sebastiano Serlio. En effet, bien que l'architecte soit italien, il a su employer les fruits de la tradition française.

Le château d’Ancy-le-Franc est construit selon un plan centré et quadrangulaire. Quatre logis formant un carré sont chacun flanqués d'un pavillon saillant aux angles. Serlio a su se plier aux exigences du commanditaire en surmontant l'édifice d'un toit très pentu comme au Château de Villandry et il a utilisé la pierre calcaire de Bourgogne.

Chef-d'oeuvre de Serlio, le célèbre architecte italien du roi François 1er, ce palais Renaissance est l'unique réalisation en France d'une architecture à quatre ailes égales formant un carré autour d'une magnifique cour. L'intérieur du château renferme des peintures murales d'après des dessins du Primatice ou de Nicolò dell'Abbate, des plafonds à caissons, des boiseries finement sculptées, des ornementations colorées...

Architecture d'exception, magnifique cour d'honneur, appartements et galeries richement décorées. Il abrite l'une des collections de peintures murales les plus importantes de France actuellement conservées des XVIe et XVIIe siècles. Vaste parc de 50 ha, jardins à la française, à l'anglaise, folie (XVIIIe), étang, parc à chevaux...

A faire : Visites guidées ou libres, audio guides, costumes Renaissance et jeux pour les enfants, nombreuses manifestations toute l'année (concerts Musicancy, cours de cuisine, mariages...).

A voir : la Chapelle funéraire de la famille Le Cosquinot du XVIe siècle, inscrite en 1925, l'Église Sainte-Colombe d'Ancy-le-Franc

Château de Béru (89)

Chateau de beru route historique des ducs de bourgogneDemeure historique au milieu des vignes surplombant l’un des plus beaux coteaux du Chablisien. Le château de Béru est situé sur la commune de Béru. L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques en 2001. Il se situe au milieu des vignes surplombant l’un des plus beaux coteaux du Chablisien, au cœur du village de Béru et d’un terroir unique : Le Clos de Béru.

Le château de Béru est une demeure historique du XIIIème siècle, remaniée à la Renaissance puis à la fin du règne de Louis XIV. Lors de votre escapade sur cette Route des Ducs de Bourgogne, vous pourrez y voir un rare cadran solaire et lunaire du XVIème siècle ainsi qu’un colombier médiéval de 1000 cases.

Laurence de Béru et sa fille Athénaïs sont aujourd’hui à la tête de ce vignoble. Elles vous recevront dans ce domaine, dans la famille depuis plus de 400 ans, et vous feront découvrir une des plus belles régions viticoles de France et ses richesses historiques : Auxerre, Tonnerre, le Château de Tanlay, le Château d’Ancy-le-franc et Vézelay etc...

A voir : Église Sainte-Madeleine de Béru

Château de Frôlois (21)

Chateau de frolois route historique des ducs de bourgogneSitué dans la commune de Frôlois dans le département de la Côte-d'Or. Construit sur un éperon rocheux au début du XIe siècle, le château de Frôlois dissimule un intérieur chaleureux où chaque époque a laissé son empreinte.. Au premier étage, honneur à la Renaissance ! Au rez-de-chaussée, les XVIIe et XVIIIe siècles sont bien représentés.

Ce château de Frôlois est inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH) depuis 1977. Ses imposants remparts témoignent encore de son importance militaire. Les modifications et démolitions effectuées au fil du temps confèrent à la maison une architecture classique, alors qu’il s’agit de l’un des plus vieux châteaux de Bourgogne (début du XIe siècle).

Les passionnés d'art apprécieront les tapisseries peintes d'origine italienne. Les promeneurs profiteront du jardin d'agrément en terrasse. Plusieurs tapisseries d’origine italienne (Bergame) se trouve dans le Château de Frôlois.

Après votre visite du Château de Frôlois vous pouvez découvrir le MuséoParc d’Alésia, à Alise-Sainte-Reine :sur le site de la bataille qui vit la victoire de Jules César, en 52 avant Jésus-Christ, la statue de Vercingétorix et le champ de fouilles de la ville

Château de Germolles (71)

Le château de Germolles, situé au cœur de la Bourgogne, non loin de Beaune et de Chalon-sur-Saône, est la mieux préservée des résidences des ducs de Bourgogne.

Bâtie dans la seconde moitié du XIVe siècle, cette demeure témoigne d’une page importante de l’histoire régionale. Le château de Germolles est en outre l'un des rares exemples des demeures de ce type encore bien conservées en France pour le XIVe siècle et la première moitié du XVe siècle, où la plupart des palais princiers de cette période ont presque entièrement disparu.

Le site de Germolles est occupé dès le XIIIe siècle par une maison forte bâtie par les seigneurs féodaux du lieu : les sires de Germolles. Dans la seconde moitié du XIVe siècle, la situation financière de ses propriétaires est telle, qu’ils doivent céder le domaine, alors acquis par le duc de Bourgogne, Philippe le Hardi.

Chateau de germolles route historique des ducs de bourgogneEn 1380, Philippe le Hardi, duc de Bourgogne et frère du roi Charles V, acquiert la grange fortifiée de Germolles puis l’offre à son épouse Marguerite de Flandre. La duchesse transforme cette austère demeure en une luxueuse résidence avec l’aide des meilleurs artistes de l’Ecole Bourguignonne (Claus Sluter, Jean de Beaumetz).

On connaît mal la physionomie de la forteresse des sires de Germolles. Sans doute s’agissait-il d’un château armé de grosses tours et ceint de murs solides, percés de rares fenêtres. De ce bâtiment primitif, deux espaces sont aujourd’hui conservés : la chapelle basse et le cellier. Aujourd'hui, le château est largement ouvert à la visite et organise d'octobre à juin une saison culturelle.

Au titre des monuments historiques ; le porche d'entrée fait l’objet d’un classement par arrêté du 12 juin 1989 ; la grange et les sols font l'objet d'une inscription par arrêté du 12 juin 19891.

Du jardin organisé par Marguerite de Flandre et de la vaste roseraie qui en était le principal ornement il ne reste plus rien aujourd’hui. Replanté dans le goût romantique anglais à la fin du XIXe siècle, le parc offre un bel espace, planté de vieux arbres, parfois rares, tels un cyprès chauve, un tulipier de Virginie, un ginkgo biloba, un araucaria, ou des bouquets de tilleuls et de cyprès.

Aujourd’hui le château de Germolles est non seulement la mieux conservée des résidences des ducs de Bourgogne mais aussi l’un des rares exemples de palais princiers de la fin du Moyen Âge subsistants. Ce site remarquable évoque la vie de cour en France à la veille de la Renaissance.

Après la visite du château de Germolles nous vous invitons à le découvrir...

Château de Maulnes (89)

Chateau de maulnes route historique des ducs de bourgogneLe château de Maulnes, situé à Cruzy-le-Châtel dans l'Yonne est un château de style Renaissance construit au XVIe siècle. Cruzy-le-Châtel signifierait le château de la roche ou du creux-vallon. Cruzy pouvait être écrit Creusy, Cruseium ou Cruzeyum. Cruzy-le-Châtel est à 25 km de Tonnerre, principale ville de la région, et à 15 km des châteaux de Tanlay et d'Ancy-le-Franc.

La petite localité de Cruzy-le-Chatel est située sur la rive gauche de l'Armançon à l'extrémité d'une colline, entre deux vallons, dans la région des plateaux élevés du Tonnerrois, où elle culmine à près de 314 m, à l'est du château de Maulnes. De Tonnerre, on accède au hameau de Maulnes en empruntant la route nationale n° 65, que l'on quitte depuis le village de Pimelles, en se dirigeant en direction de Cruzy.

Dans cet endroit isolé, battu par les vents, une tradition plusieurs fois séculaire fait de la forteresse de Maulnes le repaire de la fée Mélusine, autrefois redoutée en cette région de Basse Bourgogne. Le château de Maulnes se situe sur le bord d'un grand plateau, jadis couvert de forêts qui ont cédé la place à des terres agricoles.

La carte de Cassini, postérieure de deux siècles, montre le château entouré d'une vaste forêt, dans une clairière située au carrefour de cinq allées forestières. Ces allées permettaient de gérer l'exploitation forestière, de s'adonner à la chasse, mais aussi de dégager de grandes perspectives sur le château. L'emplacement est alimenté par trois sources à débit annuel, connues depuis très longtemps.

Chateau de maulnes le nymphee vu de l exterieur avant restauration route historique des ducs de bourgogneAu XIIIe siècle, Cruzy dépendait du duché de Bourgogne. Charles d'Anjou et Marguerite de Bourgogne, comtesse de Tonnerre, reconnurent tenir en fief de Robert, duc de Bourgogne, les seigneuries de Cruzy et Griselles, faisant partie du comté de Tonnerre. Le site abrita une maison forte qui servit de rendez-vous de chasse et accueillit les ducs de Bourgogne -et notamment Philippe le Hardi, en septembre 1374- qui ne dédaignaient pas venir à Maulnes « découpler » dans l'immense forêt avoisinante, afin de « laisser courre » sur les cerfs, sangliers et autres bêtes fauves qu'elle abritait.

Ce château de Maulnes ne connait pas d'équivalent en France, sinon dans le monde. Il présente plusieurs particularités qui le rendent unique. Ainsi, construit d'une seule traite entre 1566 et 1573 sur un plan pentagonal, il a été très peu occupé. Il est bâti autour d'un escalier central et d'un puits alimenté par trois sources. Inoccupé au XXe siècle, dans un état de dégradation avancé, il est acquis par le Conseil Général de l'Yonne en 1997.

Depuis, il a fait l'objet d'études historique et archéologique, ainsi que de travaux de restauration qui doivent se prolonger sur de nombreuses années. Il est ouvert au public depuis 2005. Ce château fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le .

Le château de Maulnes est un ensemble de trois bâtiments. On entrait par des communs édifiés en demi-cercle, dont il ne reste qu'une partie. Puis on franchissait une galerie couverte qui a totalement disparu. Par un pont dormant, on accédait enfin au logis pentagonal.

A voir : Église Saint-Barthélémy de Cruzy-le-Châtel du XVIIIe siècle, inscrite en 1998, reconstruite partiellement par Claude-Nicolas Ledoux (nef, collatéraux et premier ordre du portail).

Château de Nuits-sur-Armançon  (89)

Le château est un château de style Renaissance du XVIe siècle situé dans la commune de Nuits-sur-Armançon dans le département de l'Yonne, entre Tonnerre et Montbard. L'édifice a été classé au titre des monuments historiques en 1967. L'ensemble du domaine, à l'exception des parties déjà classées, a été inscrit par arrêté du 30 septembre 2013.

A la limite de la Champagne et de la Bourgogne, ce lieu stratégique était l’enjeu de luttes sans merci entre rois et ducs, puis entre catholiques et protestants. Elevé au XVIe siècle, sur la rive de l’Armançon, le Château de Nuits contrôlait la vallée, lieu de passage favori des bandes armées. Remarquable témoin de la Renaissance.

Le Château de Nuits allie le charme et l’élégance d’une demeure d’agrément aux nécessités défensives d'un édifice militaire. Les intérieurs du château, qui témoignent de la vie quotidienne de ses occupants successifs, offrent une promenade originale à travers les siècles. Le château de Nuits a été construit dans la deuxième moitié du XVIe siècle en 1560 par François de Chenu, seigneur de Ravières et baron de Nuits, en pleine période de guerres de religion.

Chateau de nuits sur armancon route historique des ducs de bourgogneLe Château de Nuits est un bel exemple d’une architecture civile adaptée aux nécessités de la défense. Cet aspect est encore présent de nos jours. Il reste de nombreuses meurtrières. Des traces de tirs d’artillerie sont visibles sur les façades. De 1689 et jusqu’à la Révolution française de 1789, la terre de Nuits devient la possession de la famille de Clugny. Jean Étienne Bernard de Clugny fut le plus connu.

Succédant à Turgot au Contrôle Général des Finances, il fonda la Caisse d’escomptes et la Grande Loterie Royale, ancêtre de la loterie nationale. Le dernier des Clugny, propriétaire de Nuits, passa la fin de sa vie au château, recevant régulièrement le futur maréchal d’Empire, Louis Nicolas Davout, alors jeune officier, et le naturaliste Buffon. À la Révolution, la demeure a été vendue comme bien national.

Depuis presque vingt ans, les intérieurs sont l'objet d'une restauration méticuleuse.Aujourd'hui, ce ne sont pas moins de vingt-deux pièces qui sont ouvertes au public incluant, entre autres, une salle des gardes, une chapelle, une salle de vénerie, des cuisines, une salle de bains, une lingerie, un cabinet de curiosités, la chambre de François de Chenu, baron de Nuits, une salle aux ouvrages réservée aux travaux d’aiguilles, un atelier d’artiste avec aquarelles et dessins.

Cet effort, assumé matériellement avec des moyens sommaires le plus souvent, offre, en particulier, sous ses formes les plus variées et authentiques, le témoignage d'une manière de vivre et d'évoluer d'une famille de la haute bourgeoisie tout au long du XIXe siècle entre les murs d'une demeure aimée et respectée.

Au Château de Nuits, le visiteur est un spectateur qui voit se dérouler sous ses yeux le scénario quotidien de la vie seigneuriale de plusieurs générations que les beaux jours ramenaient chaque année sur leurs terres. Conservés dans leur environnement d'origine parfaitement restaurés, de nombreux souvenirs de famille sont exposés où s’exprime le mode de vie des générations passées.

En particulier, une salle aux ouvrages réservée aux travaux d’aiguilles, un atelier d’artiste avec aquarelles et dessins, témoins de l’éducation des jeunes filles au XIXe siècle. Nous découvrons, par ailleurs, de nombreux objets d'autrefois, qui sont autant de souvenirs de famille : ustensiles de cuisine, vaisselle fine, malles anciennes, habits d’époque, accessoires de mode, émouvants vêtements, jouets et jeux d'enfants et lingerie brodée, pour satisfaire la curiosité bien légitime de toutes celles et de tous ceux qui passent la grille en fer forgé de Nuits.

A visiter autour du Château de Nuits : la Grande Forge de Buffon, près de Montbard (21500).

Château de Tanlay (89)

Situé à Tanlay dans l'Yonne, à l'époque des ducs de Bourgogne, le château de Tanlay est une véritable place forte. Charles le Téméraire la qualifie à l'époque de « place de guerre assise en frontière de plusieurs terres et l'une des plus importantes de Bourgogne ». La forteresse est construite au XIIIe siècle sur un éperon de granite qui domine la Cure et renforcée par une enceinte triangulaire dotée de huit tours.

Chateau de tanlay route historique des ducs de bourgogneLe château de Tanlay est représentatif du style Renaissance française, édifié aux XVIe siècle et XVIIe siècle, entouré de douves. Certains détails d’architecture, tels que les pyramides sur le pont d’accès, le mur entourant la Cour verte, la Galerie des Césars, le Nymphée, sont imprégnés du goût italien.

Parmi les tours qui composent la forteresse de Tanlay, deux ont des caractéristiques particulières. La première, la tour d'Amboise est la plus importante en taille et sera équipée pour l'usage de l'artillerie à la fin du XVIe siècle. La deuxième, la tour Saint-Jean, est la plus ancienne et est bâtie sur des vestiges du XIe siècle ou du XIIe siècle.

A l'intérieur, admirez la salle en trompe-l’œil et la tour de la Ligue, avec ses fresques surprenantes... Le saviez-vous ? A l'époque des guerres de Religion, le château de Tanlay abritait les rendez-vous des chefs huguenots. Le parc du château fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le .

Le château de Tanlay est un véritable manifeste de la Renaissance française en Bourgogne. Du parc tracé par Pierre Le Muet subsiste le grand canal, long de près de 530 m. Il est alimenté par un très beau nymphée Renaissance. Célèbre, notamment, pour la Galerie en Trompe-l'œil et pour les fresques de la Tour de la Ligue. Douves, canal et nymphée remarquables. Chaque été se tiennent dans les communs des expositions d'art contemporain.

Visite à proximité du château de Tanlay : la découverte des vignobles de Chablis.

Le saviez-vous ?

Les Ducs de Bourgogne étaient de grands propriétaires terriens, y compris de nombreux et, pour certains, vastes domaines viticoles.

Favorisés par la situation géographique de leur duché et ses microclimats particulièrement favorables à la vigne dans les bailliages de Dijon et de Chalon, ils s’intéressèrent à cette production qui leur permettait de faire des cadeaux prestigieux à moindres frais.

Mais c’est à la demande des bourgeois de Dijon, Beaune et Chalon que Philippe le Hardi interdit en 1395 le « très méchant et déloyal plant nommé gamay » au profit du pinot noir.

Philippe le Hardi est ainsi à l’origine du premier décret sur le vin au monde, précurseur des appellations d’origine contrôlées (AOC). Par ce comportement novateur, ce souverain a permis d’élever la qualité des vins de Bourgogne.

Pour vous rendre sur le Circuit de la Route des Ducs de Bourgogne du Nord

Ancy-le-Franc

Couvert 16 °C

Couvert

  • Min: 14 °C
  • Max: 17 °C
  • Vent: 11 kmh 60°

Nos coups de coeur sur la Route des Ducs de Bourgogne du Nord

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de Bourgogne

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour en Bourgogne avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 14/05/2017