Route des Ducs de Bourgogne du Sud

Le Circuit de la Route des Ducs de Bourgogne du Sud

En empruntant cette Route des Ducs de Bourgogne, vous découvrirez l'abondance du patrimoine culturel de la région. Lors de votre passage, vous y découvrirez les châteaux, villages, musées ou abbayes qui illustrent à merveille le passé d'une des familles les plus prestigieuses de France : les bourguignons.

L'Association de la Route des Ducs de Bourgogne regroupe 16 sites majeurs du patrimoine bourguignon, répartis sur les quatre départements de la Bourgogne. La Route historique des "Ducs de Bourgogne" illustre à merveille le passé bourguignon: trésors de l'âge du Bronze, châteaux défensifs ou de plaisance dont certains sont restés dans la même famille depuis plusieurs générations

Certains monuments sur cette Route des Ducs de Bourgogne qui traverse les départements de l'Yonne, de la Saône-et-Loire et de la Côte d'Or sont postérieurs à l'époque des Ducs, mais ils sont tous nés de la prospérité de la région.

 A découvrir sur ce circuit Route des Ducs de Bourgogne du Sud :

Votre itinéraire et visites sur la Route des Ducs de Bourgogne du Sud

La Bourgogne est constellée de châteaux médiévaux, propriétés privées ou vestiges pittoresques d'anciennes places fortes, et d'églises gothiques. Ils représentent autant d'invitations à des haltes au fil des petites routes qui parcourent la région, offrant coups d'œil et découvertes inattendues dans des paysages variés.

Des sites et monuments qui jalonnent ce circuit de la Route des Ducs de Bourgogne vous fera découvrir les beautés des paysages, l’authenticité des villages et l’accueil chaleureux des habitants. C’est une route de légende qui allie histoire et gastronomie, avec ses vins réputés et sa grande gastronomie…

Château de Couches (71)

La cité de Couches se situe à environ 30 km de Chalon-sur-Saône, 25 km d'Autun et 15 km du Creusot. C'est un village viticole et agricole, la commune se trouve à proximité du Parc Naturel Régional du Morvan. Le château de Couches est situé en contrebas de la ville de Conches, sur un replat qui surplombe la vallée de la Creuse. Le château fait partie d'un domaine viticole produisant des vins d'appellation Bourgogne côte-du-couchois.

Chateau de couches route historique des ducs de bourgogneIl fait partie des anciennes forteresses du duché de Bourgogne et permettait notamment de protéger la route menant de Paris à Chalon en passant par Autun. Impressionnant Château Médiéval sur son piton Rocheux entre les vignobles des Côtes du Couchois et du Chalonnais. Edifié à la demande du Duc de Châlon au XII° siècle.

Lors de votre arrêt sur la Route des Ducs de Bourgogne, vous vous promènerez avec plaisir dans son parc autour du bassin et le long des remparts pour rejoindre le jardin topiaire animalier. Vous remarquerez depuis le parc de ce château fort médiéval les vignes et le panorama vallonné. Le château occupe un vaste quadrilatère encore ceint de murailles arasées à hauteur d'appui sur trois côtés.

À l'angle sud-est, se dresse une haute tour vraisemblablement construite au XIIe siècle et qui contrôlait l'accès primitif de la forteresse. Elle fut pourvue, au XVe siècle, d'une tourelle hors œuvre renfermant un escalier à vis. La courtine orientale est flanquée, en son centre, de la base d'une tour carrée démantelée.

Entre les deux tours rondes du XIIIe siècle, se trouve la chapelle, de style gothique flamboyant, construite en 1460 par Claude de Montagu, à l'emplacement d'un petit sanctuaire et, dans le prolongement de cette chapelle, un corps de logis de plan rectangulaire, flanqué de deux tours carrées, l'ensemble relevant du style « troubadour » et datant du XIXe siècle.

Ce château fort médiéval dit de Marguerite de Bourgogne, propose sur son piton rocheux un nouveau circuit de visite pour découvrir ou redécouvrir la succession singulière de ses phases de construction. Le site du Château de Couches, au titre de monument historique, offre plusieurs phases successives de l’architecture entre la fin du XIème et le XIXème siècle.

Animations et ateliers saisonniers pour les enfants « La Toison d’Or », concerts classiques et de Jazz, spectacles historiques, le Festival « les Médiévales », théâtre au XVII° et dégustations de Chardonnay, Aligoté et Pinot noir en caveau. Label Aventure Mômes Enquêtes en famille. Label Handicap en cours. Accueils de groupe, dîners ou déjeuners,  visites personnalisées, animations œnologiques.

Château de Sully (71)

Le château de Sully est situé sur la commune de Sully en Saône-et-Loire, entre Autun et Beaune. Ouvert au public, le château de Sully est depuis le milieu du XVIIIe siècle la proprièté de la famille de Mac Mahon. Il est construit en plaine, au fond de la large vallée de la Drée, affluent de l’Arroux, à l’extrémité nord du village. Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le .

Chateau de sully route historique des ducs de bourgogneMajestueux et cité comme l’un des plus beaux de Bourgogne, le château de Sully est précédé d’une longue cour bordée de buis taillés et encadrée de chaque côté des bâtiments des communs. Bussy-Rabutin et Madame de Sévigné l’ont beaucoup admiré. Le château de Sully forme un vaste quadrilatère et comporte quatre corps de logis bâtis en retour d’équerre qui encadrent une cour centrale et quatre tours carrées plantées de biais qui occupent les angles. L’ensemble est entouré de douves remplies par l’eau de la Drée.

Vers l’ouest, un pont de pierre qui franchit les douves dont la balustrade a été garnie vers 1890 de tout un décor de boulets et pyramides de pierre, précède la façade édifiée par les Saulx-Tavannes. La cour intérieure forme un ensemble remarquable par l’ordonnance des façades et leur décor Renaissance.

Un décor de bossages règne sur tout le rez-de-chaussée éclairé de baies cintrées. À l’étage, des pilastres ioniques munis de tableaux encadrent les fenêtres qui sont groupées par deux. Une niche plate ménagée entre chaque groupe est surmontée d’une tête sortant d'un cartouche ou d'un médaillon. L’allège des fenêtres est décorée de tables qui se terminent en fleuron.

Vous trouverez autour du château de Sully lors de votre visite.

Abbaye de Fleury

Vous pénétrez dans l’un des hauts lieux de la spiritualité où recueillement rime avec émerveillement. Nichée dans un méandre de la Loire, la charmante petite commune de Saint-Benoît-sur-Loire abrite l’un des plus beaux joyaux de l’architecture romane : une basilique des XIe et XIIe siècles dont la tour-porche, ornée de douze chapiteaux historiés, le portail monumental et la nef en constituent les éléments les plus remarquables. .

Oratoire de Germigny

Construit vers 800, l’Oratoire de Germigny faisait parti d’une luxueuse villa carolingienne construite par Théodulphe, grand intellectuel qui a contribué à la renaissance carolingienne et conseiller particulier de Charlemagne. Cette église possède une mosaïque carolingienne composée de 130 000 petits cubes de verres. Unique en France.

Musée de la Résistance et de la Déportation à Lorris

Un musée du souvenir qui plongera le visiteur dans les pages les plus sombres de l’histoire du Loiret, haut lieu de la Résistance et qui paya un lourd tribut à la déportation. Ouvert en 1988 et réaménagé fin 2009, ce musée retrace la vie du département durant le conflit, à travers des documents d’époque, des témoignages, des objets et des armes.

Château de Gien

Avec ses tours et tourelles aux silhouettes audacieuses, son architecture pierre et brique polychrome, l’édifice préfigurait la Renaissance française. Tour à tour bâtiment administratif et prison, le château de Gien abrite depuis 1952 le musée international de la chasse. Avec environ 10 000 objets, il retrace à travers sa collection. Le château a été édifié à l’emplacement d’une forteresse médiévale où aurait séjourné Jeanne d’Arc.

Château de Commarin (21)

Le château de Commarin se situe à proximité de Châteauneuf-en-Auxois, en Côte-d'Or à équidistance de Dijon et de Beaune, de Montbard et de Semur en Auxois. Magnifique et Authentique château familial, le château de Commarin est un site touristique incontournable à voir en Bourgogne sur la Route des Ducs de Bourgogne, dont l’origine date de l’époque médiévale.

Son architecture, son parc et son aménagement intérieur richement meublé retracent son occupation depuis les origines par la même famille. Le château fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le . Le Château de Commarin est l’un des rares châteaux en France à n’avoir jamais été vendu, ni pillé pendant la révolution Française.

Chateau de commarin route historique des ducs de bourgogneLe Château de Commarin, palais de pierre sur miroir d’eau est un bâtiment régulier et relativement symétrique à inspiration classique. Le corps de logis central au fronton richement décoré est flanqué de deux ailes (aile Louis XIII à l’Est et aile Louis XIV à l’Ouest) terminées chacune par une grosse tour ronde du XIVe siècle.

Une écurie prolonge l’aile Louis XIII. L’ensemble est ceint par de larges douves prolongées de deux pièces d’eau et entouré d’un parc à l’anglaise de cinq hectares avec de beaux communs et de larges perspectives.

Outre ses qualités architecturales, le château de Commarin est remarquable pour le mobilier et la richesse des décorations des XVIIe et XVIIIe siècles, témoignant des différentes générations qui ont habité le lieu. Une collection unique de tapisseries héraldiques et alchimiques familiales du XVIe siècle est également présentée.

La visite du Château de Commarin vous fait revivre dans les appartements de Marie-Judith de Vienne, Grand-Mère du célèbre Talleyrand, qu’elle a aménagés au 18e siècle, notamment avec de magnifiques tapisseries et des meubles d’exception. Voyagez dans le temps pour découvrir également l’histoire de ce Château vieux de 900 ans, resté authentique car il n’a jamais été vendu, de sa chapelle du 14e siècle, de son ancienne cuisine et de ses somptueuses écuries du 17e siècle construites sur le modèle de celles de Chantilly.

A voir lors de votre passage au Château de Commarin :

L'Église du XVIe siècle qui renferme une "Vierge à l'Enfant" du XIVe siècle, un saint Jean-Baptiste du XVe siècle, un saint-Jacques et un saint-Philippe du XVe ou XVIe siècle. Ces différents éléments sont classés aux Monuments Historiques.

La Maison du Mouton, la Maison du Potier d'Étain, la Maison de Saint-Georges, inscrites aux monuments historiques.

Château de Chastellux (89)

La commune de Chastellux-sur-Cure est située dans le massif du Morvan, à proximité de l'ancienne frontière entre la Bourgogne-Franche-Comté et la France. Elle est à 15 km au sud d'Avallon et à 13 km à l'ouest de Quarré-les-Tombes. Le château de Chastellux est un édifice des XIe, XIIIe, XVe et XIXe siècle.

Chateau de chastellux route historique des ducs de bourgognePerché sur un pic rocheux, surplombant la Cure, le château de Chastellux, dans le sud de l'Yonne, a fière allure. Les premières traces de la majestueuse forteresse remontent à l'époque romaine. Au fil des siècles, elle a été rénovée, embellie, agrandie. Elle a été fortement détruite à la Révolution Française, puis reconstruite.

Le château de Chastellux a été endommagée dans un gigantesque incendie en 1975, puis rénovée. Et surtout, le château de Chastellux appartient à la même famille depuis plus de 1000 ans, fait rarissime en France. L'édification des parties les plus anciennes encore existantes, tour Saint-Jean remonte à l'an 1080 environ.

Le bâtiment principal fait l'objet d'une première inscription au titre des monuments historiques le 10 novembre 1925. Une tour est ensuite classée le 10 novembre 1976 avant que les communs et aménagements alentour ne soient inscrits le 17 février 1989.

De nombreux membres de la famille ont marqué l'histoire de France, notamment à l'époque de Jeanne d'Arc lorsque les Bourguignons combattaient les Français, et à celle de l'Indépendance américaine avec le Marquis de Chastellux, grand ami du Général Washington et cousin de La Fayette. Le château de Chastellux a fait l'objet d'un premier classement au titre des monuments historiques en 1925.

A voir près du château de Chastellux lors de votre balade sur la Route des Ducs de Bourgogne :

L'église Saint-Germain (XIVe), ancienne chapelle castrale, sise dans la cour du château ; la mairie, au lieu-dit la Rue Chenot ; le pont (XIXe), au lieu-dit le Pont.

Château de Bazoches (58)

Situé sur la commune de Bazoches à l'extrême nord du département de la Nièvre dans le Morvan et fait partie de son parc naturel régional. Du château, on découvre les premiers reliefs du Morvan au sud d'Avallon. Au-delà du village de Saint-Père se profile la colline de Vézelay.

Chateau de bazoches route historique des ducs de bourgogneLe château de Bazoches, dont la première construction remonte au XIIe siècle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le . Son plus célèbre propriétaire fut le maréchal de Vauban. Le château est situé à mi-pente d'une colline boisée, il offre une vue dégagée sur le Morvan.

Il a la forme d'un trapèze irrégulier avec une tour ronde à chaque angle et un donjon carré, autour d'une cour intérieure. Au XVIIe siècle, Vauban fait ouvrir une porte dans la façade arrière, afin de faciliter l'accès des voitures. Accroché aux collines Morvandelles, tout près de Vézelay, le château dresse ses tours.

Demeure de Vauban sous Louis XIV et cadre romantique des Nuits musicales, ce lieu emblématique vous offre mille facettes. Bazoches, une expression aboutie de l'art de vivre en Bourgogne !

A explorer lors de votre visite au château de Bazoches :

Le Château de Vauban, au lieu dit Vauban : ancienne maison forte du XIIe siècle. Propriété successivement des familles Sallenay, de Bazoches, de Chastellux. En 1533, Charles de Champignolles en devient propriétaire. Il le vend en 1548, avec les droits féodaux et seigneuriaux qui y sont attachés, à Émery le Prestre, qui prend le nom de Vauban en 1558. Son petit fils, le maréchal de Vauban, achète le château à ses cousins en 1684, après avoir acquis le château de Bazoches.

L'Église Saint-Hilaire : édifice gothique du XIIe siècle, reconstruit au XVIIe siècle. Imposant autel. Peintures du chevet et des chapelles récemment restaurées. Caveau familial du maréchal de Vauban, dont le cœur est à Paris aux Invalides depuis la décision de Napoléon en 1808. Ouvert tous les jours de 9 h à 18 h10.

Jardins de Barbirey (21)

Situés à 25 km de Dijon et de Beaune, les Jardins de Barbirey ont été conçus au XIXème siècle. Certains sont construits : le potager en terrasses, le verger dont les murs soulignent les courbes de niveau ; d'autres ont des formes plus libres : les pièces d'eau en fin de vallon, le belvédère dans le bosquet, "la carrière" enfouie dans la forêt. Étendus sur 8 ha, ces jardins accueillent une flore variée, botanique, locale ou horticole.

Jardins de barbirey route historique des ducs de bourgogneCe parc paysager à l'anglaise dessiné au XIXe, classé ''jardin remarquable'' depuis 2004 s'étend sur 8 ha. Après une longue période d'abandon, sa restauration depuis 1989 met en valeur les paysages de la vallée de l'Ouche et la faune et la flore de cette micro-région. Il a conservé sa physionomie classique de jardin paysager, avec un grand potager en terrasses du XVIIIe, un verger, une zone humide (ru + étangs), une prairie un belvédère et une carrière enfouie dans les sous-bois.

Le parc offre une grande variété d'atmosphères et de biotopes et constitue un ensemble harmonieux entre bâti, paysages et village. Des interventions d'artistes et l'accueil d'un festival de spectacles vivants ''Entre cour et jardins'' en font un lieu culturel et de rencontres, résolument vivant.

Cette ancienne seigneurie agricole du XVII, est composée d'une demeure de maître remaniée au XIXe et de communs XVIIe et XVIIIe (ISMH depuis 2005). Depuis 2011, visiteurs et voyageurs peuvent prolonger leur séjour dans une des chambres d'hôtes ou des gîtes représentant une capacité totale de 60 hébergements, pour se reposer lors de leurs escapades sur la Route des Ducs de Bourgogne, profiter des sites naturels et patrimoniaux des environs, sans oublier les étapes gastronomiques et les célèbres vignobles de Bourgogne.

A explorer lors de votre parcours sur cette route historique :

Le Tumulus et grotte de Roche-Chèvre ; Les Jardins de Barbirey, dans le parc du château ; Château de Barbirey.

Château d'Époisses (21)

Le château d'Époisses est situé dans le village d'Époisses, en Côte-d'Or à une douzaine de km de Semur-en-Auxois, le château d’Epoisses et son très beau parc ouverts au public. Devenu maison seigneuriale au XIIe siècle, le château d'Époisses passa successivement entre les mains de la famille de Montbard, puis de 1237 à 1421 à celle de Mello. En 1377, Philippe le Hardi, duc de Bourgogne y séjourne.

Le chateau d epoisses route historique des ducs de bourgogneLe château d'Époisses amputé de moitié par les révolutionnaires, dévoile peu à peu les charmes d'une bâtisse embellie au fil des siècles. Philippe le Hardi, le prince de Condé, Madame de Sévigné et Chateaubriand furent ses illustres invités. Le château est entouré d’une double enceinte de fortifications enserrant une église du XIIème siècle, des maisons du XVème siècle, et un colombier du XVIème siècle.

A l’intérieur, dans un décor des XVIIème, XVIIIème et XIXème siècle, on peut admirer de nombreux portraits de personnages illustres, tels la Marquise de Sévigné, le Grand Condé... dont la même famille depuis 350 ans garde le souvenir. Encadrant le château, un beau parc fleuri de mai à octobre avec ses 500 rosiers de la cour d’honneur, son mixed-border et son jardin or, vert et argent.

Les douves, les ponts, les deux enceintes ainsi que le sol et tous les bâtiments entre les enceintes, les dépendances, l'église et le château ont été classés monument historique le 12 juin 1992. Le parc est un site inscrit depuis le 22 février 1946.

Le village comprend également d'autres lieux et monuments à visiter lors de votre visite au château d'Époisses :

Croix de chemin, rues de Semur, des Forges, des Éperons et d'Avallon ; Église Saint-Symphorien, dans la cour du château, rue de Semur ; Fromagerie Berthaut, fabriquant d'Époisses (fromage), place du Champ de Foire ; Mairie, rue des Forges ; Maison natale du général Jacques Lazare Savettier de Candras, place Candras (rue des Forges).

A découvrir le circuits de la Route des Ducs de Bourgogne du Nord

Le saviez-vous ?

La Routes des Ducs de Bourgogne du Sud vous offre de multiples pauses curieuses, alors n’hésitez pas à partir à la découverte de cette région d’histoire.

Le Musée des Beaux-Arts de Dijon mérite votre attention, installé dans l'ancien palais des ducs et des Etats de Bourgogne, a rouvert ses salles médiévales et Renaissance rénovées et agrandies après plusieurs années de travaux. Depuis, une des plus belles collections européennes d'art médiéval resplendit ainsi dans un nouvel écrin offrant tout le confort de visite.

Un peu d’histoire...

En 1356, la bataille de Poitiers qui oppose la France à l’héritier du trône d’Angleterre, éclate. Philippe le Hardi, âgé de 14 ans, combat héroïquement aux côtés de son père, le Roi de France Jean II Le Bon. Mais ce dernier est contraint de se rendre et tous deux sont emprisonnés en Angleterre. Au retour de Philippe en France, Jean récompense son courage en lui offrant le gouvernement du duché de Bourgogne. Philippe, nouveau gouverneur de Bourgogne, reçoit la promesse d’avoir le duché en apanage princier, c’est-à-dire d’en avoir un jour prochain l’entière possession. C’est ce qui se produit lorsque le roi Jean meurt en 1364. Philippe Le Hardi entre alors dans Dijon et devient le fondateur de la dynastie des grands Ducs d’Occident.

Pour vous rendre sur le Circuit de la Route des Ducs de Bourgogne du Sud

Couches

Peu nuageux 25 °C

Peu nuageux

  • Min: 24 °C
  • Max: 26 °C
  • Vent: 22 kmh 180°

Nos coups de coeur sur la Route des Ducs de Bourgogne du Sud

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de Bourgogne

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour en Bourgogne avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 14/05/2017