Route de la traversée du Finistère du Nord au sud (29)

Circuit de la route touristique de la traversée du Finistère du Nord au sud

Sur ce circuit de la route touristique de la traversée du Finistère du Nord au sud, d'une distance de 105 km entre Morlaix et Pont-Aven est un bon moyen pour découvrir le Finistère autrement pendant vos prochaines vacances.

D'églises aux calvaires,... de châteaux aux fontaines,... de canaux aux forêts, la routes touristique va vous permettre de faire chauffer vos appareils photos. Morlaix, première étape de votre périple, vous permettra de découvrir une cité médiévale pleine de charme, aux nombreuses rues piétonnes et maisons à pans de bois et sa célèbre Baie.

Profitez de votre passage pour découvrir la ville d'art et d'histoire avec le circuit des Venelles. Enfin, après  des haltes dans des lieux de légende comme Huelgoat, la dernière étape vous amènera à Pont-Aven, la ville des peintre du Finistère Sud.

Votre itinéraire et visites sur le Circuit de la Route touristique de la traversée du Finistère du Nord au sud

La route touristique de la traversée du finistère du Nord au sud démarre avec un pied dans le Léon, un autre dans le Trégor dans la ville de Morlaix. Cette ville d’art et d’histoire s’admire d’en bas, sous les encorbellements de ses célèbres maisons à pans de bois, ou d’en haut, de son altier viaduc.

Morlaix ville d art et d histoire vue de la place allende et le viaduc routes touristiques dans le finistere guide du tourisme en bretagneEnchâssée entre ses trois collines, qu’enjambe un superbe viaduc, Morlaix présente venelles pentues et rues pavées bordées de belles demeures anciennes tandis que son port de plaisance s’ouvre aux portes de la ville.

La cité de Morlaix dispose d’un patrimoine très riche qu’il est indispensable de découvrir pendant votre escapade de vacances : 152 maisons à pans de bois, des venelles, des escaliers pentus, des jardins en terrasse, un passé historique marqué par l’activité corsaire, le commerce du lin, l’activité manufacturière du tabac…

Après la visite de Morlaix, peut-être avec circuit des Venelles ?!?... Direction Pleyber-Christ à la frontière du Léon et du Trégor, via la D712 et la D785 (10 km). Des maisons de l'époque romaine ont été construites dès les premiers siècles après Jésus-Christ sur la garenne nommée Goarem-Ven, près de Lanmarc'h-Izella. Cette occupation se reconnait à la présence de fragments de tuile. Le site a marqué de son nom une vaste région. 

Après avoir admiré les maisons de tisserand dont l'une date de 1647, la maison des Andrieux date du XIXe siècle et fut construite par l'industriel papetier. Commencez votre visite par l'église paroissiale Saint-Pierre et son ossuaire.

Puis, la chapelle reliquaire (ossuaire), classée au titre des monuments historiques avec l’église Saint-Pierre en 191437, date de 1737. Sa charpente et sa toiture ont été rénovées en 1995. Elle abrite une poutre d'un édifice précédent datant de 1573. Ces deux sites se trouvent sur le chemin historique du Tro Breizh.

La commune de Pleyber-Christ possède de nombreux calvaires : Le calvaire de Roz-ar-c’ha date de 1531. Il est le plus ancien de la commune. Le calvaire de Kervern endommagé date de 1647. Le calvaire de Sant Alar borde un chemin antique : le grand chemin de Morlaix au Faou, jadis très fréquenté.

Outre ses Calvaires, vous y verrez  le château de Lesquiffiou et son jardin à la française, construit au XVIIe, probablement à l'emplacement d'un manoir plus ancien dont il subsiste le pigeonnier qui date du xvie siècle. Ce château possède une bibliothèque remarquable : c'est dans ses rayons qu'a été retrouvé au début du XXe siècle le récit de la vie de Jean Conan.

Le manoir de Treuscoat date des XVe et XVIe. Il a conservé fière allure avec sa tourelle en dépit des modifications survenues et possède une chapelle dédiée à saint Goulven. Le manoir de Lohennec date du XVIe, il dispose aussi d'une chapelle consacrée à Saint Vennec et le manoir de Coat-Conval .

Passez Le Cloître-Saint-Thégonnec puis direction Berrien via la D769 (28 km). Le site du Télégraphe, à la limite entre Pleyber-Christ et Saint-Thégonnec a été redécouvert récemment et conserve la base de la tour du relais du télégraphe Chappe.

L'association Bretagne vivante (SEPNB) s'est installée à Ti Butun, au bourg du Cloître-Saint-Thégonnec. Elle a pour but principal de gérer les 343 hectares de landes et de tourbières qui constituent l'espace naturel des Landes du Cragou et du Vergam, classées "Espaces remarquables de Bretagne", à cheval sur les communes de Scrignac, Plougonven, Le Cloître-Saint-Thégonnec.

Visiter l'Église Notre-Dame du Cloître-Saint-Thégonnec. Elle est datée des XVIIe et XVIIIe, c'est un ancien prieuré de l'abbaye du Relec. Prenez le temps de visiter le Musée du loup, il est le seul exclusivement consacré à cet animal en France. Le conte du célèbre Patrik Ewen "Au cœur de la nuit", serviront votre imaginaire et une meilleure connaissance de cette figure emblématique.

Si vous avez le temps, nous vous conseillons une petite balade dans le chaos granitique de Kermorgant. Sur le chemin, admirer La chapelle Saint-Barnabé au Briou, nichée au fond d'un vallon, a été édifiée au milieu de prairies humides en 1614. Elle se trouve dans un endroit très isolé du sud de la commune, près des Roches de Saint-Barnabé.

Poursuivez votre chemin vers ​Berrien, il fait partie du Parc Naturel Régional d'Armorique, vous remarquerez de nombreuses maisons en granite et puits remarquables, souvent accolés aux maisons. Construite au XVIe siècle et classée aux Monuments Historiques, l'église Saint-Pierre présente un très beau clocher de style Beaumanoir restauré dans la première moitié du XXe siècle.

Huelgoat les chaos du menage de la vierge routes touristiques dans le finistere guide du tourisme en bretagneD'autres édifices religieux prennent place sur la commune de Berrien, à l'instar de la chapelle Saint-Ambroise, restaurée au XVIIe siècle, de l'ancienne chapelle Sainte-Barbe dont il ne reste que les murs, ou encore les quatorze calvaires disséminés sur tout le territoire. L'ancienne gare de Berrien-Scrignac abrite aujourd'hui l'écomusée de la chasse et de la faune sauvage.

Direction Huelgoat via la D14 (33 km). Direction à présent vers le Berceau de nombreuses légendes celtes, la forêt de Huelgoat, ou " Fontainebleau breton", est surtout connue pour la curiosité et la beauté de ses rochers : un amoncellement de blocs arrondis à la disposition chaotique qui inspirèrent de nombreux récits.

Y serpente aussi la rivière d'Argent, domaine des fées de Huelgoat. Située dans le Parc naturel régional d'Armorique, la forêt du Huelgoat  a toujours inspiré les récits populaires.

Dans Huelgoat de nombreux lieux et monuments méritent votre attention : la place Aristide Briand, ancienne place du marché, le camp d'Artus, ancienne forteresse gauloise (l'oppidum et son mur enceinte sont encore très visibles). La chapelle Notre-Dame-des-Cieux et l'église Saint-Yves de Huelgoat....

Perchée sur un éperon rocheux, la prochaine étape de la route de la traversée du Finistère du Nord au Sud sera de Châteauneuf-du-Faou via la D14 et D36 (58 km) qui domine l'un des plus beaux méandres de l'Aulne.

Châteauneuf-du-Faou dominant les méandres du canal de Nantes à Brest, dans un cadre superbe ne vous laissera pas, arborant en toile de fond, les Monts d'Arrée au nord et les Montagnes Noires au sud.

C'est ici que le peintre Paul Sérusier, fondateur du mouvement nabi et disciple de Paul Gauguin, séduit par les lieux, s'établit en 1893. Le maître y trouva l'inspiration et s'installa à Châteauneuf-du-Faou, au n°27 de la rue qui porte désormais son nom, pour y rester jusqu'à sa mort en 1927.

L'église paroissiale a conservé le souvenir de son séjour grâce aux peintures murales peintes dans le baptistère. Aujourd'hui, un parcours à travers Châteauneuf-du-Faou retrace son étape châteauneuvienne et permet de découvrir les paysages qu'il immortalisa. Une plaquette est disponible gratuitement à l'office de tourisme et en mairie.

Outre les nombreuses activités et visites, ne manquez pas de passer voir fontaine souterraine Saint Jean-Baptiste : Cette fontaine se situe sous la rue Corentin Baron, à proximité de l'église. Saint Jean-Baptiste a la vertu de protéger les eaux de la pollution, un fléau très redouté au Moyen-Age. Il était également réputé pour guérir les maladies des yeux.  

Pour la découvrir, il faut descendre quelques marches menant à une magnifique fontaine souterraine. Après quelques pas sous la voûte maçonnée (linteau portant l'inscription 1747-1847), l'on peut admirer une très belle statue du saint portant sur le bras gauche un agneau. A ses pieds, se tient le mufle d'une bête. Pour découvrir toutes les fontaines réhabilitée, emprunter le circuit PR N°02 (topoguide disponible à l'office de tourisme).

Avant de quitter Châteauneuf-du-Faou profiter de la vue panoramique de la rue Roz-Aon : Elle se trouve à gauche de l'office de tourisme. C'est une vue sur les Montagnes Noires qui doivent leur nom à la couleur du schiste noirâtre mais aussi à la couleur du manteau forestier où abondaient ifs et houx.

De ce lieu, vous apercevez également le château de Trévarez (1894-1906), encore appelé le "château rose" et le canal de Nantes à Brest sur lequel diverses activités nautiques se pratiquent ainsi que des croisières en vedette. Le pont du Roy, construit sous Louis XIII (1638), constitue le point de départ de 5 circuits de randonnées pédestres (voir les topo-guides disponiblent à l'office de tourisme).

Continuez vers Coray via la D15 et D6 (78 km). Arrêtez-vous à l'Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul  du XIXe siècle. La tour et son clocher à galerie sont du début du XVIIIe siècle. Elle abrite des statues anciennes : saint Venec, sainte Barbe, sainte Catherine, saint Pierre et pietà en pierre. Stèle gallo-romaine à proximité de l'église.

Trois chapelles se trouvent sur la commune : la Chapelle Notre-Dame de Guernilis de 1749, la Chapelle de Lochrist du XVIe siècle, dédiée au Christ. Restaurée en XVIIIe siècle, il ne reste que ses murs et un clocher à jour de type cornouaillais et la Chapelle de Saint-Vinoc (ou Saint-Venec).

Suivez la direction de la petite cité de  Rosporden via la D36 (89 km). Rosporden située au bord d'un étang, formé par l'Aven, s'était spécialisée dans la fabrication du chouchen, une boisson bretonne proche de l'hydromel) boisson faite de jus de pomme fermenté et de miel, au point d'en avoir été considérée comme sa capitale.

Une promenade dans le centre de Rosporden vous invite à la découverte de la ville sur les pas de Pierre Loti. Tout au long du parcours,  découvrez les lieux illustrés des citations de l’auteur (des extraits de « Mon frère Yves » et de son journal intime). Le plan de la visite est disponible à l’office de tourisme à Rosporden (gratuit). Circuit au départ de l’office de tourisme, parvis de l’hôtel de ville.

Rosporden compte sur son territoire deux églises et quatre chapelles : L'église Notre-Dame construite au XIVe siècle à l'emplacement d'une ancienne église qui était consacrée à saint Alar, confondu avec saint Éloi ; elle possède plusieurs statues classées et l'église Saint-Colomban de Kernével. 

Pont aven ville d art en bretagne les routes touristiques dans le finistere guide du tourisme en bretagneLa chapelle de Saint-Jean-Baptiste de Locjean, date de la première moitié du xvie siècle ; elle aurait appartenu à l'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, relevant de la commanderie de La Feuillée. Dans l'enclos se trouve un calvaire. La chapelle Saint-Maurice du Moustoir, elle possède un magnifique portail du xvie siècle inspiré par la chapelle de Saint-Herbot. La chapelle Sainte-Yvonne et la chapelle Saint-Éloi.

Pour finir cette escapade de vacances suivez la direction de Pont-Aven via D24 (105 km). Un village au visage bariolé dont la peinture est le pôle d'attraction. Depuis le Moyen-Age, un dicton populaire se vérifie "Pont-Aven, Ville de renom, 14 moulins, 15 maisons".C'est "Bro Goz ar Milinou", un vieux pays de moulins, paradis des artistes.

Cité des peintres depuis 1865, Pont-Aven est indissociable de l'aventure de Paul Gauguin et ses amis. Doté d'un musée, d'ateliers d'artistes municipaux, et de nombreux lieux privés d'exposition, Pont-Aven s'est résolument ancré dans sa vocation picturale.

Niché au fond d'une vallée verdoyante, bénéficiant d'un cadre enchanteur, Pont-Aven invite à la flanerie au hasard de ses ruelles, ses petits ponts, lavoirs et anciens moulins à eau, dont certaines roues ont été restaurées. De belles demeures de granit des XVIIe et XVIIIe siècles, une maison à tourelle, des villas du XXe siècle contribuent à son attrait. Une cité animée, pleine de charme au creux de la vallée verdoyante de l'Aven.

Pour vous rendre sur la route de la traversée du Finistère du Nord au sud

Saint-Martin-des-Champs

Nuageux 15 °C

Nuageux

  • Min: 15 °C
  • Max: 15 °C
  • Vent: 11 kmh 240°

Le saviez-vous ?

La ferez-vous trembler ?

Lourde de plus de 100 tonnes, cette pierre géante dans la forêt de Huelgoat baptisée "Roche Tremblante" oscille légèrement par une simple pression.

Même un enfant peut y parvenir. Encore faut-il trouver à quel endroit précis appuyer...

Prêt à relever ce défi ?

Nos coups de coeur sur la Route de la traversée du Finistère du Nord au sud

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique du Finistère

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour dans le Finistère avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 10/03/2018