Route des vignobles de l'Orléanais & Coteaux du Giennois

La Route des vignobles de l'Orléanais & Coteaux du Giennois en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Bien souvent oublié sur la Route des vins du "les Vignobles d'Orléans" font partie des Vignobles du Centre au même titre que les vignobles de Sancerre, de Pouilly-sur-Loire, de Pouilly Fumé, de Mennetou-Salon, de Quincy, de Reuilly, de Chateaumeillant et des Côtes-de-Gien.

Ces vignobles sont situés le long de la Loire entre Beaugency et Chateauneuf-sur-Loire. Ces vignobles historiques doivent leur réputation à la Cour de France qui résidait sur les rives de la Loire.

La région d'Orléans a été depuis des temps immémoriaux, le territoire de nombreux vignobles. Les historiens font remonter l'histoire des Vignobles de l'Orléanais à l'occupation Romaine dans la seconde moitié du premier siècle avant Jésus-Christ.

Les vignobles de l' Orléanais et du Centre-Loire sont situés au sud-est du Bassin parisien, sur sa partie  méridionale. Nous vous invitons lors d'un week-end ou vos vacances de le parcourir.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Votre itinéraire et visites sur la Route des vins : "vignobles de l'Orléanais & Coteaux du Giennois"

Bien que l'ancienneté et la qualité des vignobles de l' Orléanais aient été unanimement reconnues, ceux-ci ont vécu au cours des siècles, une histoire pleine de péripéties. Au XVIIème siècle, le vignoble de l'Orléanais avait une surface de près de 40 000 hectares. A la fin du XIXème siècle, le phylloxéra faillit détruire entièrement ce vignoble....

Les qualités de ces vignobles et des vins produits, comparables à celle des vignobles et des vins de Touraine, sont à nouveau officiellement reconnues, depuis Septembre 2006, par deux Appellation d'Origine Controlée (AOC) : AOC Orléans et AOC Orléans-Cléry. Fiers de ces appelations, les vignerons du Loiret travaillent continuellement à l'amélioration des crus de l'Orléanais et accroissent la superficie de production.

Vignoble route des vins du vignobles de l orleanais coteaux du giennoisLe saint patron des vignerons et du vignoble de l'Orléanais est Saint Véran ou Saint Vrain , fêté le 19 Octobre, dont les reliques sont conservées à Jargeau et Donnery. En dehors des Vins de l'Orléanais, le Loiret possède des vignobles situés autour de Gien qui produisent les Vins des coteaux du Giennois, appelation d'origine controlée depuis 1998.

La route touristique du coeur du Vignoble Orléanais se concentre de nos jours principalement sur deux terroirs distincts : Cinq communes situées au sud-ouest d'Orléans sur la rive Sud de la Loire : St-Hilaire-St-Mesmin, Mareau-aux-Prés, Cléry-St-André, Mézières-lez-Cléry et Olivet. Ce terroir est le seul aujourd'hui à produire de l'AOC et quatre communes situées à l'Est d'Orléans, au Nord de la Loire : Chécy, Bou, Mardié et Donnery.

 Les vins de l'Orléanais ont acquis leurs titres de noblesse depuis de nombreux siècles. Aujourd'hui, le vignoble produit des vins rouges, rosés et blancs au caractère typé et fruité. Rafraîchissants, fins , fruités, très légers, agréables à boire et abordables, telles sont quelques-unes des qualités des vins de l'Orléanais.

Nous vous proposons pour découvrir ce petit vignoble de 88 ha de l'Orléanais éparpillé en îlots sur les plateaux qui bordent les deux rives de la Loire, à proximité de la ville d'Orléans de commencer par la commune de Saint-Hilaire-Saint-Mesmin aux portes de la Sologne et de l’agglomération d'Orléan.

Saint hilaire saint mesmin route des vins du vignobles de l orleanais coteaux du giennoisSaint-Hilaire-Saint-Mesmin est bordé au nord par le Loiret, la commune s’étend entre ses vergers et ses vignobles. Les bois de Folleville et leurs allées annoncent la Sologne toute proche tandis que le hameau des Muids aux confins des deux communes voisines Mareau et Mezieres conserve encore le cachet rural d’un village dans la ville.

Appréciez les promenades paisibles suggérées et le cadre bucolique de Saint-Hilaire-Saint-Mesmin. Le Pont de Saint Nicolas du 13ème siècle se situe sur la route gallo-romaine entre Tours et Orléans. La pierre du duc, à l’angle de la rue des Vaslins et de la rue du Bouillon, est située à l'endroit où Poltrot de Méré tira sur le duc François de Guise le 18 février 1563.

Lors de votre passage à Saint-Hilaire-Saint-Mesmin admirer l'église Saint-Hilaire construite entre le XIe et le XIIIe siècle avec un clocher du XVIe siècle, monument historique inscrit. La mairie est installée au domaine de la Pie, demeure bourgeoise à colombages. Les colombages y sont en béton peint.

Prendre la direction de Mareau-aux-Prés via la D951, plusieurs monuments sont intérrésants.  Notons un pan de mur du château datant du XIIIe siècle au Trépoix, et encastré dans une maison, un reste des écuries de Louis XI à Champremeau, lieu où le roi, après avoir traversé la Loire, reprit son cheval pour se rendre à Cléry-Saint-André.

Les vestiges du mur d'enceinte du château d'Estrepoy datant du XIIe siècle au lieu-dit le Trépoix ; Les vestiges de la ferme de La Malanderie datant du XVe siècle ; L'église Saint-Hippolyte reconstruite en 18606 ; Les écarts de vigneron de la Rue-Neuve, de la Perrière et des Muids.

Au lieu d'un cheval, prenez votre voiture ou autre moyen de locomotion pour vour rendre à Cléry-Saint-André. La basilique Notre-Dame de Cléry, construite du XIVe siècle est de style gothique. Elle contient le tombeau de Louis XI. Vous pouvez voir aussi le Château de l'Émerillon.

Coteaux du giennois route des vins du vignobles de l orleanais coteaux du giennoisDirigez vous vers Mézières-lez-Cléry plusieurs sites sont à visiter : l'église Saint-Avit du XVe siècle ; un château du XIXe siècle comportant un colombier du XVIIe siècle ; le château du Bailly, monument du Directoire construit par les Tassin de Charsonville ; Une borne routière en calcaire dite borne des quatre paroisses datant probablement du XIIIe siècle se situe au lieu-dit du Bas des Vallées.

Un tumulus préhistorique au lieu-dit de la Butte des élus ou Mont des élus surmonté d'un amas rocheux et d'une statue de la Vierge ; des fouilles effectuées dans sa partie haute au XIXe siècle ont permis d'y découvrir quatre tombes verticales, des épées tordues rituellement, des bijoux et de la monnaie dite "gauloise", le tout datant du Ve siècle environ.

Il se pourrait que le tumulus, déjà existant, ait servi une deuxième fois de sépulture au chef de l'armée wisigothe, Frédéric, frère d'Alaric, qui aurait livré bataille contre les troupes "romaines" dans la plaine située entre Mézières et Mareau-aux-Prés.

Prochaine étape Olivet via la D15 avant de remonter à l'Est d'Orléans, au Nord de la Loire : pour traverser les dommune de Chécy, Bou, Mardié et Donnery.

Briare le chateau de trousse barriere route des vins du vignobles de l orleanais coteaux du giennoisAprès ces visites dans les vignobles de l'Orléanais ce circuit vous emmène vers les Coteaux du Giennois sur la rive droite. Les Coteaux du Giennois restent "le" vignoble à découvrir absolument. Ils s'étendent le long de la Loire de Cosne jusqu'au sud de Gien. Plus au sud vers la Charité-sur-Loire, ville classée à l'Unesco, les très confidentiels Coteaux Charitois sont également à découvrir.

Les vignobles, proches de Sancerre et de Pouilly-sur-Loire, produisent sous le label A.O.C "Coteaux du Gienneois", des vins très appréciés. Le blanc présente une affinité profonde avec le "Crottin de Chavignol", fromage de chèvre fabriqué localement selon une technique ancestrale, reconnue par une A.O.C.

Point de départ pour ce parcours Cosne-sur-Loire, à deux heures de Paris, sur la rive droite de la Loire, entre Bourgogne et Berry, Cosne-sur-Loire, ville fleurie, est un agréable lieu de séjour et de détente. L'harmonie des paysages et du patrimoine architectural, dégage une sensation de douceur. Déanbuler dans la rue des Mulets, la plus ancienne de la ville.

Promenez-vous ves l'île de Cosne une île de la Loire, exposée sur le quai de Loire, près du jardin Sévigné vous pouvez voir le portail « Sévigné », un vestige des Forges Royales de La Chaussade, ainsi qu'une ancre de marine de 2 580 kg fabriquée dans ces forges en 1861.La Loire, autrefois animée par sa prestigieuse batellerie, a retrouvé son image de grand fleuve, "naturel", capricieux et sauvage, qui invite à la promenade et aux loisirs nautiques.

Briare route des vins du vignobles de l orleanais coteaux du giennoisPlusieurs monuments se trouvent sur la commune de Cosne-sur-Loire : l'Église Saint-Jacques du XVe siècle, ancienne collégiale Saint-Laurent, classée monument historique depuis le et l'Église Saint-Aignan, classée monument historique depuis 1862.

Petit passage à Saint-Père dans la Nièvre via la A77, vous pouvez y voir l'Église Saint-Pierre-du-Trépas, classée monument historique en 1907 et une Commanderie de Villemoison, partiellement classée en 1907 et inscrite en 1987 aux monuments historiques.

Prolongez votre chemin sur la route des vignobles des Coteaux du Giennois vers Ousson-sur-Loire où Le clos des Cortillots, cave voûtée, propose  une dégustation des vins du Giennois.

Direction Bonny puis en suivant la Loire vous arriverez à Briare dans le Loiret. Briare est ville étape de l’itinéraire « La Loire à vélo » et d’Euro. Le port de Briare, port de plaisance établi sur le canal, figure au palmarès 2013 du Pavillon Bleu d'Europe.

Le pont-canal de Briare conçu par l’ingénieur Léonce-Abel Mazoyer, et auquel a participé l’architecte Gustave Eiffel pour la maçonnerie : il permet au canal latéral à la Loire de traverser ce fleuve. Le pont a été inscrit monument historique par arrêté du .

Gien route des vins du vignobles de l orleanais coteaux du giennoisArrêtez-vous à l'Église Saint-Étienne de Briare, de style romano-byzantin, construite entre 1890 et 1895 et remarquable par ses décorations à base d’émaux de Briare. Cette église a été inscrite monument historique par arrêté du . Le château des Seigneurs du canal de Loyre en Seine, remanié au XVIIIe siècle et abritant la mairie. La tour voisine accueille l’office de tourisme.

Le château de Trousse-Barrière mérite aussi votre visite, construit entre 1885 et 1890 sous l'impulsion de la famille Yver-Bapterosses, aujourd’hui lieu d’expositions temporaires.

Suivre la D952 pour votre prochaine étape la ville de Gien. Le jardin des Boulards, en haut de la ville, abrite des vestiges des remparts qui entouraient la ville au Moyen-Âge, ainsi que des arcades de l'ancien hôtel-dieu du XIIe et XIIIe siècles. Trois ponts enjambent la Loire à Gien dont le vieux pont médiéval, reconstruit en 1734.

Vous pouvez visiter le Château de Gien construit de 1494 à 1500 pour Anne de France, fille de Louis XI, il s'agit, avec le château d'Amboise des deux châteaux du Val de Loire à avoir été bâtis avant l'arrivée des influences italianisantes et constituant ainsi un exemple de Pré-Renaissance purement Français. Il contient le musée de la chasse, histoire et nature en Val de Loire créé en 1952.

Retour vers Cosne-sur-Loire via la commune de Thou. Plusieurs châteaux se trouvent sur le territoire de la commune, on peut notamment citer : Le château de la Chaise ; Le château de Linière et Le château de Thou.

Avant de finir cette partie de la Route des vignobles du Coteaux du Giennois faite un crochet à Pougny qui possède l'église Saint-Vincent, inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Pour vous rendre sur la Route des vins "vignobles de l'Orléanais & Coteaux du Giennois"

Saint-Jean-le-Blanc

Ciel dégagé 22 °C

Ciel dégagé

  • Min: 22 °C
  • Max: 22 °C
  • Vent: 4 kmh 0°

Carnet pratique de la Route des vins "vignobles de l'Orléanais & Coteaux du Giennois"

 
 

Le saviez-vous ?

Le coteaux-du-giennois sont produit de Gien à Cosne-Cours-sur-Loire, à la limite entre les départements du Loiret au nord et de la Nièvre au sud. L'appellation, obtenue en 1998, se situe dans l'ancienne province de l'Orléanais, dans les régions naturelles du Giennois et de la Puisaye, à proximité des deux autres AOC viticoles du Loiret que sont les appellations orléans et orléans-cléry.

La promotion est à la charge de l'Association viticole des coteaux du Giennois, basée à Saint-Père et fondée en 2007.

Une association folklorique existe aussi, il s'agit de la « confrérie des Hotteux du Giennois ».

Le vignoble s'étend sur quatorze communes :

  • Dans le Loiret ce sont Beaulieu, Bonny-sur-Loire, Gien, Briare-le-Canal, Ousson-sur-Loire et Thou ;
  • Dans la Nièvre ce sont La Celle-sur-Loire, Cosne-Cours-sur-Loire, Cours, Myennes, Neuvy-sur-Loire, Pougny, Saint-Loup et Saint-Père.

Nos coups de coeur sur la Route des vins "vignobles de l'Orléanais & Coteaux du Giennois"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique du Centre-Val de Loire

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la Route des vins "vignobles de l'Orléanais & Coteaux du Giennois" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 09/05/2018