Route sur les traces du Moyen-age - Circuit 1 (Seine-et-Marne 77)

La Route touristique "sur les traces du Moyen-age" dans le Nord de la Seine-et-Marne

La richesse des villes et cités médiévales, souvent fortifiée au Moyen-Age par des remparts,  abrite un riche héritage à découvrir sur ce premier circuit de la route "sur les traces du Moyen-Age".

Dans le dédale des rues, à l’abri de châteaux, laissez-vous surprendre par les cités médiévales de Seine-et-Marne, pleines de charme, avec souvent de jolies places, entourée de vieilles demeures, de beaux monuments qui témoignent des riches heures de ses villages et villes à travers les âges.

Reconstitutions historiques, spectacles médiévaux et animations de rues font revivre, l'espace d'une journée, d'un week-end, l'ambiance festive des foires d'autrefois. 

Votre escapade touristique commence de la ville Meaux (km 0), ancienne capitale de la Brie. Le centre ancien de Meaux conserve encore de nos jours une morphologie héritée du passé. De la vieille ville au quartier du Marché les monuments et le petit patrimoine ne manquent pas de nous rappeler la riche histoire de la ville.

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 1 de la Route touristique "sur les traces du Moyen-age" dans le Nord de la Seine-et-Marne

La vieille ville est constituée par un enchevêtrement de rues sinueuses et étroites, formant un parcellaire ancien et pittoresque. Autour de ce centre ancien d'importants éléments de l'enceinte gallo-romaine et médiévale sont toujours visibles

En 486, la ville et le pays de Meaux fait partie des territoires appartenant à Clovis. 660 Saint Faron, Évêque de Meaux, fonde le Monastère de Sainte-Croix. 862, les Normands, remontant la Marne, pillent et incendient la ville. 26 ans plus tard une nouvelle expédition ravage la cité. Les survivants se retirent à l’intérieur de l’ancienne citadelle. 1045-1083, sous l’épiscopat de Gautier Saveyr une cathédrale de style romane est construite.

Meaux le palais episcopal renfermant le musee bossuet ses jardins et la cathedrale saint etienne routes touristiques de seine et marne guide touristique ile de france1229, le traité de Meaux signé entre Blanche de Castille, régente, met fin à la croisade des Albigeois. 1284, le mariage de Jeanne de Navarre, héritière du Comté de Champagne, avec Philippe le Bel rattache la Champagne au domaine royal. 1420, au cours de la Guerre de Cent ans, la ville est assiégée et prise par Henri V, Roi d’Angleterre. 19 ans plus tard, le connétable de Richemont la reprend aux Anglais au profit de Charles VII.

Ville d'Art et d'Histoire réputée pour son célèbre fromage, Meaux invite les amateurs de patrimoine à découvrir son coeur historique médiéval qu'est l'ancienne cité épiscopale. Sur la rive droite de la Marne, les rues et les ruelles de la vieille ville constituent un tissu urbain dense hérité du Moyen-Âge.

Celui-ci s’articule autour de la place de l’hôtel de ville, bâti à l’emplacement de l’ancien château des comtes de Champagne et de Brie, ainsi qu’autour de son emblématique cathédrale Saint Etienne, visible à des kilomètres alentours. Découvrez avec intérêt les traces de l’ancien quartier canonial enserrant le Jardin Bossuet au pied de la cathédrale.

Dans le dédale des rues de Meaux, à l’abri de l'imposantes murailles gallo-romaines, laissez-vous surprendre par les majestueux portails des nombreux hôtels particuliers qui témoignent des riches heures de la ville à travers les âges. Son développement urbain depuis le haut Moyen Age jusqu'à la fin de l'ancien régime est donc intimement lié à l'ensemble épiscopal, véritable joyau d'architecture gothique au centre de la cité.

La visite de la cité se poursuit avec le musée Bossuet, ancien Palais des Evêques situé au pied de la cathédrale. Le palais fut édifié du XIIe au XVIIe siècle et est constitué d'une architecture remarquable, de salles basses, une grande salle du synode et d'appartements aux boiseries du XVIIIe siècle. La visite du musée Bossuet vous invite à retracer l'histoire architecturale et événementielle de cette ancienne demeure des évêques de Meaux.

Le Vieux Chapitre, situé à l'est de la cour de l'Evêché a été parfois appelé "château du chapitre" à cause de ses quatre tourelles en encorbellement inspirées par l'architecture militaire du Moyen Age.  Non accessible aux visiteurs. Le jardin Bossuet créé au XVIIe siècle, sous l'épiscopat de Dominique Séguier, dans la droite ligne des jardins à la française.

Le jardin des Remparts est une extension du jardin Bossuet sur les remparts offrant à Meaux un site remarquable.Site accessible uniquement dans le cadre des visites guidées.

Meaux a été largement marquée aussi par l'histoire religieuse et conserve encore d'autres édifices religieux : temple protestant, couvent de la Visitation, chapelle des sœurs Augustines, chapelle des sœurs Saint-Joseph de Cluny, église Notre-Dame-du-Marché, église Notre-Dame de Chaâge...

Poursuivre vers Crécy-la-Chapelle par la D360 et la D33 (14,9 km) surnommée la Venise-de-la-Brie. Au Moyen Age, Crécy-la-Chapelle est une ville fortifiée par des remparts. Ce petit territoire a toujours été au contact du domaine royal et de la Champagne. Sa position stratégique sur les bords du Grand Morin lui confère rapidement un statut commercial important : laine, draps, vin, peaux et bois.

Crecy la chapelle brasset du grand morin routes touristiques de seine et marne guide touristique ile de franceC'est à partir des IXe et Xe siècles que fut édifiée la première forteresse. Isabelle, comtesse de Crécy, apporta la ville en dot à Guy le Rouge, comte de Rochefort. Guy et son fils Hugues de Crécy se joignant aux ennemis du roi Philippe 1er de France dotèrent Crécy d'une redoutable défense.

Outre le château, il fit construire un formidable rempart double, flanqué de 99 tours, dont certaines existent toujours. Quatre portes voutées avec pont-levis permettaient d'y entrer : la porte de Meaux, la porte de la Chapelle, la porte de Dame Gilles et la porte Marchande qui a été supprimée au XVIIe siècle.

Crécy-la-Chapelle est un village de détours, au fil de ses « brassets » et nombreuses passerelles. Crécy-la-Chapelle est dotée d’un patrimoine historique remarquable. Il faut citer en premier lieu à la Chapelle, la collégiale Notre-Dame de l’Assomption, joyaux gothique de la Brie bâtie entre 1202 et environ 1250 et dont la voûte du chœur a la particularité d’être portée par 12 ogives.

Crécy-la-Chapelle est une ville médiévale dont on peut voir les traces de ses tours, moulins et lavoirs. Le nord de la ville était seigneurial, militaire et religieux, le sud davantage résidentiel, commerçant et populaire. Dans le vieux village, le beffroi, les promenades le long du nouveau brasset planté d’érables, les lavoirs et les vieux ponts se succèdent jusqu’à la superbe collégiale du XIIIe siècle…

Sans oublier l'église Saint-Georges, le Quai des Tanneries, la Tour aux Saints et le Passage du Guet : partant de la rue Dam' Gilles...

Prendre la direction de l'ancienne capitale des comtes de Champagne, Provins via la D20 et la D231 (67,4 km), inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. La ville de Provins est notamment connue pour ses remparts médiévaux. Construite entre le XIIIe et le XIVe siècle, l'enceinte de la ville haute comporte plus d'une vingtaine de tours et s'étend sur 1 200 mètres.

En l'an 485 et après sa victoire à SoissonsClovis s'empare du castrum romain de Provins. Provins fut au Moyen Âge l'une des villes abritant les plus grandes foires de Champagne, lorsque la ville était sous la protection des comtes de Champagne. 

Le roi Philippe-le-Bel se rend plusieurs fois à Provins notamment en 1289 et 1298. En octobre 1307 les Templiers qui demeuraient à Provins furent arrêtés et emprisonnés au château de MelunEn 1359, Edouard, roi d’Angleterre assiège sans succès Provins... Enfin la cité provinoise tint sa place dans l'histoire nationale quand, le 3 août 1429, au milieu de sa cour et en présence de Jeanne d'Arc, Charles VII récemment couronné, assista à la messe en la collégiale Saint-Quiriace.

Provins patrimoine mondial de l humanite la tour cesar routes touristiques de seine et marne guide touristique ile de franceEn vous promenant dans Provins, vous découvrirez un patrimoine riche et passionnant. Après avoir flâné le long de la magnifique enceinte fortifiée jalonnée de portes et de tours, le promeneur découvre, une fois franchi la porte Saint-Jean, la cité médiévale pleine de charme, avec sa jolie place du Châtel, entourée de vieilles demeures, et ses beaux monuments.

Ouverte à la visite, la tour César, imposant donjon octogonal à base carrée du XIIe siècle, offre depuis son sommet une superbe vue sur les toits de la ville de Provins et la campagne environnante.

La ville haute, coeur historique de Provins, abrite un riche héritage.vous découvrirez un patrimoine riche et passionnant comme la grange aux dîmes, maison de marchand du XIIe siècle servant aujourd'hui de musée sur la vie quotidienne au Moyen Âge, la maison romane, plus ancienne demeure de la ville abritant le musée du Provinois, ou encore les Vieux bains. Plus ancien lieu de bains de la cité, il est édifié au XIIIe siècle.

Le sous-sol de la vieille ville de Provins est truffé de souterrains médiévaux que l'on peut visiter. Les souterrains ont servi entre autre d'entrepôts pour les marchands, durant les foires du Moyen Âge. 

Le patrimoine religieux de Provins ne manque pas non plus d'intérêt, comme pour la collégiale Saint-Quiriace édifiée au XIIe siècle. Egalement classée, l'église Sainte-Croix a quant à elle été érigé entre le XIIe et le XVIe siècle. Elle tient son nom d'un morceau de la Sainte Croix rapporté de Jérusalem par Thibaud IV de Champagne.

L'église Saint-Ayoul, de style gothique, installée dans la ville basse, fut longtemps un lieu de pèlerinage dédié à Aigulphe de Bourges. Fondé au milieu du XIIIe siècle, le couvent des Cordelières est classé, notamment pour son très beau cloître. Il fut reconverti en hôpital au milieu du XVIIIe siècle. Ne manquez pas non plus l'église ruinée de Saint-Thibault.

Poursuivre ce premier circuit touristique "sur les trace du Moyen-Age" vers Donnemarie-Dontilly par la D403 (87 km), village de caractère reconnu pour son charme et son authenticité.

Emmenés au cœur du Montois avec cette route touristique, vous découvrirez les charmantes ruelles et vestiges architecturaux témoins de la riche Histoire de ce village. L'ensemble paroissial de Donnemarie-Dontilly est l'un des mieux conservés d' Île-de-France.

Au moyen-age, Donnemarie-en-Montois fut protégée par d'importantes fortifications. Pas moins d'une vingtaine de tourelles et quatre portes en gardaient les issues, la Porte de Provins, celle de Melun, de la Maladrerie, enfin celle qui conduisait à Dontilly en traversant l'Auxence. Quelques tourelles subsistent encore.

Sous les Francs, une voie de communication est ouverte entre Provins et Montereau-Fault-Yonne, les chefs guerriers de Clovis construisent alors de nombreux châteaux forts le long de l'Auxence, les châteaux de Bescherelles, Sigy, Paroy, Donnemarie, Couture. 

Donnemarie dontilly village de caractere le cloitre routes touristiques de seine et marne guide touristique ile de franceEn 876, Dom (Donnemarie) est érigée en seigneurie. Le seigneur a ainsi le droit d'armer les hommes affranchis pour défendre la cité. Le château fort de Dom-Tilly et les quelques maisons qui l'entourent vont être construits un peu plus tard. À Dom-Tilly au XIIIe siècle, le château est transformé en monastère des Récollets et les moines font construire une église dédiée à saint Pierre et saint Paul, dans l'enclos du couvent. 

Dépendant du roi de France, le Montois est assez bien protégé des envahisseurs ; en contrepartie, le peuple doit fournir des hommes pour faire le guet dans les forts et les châteaux. À cette époque, Donnemarie est protégée par une muraille. Malgré cela « les Anglais ont traversé Donnemarie en 1446 et ont fait de très grands dégâts. »

En vous promenant sur le boulevard de l'Auxence, en face du square Deberdt, se trouve l'ancien château de Donnemarie-en-Montoisqui faisait partie des anciennes fortifications, a été le siège d'une distillerie où était fabriquée une liqueur de cassis très appréciée. Le château a été entièrement reconstruit.

De nombreux puits à treuil ou à poulie jalonnent le village de Donnemarie-en-Montois, la rue du moulin à Tan rappelle que les tanneurs étaient nombreux au Moyen Âge. Le moulin à Tan  appelé aussi le moulin d'en-haut, possède encore ses bassins de décantation.

Chaque rue, chaque maison de Donnemarie-Dontilly possède sa propre histoire. C'est en vous promenant dans le village, que vous découvrirez la richesse de notre cette cité médiévale à votre rythme. Dont un type de construction très rare en France : l'ensemble église-cloître. Cette ensemble paroissial de Donnemarie-Dontilly est l'un des mieux conservés d'Île-de-France.

L'église Saint-Pierre de Dontilly restaurée à la fin du xve siècle, possède certains éléments, comme la base du clocher-porche, datant des XIe et XIIe siècles.

L'église Notre-Dame-de-la-Nativitéa été construite par les moines de Tours. Les parties les plus anciennes sont le clocher roman et le tympan du portail sud dédié à la Sainte Vierge également de facture romane du xiie siècle. On pénètre dans l'enclos par une belle porte Renaissance.

La galerie du cloître  avec sa charpente chevillée en bois de châtaignier, qui conduit à la petite chapelle funéraire Sainte-Quinette a été rapportée ; elle date du XVe ou xvie siècle. Sur l'emplacement de l'ancien cimetière désaffecté en 1832 et ainsi délimité, un jardin médiéval a été créé récemment. Il a pour thème « la vie et la mort », douze rectangles évoquent à la fois les douze apôtres et les douze mois de l'année.

Après avoir respirez les parfums du romarin, de la lavande, des roses et du fenouil, en route pour Blandy-les-Tours par la A5 (125 km).  L’histoire de Blandy est associée à celle de son château. Ce dernier est mentionné pour la première fois en 1206, il appartient alors aux vicomtes de MelunLe château médiéval composé de cinq tours et d’un donjon reliés entre eux par un mur d’enceinte.

Il constitue un merveilleux exemple de l'architecture médiévale. Cette imposante forteresse des XIIIe et XIVe siècles dévoile à ses visiteurs un ensemble remarquable. À la découverte des lieux s'ajoute la possibilité de jouir d'une superbe vue sur la plaine de Brie depuis le sommet du donjon.

Blandy les tours le chateau routes touristiques de seine et marne guide touristique ile de franceAprès la visite du château, ne manquez pas de flaner dans le village de Blandy-les-Tours où vous pourrez admirer ses maisons anciennes, son église des XIVe et XVIe siècles, ou encore son broyeur à pommes !

La rue Raoul-Kourilsky et la rue de la Fontaine contournent l’ancienne basse-cour du château. La basse-cour était le centre de la vie du domaine seigneurial, où étaient installés les paysans et artisans qui travaillaient pour le seigneur. Elle était entourée d’une enceinte fortifiée et c’est là où les villageois se réfugiaient en temps de guerre.

À l’époque mérovingienne, le groupe paroissial de Église Saint-Maurice est composé de deux bâtiments différents : l’église de style gothique et une chapelle dont les vestiges subsistent dans la cour intérieure du château, délimités sur le sol. Cette nécropole paraît s’étendre autour de l’église. Le mur méridional montre un bel appareil en arêtes de poisson qui pourrait appartenir à un édifice mérovingien ou carolingien. 

En 1572, toute l’aristocratie protestante se rassembla ici pour célébrer le mariage de Marie de Clèves et d’Henri 1er, prince de Condé. Parmi les invités se trouvait Henri de Navarre, futur roi Henri IV.

L’ancien prieuré Saint-Martin, fondé au XIe siècle, dépendait de la très riche abbaye Saint-Martin-des-Champs à Paris. Le prieuré, également riche, formait au Moyen Âge un ensemble très important qui comprenait notamment une chapelle, un cimetière, une grange aux dîmes, une ferme entourée de profonds fossés, et de grands jardins. Les moines avaient une grande influence au Moyen Âge. Les moines ont quitté le prieuré à la fin du XIVe siècle.

Au numéro 22 de la rue Saint-Martin, se trouvait la chapelle Saint-Martin, qui a été détruite à la Révolution. À son emplacement, une belle maison en a toutefois gardé les principales dispositions.  À sa droite, il reste l’ancienne grange aux dîmes.

Pour finir ce parcours du premier circuit de la route "sur les trace du Moyen-Age" en Seine-et-Marne, prendre la direction de Melun via la D215 (137 km). Ancienne capitale des rois capétiens, Melun, située en bord de Seine, vous invite sur votre parcours touristique à découvrir son centre piétonnier, son port fluvial et ses berges propices à la promenade.

Le musée de Melun, installé dans la maison de la Vicomté, relate, au travers de collections d'objets archéologiques, de peintures et de sculptures, l'histoire et le patrimoine de Melun.

Melun ile saint etienne routes touristiques de seine et marne guide touristique ile de francePoint stratégique entre le comté de Champagne et le fragile domaine royal, Melun a tenu une position d'une extrême importance par le passé. Dès le Xe siècle, les Capétiens font construire le château royal, à la pointe de l'île Saint-Étienne.

Les trois quartiers de Melun sont fortifiés au début du XIIIe siècle : Saint-Aspais au nord, l'île Saint-Étienne au centre et Saint-Ambroise au sud. Le mur est percé de sept portes à tourelles (trois sur la rive sud, quatre sur la rive droite). L'île est protégée par deux portes dans l'axe de la Grande rue (actuelle rue Saint-Étienne).

Au Moyen Âge, Melun est le siège d'une châtellenie. Durant la guerre de Cent Ans, et en particulier après la chevauchée d'Édouard III en 1346 et la bataille de Crécy, la ville doit supporter des levées d'hommes et d'impôts importantes. À la mort de Philippe VI, sa veuve Blanche de Navarre vient se fixer dans la ville comme douairière du comté de Melun.

"Melun, ville d'histoire" vous propose une promenade chargée d'histoire avec un cheminement piétonnier de 29 étapes composé de plaques en lave émaillée, apposées sur les façades des édifices ou insérées dans des pupitres. Un dépliant édité en versions française et anglaise vous guidera à travers la ville afin de vous faire découvrir, en toute liberté, son histoire et ses monuments.

Le véritable essor de la ville débute à la fin du Xe siècle : ville royale, elle accueille régulièrement les rois de France, jusqu'au milieu du XVe siècle, dans le château aujourd'hui disparu. Deux témoignages exceptionnels du XIe siècle sont encore conservés à Melun : la collégiale Notre-Dame de Melun, rue de la Courtille et le prieuré Saint-Sauveur, rue Saint-Étienne.

Vous trouverez des vestiges des anciennes fortifications, sur la rive sud de l'île, entre la collégiale Notre-Dame et le pont du Maréchal-LeclercDans le quartier Saint-Aspais, place Saint-Jean se trouve les vestiges de la porte Saint-Jean. En pierre. Il s’agit de deux pilastres en grès datant de la fin du XVIe siècle, encastrés dans un mur plus récent... 

Rues du Presbytère et au Lin se trouve une maisons en pierre datant du Moyen-Age située dans ce qui fut le quartier le plus pauvre de la commune. Rue Carnot et rue Saint-Jacques, se trouve l'ancienne porte de l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques. En pierre et datant probablement du XVe siècle. L’un des rares vestiges d’un hospice dont l’existence est attestée en 999.

La place et la fontaine Saint-Jean, l'Hôtel de Ville-Hôtel des Cens, le rempart du Bas-Empire, Héloïse et Abélard, le pont aux Moulins, les Récollets, le four du manège, l'abbaye de Saint-Père, l'hôtel de la Vicomté, la maison natale de Jacques Amyot... voici quelques unes des 29 autre étapes du parcours historique...

Fin de cette première étape de cette route touristique "sur les traces du Moyen-Age" de Seine-et-Marne. Retour sur Meaux par la N104 et A4

Pour vous rendre sur la route touristique des Villages de caractère

Bonifacio

Pluie modérée 23 °C

Pluie modérée

  • Min: 23 °C
  • Max: 23 °C
  • Vent: 29 kmh 270°

Le saviez-vous ?

Circuit Etape 1 "sur les traces du Moyen-Age" du Nord de la Seine-et-Marne

Circuit Etape 2 "sur les traces du Moyen-Age" du Sud de la Seine-et-Marne

Nos coups de coeur sur la route touristique sur les traces du Moyen-age

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de Seine-et-Marne

Préparez vos vacances sur la route touristique "sur les traces du Moyen-age" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "sur les traces du Moyen-age" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 19/05/2019