Entre châteaux et villages insolites - Circuit 1 (Creuse)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 1 de la Route touristique "Entre châteaux et villages insolites" dans la Creuse

Mondialement connue pour ses tapisseries tissées depuis le 15ème siècle, Aubusson (km 0) sera le départ de ce circuit touristique "Entre châteaux et villages de caractères". Aubusson, labellisée "Plus beaux détours de France", Cité internationale de la Tapisserie, classée au Patrimoine immatériel culturel de l'UNESCO, dévoile l'architecture d'une ville riche de son histoire.

Des anonymes du XVème siècle aux célèbres Braque, Le Corbusier, Lurçat, Toffoli... grâce à ces artistes, la tapisserie d'Aubusson retrace ainsi l'histoire de l'humanité. Six siècles de patience, d'humilité et de créativité ont fait de cette ville la capitale de la tapisserie de basse-lisse. Aubusson vous propose de découvrir différents lieux qui vous plongeront dans l’univers ancestral de l'Art tissé.

Tapisseries anciennes, modernes et contemporaines dans des collections riches et variées. La technique de tissage n’est pas oubliée avec la rencontre de maîtres lissiers travaillant sur métiers de basse-lisse. Le musée conserve aussi l'important fond de tapisseries contemporaines de Jean Lurçat, mais aussi des œuvres graphiques et des éléments de mobiliers. De très belles tentures y sont exposées, comme celle de Renaud et Armide.

Idéalement situé aux portes du Parc Naturel Régional de Millevaches,  Aubusson est une ville au patrimoine bâti remarquable, qui invite ses visiteurs à sa découverte. L'architecture témoigne de la puissance du passé et de la célèbre histoire des maçons de la Creuse. Les visites s’enchaîneront pour le plus grand plaisir des yeux.

Aubusson maison du tapissier routes touristiques de la creuse guide du tourisme du limousinRuelles pittoresques respirant l'authenticité, le quartier de la Terrade, avec son vieux pont en pierre enjambant la Creuse et ses jolies maisons nichées au bord de l'eau, la tour de l'Horloge ancienne tour de guet, l'église Sainte-Croix et les ruines du château dans les hauteurs d'Aubussondemeures à tourelles, maisons anciennes et fontaines se dévoilent au fil de la flânerie.

Et la pierre de granit, omniprésente dans l'architecture de la cité d'Aubusson, apporte un charme indéniable à l'ensemble. Le panorama que l’on découvre en grimpant sur les hauteurs n’en reste pas moins fabuleux. La vue sur la ville, la Creuse et ses méandres, les jardins en terrasses, les maisons serrées les unes contre les autres séparées par d’étroites rues et venelles est exceptionnelle.

Quittez Aubusson pour vous rendre au village sculpté de Masgot, via la D17 (20,4 km), passer Blessac, puis Saint-Sulpice-des-Champs. L'histoire de ce petit village se lit à chaque coin de rue, au détour de chaque ruelle, ce qui lui donne un charme et une noblesse particulière. Le village sculpté de Masgot est une petite curiosité limousine.

Ce village aux maisons bâties sur le rocher, aux murs et murets de granite alignant de belles assises soignées est entièrement dédié à la pierre. Ce granite omniprésent s’est transformé sous les mains du paysan-tailleur de pierre François Michaud au XIXème siècle. Il décide de transformer Masgot en décorant tout d'abord sa maison puis tout le village de sculptures et de statues au style populaire et naïf.

François Michaud a sculpté tout ce qui comptait à ses yeux dans le granit : d’incroyables personnages, des animaux mais aussi ses convictions et ses rêves. C'est ainsi qu'au détour d'une rue vous pourrez croiser la statue d'un écureuil, un blaireau, d'une sirène, d'un aigle ou Napoléon dominent fièrement la rue…

François Michaud, un homme solitaire, a transformé un village ordinaire en un lieu unique en osant tout simplement être lui-même et affirmer sa différence.
Dans sa démarche, il
rejoint des artistes tels que le Facteur Cheval et son Palais Idéal à Hauterives, l’Abbé Fouré et ses extravagants rochers-personnages à Rothéneuf et combien d’autres méconnus. 

Le Centre de la pierre du village de Masgot organise même des stages d'initiations à la sculpture sur pierre, ouvert aux enfants comme aux adultes. Après ces visites curieusement insolite prendre la direction de Ahun via la D16 (26,4 km). Ce village discret est un condensé de patrimoine creusois, riche d’un passé de plus de 2000 ans.

Sur un plateau dominant la vallée de la Creuse, Ahun est un ancien Acitodunum gallo-romain. On peut aujourd’hui voir des vestiges de cette époque dans le jardin lapidaire Jacques Lagrange. Cet espace aménagé à la française permet également au visiteur de découvrir des sarcophages moyenâgeux. Quant au mur de clôture, sa facture rappelle le savoir-faire des maçons de la Creuse.

Ahun les boiseries du choeur de l eglise routes touristiques de la creuse guide du tourisme du limousinLa ville médiévale d'Ahun s'étendra un peu plus haut et s'entourera de remparts, encore partiellement visibles. Ahun est une des sept châtellenies de la Haute-Marche. Les belles façades des maisons bourgeoises, aux pierres honorent la présence de la grande église marquée par les époques.

Depuis le jardin lapidaire, vous aurez une magnifique vue sur le chevet roman de l’église Saint-Sylvain de type romane construite au XIIIe siècle. Cet édifice construit sur l’emplacement d’un ancien temple païen mérite le détour.  Le choeur abrite des boiseries baroques typiques du XVIIe. Près de l'autel, un tombeau reliquaire abritait au Moyen-Âge les restes du Saint local, Silvain.

Le chevet frappe par l'élégance de sa décoration : entre les baies en plein cintre, des colonnes portent de beaux chapiteaux ornés d'animaux, d'oiseaux et de palmettes.

À trois kilomètres d'Ahun, au village de La Chezotte, il existe un vieux château féodal bien conservé. Toutefois, nous vous conseillons de poursuivre la visite par la découverte du château de Chantemille datant du Xe siècle. L'emplacement du château permettait de contrôler le passage de la CreusePour les amateurs d’Histoire qui souhaiteraient en savoir plus, il est possible de visiter l’édifice à certaines dates.

Au village de Busseau-sur-Creuse, un imposant viaduc métallique de type "Eiffel" traverse la vallée de la Creuse. Il surplombe la Creuse du haut de ses 57m.

Sur la commune d'Ahun, vous trouverez aussi le château de Massenon datant du XVe siècle. Le château a été construit en 1482, avec la permission de Pierre de Bourbon, comte de la Marche, par Mathurin Barton de Montbas, seigneur du château de la Roche-Nozil.

Nous vous conseillons la visite de l'église de Sous-Parsat, dans laquelle on peut admirer de superbes fresques modernes du peintre Gabriel Chabrat.

Suivre la direction de Moutier-d'Ahun par la D13 (28,5 km), situé à 2 km d'Ahun, niché au creux de la vallée de la Creuse, Moutier-d'Ahun est fièrement dominé par l'ancienne abbaye Bénédictine. Le village est célèbre par ses superbes boiseries baroques situées dans l’église. Site classé, de par son cadre privilégié et son patrimoine de qualité, Moutier-d'Ahun se révèle être un des plus beaux sites de la Creuse et l'un des plus beaux villages du Limousin.

Moutier d ahun ancienne abbaye romane xiv xveme routes touristiques de la creuse guide du tourisme du limousinAyant sans doute eu à souffrir de la guerre de Cent Ans, l'abbatiale fut reconstruite à partir de 1489. Au-delà de l'histoire, de ce modeste monastère, les superbes boiseries sculptées conservées dans l'église en sont aujourd'hui le principal intérêt. Commandées par les moines et leurs prieurs  ces boiseries ont été réalisées par l'atelier d'un sculpteur auvergnat, Simon Bouer.

C'est un magnifique ensemble de l'art baroque provincial. Des visages d’anges, des personnages fantastiques et des fruits en abondance ornent l’édifice réunissant dans un même ensemble art gothique, roman et baroque.

Après votre visite, rien de tel qu'une balade dans les rues du village, le village du Moutier-d'Ahun  est resté authentique en conservant ses maisons basses et son pont médiéval de style roman construit au XIIe siècle pour traverser la CreuseLa Place de l'église, avec ses dalles scéllées dans l'axe du porche retracent l'histoire du village. 

Profitez de faire une pause bucolique, plus particulièrement du côté des berges de la Creuse et du pittoresque pont médiéval. Depuis la rive opposée, une vue magnifique sur le pont, le clocher de l'église. Le pont roman, typiquement limousin, est emprunté chaque année depuis des siècles le traditionnel pélerinage de la Saint Roch.

Dans le village de Sous-Parsat se trouve une église contenant des peintures et vitraux contemporains de Gabriel Chabrat.

Poursuivre vers La Saunière par la D16 et la D942 (41,4 km). Une placette vous accueille où vous pouvez stationner votre véhicule, le temps de visiter l'église. Puis, via la D17 pour arriver devant le château du Théret datant du 15e siècle. Malheureusement, ce château n’est plus ouvert à la visite. On pourra simplement s’en approcher pour voir l’extérieur. Il est visible que de loin.

Au cours des dernières décennies, M. et Mme de Reynal de Saint-Michel l'ont patiemment restauré. A cette époque, ils ouvrent une aile du château du Théret à la visite. Le public peut y voir de belles expositions et accède aussi à la chambre du Grand Condé. Les façades des bâtiments, en très bel état, surplombent les fossés qui entourent l'ensemble depuis au moins 700 ans. Pour l'anecdote, sachez que la visite coûtait 10 francs en 1991 (soit 1€50) !

Laissez le château du Théret derrière vous pour poursuivre vers Guéret via la D942 (48,8 km). Dans la forêt de la Chabrières, le Parc animalier des Monts de Guéret permet d'observer une quarantaine de loups dans leur milieux naturel. Différentes caches disposées dans des points stratégiques vous permettent de les voir évoluer dans leur meute sans être remarqué. Ne manquez pas le repas des loups servi l'après-midi.

Gueret palais de la senatorerie routes touristiques de la creuse guide du tourisme du limousinVous pouvez aussi, vous perdre dans le labyrinthe géant des Monts de Guéret. Pour vous orienter dans ce dédale de verdure, il vous faudra de la patience, car le labyrinthe géant des Monts de Guéret est l'un des plus grands du monde. Les Monts de Guéret domine la ville et leur accès rapide et facile font d'eux un site naturel riche de possibilités sportives et de découvertes inattendues.

N'oubliez surtout pas de visiter le musée de la Sénatorerie, il regroupe des peintures hollandaises, flamandes et françaises dont certaines de la vallée des peintres impressionnistes, des collections archéologiques celtiques et gallo-romaines. Une salle est dédiée aux arts asiatiques. En partie édifié au XVIIIe siècle, l'hôtel de la Sénatorerie servait de résidence aux sénateurs sous Napoléon.

La visite de Guéret peut se poursuivre avec la place Bonnyaud, coeur de la ville, où l'on découvre l'hôtel de ville en granit bleu et la jolie fontaine des Trois Grâces, l'hôtel des Moneyroux, le Présidial du XVIIe siècle. Pour les plus courageux, de nombreux chemins balisés vous conduiront jusqu'aux Pierres Civières d'où vous contemplerez 360° de panorama sur la Creuse.

Prenez le temps d'une étape supplémentaire pour découvrir lJardin Jacques Lagrange, situé au Val Maubrune, à La Brionne via la D914 (87,4 km). Val Maubrune est un jardin récent, le jardin a reçu le label ''Jardin Remarquable''

Le jardin est construit dans un grand vallon, sous les arbres, où jouent l'ombre et la lumière. Les plantes ont été choisies pour s'harmoniser dans un climat de douceur et de sauvagerie en partie conservée. De nombreux bancs ponctuent la promenade et invitent au repos. L'ensemble a été conçu pour créer la surprise et susciter l'émotion. 

Continuez vers Saint-Germain-Beaupré via la N145 (86,8 km) où se situe le Château de Saint-Germain-Beaupré édifié au XVIe siècle à l'emplacement d'une forteresse du XIIe siècle, pour Gabriel Foucault, seigneur de Saint-Germain-Beaupré.

Le château fut dévasté en 1580 par les catholiques du maréchal d'Aumont. Dans la nuit du 24 au 25 octobre 1605 le château accueille pour une nuit Henri IV, accompagné de 60 personnesEn 1652, la Grande Mademoiselle, si célèbre pendant la Fronde, fille de Gaston d'Orléans, fut exilée à Saint-Germain-Beaupré par ordre royal du 21 octobreC'est de nos jours un château privé, pas de visites.

Par contre, l'église Saint-Germain du XVe siècle, reconstruite en XVIIIe siècle, peut-être visitée. Saint-Germain-Beaupré est un lieu de passage des pèlerins du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle sur la Via Lemovicensis.

Fin de cette première étape de cette route touristique "Entre châteaux et villages insolites" (86,8 km).

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 2 entre Saint-Germain-Beaupré et Aubusson.

Pour vous rendre sur la route touristique "Entre châteaux et villages insolites"

Bonifacio

Peu nuageux 19 °C

Peu nuageux

  • Min: 19 °C
  • Max: 19 °C
  • Vent: 4 kmh 0°

Le saviez-vous ?

Itinéraire du circuit 1 entre Aubusson et Saint-Germain-Beaupré.

Itinéraire du circuit 2 entre Saint-Germain-Beaupré à Aubusson.

Nos coups de coeur sur la route touristique "Entre châteaux et villages insolites"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de la Creuse

Préparez vos vacances sur la route touristique "Entre châteaux et villages insolites" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "Entre châteaux et villages insolites" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 24/08/2019