Route des vins des Côtes du Rhône de Roquemaure à Remoulins (Gard)

Le circuit de la Route des vins de Roquemaure à Remoulins

En parcourant cette route des vins du Côte du Rhône de Roquemaure à Remoulins pendant vos vacances dans le Gard, vous pourrez apprécier le patrimoine, les paysages vallonnées, les nombreux villages et cités dont Villeneuve-les-Avignon et sa forteresse médiévale ou encore Saint-Laurent-des-Arbres au patrimoine préservé.

Au cœur du vignoble sud gardois, la route touristique des vins du Côte du Rhône présentée sur cette page vous emmène sur la rive droite du Rhône, dans le Gard où les terroirs offrent des Côtes du Rhône de qualité et deux crus d'excellence proche géographiquement l'un de l'autre avec le Lirac d'une part, qui se décline en trois couleurs : rouge, rosé, blanc et le Tavel d'autre part, dont l'appellation produit uniquement des rosés.

Cette route de vacance invite le touriste à découvrir les richesses de son terroir, l'intensité de goûts et de couleurs, l'émulation de savoir-faire parfois ancestraux, perpétués par des descendances de passionnés...

Nous vous souhaitons une bonne Routes des vignobles de Roquemaure à Remoulins

Votre itinéraire et visites sur la Route des vins de Roquemaure à Remoulins

Sur cette route des vins du Côte du Rhône de Roquemaure à Remoulins, vous croiserez deux des prestigieux crus du vignoble : le Lirac, à l’élégance rare, et le Tavel, qui porte haut et fort son drapeau de premier rosé de France. Si depuis 2000 ans les vignes ont été implantées de part et d’autre de la vallée du Rhône, l’appellation « Côtes du Rhône », elle, est née ici au 17ème siécle, sur la rive droite du fleuve.

Au XVIIème siècle, les consuls de Roquemaure authentifiaient les fûts de vin de la région en les marquant au fer rouge des lettres "CDR" : la "Coste Du Rhône". Précurseurs, ils délivraient aux producteurs des certificats d’origine, avant d’embarquer les vins vers de lointaines contrées. Les blancs, quant à eux, se caractérisent par un bel ensemble aromatique.

Le parcours de ce circuit de la Route des vins du Côte du Rhône offre également des sites patrimoniaux et naturels qui méritent d’être découverts... Les paysages variés alternent plaines viticoles dans la vallée du Rhône, forêts et plateaux de garrigue plus à l’ouest offrant un cadre naturel préservé à de paisibles villages de caractère, sans oublier la rivière Cèze à l’humeur changeante, tantôt paisible et bucolique, tantôt impétueuse.

En rayonnant autour de la chartreuse de Valbonne ou en arpentant les trois Plus Beaux Villages de France du Gard : Aiguèze, La Roque sur Cèze et Montclus, découvrez un univers changeant et visitez la Cave de Tavel qui vient d’être inscrite au titre des Monuments Historiques. Baigné par le Rhône et face à la cité des Papes, Villeneuve lès Avignon surveille sa rivale du haut du Fort Saint-André, tandis que la Chartreuse vous propose une halte bienveillante et spirituelle.

Des lieux incontournables à découvrir sur cette route touristique des Côtes du Rhône exposent fièrement leurs terroirs qui symbolisent la diversité de ce territoire : Lirac et Tavel. Gorgés de soleil, les rosés sont amples et délicats.  Les chênes truffiers qui parfois s'élèvent au milieu des vignes confèrent certainement au vin les saveurs animales et boisées des truffes, le diamant noir.

Aux détours des paysages de garrigues et de vignes où s'exposent fièrement les terroirs des Côtes du Rhône, vous traverserez également des villages, des sites remarquables qui constituent un riche patrimoine. D’importants vestiges romains et médiévaux ponctuent ces paysages. Et puisque la tradition viticole constitue l’une des principales richesses du patrimoine, prenez le temps de découvrir les produits du terroir.

Pujaut route des vins de roquemaure a remoulins guide touristique du gardPour les plus actifs, l’environnement naturel du territoire permet la pratique d’activités de pleine nature pendant leurs vacances et notamment la randonnée sous toutes ses formes. Les circuits proposés sont une invitation à la découverte des richesses naturelles et culturelles de ce bout du Gard et vous laisseront, un souvenir inoubliable..

Les terroirs du Rhône recèlent bien des richesses. Vins, vignobles... et vignerons vous donnent rendez-vous sur cette Routes des Vins inoubliables dans le Gard. Au détour, posez-vous dans les hébergements et profitez du savoir-faire des propriétaires pour approcher de plus près les secrets de ce breuvage issu de ces terres.

Venez aussi vous restaurer dans les restaurants gastronomiques ou guinguettes familiales : les gens du terroir y ont a cœur de valoriser les produits locaux, tels l'huile d’olive, les fruits des vergers et les fromages. Les Côtes du Rhône Gardoises se distinguent aussi grâce à des manifestations emblématiques : En mai, les vignerons de Sabran vous attendent pour une marche gourmande

En octobre, place aux Vendanges de l’Histoire qui plongent les visiteurs dans l’ambiance d’un village d'autrefois. Une expérience unique à partager en famille ou entre ami(e)s.

Nous commencerons cette itinéraire de la Route des vins de Roquemaure à Remoulin par... Roquemaure !

Après la crise du phylloxéra, Henri de Régis, propriétaire du château de Ségriès, pour mettre en valeur ses terres, décida, en 1925, de replanter un vignoble. Dans la décennie suivante, il entreprit de suivre l'exemple du combat que menait sur la rive gauche du Rhône le baron Pierre Le Roy de Boiseaumarié.

Avec quelques amis convaincus, il décida de faire classer le terroir de Lirac en appellation d’origine contrôlée (AOC). La demande en fut faite auprès d'un tribunal. Le projet se concrétisa après la seconde guerre. Le , l’appellation fit l’objet d’une reconnaissance judiciaire par le tribunal d’Uzès.

Après deux années d’enquêtes complémentaires sur le terrain : terroir, types de vins,... les experts de l’INAO achevèrent la délimitation de l’aire d’appellation sur les communes de Lirac, Roquemaure, Saint-Laurent-des-Arbres et Saint-Geniès-de-Comolas. Ce qui aboutit à la reconnaissance de l’AOC Lirac définie par le décret du .

La nouvelle appellation devenait le premier cru des côtes-du-rhône à produire des vins de trois couleurs : rouge, rosé, blanc. Lors de votre passage dans la commune de Roquemaure vous aurez l'occassion de visiter un riche patrimoine :

Ruines du chateau royal de roquemaure route des vins du cote du rhone guide touristique du gardLa Collégiale Saint-Jean-Baptiste du XIIIe – XIVe siècles, de style gothique provençal, renfermant un buste du pape Clément V, des reliques de Saint-Valentin et des orgues dont la partie instrumentale remonte à 1690 et le buffet à 1820.

L'Hôtel de ville actuel et ancien hôtel de ville datant du XVIIIe siècle, une partie de ce dernier datant même du XVe siècle ; la Maison du cardinal Bertrand, datant du XVe siècle ; Les arceaux de la place du Marché XIIIe siècle ; Des Hôtels particuliers du XVIIe – XVIIIe siècles.

Le prieuré de Truel chapelle romane, bâtie sur une petite bute au-dessus de l'intersection d'anciens chemins. Cette chapelle fut autrefois fortifiée et abrite une claustra romane classée.

La Chapelle Saint-Joseph-des-Champs XVIIe – XVIIIe siècles ; la Chapelle de Truel 12e, ancienne chapelle des templiers ; la Chapelle romane Saint-Agricol (XIIe siècle, XVIIe – XVIIIe siècles) ; la Chapelles de Traslepuy et de Manissy. La Tour carrée, dite des Carthaginois, et tour ronde, dite de la Reine.

Le château de Truel - Truel, hameau de Roquemaure, tire son nom des pressoirs, nombreux sur son territoire. Il abrite la chapelle Saint-Sauveur, prieuré de l’Abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon depuis le début du XIIe siècle. Une source issue des galeries drainantes, attestée depuis longtemps, a donné son nom au quartier appelé « la Font des Moynes » sur lequel est implanté le château.

Le château comporte trois niveaux dont le dernier est partiellement sous plafond rampant. Bâtiment en forme de pavé droit, la façade sud comporte deux portes et de nombreuses fenêtres dont une fenêtre à meneaux. Les encadrements sont fait d'une pierre calcaire relativement alvéolée, certainement du Gard, et le reste est enduit. A l'angle sud-est, on trouve les restes bas d'une échauguette.

Le château de Clary : À l’orée de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, la forêt de Clary est une forêt entourée de vignes. Une partie du plateau de Vallongue est encore occupée par la lande notamment en lisière de forêt. La forêt de Clary était une possession royale jusqu’en 1762.

Le château de Roquemaure : la plus ancienne mention que nous ayons de ce château date de 1209. La forteresse de Roquemaure se dresse au-dessus des passages, port et péage, à hauteur d’un verrou du Rhône (entre Roquemaure et le château de l’Hers) et prend une importance considérable jusqu’à ce que les rois s’emparent de la Provence.

Montfaucon route des vins de roquemaure a remoulins guide touristique du gardPrendre la D101 et D976 pour se rendre à Montfaucon, un site pittoresque qui existe depuis le néolithique. Un lieu dit "Pas d'Hannibal" rappelle que le célèbre général carthaginois traversa le Rhône près de l'actuel village. Edifié au 11e siècle, sur le rocher de Saint Maur, le château fort féodal permettait autrefois le contrôle du trafic fluvial et la perception des droits de péage.

Détruit en partie au 16e siècle, pour une raison encore inconnue, il fut restauré et agrandi au siècle dernier par le Baron Louis de Montfaucon. En souvenir de sa mère Agatha Clavering, il donna au château un style écossais unique en France par sa forme triangulaire. Depuis 1913, le château est répertorié monument historique.

A visiter à Montfaucon : Le chai du château du 16e siècle. L'église datant de 1841. La chapelle St Maur reconstruite au 19e siècle. La chapelle romane Saint Martin du XXe siècle.

Saint genies de comolas route des vins de roquemaure a remoulins guide touristique du gardReprendre la D101 pour vous rendre à Saint-Génies-de-Comolas située dans l'arrière pays Avignonais à proximité du vignoble de Tavel et du Rhône. Limitrophe de Saint-Laurent-des-Arbres à l'ouest, Laudun-l'Ardoise au nord, Montfaucon au nord-est, Roquemaure au sud-est. A la révolution, le village prit le nom de "Montagne Comolas".

Saint-Génies en Languedoc faisait partie de l'enclave de la Provence, l'Eglise et le Château de St Génies appartenaient à la mense Episcopale d'Avignon, en vertu d'une donation faite à l'Evêque Fulcherius en 911 par Louis L'Aveugle, Roi et Empereur d'Italie. Durant les guerres et les incursions des Grandes Compagnies, l'église avait été transformée en forteresse, dans l'enceinte même du château, par le Pape Jean XXII (1317).

L'église est mise en valeur sur une place qui permet d'en admirer le chevet. Cette église offre aux visiteurs une fresque représentant le martyre de Saint Geniès et parmi les différentes statues celle d'un Saint Expédit, patron des écoliers, des hommes d'affaires et des candidats au permis de conduite.

Via la D26 et D101, la prochaine étape sera Saint-Laurent-des-Arbres un village plein de charme qui a su marier différentes ambiances : histoire, nature et terroir… Dédale de ruelles, petites places, église fortifiée, vestiges de remparts, la Tour Ribas témoignent de son passé médiéval. Aux alentours les pinèdes vous invitent à de nombreuses itinéraires de promenades.

Saint-Laurent-des-Arbres à un remarquable patrimoine du Gard Rhodanien entre Provence et Cévennes, Saint-Laurent-des-Arbres est un village typique par son patrimoine médiéval. Son église romane fortifiée, son donjon (féodal), la tour Ribas et les vestiges des remparts témoignent de la richesse historique des siècles passés.

Le labyrinthe de ruelles, venelles et placettes offre aux hôtes de passage de multiples attraits touristiques. Découvertes historiques, archéologiques, géologiques ; pour les amateurs de vieilles pierres et de campagne superbe. La tour Ribas, siège de l’office de tourisme, abrite une maquette réalisée à partir d’archives, qui représente la cité telle qu’elle pouvait apparaître au Moyen Âge et jusqu’aux environs de 1750.

Aoc lirac sur le terroir de saint laurent des arbres route des vins de roquemaure a remoulins guide touristique du gardAu sud du village de Saint-Laurent-des-Arbres s’étendent de remarquables pinèdes : dans cette forêt, les sentes ombragées, aires de pique-nique, parcours de santé, sentiers pédestres et équestres conduisent au plateau de Lirac qui récompense les amoureux de la nature par une magnifique vue du mont Ventoux. Au nord, le mont Cau domine les tours du village et son vignoble réputé depuis l’antiquité jusqu’à nos jours.

À l'est du village se trouvent deux magnifiques propriétés : le château Deleuze-Beaupré, magnifique architecture du XVIIe siècle et la Bégude (qui n'existe plus à la suite d'une expropriation), bastide du XVIIIe siècle avec des bases médiévales, ayant appartenu aux familles Deleuze (anciens viguiers du Pape), Vigan-Braquet, Berard et Ponsoye. En face de la Bégude se situe la chapelle romane dite de Thézan.

Decouvrez le chemin de grande randonnée GR42, emprunté entre autres par les pèlerins du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Du haut du plateau vous aurez l'occasion de découvrir un panorama sur le Mont-Ventoux. Ne pas repartir sans avoir dégusté le vin élaboré dans les vignes alentours (appellation Lirac).

Poursuivez votre escapade de cette route des vins en direction de Tavel situé à 15 km de Villeneuve-lès-Avignon et d'Avignon, 27 km d'Uzès, 28 km du Pont du Gard, 34 km des Gorges du Gardon. Le nom de ce village est associé a un vin de renom, le rosé "Tavel". Souvent appelé "1er rosé de France" la commune de Tavel est entourée de vignobles et pourvue de nombreuses caves.

Tavel route des vins de roquemaure a remoulins guide touristique du gardLa nature a doté Tavel d'un trésor dont le village est le gardien depuis la nuit des temps. L'histoire de Tavel et de son nectar est un véritable conte sur le thème des sensations. Tavel a délibérément choisi de cultiver en exclusivité un vin rosé, pour des raisons essentiellement liées à la nature, au climat et à l'histoire du terroir.

Occupé par des chasseurs dès la haute antiquité le village prospéra peu à peu pour atteindre 800 habitants en 1750. Le XIXe siècle marque l'âge d'or de la culture de la vigne, 700 hectares de vignoble font vivre 1400 habitants dans une aisance relative qui place le village en position privilégiée dans la Côte du Rhône.

Dans le village de Tavel, le Caveau Saint-Vincent a été le premier caveau généraliste créé en Côtes du Rhône gardoises en 1985 ; il regroupe la production des vingt-sept caves vigneronnes de Tavel et commercialise une soixantaine de vins différents de la gamme des AOC de la vallée du Rhône méridionale dont des lirac, châteauneuf-du-pape, gigondas, vacqueyras, côtes-du-rhône, muscat de Beaumes-de-Venise, cartagène et marc de Tavel.

Deuxième richesse de notre village, la pierre de Tavel. Depuis plus de 100 ans, un filon de calcaire compact, très pur est exploité. Il ne dépasse pas 800 mètres de largeur et 1500 mètres de longueur. Trois carriers se le partagent. La pierre de Tavel est une pierre calcaire "froide" ; elle est dure et ne se travaille qu'au burin ou à la meule. Tavel comprend de nombreuses marbreries.

Sauveterre route des vins de roquemaure a remoulins guide touristique du gardSuivre la D976 pour une halte à Sauveterre pour visiter le Château de Montsauve du XVIIe siècle. le Château de Varenne (1778). l'Église du XIXe siècle, restaurée : escalier extérieur monumental, intérieur : Vierge et Christ peint par Guirand de Scevola. La Chapelle Notre-Dame de Four, du début du XIIIe siècle, restaurée. Les Vestiges d'un monastère (Notre-Dame-des-Fours).

En suivant la Route du Four, la D242 et D980 faites une halte à Pujaut avec sa mer de vignes, entourée par les falaises et la garrigue, avec pour toile de fond le Mont Ventoux. Le sentier de l'étang. Entre vignoble, histoire et géographie, le Cellier des Chartreux vous invite à découvrir les richesses de son terroir. A quelques kilomètres d’Avignon, à l’écart des grands axes routiers, Pujaut est un village méridional où il fait bon vivre.

La place principale ombragée par des platanes et un lieu de vis important : parties de pétanque, vide-grenier, apéritif en terrasse du bar… Les promeneurs pourront se rendre sur le plateau de Pujaut, juste au-dessus du village, admirer le magnifique panorama sur la plaine. Cette plaine était d’ailleurs autrefois un étang qui fut asséché au XVIIè transformant ainsi les pêcheurs en agriculteurs.

Votre parcours passera par Villeneuve-lès-Avignon via la D177, l'imposant Fort Saint-André domine le village, il se visite ainsi que l'Abbaye Saint-André et ses remarquables jardins. Villeneuve-lès-Avignon et la cité des Papes : seul le Rhône les sépare, mais l'histoire les lie indiscutablement.

Villeneuve les avignon route des vins de roquemaure a remoulins guide touristique du gardVille forteresse où il fait bon vivre au XIVe siècle ; bâtie sur des collines et largement arborée ; la commune de Villeneuve-lès-Avignon est alors considérée comme un faubourg d'Avignon. A cette époque, tout comme Avignon, elle voit son essor économique bondir. Cardinaux et autres prélats construisent pour y séjourner de vastes villas ou livrées à l'abri des regards, leurs assurant confort et sécurité.

Villeneuve-lès-Avignon demeure, grâce à sa géomorphologie vallonnée et sa beauté architecturale, un lieu de visite incontournable sur la route des vins. Les visiteurs sont enchantés de jouir, à quelques pas de la cité, d'un panorama naturel et historique classé : on peut y admirer le Mont du Ventoux, les Alpilles, le Rhône, la statue de la Vierge dorée sur le rocher des Doms et le Palais des Papes.
 
Une ville où il est agréable de se promener les jours de marché - un marché provençal s'y tient tous les jeudis - les samedis sont réservés à la brocante - où vous pourrez déguster des huitres de Bouzigues.La chartreuse Notre-Dame-du-Val-de-Bénédiction. Son architecture justifie à elle seule une visite.

Aramon route des vins de roquemaure a remoulins guide touristique du gardPoursuivez votre route des vins pour le village d'Aramon via la D2. À mi-distance d'Avignon et de Beaucaire, Aramon s'étale en amphithéâtre au pied de son château construit sur un éperon rocheux. Offrant de tout temps un abri sûr aux navigateurs, le village développe dès l'époque romaine une activité portuaire qui atteint son apogée au XVIIe siècle. Huile, vins, sel, céréales partaient d'Aramon vers la France entière.

Lors de votre découverte vous pourrez admirer les magnifiques façades et portes anciennes des hôtels particuliers qui ont été édifiés. Les jardins du château ayant appartenu à Diane de Poitiers se visitent. Ne manquez pas la très agréable promenade dans les collines au dessus d’Aramon d’où vous apercevrez le Mont Ventoux, Avignon, la Montagnette de Barbentane, St Michel de Frigolet…

Suivez toujours la D2 pour la visite du village de Comps à l'embouchure Gardon sur le Rhône, c'est le dernier village que cette rivière côtoie, non sans mal quelquefois. Le Gardon est constitué à l'origine d'une multitude de torrents descendants des Cévennes gardoises et lozériennes et qui, une fois en plaine, forment une rivière particulièrement capricieuse et même dangereuse lors des grandes pluies d'équinoxes d'automne notamment.

A voir : L'aqueduc « Les Arcades ». Le moulin à huile « centre village ».

Vous prendrez la direction de Montfrin le village est doté d'un riche patrimoine marqué des empreintes des Templiers, des Hospitaliers de St Jean de Jérusalem, puis des Pénitents noirs, et par les façades des maisons nobles qui accueillaient des cours royales à l'époque où Montfrin était une ville d'eau réputée.

L’activité économique de Montfrin est surtout tournée vers une agriculture viticole (Costières, Côte du Rhône Village, Côte du Rhône), et ses traditions taurines.

A visiter lors de votre passage à Montfrin : L’église (IMH) romane : tympan de la Vierge à l'Enfant, corniches historiées, chapiteaux sculptés à l'extérieur.  La Commanderie de Saint Jean. Le Château classé aux Monuments Historiques. La Façade Renaissance. La chapelle des Pénitents noirs. Les vestiges des anciens remparts. Le donjon rectangulaire XIIème à base romaine.  Depuis la rue des Rochers, vue sur le village, l'église, les "tours Sarrasines" et le Gardon.

À ne pas manquer à Montfrin :  Le site de la Baume : en partie creusé dans la roche, ce site abrite 76 niches à abeilles, ce qui en ferait le plus grand rucher de France.

Theziers route des vins de roquemaure a remoulins guide touristique du gardA présent suivez la D500 pour vous rendre dans le village perché de Théziers entre la vallée du Rhône et le cours inférieur du Gardon. Théziers est dominé par la robuste silhouette de son église. Haut lieu fortifié à l’époque romaine sous le nom de Tedusia. Ce joli village rural a pratiqué l’élevage du ver à soie jusqu’en 1918 et la culture de la garance (teinture rouge).

Actuellement l’arboriculture fruitière, la vigne et l’olivier restent les ressources majeures, l’industrie tuilière, activité qui perdurait depuis l’Antiquité ayant cessé en 1975 au profit de Fournès. Ne manquez pas de visiter les rues autour de l’église et admirer de belles maisons. La vue du parking sous l’église est intéressante et l'église St Grégoire (début XIIème au XIXème s.) formée de 3 églises dont 2 superposées (extérieur).

A ne pas manquer à Théziers : La chapelle St Amant (XIIème s.) fut possession de l’Abbaye de St Victor de Marseille (extérieur). La vue des ruines du Castelas (table d’orientation) sur la hauteur à la sortie de Théziers vers Fournès. Profitez du GR42 qui va sur Montfrin et Comps ou Domazan, Saze et Rochefort du Gard pour une balade.

Prenez la direction de Le Castelas en suivant la D19 et la Grande Rue, a voir dans le village la première église paroissiale consacrée à saint Bardulphe et la chapelle Saint-Joseph (ancienne mairie).

Via la D108 votre prochaine halte sera le village de Domazan avec son église paroissiale Notre-Dame dont le clocher est surmonté d'un campanile en fer forgé. Vous pourrez visiter le Château de Bosc : Construit sous Napoléon III, le Château de Bosc accueille le musée du vélo et de la moto et un musée des enfants.

Estezargues route des vins de roquemaure a remoulins guide touristique du gardEn suivant la D235 petite pause à Estézargues un village perché que domine son église à l’allure de forteresse. Estézargues a une origine préhistorique attestée, son nom lui vient d’une villa romaine appartenant au Consul Statius. Son terroir essentiellement viticole se développe sur le plateau de Signargues qu’il partage avec les communes de Domazan, Saze et Rochefort du Gard. Ensemble, ils accèdent en 2005 à l’appellation « Côte du Rhône Village : Signargues ».

La commune fait aussi partie de l’aire géographique classée en AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) « Huile d’Olive de Nîmes ». A visiter lors de votre passage à Estézargues : Le centre ancien typique où coule une jolie fontaine. Le lavoir au pied de l’église. La vue sur la plaine à l’ouest du village. La Porte du Consul Statius au Sud de l’église.

A ne pas manquer à Estézargues : L’église Saint Gérard (XIIème au XXIème s.) fortifiée au XIVème s, (extérieur). De magnifiques paysages de vignobles.

Via la N100 votre prochaine destination sur ce parcours de la route des vins de Roquemaure à Remoulins sera la village de Saze situé à 12 km de Remoulins. Un agréable village gardois situé à proximité d'Avignon et du duché d'Uzés, Saze a la particularité de compter un chateau parmis ses monuments.

Situé au cœur du village, ce château rebâti aux XVIe et XVIIIe siècles sur des vestiges médiévaux, englobe le chœur de l'ancienne église paroissiale du xiie siècle. C'est après les guerres de religion de 1560 que la famille de Thezan intègre ce qui reste de l'église dans la nouvelle construction. Village Saze route des vins de roquemaure a remoulins guide touristique du gardviticole entouré de vignobles il est réputé pour sa douceur de vivre et l'accueil chaleureux de ses habitants.

C'est en suivant la D287 que vous arriverez à Rochefort-du-Gard. Une grande partie des terres agricoles de la commune sont plantées de vignes, en vue de la production de vins d'appellation Signargues (AOC) et Côtes-du-rhône villages. Les producteurs sont regroupés autour d'une coopérative vinicole.

A voir le sanctuaire Notre-Dame-de-Grâce, la Fontaine de l’Ange, l’aqueduc de Signargues et L’église paroissiale Saint Bardulphe.

L'étape suivante en prenant la D111 sera Valliguières situé entre Remoulins et Pouzilhac, ce charmant village du XIIème siècle vous offre sa place ombragée où coule une fontaine d'eau fraîche. Le nom de Valliguières (Valle Aqua: vallée des eaux) apparaît pour la première fois en 896. C'est en pleine guerre de cent ans (1392) que la communauté installée sur la colline s'entoure de murailles.

Les vestiges romains des anciennes fortifications du village et la chapelle romane constituent une invitation au repos. Son activité économique est essentiellement viticole. Lors de votre passage vous remarquerez un centre ancien : du lavoir de Valliguières s'engager dans les ruelles fortifiées et admirer l'église ogivale (extérieur).

"La Grand Font" datant du XIIème siècle alimente en eau Valliguières. Le château fortifié est cité en 1295 (extérieur). A ne pas manquer à Valliguières :  La Chapelle romane St Pierre est bâtie sur un oppidum romain dont les vestiges sont encore visibles. Le chemin de Croix, L'église, Le Campanile.

Saint hilaire d ozilhan source canal et lavoir route des vins de roquemaure a remoulins guide touristique du gardRedescendez vers le sud par la D192 et D6086 pour visiter le village de Saint-Hilaire-d'Ozilhan proche du Pont du Gard, dans un environnement de vignes et de garrigues, le village actuel de Saint-Hilaire-d'Ozilhan est construit dans la plaine sur le plan d’un quadrilatère toujours visible dont les remparts : deux portes et une tour ronde à chaque angle, dont une subsiste toujours.

Du village de Saint-Hilaire-d'Ozilhan, on peut voir sur la colline les ruines du château médiéval Le Castelas dont les matériaux ont été utilisés pour la construction de l’actuel village. L’activité économique est essentiellement liée à la production de vin des Côtes du Rhône.

A voir à Saint-Hilaire-d'Ozilhan : Les ruines du Castelas médiéval du XVème siècle (extérieur), La « vieille » église du XVème siècle et ses voûtes gothiques, aujourd’hui salle polyvalente. La façade de l’hôtel de ville du XIXème siècle dans l’enceinte du village. Le lavoir (chemin des Claux). La tour du Moulin d’Aure (ancien moulin à vent). Les nombreuses croix de mission qui jalonnent les chemins. La chapelle St Etienne de la Clastre premier âge roman (extérieur)

A ne pas manquer à Saint-Hilaire-d'Ozilhan : Les paysages de garrigue et de vignobles. Le GR 63 d’Avignon au Pont du Gard qui traverse le village. Le lavoir à deux bassins cylindriques avec un lavoir central, et sa fontaine en forme de mausolée qui recueille les eaux de plusieurs sources.

Retour vers Castillon-du-Gard puis le Pont du Gard. Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, le Pont du Gard non loin d’Uzès, est le monument antique le plus visité de France. Sous le patronage du majestueux Pont du Gard, l’Uzège et ses paysages vallonnés aux accents toscans, est doté de qualités rares et du talent inné de suspendre le temps.

Sur le site antique le plus visité de France, vous vivrez une expérience unique, mêlant histoire, arts et traditions. Vous pourrez même vous baigner entre les 25 mètres de son arche principale ou naviguer à ses pieds en canoë sur les eaux du Gardon. Car les activités de pleine nature, autre pilier de l’Uzège, ne sont jamais très éloignées des joyaux du patrimoine. Ici on court, on roule, on nage, on escalade, on vole même dans le plus bel environnement.

Remoulins route des vins de roquemaure a remoulins guide touristique du gardCette escapade passera par Remoulins lieu de passage entre le Languedoc et la vallée du Rhône, Remoulins est un carrefour situé aux croisements de la vallée du Gardon et de l’axe Nîmes-Avignon. En 736 Charles Martel marque sa victoire sur les Sarrazins et la ville sera fortifiée avec des remparts, et une tour de garde au XIIème siècle.

Les terribles guerres de religions entre Protestants et Catholiques au XVIème et XVIIème siècle laisseront la ville dans un état de ruines. C’est au XIXème siècle que la vie du village s’organise tout au long de l’actuelle avenue principale.

A visiter dans le village de Remoulins : Les vestiges de l’Aqueduc Romain, La chapelle St Martin (extérieur), L’église Notre Dame de Bethléem XIIème (clocher à peigne, remarquable) (extérieur), Le donjon XIIème, La porte fortifiée XIIème, La Tour de Escaravats XIème (vestiges de machicoulis), Le Château de Rabasse XVIIème, ancien château fort (extérieur), Les vestiges du pont suspendu et de la petite industrie du XIXème siècle, L’église St Martin Notre Dame (extérieur) (Partie instrumentale des orgues).

Vous finirez votre route des vins du Côte du Rhône en passant à Fournes village perché au centre du territoire, Fournès se dresse au milieu d'un décor unique et inattendu : les Fosses de Fournès. Site à très forte particularité géologique. Situé sur une hauteur (130 mètres d'altitude), Fournès, contenu dans ses remparts s'étendait autrefois tout autour d'un château fort (bâti en 1150, quelques vestiges sont encore visibles).

Ses vignes plantées sur les coteaux dominant le Gardon produisent un Côte du Rhône typé. L'activité économique est essentiellement maraîchère et viticole.

Visiter Fournès : La chapelle St Pierre du XIIème , édifiée sur les lieux de la bataille dit "Campouriol" (restaurée au XIXème, vestiges carolingiens) (extérieur), Les treize calvaires, L'église actuelle avec ses 3 nefs et son campanile séparé, construite en 1836 (extérieur), - La visite du centre ancien.

Découvrez les autres circuits de la Route des vins des Côtes-du-Rhône

Carnet pratique de la Route des vins de Roquemaure à Remoulins

Carte et vignerons sur la Route des vins de Roquemaure à Remoulins à télécharger : Carte route des vins de roquemaure a remoulinsCarte route des vins de roquemaure a remoulins (2.8 Mo)

Pour vous rendre sur la Route des vins de Roquemaure à Remoulins

Roquemaure

Couvert 18 °C

Couvert

  • Min: 17 °C
  • Max: 18 °C
  • Vent: 4 kmh 10°

Le saviez-vous ?

Bon à savoir

La destination des Côtes du Rhône gardoises compte 53 prestations touristiques : 17 caves, parmi lesquelles la cave de Saint-Gély à Cornillon ou le domaine Maby à Tavel

13 hébergements, parmi lesquels l’hôtel du Château du Val de Cèze à Bagnols-sur-Cèze ou les chambres d’hôte du Jardin de Bacchus à Tavel. 9 restaurants, dont le restaurant La Maison à Gaujac ou le Bouchon à Aiguèze.

3 sites du patrimoine, parmi lesquels le Château de Gicon à Chusclan ou la Chartreuse de Valbonne

3 activités de loisirs, parmi lesquelles le cycle de Visites Guidées Vignobles & Patrimoine de Laudun et Chusclan

6 événements, dont La Balade gourmande des Jaugeurs de Lirac

Nos coups de coeur sur la Route des vins de Roquemaure à Remoulins

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristiques de Rhône-Alpes

Préparez vos vacances sur la Route des vins de Roquemaure à Remoulins avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la Route des vins de Roquemaure à Remoulins avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 06/07/2017