Route du Patrimoine (33-Gironde)

La Route des Vins de Bordeaux "la Route du Patrimoine" : À la rencontre de l’Histoire et du vin sur la rive droite de la Dordogne

La Route du Patrimoine vous fera connaitre des vins de réputation internationale et des villages classés aux sites uniques avec l’incontournable cité médiévale de Saint-Emilion. En plein cœur du Grand Libournais, dans une région constituée de douces collines viticoles et de bosquets verdoyants, cette magnifique cité campée sur une éminence calcaire bénéficie de sa situation au carrefour du Bordelais, de la Saintonge et du Périgord.

Situé sur les coteaux dominant la vallée de la Dordogne, le vignoble du Libournais se distingue nettement des autres vignobles girondins, notamment par sa configuration concentrée, compacte, à l’image des domaines viticoles de Bourgogne.

Pays de vignobles, le Libournais est également terre d’histoire et concentre un très important patrimoine architectural d’origine médiévale : Saint-Emilion et son église monolithe la plus vaste d’Europe ; les bastides de Libourne et de Sainte-Foy-la-Grande, en bord de Dordogne ; les villages anciens de Pujols et Gensac ; sans oublier de nombreuses églises romanes : Cornemps, Petit-Palais, Villegouge, Tayac… et l’abbatiale de Guîtres.

Cette Route Touristique tire son nom du groupe organique alliant les trois grandes AOC du même nom, elle s’organise autour de la cité portuaire de Libourne, et forme ainsi aujourd’hui la région du Grand Libournais.

Votre escapade de vacances vous emmènera découvrir le fleuron du territoire : la magnifique cité médiévale de Saint-Emilion, inscrite au patrimoine mondiale de l'Unesco en tant que "Paysage Culturel", et l'une des plus célèbres vitrines du vignoble bordelais.

La Route du Vin de Bordeaux en Saint-Émilion, Pomerol, Fronsac se démarque par la grande homogénéité de ses paysages, par sa géologie (sous-sol à dominante calcaire), par sa concentration de vignoble, et par l'importance des exploitations familiales, petites et moyennes propriétés, qui contrastent avec les grands domaines de la Route du Vin de Bordeaux en Médoc.

Une halte s’imposera également au château de Vayres lors de votre périple sur cette Route du Patrimoine, ancienne propriété du roi Henri IV, et à Castillon-la-Bataille, dont le nom est associé à la célèbre bataille qui mit fin, en 1453, à la guerre de Cent Ans.

Votre itinéraire et visites sur le Circuit "Route du Patrimoine" de la Route des Vins de Bordeaux

Riche en vins dont la réputation mondiale n’est plus à démontrer, la Route du Patrimoine occupe la rive droite de la Dordogne, entre Bordeaux et Bergerac, ainsi que la partie nord de l’Entre-Deux-Mers.

A l’est de Libourne, le bourg médiéval de Saint-Émilion commande, du haut de sa position éminente, un remarquable vignoble qui regarde la vallée de la Dordogne. Véritable conservatoire d’une histoire régionale dans laquelle se mêlent, en une alchimie unique, les accents profonds d’un terroir d’excellence et la mémoire d’une ferveur religieuse inscrite dans la pierre.

Saint emilion vue generale de la cite medievale dominee par le clocher de l eglise monolithe route du patrimoine route des vins de bordeaux guide du tourisme de la gironde aquitainLa petite cité de Saint-Émilion, remarquablement préservée, donne à voir d’étonnants vestiges du passé articulés autour de ses anciens remparts : église monolithe creusée au flanc de la colline, catacombes, couvents, église collégiale, château du roi... Baigné par l’influence bénéfique du fleuve, le terroir fait état d’une carte géologique variée d’où émergent quelques types de terrains particulièrement favorables à la naissance des plus grands crus : sols argilo-calcaires, silico-argileux et sablo-graveleux...

Sur ces sols de tradition viticole immémoriale naissent des vins prestigieux, de renommée internationale, que Louis XIV en son temps qualifiait déjà de “nectar des dieux”. Puissamment bouquetés, d’une structure joviale et harmonieuse, toujours délicate, ces vins de haute lignée font en général preuve d’une souplesse très séduisante.

Après cela, la bien nommée Route du patrimoine n’attend que vous. Il vous faut mettre le cap à l’est pour arriver sur la rive droite de la Dordogne. Ici vous serez accueillis par des vignobles s’appelant Saint-Emilion, Fronsac ou encore Côtes de Castillon. L’appellation Pomerol doit en être le joyau dont la région est l’écrin.

Si vous passez par là, il vous faut absolument visiter ces vignobles. Particulièrement vallonnée, la région offre de nombreux points de vue de toute beauté ainsi que de nombreuses ruines de moulins.

Vos itinéraires sur la Route du Patrimoine

Parcour 1 : Saint-Émilionnais

Pour se rendre à Saint-Emilion depuis Bordeaux, prendre la direction Libourne/Périgueux par la N89 et suivre la sortie Saint-Emilion, village médiéval incontournable avec ses ruelles étroites et escarpées, riche en monuments au passé glorieux et entouré de grands crus. À la Maison du vin, plus de 250 châteaux sont représentés et vendus au prix de la propriété.

Situé sur la rive droite de la Dordogne, Saint-Emilion, surnommée la colline aux 1 000 châteaux, est célèbre pour ses vins fins et élégants, mais aussi pour sa cité médiévale, son vignoble classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, son macaron et son église monolithe creusée dans la roche. Le village médiéval de Saint-Emilion, classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO est à visiter absolument lors de votre escapade sur les Routes des Vins de Bordeaux.

Vignes du chateau canon route du patrimoine route des vins de bordeaux guide du tourisme de la gironde aquitaineDe même, Saint-Emilion et les huit communes de sa juridiction ont été le premier territoire viticole au monde inscrit par l’UNESCO au titre de Paysages Culturels en 1999. C’est dire si l’homme et la nature ont bien œuvré pour créer une véritable civilisation de la vigne.»

Ses habitants disent qu’il s’agit d’une pierre précieuse dans un écrin de vignes. La tour du Roy, comme l’église monolithe, domine le paysage. Cette dernière, creusée entièrement dans la pierre aux XIe et XIIe siècles, est la plus grande église de ce type en Europe. En effet, une grande partie du patrimoine de Saint-Emilion se trouve sous terre, creusé dans la roche. Il y a en tout plus de 200 km de galeries souterraines sous le village. Aujourd’hui, la plupart ont été transformées en chai.

D’avril à fin octobre, un petit train touristique effectue une balade au travers des vignes de Saint-Emilion. Tél. 33 (0)5 57 51 30 71. Dans cette région, vous pouvez également explorer le "chai-cathédrale" du château Faugères, construit par l'architecte suisse Mario Botta en 2009. De même, de nombreuses pistes cyclables et locations de vélos permettent une découverte du vignoble hors des sentiers battus, à un rythme paisible. Renseignements à l’office de tourisme de Saint-Emilion.

Continuer vers les satellites de Saint-Emilion par la D122, direction Saint-Georges, puis Montagne et Lussac ou Puisseguin, par des petites routes bordées d’églises romanes et de châteaux viticoles superbement restaurés.

Situées sur la bordure nord de l’appellation Saint-Émilion, dans l’ombre portée de la cité médiévale, les quatre appellations Lussac-Saint-Émilion, Montagne-Saint-Émilion, Puisseguin-Saint-Émilion et Saint-Georges-Saint-Émilion partagent avec leur prestigieux protecteur une histoire très ancienne ainsi que l’essentiel des caractéristiques d’un terroir de haute aptitude viticole.

Plateaux, collines et vallons forment un paysage très varié dans lequel les témoignages du passé s’inscrivent avec une rare densité : vestiges gallo-romains, comme cette villa découverte à Montagne, qui aurait appartenu au poète Ausone au IVe siècle, monuments religieux à l’émouvante simplicité, telle l’église romane de Saint-Georges, dont une partie remonte au IXe siècle, anciens pigeonniers, moulins, belles demeures du XVIe siècle.

Sans doute légèrement moins sensible à l’influence du fleuve, le terroir d’ensemble de ces quatre appellations s’apparente très largement à celui de son voisin saint-émilionnais. On y retrouve en effet les mêmes types de sols, avec une même dominante argilo-calcaire. Cette similitude se prolonge dans la définition même des vins, marqués par la belle suavité que leur confère le cépage merlot.

De couleur profonde, les vins de Lussac, Montagne, Saint-Georges et Puisseguin sont subtilement fruités, charpentés et complexes et présentent en général une structure tannique soyeuse. Agréables à boire dans leur jeune âge, ils possèdent le plus souvent une grande aptitude au vieillissement.

Au cœur du libournais s’épanouissent Les AOC Saint-Emilion et Saint-Emilion Grand Cru ainsi que les appellations dites « satellites » de Saint-Emilion : Saint-Georges-Saint-Emilion, Montagne-Saint-Emilion, Puisseguin-Saint-Emilion et Lussac-Saint-Emilion.

Parcour 2 : Entre les méandres de la Dordogne et de l’Isle… Fonsac, Canon Fronsac

Escale à Libourne, bastide fondée en 1268 sur décision du roi d’Angleterre, pour y découvrir les quais, la place du marché, l’Hôtel de Ville. Libourne est une ancienne bastide portuaire fondée au XIIIe siècle par Roger de Leyburn, au centre d'une riche région viticole et au confluent de la Dordogne et de l’Isle, a été conçue pour devenir le débouché naturel des vins et du bois de la vallée de la Dordogne exportés vers l’Angleterre.

Longtemps deuxième ville du nord de la Guyenne après Bordeaux, Libourne entretient avec cette dernière des rapports ambivalents : "filleule" de la capitale aquitaine durant le court règne du Prince noir, elle est aussi sa rivale en matière de commerce ou de fiscalité. A l’ouest de Libourne se trouvent les AOC Graves de Vayres, Fronsac et Canon-Fronsac. Le canton de Fronsac produit également des Bordeaux et Bordeaux Supérieur.

Fronsac chateau au lieu dit richelieu route du patrimoine route des vins de bordeaux guide du tourisme de la gironde aquitaineSe diriger ensuite vers Fronsac, appellation aux vins rouges francs de goût et de longue garde. Splendide vue panoramique depuis le Tertre, en haut de Fronsac.

Aux portes de Libourne, à quelques encablures du confluent de la Dordogne et de l’Isle, le Fronsadais bénéficie d’un pouvoir d’attraction singulier dans le vaste concert des appellations bordelaises, tant par le charme unique de ses paysages vallonnés et la richesse de son passé que par la qualité de ses vins.

Il n’est que de monter sur le célèbre tertre de Fronsac, qui culmine à 77 mètres d’altitude, pour embrasser l’un des plus beaux panoramas du Bordelais. Ce même tertre où Charlemagne fit ériger une forteresse qui ne fut détruite qu’en 1623 et remplacée par une somptueuse “folie” italienne, construite à la demande de Richelieu, Duc de Fronsac.

Protégé par les méandres de la Dordogne et de l’Isle, le terroir très spécifique du Fronsadais induit une vocation viticole très marquée : climat très doux, sols à dominante argilo-calcaire qui reposent sur la fameuse “molasse du Fronsadais”, drainage naturel du fait des pentes souvent accentuées… Ce terroir porte en réalité deux vignobles, celui de Fronsac au nord et, au sud, celui de Canon-Fronsac, qui doit son particularisme à son sous-sol constitué de calcaire à astéries.

Au-delà de ces nuances, l’ensemble de cette production porte la signature des vins de côte. Colorés de façon intense, brillants, séveux, ils possèdent beaucoup de corps tout en présentant une grande élégance aromatique, parfois relevée de nuances d’épices et de truffe. Il est intéressant de signaler que ces vins de qualité, sans doute moins connus que leurs voisins Pomerol et Saint-Émilion, possèdent un rapport qualité-prix extrêmement attractif.

Parcour 3

A l’est de Saint-Emilion, découvrir les Côtes de Castillon et les Côtes de Francs par la D670, depuis Libourne jusqu’à Castillon-La-Bataille, cité historique dont le nom rappelle la célèbre bataille qui, en 1453, mit fin à la guerre de Cent Ans. Point culminant du bordelais où ces vignobles de coteaux offrent des points de vue inoubliables.

Les AOC Côtes de Castillon, Côtes de Francs, et Sainte-Foy-Bordeaux se concentrent à l’est du Libournais, tout près de la frontière avec le département de la Dordogne.

Saint foy la grande route du patrimoine route des vins de bordeaux guide du tourisme de la gironde aquitainePoursuivez votre route jusqu'à Sainte-Foy-La-Grande, la plus ancienne des bastides de Gironde et cœur du Pays Foyen, a été fondée en 1255 sur les rives de la Dordogne par Alphonse de Poitiers, Comte de Toulouse en paréage avec l'Abbaye Sainte-Foy-de-Conques.

Aussi appelée "Porte du Périgord", le Pays Foyen est au cœur du vignoble AOC de Sainte-Foy-Bordeaux. Sainte-Foy-La-Grande est l'une des plus petites communes de France : elle s'étend sur 51 hectares presque entièrement urbanisés ; et est située à l’extrémité orientale de la Gironde, à une heure de Bordeaux, à la confluence des départements de la Dordogne et du Lot-et-Garonne.

Dès le Moyen-Age, Sainte-Foy-La-Grande bénéficie de la prospérité grâce au commerce du vin qui a pour théâtre son port situé à l'écart de la ville, ainsi que des activités liées à la principale production locale : tonneliers et charpentiers de la marine qui installèrent leurs ateliers le long de la rivière. Sous domination anglaise jusqu’en 1450, les vins du secteur sont expédiés sur des gabarres vers Libourne et Blaye pour être embarqués sur les navires de haute mer à destination des îles britanniques.

Le véritable essor viticole de Castillon-la-Bataille commence au Moyen-Âge, avec notamment le mariage d’Aliénor d’Aquitaine et d’Henri Plantagenêt, la ville devient ainsi une véritable étape portuaire et une importante forteresse est édifiée sur les bords de la Dordogne, ce qui permit l’exportation de ses vins aussi bien vers l’Angleterre que vers la Hollande.

D’après Bernard Ginestet : « Au XIIIe siècle, ces vins étaient fort estimés et se chargeaient par cargaisons entières à destination de l’Angleterre. Ils se distribuaient aussi localement au détail et constituaient la consommation de luxe de l’aristocratie bordelaise ».

Par le fait de mariages royaux, l’Aquitaine devint une riche province anglaise, attirant la convoitise des Rois français, ce qui contribua au début  d’un long conflit : la guerre de 100 ans. En 1453, l’ultime bataille de cette guerre sur les collines de Castillon, met fin à la domination anglaise après 300 ans de règne. Elle signe la mort du célèbre Général Talbot et la reconquête de l’Aquitaine par Charles VII.

Ainsi, Castillon-la-Bataille reste le symbole de la fin de la présence anglaise en Aquitaine.

Parcour 4 : Incursion en Pomerolais, aux portes de Libourne... Pomerol, Lalande de Pomerol

A deux pas de Libourne à l’ouest, Pomerol est limitrophe à l’est de l’appellation Saint-Émilion. Bien individualisé, ce petit territoire – l’appellation couvre moins de huit cents hectares – offre un paysage assez dépouillé où la relative humilité des maisons blanches qui parsèment le vignoble tranche avec l’architecture plus cossue de certains châteaux viticoles. Cette terre d’histoire conserve de nombreux témoignages de la présence romaine à qui l’on doit l’introduction de la culture de la vigne. Et c’est là qu’au XIIe siècle, les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem installèrent leur première commanderie en Libournais, qui deviendra une étape majeure sur le long tracé du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle.

Chateau de la riviere fronsac route du patrimoine route des vins de bordeaux guide du tourisme de la gironde aquitaineParadoxe d’une terre viticole d’excellence, la véritable notoriété des vins de Pomerol, qui d’ailleurs, à ce jour, n’ont fait l’objet d’aucune classification, ne date guère que du XXe siècle. Il n’empêche... Sur les sols essentiellement graveleux et argileux sur crasse de fer de l’appellation, naissent des vins sublimes dont il est de coutume de dire qu’ils possèdent la chaleur et la sève des grands crus de Saint-Émilion et l’extrême délicatesse de ceux du Médoc.

Prolongeant au nord le territoire Pomerolais, l’appellation Lalande-de-Pomerol présente une structure de sols à peu près identique. De réputation sans doute plus discrète, ses vins n’en possèdent pas moins, notamment dans la partie sud-est de l’appellation, cette sève unique et ce merveilleux velouté qui signent les grands vins de Pomerol.

C’est aussi le territoire de l’AOC Pomerol, qui regroupe seulement « 813 » hectares de vignes. L’AOC Lalande-de-Pomerol, elle, ne concerne que deux communes : Lalande-de-Pomerol et Néac. Malgré sa petite superficie (800 ha), l’appellation Pomerol fait figure de fleuron dans le paysage viticole.

Pour visiter les châteaux et pour toutes informations complémentaires, rendez-vous aux Maisons du Vin des appellations.

Les immanquables sur la Route du Patrimoine

A faire sur les Routes du Vin de Bordeaux : Route du Patrimoine

Saint-Emilion Wine Tour, tout le vignoble de Saint-Emilion en 1h : Entre vallons et combes, cette visite panoramique (en car cabriolet) des vignobles UNESCO de la juridiction de Saint-Emilion vous conduira au plus près des Châteaux Figeac, Pavie, Cheval Blanc, Petrus…

Jeu de piste à Pomerol ; La plus petite appellation du Bordelais vous a concocté une balade ludique de 18 km (à faire en voiture ou à vélo) sous forme de jeu de piste pour toute la famille.

Rando Tapas au Château Boutinet : Le mercredi en juillet/août, Nathalie et Jérôme vous accueillent dans leur propriété du Fronsadais pour 1h30 de balade entre vignes, forêt et coteaux, suivie d’une dégustation de tapas du terroir et vins de la propriété, le tout dans une ambiance relax.

Admirer le design des chais : Ces chais, imaginés par les plus grands architectes du monde : Christian de Portzamparc-Château Cheval-Blanc, Mario Botta-Château- Faugères, Jean Nouvel-Château La Dominique, Alberto Pinto-Château Pavie.

L’Ecomusée du Libournais : A 4 km de Saint-Emilion, l’Ecomusée du Libournais offre une découverte originale et vivante de la civilisation de la vigne et du vin. Au fil de cette visite culturelle, le vin est dévoilé à travers son histoire, son patrimoine, ses terroirs et ses traditions.

En savoir plus sur les Routes du Vin de Bordeaux : Route du Patrimoine

Sur les visites, activités et hébergements au coeur des Routes du Vin de Bordeaux, Saint-Emilion, Pomerol, Fronsac 

Sur les vins de Saint-Emilion, Pomerol, Fronsac, Castillon et Vayres

Maison des vins de Fronsac – 05 57 51 80 51

Maison du vin de Saint-Emilion – 05 57 55 50 55

Maison du vin des Côtes de Castillon – 05 57 40 00 88

Maison du vin de Montagne-Saint-Emilion – 05 57 74 60 13

Maison des vins de Pomerol – 05 57 25 06 88

Maison du Vin des Graves de Vayres – 05 57 74 86 42

Autres informations sur les Routes du Vin de Bordeaux :

Découvrir les autres circuit de la Route des Vins de Bordeaux

Visiter le Médoc par la Route des Châteaux

Visiter le Blayais et le Bourgeais par la Route des Côteaux

Visiter l’Entre-deux-Mers par la Route des Bastides

Visiter les Graves et les Liquoreux par la Route des Graves

Cartes de la route du patrimoine

Pour vous rendre sur la Route du Patrimoine

Libourne

Nuageux 12 °C

Nuageux

  • Min: 11 °C
  • Max: 13 °C
  • Vent: 15 kmh 260°

Le saviez-vous ?

L’aire de production des vins de Saint-Émilion recouvre huit communes de l’ancienne juridiction de Saint-Émilion (Saint-Émilion, Saint-Christophe-des-Bardes, Saint-Étienne-de-Lisse, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-des-Combes, Saint-Pey-d’Armens, Saint-Sulpice-de-Faleyrens, Vignonet). Cette aire est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et s’étend en partie sur la commune de Libourne. Elle comprend deux A.O.C. : Saint-Émilion et Saint-Émilion Grand Cru.

Un peu d'histoire

Les rois d’Angleterre octroyèrent à la ville de Libourne, de même qu’ils l’avaient fait pour Bordeaux, une « coutume » exemptant de droits de douane l’exportation de ces vins.

Pour la petite histoire, il se dit que le pavage du port est en pierre anglaise transportée dans les bateaux qui venaient chercher du vin. En effet, ceux-ci ne pouvant venir d'Angleterre à vide, il fallait les lester pour qu'ils puissent naviguer sur l'Atlantique.

Nos coups de coeur sur la Route du Patrimoine

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristiques d'Aquitaine

Préparez vos vacances sur la Route du Patrimoine avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la Route du Patrimoine avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 29/08/2017