Route des Côtes de Meuse (55)

La Route touristique "des Côtes de Meuse" en Lorraine

La route des "Côtes de Meuse", une route touristique à découvrir et redécouvrir au fil des saisons. Il y en a pour tous les goôts. Le rêve des visiteurs en quête de balades dépaysantes.

Les côtes de Meuse sont le lieu idéal pour ressentir la nature et rencontrer des hommes qui vivent, gèrent et aiment ce milieu exceptionnel. Vous découvrirez à chaque saison des aspects insoupçonnés de cette nature qui s’expose sous vos yeux.

Les Côtes de Meuse regorgent de lieux où vous pourrez déguster avec modérations les vins de Pays de la Meuse, rouges et blancs, au fruité délicat. C’est aussi un pays où le goût du terroir s’identifie pour croquer le fameux "fruit d’or", la mirabelle.

Le vignoble implanté au-dessus des villages, en petites parcelles, sur des coteaux, s'étale à proximité de Verdun, face à la plaine de la Woëvre. Nous sommes au coeur du Parc naturel régional de Lorraine.

La zone géographique de l’appellation IGP « Côtes de Meuse » s’étend sur les territoires délimités de 15 communes du département de la Meuse. Les côtes de Meuse vous offrent des paysages aussi splendides que variés.

La vigne est plantée entre 260  et  350 mètres d’altitude sur les coteaux en pentes douces au bas du front de côte de la cuesta « Côte de Meuse », entre un pied de côte planté de: mirabelliers, cerisiers, pommiers, poiriers, ... et un haut de côte au sommet boisé. 

Pour les passionnés de patrimoine, les côtes de Meuse recèlent d’un riche passé par ses abbayes secrètes blotties au creux de vallons boisés, ses églises fortifiées, ses châteaux médiévaux mais aussi ses paysages modifiés par la 1ère Guerre Mondiale.

Mais aussi, partir à la rencontre des propriétaires de vergers familiaux qui préservent la biodiversité des arbres fruitiers… Sans oublier de rendre visite aux viticulteurs passionnés et dynamiques qui vous proposent de déguster leurs vins issus de leurs terres.

La Route touristique "des Côtes de Meuse" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Fresnes-en-Woëvre (km 0) situé dans le parc naturel régional de Lorraine sera le point de départ de l'itinéraire de la route des Côtes de Meuse. L'église Saint-Pierre-ès-Liens, détruite par les bombardements durant la Première Guerre mondiale, fut reconstruite en 1925 sur l'emplacement d'une première ancienne église du XIIIe siècle, puis d'une seconde de 1782.

De Fresnes-en-Woëvre, par la D203 rejoindre le village de Trésauvaux (3,5 km) , premier village de l'appellation Côtes de Meuse. Au loin se détache les reliefs de la Côte de Meuse. Durant la Première Guerre mondiale, la ligne de front se situait dans la commune de Trésauvaux. Le village se situe au pied du front de côte de la cuesta Côte de Meuse, sous le site "Les Éparges", haut lieu de la Première Guerre mondiale.

Fresnes en woevre l hotel de ville cotes de meuse routes touristiques de la meuse guide du tourisme de la lorraineA voir l'église de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge du XIXe siècle, détruite au cours de la Première Guerre mondiale, reconstruite en 1928 et la Nécropole nationale de Trésauvaux.

Du centre de Trésauvaux,  suivre la D203 appelée "Route des Éparges", direction Les Éparges (5,6 km).  La route monte à travers les vergers de mirabelliers vers le haut du front de côte. Au sommet du front de côte, on arrive sur le plateau des Hauts de Meuse qui offre un paysage de collines couvertes de prairies et de bois.

Continuer sur la D203, avant  l'entrée du village Les Éparges,  prendre avant le ruisseau du Longeau, à gauche le chemin D203 A, direction  "Site Les Éparges". Monter jusqu'à la Crête des Éparges, se garer sur le parking. Un chemin mène à travers les trous d'obus au monument et à la crête des Eparges.

La crête des Éparges, haute de 346 mètres, est un point hautement stratégique qui domine la plaine de la Woëvre. Dès le 20 septembre 1914, elle est occupée et puissamment fortifiée par les troupes allemandes. De violents combats pour sa conquête s’y déroulent du 17 février au 5 avril 1915 au cours de la Première Guerre mondiale.

Ces positions sont le théâtre d’une des luttes les plus meurtrières de la Première Guerre mondiale. Les Allemands s’acharnent pour la possession de la crête, et les attaques et les contre-attaques, les combats corps à corps et à la grenade, sous un bombardement d’obus de tous calibres et sous l’écrasement des torpilles, se renouvellent pendant une période de cinq mois dans les conditions les plus pénibles.

Avec ses cratères d'explosion, la crête porte toujours les cicatrices de la guerre des mines. On peut y voir les entonnoirs résultant d'explosions de mines pour le contrôle du « point X » qui domine la plaine, stratégique pour le contrôle de l’artillerieDe la crête, vue panoramique sur la plaine de la Woëvre couverte de prairies, de cultures céréalières et d'étangs et sur la Côte de Meuse qui surplombe les villages de Combres-sous-les-Côtes et d'Herbeuville.

De nombreux monuments jalonnent ce haut-lieu : Mémorial du Génie, Monument au 106e Régiment d'infanterie situé en haut d'un escalier, Monument du point X et son panorama, Monument du Coq… Au pied de la colline s'étend la nécropole française dite "Cimetière du Trottoir" ou "Nécropole nationale du Trottoir".

Revenir aux villages Les Éparges, prendre à gauche, la D154 direction de Saint-Rémy-la-Calonne (7,8 km). A découvrir dans le village l'église Saint-Remi, un premier édifice est construit en 1732, puis l'église est détruite au cours de la Première Guerre mondiale, et reconstruite en 1926. Le lavoir de 1920 en pierre, détruit au cours de la Première Guerre mondiale, reconstruit en 1920 à l'identique de l'ancien édifice.

Prenez le temps pour une pause bucolique au Jardin littéraire, jardin du souvenir commémorant les soldats écrivains morts au champ d'honneur. Puis, suivre la direction "Tombes Alain Fournier et ses compagnons". Elles se situent dans le cimetière du village. Une pancarte indique également la direction à prendre pour se rendre à la Fosse Alain Fournier et ses compagnons où son corps fut découvert seulement en 1991 dans la forêt de Calonne.

Pyramide en verre dans une clairière. Elle abrite vingt-et-une petites stèles blanches portant vingt-et-un noms. Sur l'une d'elles, on lit "Fournier Henri, dit Alain-Fournier". L'auteur d'un seul roman, Le Grand Meaulnes. Il n'en connaîtra jamais l'immense succès.

On est le 22 septembre 1914, le lieutenant et vingt de ses hommes sont tués. Les Allemands prennent le temps d'enterrer le groupe. Ce terrain entre peu après définitivement dans leurs arrières. Et quand la guerre se termine, plus personne ne se souvient de cette fosse commune. Le mystère de la mort d'Alain-Fournier va accompagner de loin en loin la carrière éclatante de son œuvre. 

Du cimetière de Saint-Rémy-la-Calonne, revenir au carrefour à l'entrée du village et prendre à droite la D113 en direction de Combres-sous-les-Côtes (11,1 km), deuxième village de l'appellation I.G.P Côtes de Meuse. Après la forêt, on quitte les hauts de Meuse, la route redescend le front de côte vers le village de Combres-sous-les Côtes, on a une belle vue sur la plaine de la Woëvre et le village.

Crete des eparges cotes de meuse routes touristiques de la meuse guide du tourisme de la lorraineDurant la Première Guerre mondiale, en décembre 1914, la ligne de front se situe dans la commune, elle est tenue par le 301e régiment d'infanterie. Le 1er janvier 1915, à minuit, l'armée allemande lance une attaque, les soldats atteignent la première ligne. A voir : l'église Saint-Étienne, du XVIIe siècle, rebâtie en 1787, reconstruite en 1926. 

Dans le centre du village, prendre à gauche, la rue de Muzy. Passer le Domaine de Muzy, dégustation et achat possible au domaine de Muzy. Sur la gauche, continuer jusqu'au verger de mirabelliers, derrière les mirabelliers on découvre les vignes du domaine de Muzy qui s'étalent sur les pentes du front de côte. 

Revenir vers le village. Reprendre la D113, au stop traverser la D113 et continuer tout droit sur la C3 en direction de Herbeuville (13,3 km). La route bordée de vergers de mirabelliers  longe le pied de la côte de Meuse qui apparait disséqué de vallons. A droite de la route, sur les coteaux du front de côte au sommets boisés, on aperçoit quelques parcelles de vignes plantées derrière les mirabelliers. On arrive à Herbeuville.

Autrefois pays de vignes et de vignerons, le village de Herbeuville comporte actuellement trois parcelles exploitées par le domaine de Muzy. Le charme des plantations fruitières, mirabelliers et cerisiers, en fleurs au printemps, attire de nombreux randonneurs.

Dans L'église Saint-Vanne d'origine du XVIe siècle, reconstruite en 1927/1928, on peut admirer une clef de voûte datant de l'ancien édifice et une statue de Sainte-Barbe provenant de l'ancienne chapelle du cimetière. Ce dernier a la particularité d'être un cimetière "ouvert", dont le cœur est une propriété communale et le pourtour propriété "privée" où chaque famille ancienne possède l'emplacement de sa ou ses tombes.

Les fonts baptismaux, datant du 17ème siècle, ont été retrouvés, enfouis dans la Place des Platanes. Ils ont été réintégrés dans l'église, en 1995.  Pour accéder aux vignes, prendre à droite à l'église sur 300 mètres et à droite la rue Saint-Nicolas, puis le chemin à gauche sur une centaine de mètres. On arrive aux vignes.  

Revenir à l'église de Herbeuville, continuer dans la rue principale, passer un petit ruisseau, puis la mairie, continuer jusqu'à l'intersection avec la D908  que l'on prend à droite vers Hannonville-sous-les-Côtes (16,6 km). On est dans la plaine de la Woëvre couverte de prairies, de pâturages et de cultures céréalières. Belle vue panoramique sur la Côte de Meuse.

Ce petit village de Hannonville-sous-les-Côtes se trouve au pied des côtes de Meuse, et au commencement de la WoëvreL’église Saint-Martin dite "cathédrale des Côtes de Meuse", construite en 1829. Endommagée durant la Première Guerre mondiale elle a été restaurée en 1925-1926. A voir sur la commune : la chapelle d'Hannonville-sous-les-Côtes, lchâteau, ltranchée de Calonne.

La Tranchée de Calonne est une route forestière, le mot tranchée est antérieur à la guerre, il est fréquent sur les Hauts de Meuse. Pendant la Première Guerre mondiale la Tranchée de Calonne fut l'enjeu de combats acharnés. En , l'écrivain Alain-Fournier y trouva la mort. De nos jours ce chemin forestier est parcouru par les amateurs d'Histoire et les randonneurs à vélo.

Les eparges cotes de meuse routes touristiques de la meuse guide du tourisme de la lorraineAvant de repartir, une petite visite à l'Ecomusée des arts et traditions rurales s'imposseLa visite commence par la découverte d’une maison de paysans-vignerons typique de 1850 avec son mobilier, ses objets de la vie quotidienne, l’outillage agricole... puis partez à la découverte de l’éco-jardin et ses installations dévolues aux bonnes pratiques de jardinage.

La D908 traverse le village vigneron tout en longueur. Les villages vignerons de l'appellation sont des villages rues, avec des maisons accolées,  situés au pied des côtes,  là ou coulent les sources qui alimentaient les lavoirs et les abreuvoirs et en dehors des zones inondables.

Revenir à la D908, prendre à gauche vers Thillot-sous-les-Côtes autre village typique de l'appellation (18,6 km). Admirer l'église paroissiale Saint-Abdon construite en 1824, détruite pendant la guerre 1914-1918, reconstruite en 1926. Le lavoir remarquable. Très belle Vierge aux raisins (statue). Profitez de la côte de Thillot avec son panorama magnifique.

Traverser Thillot-sous-les-Côtes, tout en longueur. Continuer vers Saint-Maurice-sous-les-Côtes (20,5 km). Avant Saint-Maurice-sous-les-Côtes apparaissent les vignes sur la coteau à droite en bordure de route. Rendez visite au Domaine de la Goulotte situé 6 Rue de l'église. Producteur de vins des côtes de Meuse. Visite de cave et dégustation. Vente de produits sur place.

A voir : l'église Saint-Maurice, reconstruite en 1791 sur un première église du XIIe siècle et la chapelle Sainte-Geneviève, reconstruite dans les années 1920. Traverser le village de Saint-Maurice-sous-les-Côtes et continuer sur la D908 jusqu'à Billy-sous-les-Côtes (22,3 km).

Passez à la Coopérative "Jardin de Lorraine", situé au 32 Rue de la Mirabelle. La coopérative des jardins de lorraine regroupe une cinquantaine de producteurs et les propose à la vente dans sa boutique de produits régionaux. Programme de la visite sur demande. Sans oublier le Domaine de Montgrignon situé au 6 Chemin des Vignes, dégustation et vente de produits sur place. Visite sur réservation.

Avant de repartir passez à l'église Saint-Hubert, construite en 1839 et reconstruite en 1925. Dans Billy-sous-les-Côtes, prendre à droite la rue du Paquis, passer l'église, et prendre tout de suite à droite la rue de la Mariotte. S'arrêter en haut du chemin et monter à pied dans les vignes pour profiter du paysage.

Revenir à la D908, au stop le chemin en face mène au Domaine de Montgrignon. Du domaine revenir à la D908 et continuer à gauche vers Viéville-sous-les-Côtes (23,2 km). Après 1 km, prendre à droite la C1 direction "Viéville-sous-les-Côtes - Cimetière Militaire allemand" . Au stop, prendre à droite vers le centre du village.

Pendant la guerre 1914-1918, Viéville-sous-les-Côtes était en position de troisième front. Les soldats allemands venait se reposer avant de partir en première ligne. Il y avait un petit cirque, dont le programme changeait tous les trois jours, et un cinéma en plein air. De nombreuses traces de l'occupation allemandes sont encore visibles.

C'est un joli petit village de Meuse non loin du lac de Madine au pays de la mirabelle. Au cœur d'une architecture traditionnelle de maisons meusiennes L'église de l'Assomption du XVIIIe fût restaurée en 1925.

Une visite pour cette étape s'impose à l'observatoire des Côtes de Meuse situé 8 Place de Verdun. Au pied des Côtes de Meuse, l’observatoire possède l’un des plus grands télescopes européens ouverts au public.

Passer le lavoir à gauche de la route, le Domaine de L'aumonière situé au 7 Rue Arnay Leduc à droite,  la mairie, et prendre la première rue à droite la rue de l'Atre, s'arrêter sur le parking devant l'église et monter à pied  jusqu'au cimetière militaire allemand. Derrière le cimetière se trouvent les vignes.

Revenir à la D908 et prendre à droite la direction HattonvillePuis à environ 500 mètres, prendre à droite la route en direction Hattonchâtel-Château via D215 (26 km). La route monte vers les Hauts de Meuse. On arrive à Hattonchâtel, village perché sur un promontoire des Hauts de Meuse, dominant la plaine de la Woëvre et le très beau lac de Madine.

À l'époque carolingienne, au IXè siècle, alors que les descendants de Charlemagne se disputent l'héritage de tout un empire, l'évêque de Verdun, du nom de Hatton, décida de construire sur ce promontoire une forteresse. Ainsi naquît Hattonchâtel. Le très beau château d'Hattonchâtel est certainement le plus beau vestige d'une histoire trop souvent tourmentée.

Herbeuville cotes de meuse routes touristiques de la meuse guide du tourisme de la lorraineEn 1636, durant la guerre de Trente ans, Hattonchâtel est assiégée durant 15 jours par les troupes suédoises qui se retiraient de France. Le village est alors saccagé et brûlé.

Se diriger vers l'église de Hattonchâtel, on passe devant la Maison des voûtes XIIe siècle, la Maison gothique aux arcades et le grand puits, puis la mairie, l'église collégiale Saint-Maur, le cloître où se trouve un retable gothique attribué à Ligier-Richier. Ce triptyque est considéré comme un élément remarquable de l’œuvre du sculpteur.et on arrive au château où l'on peut stationner.

Fortement endommagé au cours de la première guerre, il fut reconstruit de 1923 à 1928 pour le compte de Miss Skinner. Ce château-fort conserve des éléments anciens, le fossé ouest, l'arc du portail principal, une partie du mur nord ainsi que le niveau bas de la façade sud du corps de logis. Il domine la plaine de la Woëvre et offre un point de vue exceptionnel.

Revenir sur ses pas et quitter Hattonchâtel en suivant la D179 direction  Vigneulles-lès-Hattonchâtel (27,6 km). La route descend, on entre dans Vigneulles-lès-Hattonchâtel, on aperçoit à droite à droite de la route à mi-pente les vignes sur le coteau. L’origine du nom du village est tiré du latin vinea "vignoble".

A Vigneulles-lès-Hattonchâtel, l’église Saint Rémy, à l’origine construite au XII° siècle, a été restaurée en 1890 car elle menaçait de tomber en ruine. On suit la D179 direction Saint-Mihiel.  Au rond point, prendre à droite la direction de Creuë (31,1 km). La maison de Creuë était jadis puissante ; elle était une des quatre pairies de l'évêché de Verdun.

L’église Saint-Pierre et Saint-Paul de Creuë, malheureusement endommagée en 1914-1918, est une des plus belles de la région. La nef est du XVe. La tour romane et le clocher sont plus récents. Dans l'église, devant l'autel de la Vierge, se trouve la pierre timbale de Régnier de Creuë, mort en 1506. On remarque aussi dans l'église des restes de peintures murales de 1513.

Une ancienne clef, de l'époque romane, trouvée dans l'église, a été donnée au Musée de Bar. L'ancienne chapelle de la Vierge, qui remonte au XIe siècle, a été récemment restaurée et embellie par la curé Thirion. Situé au sommet d'une colline culminant à 367 mètres, passez voir le Gibet de CreuëLe Gibet est un ensemble de vestiges remarquables d'un lieu de haute justice probablement construit au XVIe siècle.

Dans Creuë, prendre la 1ere à droite, la rue du Faubourg de la Chapelle, s'arrêter aux dernières maisons et continuer à pied le chemin sur la droite, il mène à une centaine de mètres aux vignes.

Poursuivre cette escapade des "Côtes de Meuse" en direction d'Heudicourt-sous-les-Côtes (39,4 km). Situé dans la plaine de la Woevre, aux pieds des côtes de Meuse, Heudicourt-sous-les-Côtes avant 1914, comptait de nombreuses vignes. Le raisin était acheminé vers la Champagne. Aujourd'hui les vignes ont été remplacées par des vergers de mirabelliers, arbres fruitiers qui couvrent les vergers de fleurs blanches.

Revenir par la D901 au rond point à Vigneulles-lès-Hattonchâtel et prendre à droite la D908 direction Heudicourt-sous-les-Côtes. Belle vue sur la Côte de Meuse. Avant l'entrée dans Heudicourt-sous-les-Côtes prendre à gauche la D133 vers le Lac de Madine.

A voir sur la commune, l''église Saint-Germain-d'Auxerre construite en 1777, restaurée en 1892, détruite au cours de la Première Guerre mondiale puis rebâtie à l'identique dans les années 1920. La chapelle Notre-Dame-de-Lourdes, construite en 1894, endommagée au cours de la Seconde Guerre mondiale et restaurée.

Revenir à Heudicourt-sous-les-Côtes, continuer sur la D908 vers Buxières-sous-les-Côtes (42,3 km), à l’ombre du mémorial du Montsec, entourée de vergers. A voir sur la commune : l'église Saint-Georges, construite en 1847 à Buxières-sous-les-Côtes. La chapelle des Bures, construite en 1890 à l'initiative de Nicolas Baudot sur le promontoire de la côtes des Bures à une altitude de 370 mètres.

Dès la sortie de Buxières-sous-les-Côtes sur la gauche on aperçoit la butte témoin de Montsec. A droite sur le coteau sont plantés les parcelles de vigne. Au sommet de la colline se trouve un monument commémorant les offensives menées par l'armée américaine sur le saillant de Saint-Mihiel lors de la Première Guerre mondiale, du 12 au 15 septembre et du 9 au 11 novembre 1918.

Saint mihiel abbaye saint michel cotes de meuse routes touristiques de la meuse guide du tourisme de la lorraineLe monument, érigé en 1932 en pierre d'Euville, est constitué d'une rotonde à colonnade de style néoclassique, dont le centre est occupé par une table d'orientation sur laquelle est sculptée une carte en bronze illustrant le champ de batailleContinuez vers le village de Bexerulles par la D908 (43,5 km). 

Prendre tout de suite, la première rue à droite pour accéder aux vignes. Sur rendez-vous, vous pouvez visiter le Domaine de Coustille situé au 23 Grande rue. Continuer par la D908 jusqu'à Woinville (44,6 km). A découvrir l'église Saint-Pierre du XIXe siècle et le Menhir de Woinville. Au centre de Woinville, prendre à droite la D119 direction Saint-Mihiel (55,3 km).

La route monte vers le haut de côte et redescend vers la vallée de la Meuse à Saint-MihielOn arrive à Saint-Mihiel, ville de naissance de Ligier Richier. Dans Saint-Mihiel suivre la direction Verdun -Les Dames de Meuse, récif corallien. A la sortie de Saint-Mihiel  s’arrêter à droite le long de la route sur le parking pour voir les Dames de Meuse. Ces falaises pittoresques sont constituées de sept blocs de roches calcaires, hauts de plus de 20 m.

Revenir au centre ville de Saint-Mihiel et se garer derrière l'église-abbatiale Saint-Michel. Place des Moines. L'abbaye bénédictine Saint-Michel, datent du XVIIIe siècle. Sa bibliothèque renferme près de 9 000 ouvrages dont 74 manuscrits et 86 incunables. L'abbaye abrite également le musée d'Art sacré.

Saint-Mihiel dispose d'un patrimoine architectural et historique de grand intérêt, révélant le riche passé de la commune. L'église Saint-Michel appartient à l'ensemble abbatial. En grande partie remaniée au XVIIIe siècle, elle conserve une tour-porche romane. On peut y voir la "Pâmoison de la Vierge" de Ligier Richier et l'église Saint-Étienne, abrite le chef-d’œuvre de Ligier Richier "La mise au tombeau ou Saint sépulcre".

L'histoire de Saint-Mihiel se lit à chaque coin de rue, au détour de chaque ruelle, ce qui lui donne un charme et une noblesse particulière. Les rues de Saint-Mihiel dévoilent de nombreux monuments de grand intérêt comme l'ancien hôtel de ville dont la façade date du XVIIIe siècle, le café des Arcades, maison du XVIe siècle, la maison Ligier Richier, l'hôtel de Gondrecourt de style Renaissance avec ses gargouilles représentant un bélier, un chien, un cheval, un bœuf et un lion, ou encore l'hôtel de Rouÿn construit au milieu du XVIIe siècle.

Prendre en direction de Verdun la D964 , la route longe la vallée de la Meuse. La Meuse contrairement à la Moselle ne coule pas au pied de la Côte de Meuse. Elle a creusé son lit dans le plateau des Hauts-de-Côtes. Puis, revenir sur Fresnes-en-Woëvre en passant par Rupt-en-Woëvre (93,9 km).

Carnet pratique de la route touristique "des Côtes de Meuse"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villages et des villes.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques

Activités et Festivités

  • La crête des Éparges
  1. Verdun 2016 centenaire : site internet
  • Combres-sous-les Côtes
  1. Domaine de Muzy - 3 Rue de Muzy - 55160 Combres-sous-les Côtes : Exploitation familiale de viticulture et arboriculture en AB, niché dans un écrin de verdure au pied des côtes de Meuse.
  2. Dégustation et vente de produits sur place. Visite guidée du domaine sur demande pour les groupes. Gratuité conducteur et accompagnateur.
  3. Départ de circuits de randonnées menant au site historique des Eparges.
  • Herbeuville
  1. Vincent CAVALLERA et Laurent TONA produisent des fruits réputés dans toute la région, ainsi que des productions légumières.
  • Hannonville-sous-les-Côtes
  1. L'Ecomusée des arts et traditions rurales : la visite commence par la découverte d’une maison de paysans-vignerons typique de 1850. Découverte ludique et sensorielle des lieux, visite du rucher pédagogique. Conditions d'accès sur demande.
  2. Mise en place d’expositions, d’animations pour scolaires, centres aérés et grand public. Une Eco-boutique propose des produits du terroir, d’artisanat, de livres et de produits issus du commerce équitable. L’écomusée organise des journées thématiques.
  3. Ecomusée des arts et traditions rurales : site internet
  • Saint-Maurice-sous-les-Côtes
  1. Domaine de la Goulotte - 6 Rue de l'église - 55210 Saint-Maurice-sous-les-Côtes. Producteur de vins des côtes de Meuse : blanc, rouge, gris, méthode traditionnelle blanc de blancs. Mirabelle de Lorraine, quetsche, poire Williams, prunelle, marc des Côtes de Meuse, crème de Mirabelle de Lorraine, Lirette (apéritif local). Visite de cave et dégustation. Vente de produits sur place. Sur rendez-vous.
  • Billy-sous-les-Côtes
  1. Coopérative Jardin de Lorraine - 32 Rue de la Mirabelle - 55210 Billy-sous-les-Côtes : La coopérative des jardins de lorraine regroupe une cinquantaine de producteurs. Elle propose à la vente dans sa boutique de produits régionaux. Programme de la visite sur demande : l’arboriculture dans les Côtes de Meuse, la filière mirabelle de Lorraine, le fonctionnement de la coopérative, la transformation… Uniquement pour groupes. Possibilité d'une dégustation. Animation spéciale enfants sur la transformation du fruit en eau de vie. Visites possibles uniquement pour les groupes, hors été.
  2. Domaine de Montgrignon - 6 Chemin des Vignes - 55210 Billy-sous-les-Côtes. Producteur de vins de pays de la Meuse : blanc, rouge, gris, méthode traditionnelle, brut cerise et brut mirabelle. Nouveautés pour l'apéritif : la Lirette et la Lirabelle. Dégustation et vente de produits sur place. Visite sur réservation.

  • Viéville-sous-les-Côtes
  1. Observatoire des Côtes de Meuse - 8 Place de Verdun - 55210 Viéville-sous-les-Côtes. Ouverts au public. Soirées d’observation au télescope de 83 cm de diamètre, et Amphithéâtre aux Étoiles pour découvrir le ciel à l’œil nu. Vidéo projection. Visites pour enfants et scolaires : animations de jour et soirées d’observation. Durée de la visite : 3h. Visite sur rendez-vous.
  2. Gaec de l'Aumonière - 7 Rue Arnay Leduc - 55210 Viéville-sous-les-Côtes : Producteur de vins de pays de la Meuse : auxerrois, chardonnay, pinot noir, gris, méthode traditionnelle blanc de blancs et rosé, eaux de vie, liqueurs, jus de fruit artisanaux. Vente sur place (dégustation possible).
  • Buxières-sous-les-Côtes
  1. Situé sur la butte de Montsec, Côtes de Meuse, ce monument est formé d’une colonnade circulaire au centre de laquelle une table d’orientation en bronze reproduit en relief l'emplacement des villages et localise les combats du Saillant de Saint-Mihiel. 
  2. Il a été érigé par les Etats-Unis en 1932, en pierre d'Euville. Il porte les noms des unités américaines ayant combattu en 1918 dans le secteur. Le site est en accès libre toute l'année.
  • Bexerulles
  1. Domaine de Coustille - 23 Grande rue - 55300 Bexerulles. Producteur de Vins IGP Côtes de Meuse, blanc, rouge, gris, méthode traditionnelle, d'eaux de vie, Mirabelle de Lorraine, poire Williams, quetsche, marc. Crème de mirabelle et de poire. Sur rendez-vous.
  • Woinville
  1. Les vergers de Nancerval - Route de Varnéville - D908 - 55300 Woinville. Production et vente de mirabelles, pommes, poires, cerises, pêches, abricots, groseilles, quetsches, coings, fraises, framboises, pommes de terre, jus de fruits, miel.

  • Hattonchâtel
  1. Mairie 25, bis rue Raymond-Poincaré 55210 Vigneulles-les-Hattonchâtel Tel. +33 (0)3 29 89 30 73 contact@mairie-vigneulles.fr
  2. Château d’Hattonchâtel : Visite guidée le lundi et mercredi à 11h : 4,50 €. Sur réservation. visites de groupe sur rendez-vous, renseignements au 03 29 89 31 79.Activités événementielles : mariages, séminaires, banquets, château en exclusivité...
  • Saint-Mihiel
  1. L'église Saint-Étienne : Ouverte toute l’année, en visite libre, tous les jours de 9h à 18h en hiver et de 9h à 19h en été
  2. Office de tourisme Cœur de Lorraine Rue du Palais de Justice 55300 Saint-MihielL Tel. +33 (0)3 29 89 06 47  accueil@coeurdelorraine-tourisme.fr

Plus d'information :

Pour vous rendre sur la route touristique "des Côtes de Meuse"

Bonifacio

Couvert 15 °C

Couvert

  • Min: 15 °C
  • Max: 15 °C
  • Vent: 8 kmh 20°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes :

  • Feux interdits (pas de barbecue)
  • Camping interdit
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. 

Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la route touristique "des Côtes de Meuse"

Hébergement :

Les gites Thillot - Gite des côtes de Meuse

Au plein coeur des Côtes de Meuse à Thillot-sous-les-Côtes, entre Vigneulles-les-Hattonchatel et Verdun, sur la route du tourisme de mémoire, et sur la route des vons de de la Meuse, au centre d'un village du Parc naturel régional de Lorraine.

Les gites Thillot vous accueillent dans leur gîte des côtes avec ses 3 chambres et une grande baie ouverte sur le jardin clos.

Plus d'information : Les gites Thillot - 1, chemin du jardinet - 55210 Thillot s/s les côtes - Tél.: 0033(0)3.29.89.32.20 - Port.: 06.75.30.30.76 - chantal.collot@ozone.net - Site internet

Restauration :

Les routes touristique de la Meuse

Préparez vos vacances sur la route touristique "des Côtes de Meuse" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "des Côtes de Meuse" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 14/10/2019