Route du romantisme "Sur les pas de George Sand" (Indre)

La Route touristique du romantisme : Sur les pas de George Sand !

Le choix de votre prochaine destination estivale est en grande partie le fruit du hasard… et comme le hasard fait bien les choses : vous avez choisi les petites routes isolées du sud du Berry pour rouler dans un paysage verdoyant, sur les traces de George Sand.

Quoi de plus romantique que l'Indre dans le Berry de George Sand ? Pénétrez dans l’univers de cette écrivaine de génie et comme les personnages de ses romans, prenez les chemins de campagne parsemés de bocage, prairies, petits villages de charme et surprenantes rencontres.

La célèbre romancière adorait tout particulièrement ce petit coin du Berry : découvrez sur ce parcours d'une distance de 76 km sa demeure de Nohant, , au Domaine de George Sand ! C’est ici que l’auteure passa son enfance et écrivit ses plus beaux romans. Elle y vécut dans l’entourage de nombreux artistes célèbres comme Flaubert, Balzac, Théophile Gautier, Eugène Delacroix…

Les paysages adorés de Gargilesse, petit village médiéval qui porte fièrement la marque des plus belles cités de France. Perché sur son éperon, entouré d’arbres et d’une rivière qui serpente au fond des rochers, ...et ses alentours. Enfin la ville de La Châtre en Bas-Berry, un des plus beaux détours de France, Ville et métiers d’Art, point d’ancrage de nombreux artisans.

Le paysage est d’une telle composition qu’il offre à chaque tournant, descente, de jolis vues changeantes sur les alentours.  La nature est verte, vallonnée. Restent ici de petites parcelles bordées de haies derrières lesquelles broutent paisiblement des vaches.

C'est une escapade chargée d'émotion et de belles lettres sur la route des amoureux, une escale hors du temps, sur les traces des traditions populaires que l’auteure a su saisir avec tant de justesse et de tendresse. Un parcours touristique romantique à souhait autour de George Sand.

Si George Sand est omniprésente que ce soit à travers les noms des rues, les musée ou dans les environ. Il ne faudra pas oublier les étapes gastronomiques, les gourmands apprécieront la galette aux pommes de terre, le jambon demi-sel, le pâté de Pâques, le citrouillat et le caprice berrichon.

La Route du romantisme "Sur les pas de George Sand" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Pour commencer votre escapade touristique sur la route touristique du Romantisme dans l'indre, nous vous proposons de partir de La Châtre km (0). ​Petite cité de caractère, membre des "Plus Beaux Détours de France", La Châtre étonne par la diversité, la qualité de conservation de son patrimoine, petit ou grand.

La chatre plus beaux detours de france routes touristiques dans l indre guide du tourisme centre val de loireLa Châtre en Bas Berry est née d'un camp à l'époque romaine et apparaît sous le nom de "castra" dans les actes d'archives du XIe siècle. Chaque siècle l'a marquée. Brûlée en 1152 par Louis VII, touchée par la peste en 1348-1349, prospérant aux siècles suivants autour des tanneries et des moulins, romantique à souhait au temps de George Sand, elle conserve jalousement en ses murs les marques de sa vie millénaire et prestigieuse.

Les maisons à pan de bois vous plongent dans l'atmosphère médiévale d'une ville où le temps n'a laissé que de belles empreintes... Une promenade envoûtante au détour des quartiers pittoresques du P'tit mur. On se laisse charmer par la vieille ville de La Châtre, surprendre par l'imposant donjon du XVe siècle devenu prison puis musée, par la mystérieuse lanterne des morts, le pittoresque quartier des tanneurs...

Les immanquables de La Châtre : musée George Sand et de la Vallée Noire, maisons de bois, anciennes tanneries, hôtels particuliers, pont médiéval, théâtre à l'italienne, ancien couvent des Carmes...

Quittez la Châtre vers Montgivray via la D49 et la D72 (3 km) sur la rive gauche de l'Indre. Découvrer  le Château néo-gothique : l'origine du château remonte jusqu'à 1130. Après la Révolution, le château appartient, en 1837, à Hyppolite Chatiron, fils de Catherine Chatiron et Maurice Dupin, donc demi-frère de George Sand qui est d'ailleurs élevé avec la future George Sand à Nohant, comme elle l'écrit dans l'Histoire de ma vie.

Après son décès en 1848, sa femme Émilie y vit jusqu'en 1870. Le château est vendu à Solange Clésinger, fille de George Sand, en 1875. L'architecte Alfred Dauvergne procède à une transformation importante de l'habitation. Visiter l'église Saint-Saturnin : le premier bâtiment de l'église, dédiée à saint Saturnin, remonte au Xe siècle.

Après une promenade vivifiante dans un cadre verdoyant où un espace naturel sensible protège une flore rare auprès duquel coule une rivière, prendre la direction de Lourouer-Saint-laurent via la D72 (8 km) pour un lieu de culture unique au cœur de la Vallée noire ! 

Commencer votre visite de Lourouer-Saint-laurent par le Château d'Ars logis médiéval, remanié à la Renaissance du XIVe et XVe siècles : il domine le village. Des expositions y ont lieu, ainsi que les Rencontres internationales de luthiers et maîtres sonneurs. Exposition, festival et rencontres rythment le château d'Ars qui ouvre ses portes chaque année pour la période estivale.

Autre visite immanquable de Lourouer-Saint-laurent, l'église Saint-Laurent du XIIe siècle. L'église contient des fresques importantes, elles offrent un décor curieux par la superposition de peintures d'époques différentes. Par exemple, la scène de la crucifixion du registre supérieur du mur est de la nef est plus récente que le fragment de crucifixion qui subsiste dans le registre inférieur, à droite.

Nohant vic le domaine de george sand routes touristiques dans l indre guide du tourisme centre val de loireProchaine étape sur la route du Romantisme : Nohant-Vic via la D51 (14 km) où setrouve la maison dans laquelle vécut George Sand. Cette maison respire, transpire l'intimité d'une femme qui a inspiré et charmé ses contemporains : il semble que les doigts de Chopin courent encore sur le piano dont les notes romantiques s'évaporent dans l'air parfumé des jardins. Attention, cette maison est vivante !

La maison à Nohant-Vic dans laquelle vécut George Sand, témoigne de la vie exceptionnelle de cette femme du XIXème siècle. Cette maison dans laquelle elle écrivit la majeure partie de son oeuvre et reçut ses amis, Balzac, Chopin, Flaubert ou Liszt, conserve encore aujourd’hui le mobilier et les objets de l’écrivain.

Le jardin qui entoure la maison, labellisé Jardin Remarquable, témoigne également de la riche personnalité de George Sand et de son attachement à la nature.

Ne quittez pas Nohant-Vic avant d'avoir visité l'église Saint-Martin : datant du XIe siècle, elle possède un ensemble de fresques du XIIe siècle. Ces dernières furent découvertes en 1849 par l'abbé Jean-Baptiste Périgaud, qui avec l'aide de George Sand, démarcha auprès des autorités et obtint, grâce à l'intervention de Prosper Mérimée, son classement en monument historique. Des reproductions grandeur nature se trouvent à Paris à la Cité de l'architecture et du patrimoine et à Naruto au Japon au musée Otsuka.

Puis, l'église Sainte-Anne : c'est une petite église datant du XIe et XIIe siècles. Quelques peintures murales situées sur le mur du chevet et à l'entrée du chœur. Classement par arrêté du 2 septembre 1943. Elle est liée, dans l'iconographie, au domaine de George Sand, mais elle est propriété de la commune.

Continuez votre itinéraire touristique vers Saint-Chartier via la rue du Sabotier (16 km). Au Château de Saint-Chartier de 1976 à 2008 s'y tenait chaque année, à la mi-juillet, un festival international de musique traditionnelle. Depuis, la fête a lieu au Château d'Ars. Les Chauvigny remanient considérablement le château et l'église jusqu'au xve siècle.

La chatre les tanneries plus beaux detours de france routes touristiques dans l indre guide du tourisme centre val de loireAinsi, le clocher est déplacé sur le côté nord, une fenêtre géminée de style flamboyant surplombe le portail ; les deux chapelles, nord et sud, sont construites en style gothique. Dans la chapelle sud, on voit l'ouverture, maintenant murée, du passage reliant l'église au château ; une ouverture correspondante est présente dans l'enceinte château ; ainsi, les châtelains pouvaient assister à la messe en allant directement du château à l'église. De tels passages directs existent dans de nombreux autres endroits.

Le château de Saint-Chartier est une forteresse composée d'un donjon primitivement flanqué de quatre tours d'angle avec une cour intérieure. Dans le parc subsiste une galerie à arcades du XIIIe siècle. George Sand y situe son roman Les Maîtres sonneurs.

Avant de quitter Saint-Chartier admirer la fontaine de la Vierge : cette fontaine est alimentée par une eau à température constante, hiver comme été, une petite vierge est scellée à l'intérieur de la fontaine.

Poursuiver le circuit touristique vers Verneuil-sur-Igneraie via la D69 (19 km) pour visiter le Château du Coudray : c'est dans ce château que se sont rencontrés Jules Sandeau et George Sand.

Lydie et Pierre vous accueillent dans cette belle maison de maître dont le jardin fut le théâtre de la rencontre entre George Sand, alors Aurore Dudevant, et Jules Sandeau, qui allait encourager ses talents d'écrivain. Ils vous raconteront peut-être comment ils ont restauré cette maison dont les illustres hôtes, de Chopin à Delacroix, appréciaient déjà l'harmonie et la douceur. Une belle escale romantique, au cœur de la Vallée Noire.

Admirer l'église de Verneuil-sur-Igneraie : elle possède une « cloche » datant de 1550, elle porte l'inscription Sancte Hilari ora pro nobis. Des médaillons d'Ernest Nivet représentant Fernand Maillaud, Gabriel Nigond et l'abbé Émile Jacob sont accrochés au mur de l'église.

Verneuil-sur-Igneraie a été, pendant le XIXe siècle et le début du XXe siècle, un important centre de production de tuiles, de céramiques, et de poteries, avec jusqu'à 19 ateliers sur la commune. Les poteries d'art sont le dernier souvenir de cette activité : Poteries de la Vallée Noire.

Le berthenoux tour de enceinte fortifie routes touristiques dans l indre guide du tourisme centre val de loireContinuez sur la D69 puis sur la D72 pour arriver à Le Berthenoux (24 km). Des fortifications sont érigées au XIIIe siècle et au XIVe siècle. Une des tours porte une inscription au nom de Chamborant, abbé de Massay au XIVe siècle. Une tour ronde se trouve près de l'église, c'est un vestige de l'ancienne enceinte fortifiée du prieuré.

Visiter l'église Notre-Dame du XIIe siècle : elle est classée monument historique en 1924. Cette église à su conserver des piliers aux magnifiques chapiteaux sculptés de personnages et d’animaux et une statue de la vierge allaitant son fils.

La prochaine étape sera Thevet-Saint-Julien via la D68 (27 km). Après avoir admirer l'église Saint-Julien, visiter le Musée des Racines. Cheval ou Hippocampe ? Girafe ou dinosaure ? Racines, branches, souches d'arbres taillées par "dame nature" auxquelles l'abbé Aymon a donné vie. L'abbé Aymon, prêtre à Thevet St Julien de 1941 à 1987, a tiré parti des formes façonnées par la nature. 

Petits et grands, venez découvrir cette étrange et originale collection de 300 pièces, inoubliable ! A côté, le musée propose des expositions tempraires d'Art, Sculpture, Peinture, Photographies, Céramiques... de toutes tendances sont mises à l'honneur.

Suivez la direction de Lacs via la D940 (36 km), l'église Saint-Martin est classée au titre des monuments historiques par arrêté du 1er septembre 1922.

Prendre la direction de Montlevicq via D73 (41 km). Commencez votre promenade par le Château de Montlevicq. Au XIIIe siècle, la maison forte était à la famille de Vernage. Elle appartint à Raoul de La Celle qui fit construire au XVe siècle la partie la plus ancienne du château.

Le château se compose de trois corps de logis disposés en retour d'équerre autour d'une cour, ces trois bâtiments sont rythmés de tours d'angle, l'allure générale est du XVe siècle, avec restaurations des XVIIe et XVIIIe siècles. Le corps de logis le plus ancien est celui du nord. La grosse tour, dans un angle de la cour, contient un escalier en vis. Au sommet, une tourelle à escalier lui est accolée.

L'édifice à l'est faisait partie de la construction primitive et possède deux portes anciennes surmontées d'un arc en accolade avec un écu. Le corps de logis du sud appelé "le petit Logis" date du XVIIe siècle. À son extrémité ouest s'élève un portail à toit aigu à quatre faces du XVe siècle. Deux colombiers du XVIIIe siècle encadrent l'entrée près de l'église. La ferme voisine du château conserve une grange dîmière.  Admirer l'église Saint-Pierre de Montlevicq.

Votre parcours touristique vous emmène à La Motte Feuilly via D36 A (46 km). L’antique château de la Motte-Feuilly, construit par Drouin de Voudenay dans les premières années du XVe siècle, existe encore en grande partie dans la plus mélancolique, dans la plus ombreuse et romantique solitude, caché dans un nombreux groupe d’arbres dont le feuillage touffu fait dans la belle saison à cet austère et fier donjon du moyen âge un entourage si sombre.

Hélas, il est interdit à la visite, vous pouvez qu’admirer la belle enceinte et jeter de la porte un coup d’œil sur la cour d’honneur. Vous pouvez par contre visiter l'église Saint-Hilaire de La Motte Feuilly.

Puis, prendre la direction de Pouligny-Saint-Martin via D36 (54 km). Visiter l'église romane qui dépendait de l’Abbaye de Déols, elle aurait été construite aux 11ème et 12ème siècles. Elle présente des similitudes avec les églises de Vic et de Lourouer-Saint-Laurent. Cette église fut brûlée par les Huguenots le 10 août 1568.

Lourouer saint laurent le chateau d ars routes touristiques dans l indre guide du tourisme centre val de loireL’édifice se compose d’une nef voûtée en bois et du chœur, autrefois voûté en pierre, qui se termine par une abside dite en « cul de four ». Séparant les deux parties un arc de plein cintre sur l’intrados (la partie intérieure) duquel sont peintes des fresques pouvant dater du 13ème siècle. 

A droite de l’église de Pouligny-Saint-Martin se dresse un bâtiment de caractère un temps appelé « Le Château », ancienne gentilhommière qui servit de presbytère et que la commune acheta pour y établir la Mairie et les écoles communales.

Continuez vers Crevant via la D951B (61 km). Admirer l'église Saint-Aubin, la construction de celle ci, de style roman, date de la fin du 13ème siècle. Elle est bâtie en pierre de taille provenant des carrières du pays. Les curés et certains fidèles pouvaient se faire inhumer dans le choeur de l’ église. 

Des décors peints du XVIème siècle, mis à jour par les récents travaux, recouverts à diverses époques, partiellement conservés, ont été restaurés dans la nef et le choeur. Des frises et bandeaux sont ornés de dessins géométriques ou de motifs végétaux. Une litre de deuil laisse transparaître un blason.

Nous vous conseillons une visite à l'atelier de Monsieur Jeaumeau. Bien sûr, à peine franchi le seuil, l’attention se porte immédiatement sur l’immense roue de pierre et son socle démesuré qui, à eux deux, semblent manger tout l’espace. Deux colosses de granit qui paraissent avoir été taillés sur place tant leur déplacement, ne serait-ce que de quelques millimètres, semble illusoire.

Dans un autre angle, l’autre titan. Flamboyante dans sa livrée rouge, massive, la presse de fonte qui vous fait face alors, serait digne de figurer dans un « Germinal » ou « La bête Humaine ». Enfin, vous levez les yeux et vous tentez vainement de suivre l’inextricable réseau de courroies qui relient ces deux géants à leur organe vital : un moteur électrique antédiluvien, mais brillant comme au premier jour.

La précision est d’importance, tant l’histoire de ce pressoir des Bergères, est liée avec celle de cette famille Jeaumeau.

Après cette visite au pressoir des Bergères, votre circuit touristique passera par Chassignolles via la D41 (68 km).  Le village de Chassignolles domine les vallées encaissées de la Couarde et de la Vauvre, un pays harmonieusement vallonné, où la nature, au caractère bien trempé, sait se faire respecter. Au XIVème siècle, le village était entouré de fortifications dont il ne reste rien. De l'époque moyenâgeuse, seule l'église subsiste.

George Sand qualifia son clocher d'orgueilleux, peut-être est-il tout simplement fier de la qualité de vie qu'il a su préserver ? Venez découvrir la Maison des traditions, lieu de mémoire vivant sur l'histoire de la paysannerie et des campagnes en Vallée Noire, pays si cher à George Sand. Le Château féodal de Villemort se trouve sur laz commune de Chassignolles.

Pour votre dernière étape de cette route du romantisme continuez vers Le magny via D72 (72 km), admirer le Prieuré Saint-Michel et l'église. Retour sur la Châtre (76 km).

 

Carnet pratique de la Route touristique de la Route du romantisme "Sur les pas de George Sand"

Les incontournables de cette route touristique

Visites

La Châtre

  • Découvrez pendant 1h30 au travers su plan historique le patrimoine culturel de la ville, figurant parmi les 100 Plus Beaux Détours de France : les maisons à pan de bois, le donjon devenu Musée de George Sand et la vieille cité...
  • Le visiteur peut également à l'aide de l'application Guidigo (disponible sur Android et Apple), faire sa visite lui-même. Le parcours est téléchargeable gratuitement.
  • Vous pouvez retrouver l'histoire de la ville à travers ses murs et ses rues dans le dépliant "Sentier Historique" disponible à l'Office de Tourisme de La Châtre.
  • Conférences "Une heure, une oeuvre", au musée George Sand et de la Vallée Noire : chaque dernier samedi du mois à 11h30.

Chassignolles

La Maison des Traditions de Chassignolles : musée municipal présentant la vie et le labeur d'autrefois, situé dans une ancienne ferme du Berry, présente l'histoire de la paysannerie traditionnelle.

L'importante collection d'outils du quotidien, liés à des pratiques et à des métiers disparus, raconte l'histoire des gestes, des mutations techniques et de l'évolution des sociétés rurales.

Il propose tout au long de l'année un riche programme culturel, vous faisant redécouvrir les gestes d'autrefois : fabrication de beurre, vannerie, travail de la laine, danses traditionnelles.

Plus d'information

  • Château de La Châtre : musée George Sand et de la Vallée Noire : 71 Rue Venose, 36400 La Châtre
  • Château de La Châtre : Site web
  • Le Pays George Sand : site web
  • La Châtre : site web
  • Montgivray : site web
  • Nohan-Vic : site web
  • Domaine de George Sand : Site web
  • La Berthenoux : site web
  • Crevant : site web
  • Pouligny-Saint-Martin : site web
  • Chassignolles : site web
  • Le magny : site web
  • Office de Tourisme “Le Pigeonnier” 36190 Gargilesse-Dampierre. Tél. : 02 54 47 85 06 ou 02 54 47 83 11 (hors saison).

Pour vous rendre sur la Route du romantisme "Sur les pas de George Sand"

La Châtre

Ciel dégagé -1 °C

Ciel dégagé

  • Min: -3 °C
  • Max: 0 °C
  • Vent: 18 kmh 20°

Le saviez-vous ?

La Châtre est aussi le siège du Comité George Sand, qui organise chaque année, autour du 14 juillet, depuis 38 ans, les Rencontres internationales de luthiers et maîtres sonneurs. Ces rencontres ont longtemps eu lieu au château de Saint-Chartier, et ont maintenant lieu au château d'Ars (Indre).

Lourouer-Saint-laurent La commune se trouve dans l'aire géographique et dans la zone de production du lait, de fabrication et d'affinage du fromage Valençay.

Le château d'Ars est un logis médiéval, remanié à la Renaissance. Propriété de la Ville de La Châtre depuis 1980, il accueille chaque année une large programmation culturelle à l'occasion des expositions estivales du Musée George Sand au premier étage du château.

Chaque année, le parc s'anime autour du 14 juillet avec le festival de musique traditionnelle "Le Son Continu" et le salon de lutherie, qui rassemble plus 130 luthiers, venus de toute l'Europe. Tout au long de l'année, le rez-de-chaussée du château est disponible à la location pour des événements privés.

École de Vannerie de Chassignolles : elle est gérée par l'association des amis de la maison des traditions. Elle est ouverte de novembre à février. Grâce aux bénévoles, vous pouvez y apprendre à fabriquer un véritable panier berrichon.

Nos coups de coeur sur la Route du romantisme "Sur les pas de George Sand"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de l'indre

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour dans l'Indre avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 18/05/2018