Route "en suivant la Mayenne" (53)

La Route touristique "en suivant la Mayenne"

Traversant le département de part en part, la Mayenne fut longtemps l’axe économique le plus important du territoire. Entre terre et eau, c’est ce patrimoine que nous vous invitons à découvrir en suivant La Mayenne. Au carrefour des provinces historiques de la Bretagne, du Maine et de l’Anjou, riches d’un patrimoine remarquable comme les châteaux, manoirs, églises, chapelles, moulins, lavoirs…

Déjà fréquenté sous Charlemagne, la navigation s’est poursuivie jusqu‘au milieu du XXe siècle dans le sillage des péniches qui remontaient le cours, faisant le commerce de bois, d’huile ou de sable de Loire et le descendant en transportant du cidre, des céréales ou les toiles de lin ou chanvre.

C’est ainsi que tout naturellement les hommes se sont installés au bord de l’eau en bâtissant les villes principales de la Mayenne : Laval, Mayenne et Château-Gontier.

Les portes marinières, ancêtres des écluses, furent construites entre Château-Gontier et Laval sous François Ier pour rendre navigable la rivière afin de transporter à moindre frais par eau toutes les marchandises et denrées. Ces écluses remplacèrent les simples barrages sur lesquels étaient établis des moulins. Il a été construit 22 chaussées et autant de portes marinières de 1514 à 1537.

La Route touristique "en suivant la Mayenne" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

L'itinéraire touristique "en suivant la Mayenne" partira de Château-Gontier-sur-Mayenne (km 0), classée parmi les plus beaux détours de FranceCité millénaire du Haut Anjou, Château-Gontier s’est édifiée autour de la Mayenne. Son centre historique, dans la ville haute, aux rues étroites ponctuées d'hôtels particuliers, laisse entrevoir un riche passé, lié au commerce des toiles de lin.

Château-Gontier, traversée par la rivière Mayenne, allie patrimoine bâti et attraits paysagers. La rivière est passée au cours des siècles, d’un rôle stratégique prédominant à une fonction économique privilégiée. Au XIe siècle, le choix de ce site répond à un impératif : défendre et contrôler un point de passage obligé sur la Mayenne entre l’Anjou, le Maine et la Bretagne.

Château-Gontier se construit sur les hauteurs de la rive droite, autour du château, qui protège le passage à gué, puis s’étend au XIIe siècle sur la rive gauche. Datée du XIe siècle, l'église romane Saint-Jean-Baptiste, dotée d'une crypte remarquable, est la plus ancienne église de Château-Gontier.

Non loin de là, à l'intersection de la Grande Rue et de la rue Jean Bourré, se dresse l'hôtel Fouquet, du XVIIe siècle, dont l'intérieur abrite aujourd'hui le musée d'Art et d'Archéologie. Le musée d'Art et d'Archéologie présente des collections médiévales, antiques ou contemporaines.

Chateau gontier routes touristiques de mayenne du tourisme du pays de la loireSur la rive gauche de la Mayenne, dans le quartier du Faubourg, s'élève l'ancien couvent des Ursulines, un joyau architectural de la cité fondé au XVIIe siècle, de nos jours réhabilité en centre culturel. Sa visite permet tour à tour d'admirer l'église de la Trinité, de style jésuite, le cloître et les bâtiments conventuels, ainsi que l'élégant manoir seigneurial de la Touche du XVe siècle. 

L'ancien couvent des Ursulines prend place autour d'un manoir du XVe siècle. En flanant dans Château-Gontier, il est possible de découvrir ses maisons à pans de bois, ses élégants hôtels particuliers en tuffeau : l'hôtel du Tertre de Sancé du XVe siècle, l'hôtel de Lantivy du XVIIe siècle, l'hôtel de Saint-Luc du XVIIe siècleou encore le manoir de Montviant, édifié entre le XVIIIe et le XIXe siècle.

Profitez d'une promenade dans le jardin du Bout du Monde, d'où l'on découvre d'agréables points de vue sur la vallée de la Mayenne, et le jardin des Senteurs, près de la rivière, dans lequel se déploient plantes aromatiques et fleurs odorantes. Après cette balade bucolique prendre la direction de Saint-Sulpicevia la rue de la Mayenne et la D112 (10 km).

A découvrir l'église Saint-Sulpice, le Château de la Rongère ou encore la maison éclusière de la Rongère construite entre 1874 et 1877L'écluse est située au bord de la rivière la Mayenne et du chemin de halage dans un site exceptionnel.

Le château de la Rongère, dont la construction a débuté au XVIème siècle, a fortement été remanié au XIXème siècle. Il comprend trois corps de bâtiments d'époques et d'élévations différentes. Le parc est un des éléments les plus remarquables du château de la Rongère. Présentant les caractéristiques d'un jardin régulier agrémenté d'un bassin rond, d'un labyrinthe, de charmilles et salles de verdure.

Poursuivre vers la Houssayvia D112 (12 km). La rivière de la Mayenne longe la commune sur plus de 3 km, formant une vallée escarpée au nord, et aux pentes plus douces, par ailleurs, et présentant partout des aspects agréables et variés.

L’église de Houssay a beaucoup souffert du vandalisme et des batailles qui eurent lieu au cours de la Révolution française. Le presbytère fut incendié pendant la Révolution et réparé en 1808. Entre le presbytère et la ferme de l’Abbaye qui en dépend existe une sorte de souterrain d’environ 30m de longueur.

Situé le long du chemin ombragé qui part du lieu-dit Choiseau, couronnée par un bois de chênes, la colline du Taillis du rocher abrite un ensemble de mégalithes composé d’un dolmen et de deux menhirs. Autrefois, il y avait un port à la Valette et des moulins. Le pont de la Valette fût construit lors de l’aménagement de la route stratégique n°6 reliant Cossé le Vivien à Bais.

En 1944, le pont de la Valette est le seul établi sur la Mayenne que les Allemands oublient de dynamiter.

Continuer vers Les Landes (18 km), en empruntant le chemin de halage sur la commune d'Origné, on peut découvrir trois écluses : l’écluse de la Benâtre, l’écluse de la Fosse et l'écluse de Briassé. À proximité immédiate de l'écluse de Briassé se trouve le plan d’eau "la Courbe". Le château de la Roche, construit aux environs de 1865 à 1867 par le général Duboys-Fresney, domine la vallée.

La chapelle Bioche est une toute petite chapelle ressemblant étrangement à une maison de chasseur. Elle se trouve face au chemin qui mène au château de la Roche. Dans le café d'Origné, se trouvent d'originales peintures murales naïves inspirées des paysages alentour et réalisées par un peintre local nommé Beyel.

Passer Régereauvia D112 (24 km), puis La Morlière(26 km) et La Hamardièrevia la D112 et D910 (29 km) et enfin L'Huisserievia la rue du Maine (30 km). Admirer l'église Saint-Siméon, fondée au XIe siècle, elle fait partie des édifices historiques de la région de Laval. Trois châteaux du XIXe siècle sont situés sur le territoire de la commune : le château de la Houssaye, le château de la Bonne Métrie et le château de la Morlière.

L huisserie eglise saint simeon routes touristiques de mayenne du tourisme du pays de la loireAu milieu du XIXe siècle, on entreprit la canalisation de la Mayenne, reconnue d’utilité publique, et on mit en place, entre les villes d’Angers et de Mayenne, les écluses actuelles, basées sur le système des vases communicants. A L’Huisserie, quatre furent construites sur la rive droite, sur une dizaine de kilomètres. Le projet concernant la construction de trois écluses (Cumont, Bonne, Persigant, Port-Rhingeard) fut approuvé le 4 avril 1865.

A chaque barrage situé sur la rivière, un moulin était construit. Sur la commune de l’Huisserie, on pouvait encore en voir cinq avant la canalisation de la rivière de la Mayenne : les moulins de Cumont, de Bonne, d’Etrogné, de Persigand et de Port-Rhingeard. La force du débit de l’eau faisait tourner une roue à aubes qui entraînait deux meules superposées l’une sur l’autre et tournant dans des sens contraires.

Cette méthode permettait d’écraser le blé pour fabriquer la farine. L’emplacement de certains moulins peut encore être localisé grâce à leurs ruines.

Le parcours touristique passera par La Mégnannerievia la route de Laval et la D1 (31 km), passer CumontD1 (33 km), en direction de LavalD1 (38 km). Logée sur les bords de la rivière Mayenne, la ville d'Art et d'Histoire de Laval, fondée au XIe siècle, a conservé de son riche passé un patrimoine remarquable. Le quartier d'Avesnières, au sud du centre-ville a en partie gardé sa physionomie d'ancien village et compte beaucoup de maisons de maître.

Le quartier médiéval de Laval se concentre au pied du château et une partie des remparts qui l'enserraient est toujours visible, avec les tours Renaise et Belot-Oisel et la porte Beucheresse.

Découvrez à votre rythme les charmes multiple de Laval en commençant par le monument phare de la cité et résidence des comtes de Laval jusqu'en 1794, le Vieux-Château des XIe-XVIe siècles, flanqué d'un imposant donjon circulaire. Après avoir admiré les trésors du Vieux-Château, les rues médiévales de Laval se prête à merveille à la flânerie.

Admirer les pittoresques façades à colombages et encorbellement, la cathédrale de la Sainte-Trinité, ou encore la porte Beucheresse, vestige de l'enceinte médiévale de Laval, dont l'une des deux tours à mâchicoulis fut autrefois la maison natale du peintre Henri Rousseau. Non loin de la porte Beucheresse, poursuivez votre promenade en empruntant la jolie promenade Anne d'Alègre, au pied des remparts.

Il mènera vos pas jusqu'aux abords du splendide jardin de la Perrine. Dominant du haut de son éperon rocheux la vallée de la Mayenne, ce jardin public,  se compose d'une roseraie magnifique, d'un parc à l'anglaise et d'un espace de jeux pour les enfants.

Laval le chateau routes touristiques de mayenne du tourisme du pays de la loirePlusieurs édifices religieux prennent place à Laval dont la cathédrale, situé place Hardy de Lévaré, principalement de style gothique angevin. La basilique Notre-Dame d'Avesnières, quai d'Avesnières, de style roman, est un autre édifice important de Laval. Les vestiges de la collégiale Saint-Tugal, place Saint-Tugal. Sans oublier les nombreuses chapelles et églises.

L'aménagement de la grande traverse a été accompagné de la construction des quais de la Mayenne, qui ne permettaient plus aux lavandières de laver le linge sur les berges. Des bateaux-lavoirs ont donc été installés, et deux de ces bateaux ont été conservés, le Saint-Julien, construit en 1904, et le Saint-Yves.

Quitter la ville d'Art et d'Histoire de Laval en suivant la direction de Changévia la rue de la filature (41 km). La ville dévoile un intéressant patrimoine architectural et culturel témoignant de sa riche histoire. En vous promenant dans la commune de Changé, vous pourrez également admirer l'église Saint-Pierre, construite au XIXe siècle.

Votre flanerie peut débuter par le château de Changé, parcourir tranquilement les allées du parc des Ondines ou encore découvrir les vestiges de l'ancien prieuré. Édifié au XIe siècle, ce dernier a été remplacé par un château qui abrite aujourd'hui l'hôtel de ville de Changé. Dans un écrin de verdure au cœur du centre-ville, le sentier des lavoirs vous propose une promenade pédestre aménagé.

Une découverte inédite du patrimoine de Changé se situe sur un sentier d'interprétation pour comprendre l’histoire des lavoirs au fil de l’eau. Les collines de la Barberie méritent également un détour durant votre étape.

Prendre la direction de Saint-Jean sur Mayennevia la D162 (46 km). la richesse patrimoniale de cette ce village au coeur du bocage mayennais entre sentiers et rivières, se découvre en commençant par l'église Saint-Jean-Baptiste, du XIXe siècle. Un monastère fut édifié par Saint-Trèche au 7ème siècle à Saint-Jean-Sur-Mayenne. Il a notamment servi de refuge aux moines de l'Ile de Noirmoutier en 854.

La Chapelle Sainte-Trèche a été construite au XIXe siècle à l'emplacement de cette ancien monastère carolingien dont un mur est toujours présent auprès de l'Ernée. De nombreux moulins ont jalonné la Mayenne et l'Ernée, dont ceux de Boisseau et de Quifeu.

Sans oublier les quatre châteaux, désormais convertis en habitation, appartiennent au patrimoine historique de la commune. Anciennes demeures des seigneurs féodaux, les châteaux d'Orange, de la Chaussonnerie du XIXe siècle, de la Girardière et de Gondin auraient été construits au XIXe siècle.

La prochaine étape de cette route touristique sera Montfloursvia la D250 (53 km). A voir sur la commune : l'éÉglise Saint-Martin du XIXe siècle. Le château de la Motte Sérent de la même époque. Les écluses du Moulin Oger, de la Fourmondière et de la Richardière, sur la Mayenne.

Continuer vers Sacé, via D250 (56 km). Sacé se situait sur la voie romaine allant de Jublains à Rennes : sur la commune un camp fortifié bordant la Mayenne en défendait le gué. 

Admirer l'église Saint-Hippolyte du XIXe siècle, l’ancienne église fut démolie vers 1863, son cœur était du XIIIe Siècle. Ancien prieuré du XIIIe siècle, avec des bâtiments du XVIe. Les château de la Juvaudière du XIXe siècle et le château du Fresne avec sa chapelle Saint-Roch. Sans oublier les écluses du XIXe siècle sur la Mayenne.

Mayenne le chateau l eglise et les quais routes touristiques de mayenne du tourisme du pays de la loirePasser Montgiroux, via la D620 (60 km), puis Saint-Baudellevia la D502 et D225 (70 km). Une halte s’impose aux curieux pour découvrir l'ancien prieuré de Berne, l'église Saint-Baudelle du XIXe siècle, le pont de 1870 sur la Mayenne et la maison éclusière.

Poursuivre vers Mayennevia le boulevard Jean Monnet (75 km). La ville fait partie du Pays d'art et d'histoire Coëvrons-Mayenne. Mayenne conserve de son passé d'ancienne place forte et de cité ducale, un imposant château, dont la silhouette domine depuis plus de mille ans le cours d'eau de la Mayenne. Successivement palais carolingien, château fort et prison. 

Après la visite du château mayennais et de son parc, la visite de Mayenne se poursuit avec la basilique Notre-Dame, édifice composite des XIIe, XVIe et XIXe siècles. La ville possède un patrimoine religieux intéressants. Comme le couvent de la Visitation qui s'étend sur près de deux hectares, en plein centre-ville ou encore l'église Saint-Martin du XIe siècle en granit rouillé, située sur la rive gauche.

La place Cheverus bordée de nombreux hôtels particuliers des XVIIe et XVIIIe siècles, témoins du riche passé de la vieille cité ducale de Mayenne mérite votre attention. De même, la place de Hercé avec l'ancien palais de la Barre Ducale, du XVIIe siècle et la fontaine octogonale.

Sortir de Mayenne par la D266 en direction de Saint-Fraimbault-de-Prières (82 km). L’eau fait partie intégrante du paysage communal, en effet St Fraimbault de Prières est traversé du nord au sud, par la rivière « La Mayenne » et, d’est en ouest par trois ruisseaux serpentant dans la campagne : le Pigray, le Fresne et l’Ollon grossi du ruisseau de Glaintain.

A voir : l'église Saint-Fraimbault, l'ancien château de l'Isle, qui fut occupée par la communauté religieuse de Saint-Georges-de-L'Isle avant de devenir une maison de retraite. Une chapelle jouxte le bâtiment. Sans oublier le château de Coulonges et le barrage de Saint-Fraimbault-de-Prières.

Prolonger le circuit vers La Haie-Traversainevia la D151 (85 km). Prenez le temps pour découvrir la chapelle Notre-Dame de la Vallée du XIXe siècle. L'église paroissiale Saint-Pierre du XIXe siècle. Le chateau de Lozé, et le chateau du Pont, du XVIIIe siècle.

Continuer vers Ambrières-les-Vallées via la D23 (89 km). La commune abrite l'église Notre-Dame, le moulin de Champs, le château d'Ambrières ; fondé vers 1051-1052 par Guillaume le Bâtard, le futur Conquérant qui y établit une garnison, prélude à la conquête du Maine qui interviendra quelques années plus tard : donjon carré flanqué de contreforts. Le château du Tertre, dessiné par Eugène Viollet-le-Duc. 

Au sud-ouest de la commune, les ruines du château de Châteauneuf : donjon carré, flanqué de contre-forts. Autre d'attrait à découvrir au fil de la promenade dans Ambrières-les-Vallées le musée des Tisserands. Installé dans trois authentiques maisons de tisserands du XVIIIème, le musée se propose de faire revivre l'histoire du chanvre, culture principale du Maine. 

La vie familiale et artisanale liée au tissage du chanvre, aujourd'hui disparue avec l'industrialisation, a fait longtemps, dans le commerce internationnal des toiles, la réputation du Bas-Maine, devenu en 1790 le département de la Mayenne. Le musée se compose de 6 pièces réparties sur 2 niveaux : au sous-sol, les caves, au rez-de-chaussée, les pièces d'habitation.

Carnet pratique de la route touristique "en suivant la Mayenne"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villages et des villes.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • Pour les amateurs de loisirs sur l'eau, des promenades en bateau ou en pédalo sont proposées au départ de halte fluviale.

Activités et Festivités

  • Château-Gontier
  1. Le patrimoine est valorisé par les visites du couvent, des visites guidées.
  • Laval
  1. Bateau-croisière : Embarquez à bord du Vallis Guidonis pour une croisière promenade, un déjeuner ou un dîner croisière et découvrez le patrimoine lavallois vu de la rivière...
  2. La halte fluviale de Laval : Située au cœur même de la ville, dans le Square de Boston, à 5 min du centre historique, la halte fluviale vous invite à profiter du bonheur d'être proche de la nature.
  3. Musée d'Art Naïf : Unique en Europe, les plus grands maîtres internationaux de la peinture naïves réunis dans une collection qui vous surprendra. Un hommage au Douanier Rousseau, natif de Laval.
  4. Musée Vivant de l'Ecole Publique : L'école d'hier à travers une collection d'objets pédagogiques exceptionnelle.
  5. L'Espace Alain Gerbault : La vie et l'Oeuvre du premier des grands navigateurs à avoir accompli un tour du monde à la voile en solitaire en 1929.
  6. Le Lactopôle André Besnier : Un musée unique en France qui propose, sur 5 000 m², un voyage au cœur de la tradition laitière française.
  • Mayenne
  1. Le château de Mayenne abrite de nos jours un musée consacré à l'histoire des lieux et à l'époque médiévale, dont une remarquable collection de pièces de jeu datée des Xe-XIIe siècles.
  • Ambrières-les-Vallées
  1. Musée des Tisserands - Place Billard de Veaux - 53300 Ambrières-les-Vallées - tél : 06-21-06-01-51 - courriel : catherine.gallienne@ambriereslesvallees.fr

Plus d'information :

Pour vous rendre sur la route touristique "en suivant la Mayenne"

Château-Gontier

Brouillard 16 °C

Brouillard

  • Min: 16 °C
  • Max: 16 °C
  • Vent: 4 kmh 0°

Le saviez-vous ?

La Chapelle Bioche est située à moins d’un kilomètre d’Origné sur la route qui mène à l’écluse de la Fosse en prenant la rue du Lavoir, à l’entrée du chemin qui mène au château de la Roche. C’est un tout petit bâtiment qui mesure moins de 4 mètres de côté.

Selon une légende, cette petite chapelle aurait été construite à la suite d’un vœu. Un chasseur de passage aurait été encerclé par une colonie d'aspics. Il aurait alors fait la promesse de construire une chapelle s'il parvenait à s'échapper à cette attaque. Peu après avoir prononcé ce vœu, se retournant, il s'aperçoit que tous les serpents ont disparu. Le chasseur tint sa promesse, il fit construire la chapelle.

Les retables lavallois

Le retable lavallois est une forme particulière de retable à l'origine d'une école de renom. Les retables lavallois du XVIIe siècle sont parmi les plus remarquables et les plus originaux de France et sont l'œuvre d'architectes de renom.

Nos coups de coeur sur la route touristique "en suivant la Mayenne"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de la Mayenne

Préparez vos vacances sur la route touristique "en suivant la Mayenne" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "en suivant la Mayenne" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 29/04/2020