Route des Villages, au fil de la Charente (16)

La Route touristique des "Villages, au fil de la Charente"

À l'écart des grandes routes, ce parcours touristique suis le cours de la Charente. Évadez-vous au fil de l’eau pour vos prochaines vacances, en découvrant un florilège de châteaux élégants, des églises romanes à n’en plus finir, des cités pleines de charme et une traversée du vignoble de Cognac.

A ne pas manquer au fil de la Charente, les villes et villages d’Angoulême, Châteauneuf-sur-Charente, Vibrac, Saint-Simon, Bassac, Jarnac, Bourg-Charente, Cognac, Saint-Yrieix-sur-Charente, mais aussi la belle vallée de la CharenteCette belle vallée limoneuse traversée d’est en ouest par un cours d’eau large et paisible, dominée par des coteaux aux terres calcaires chaudes, vit naître peu à peu quelques riches propriétaires.

La Charente par son régime régulier, a toujours connu la navigation. Dès le Moyen Âge, cette voie de communication assure la richesse économique. Si la navigation pour le transport de marchandises a totalement disparu au tournant du XXe siècle, la navigation de plaisance a pris le relais et connaît un bel essor assurant des liaisons touristiques depuis Cognac et Jarnac.

La Route touristique des "Villages, au fil de la Charente" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Admirablement situé au bord de la Touvre, Magnac-sur-Touvre (km 0) sera le point de départ de cette route touristique des "Villages, au fil de la Charente". La commune offre des facettes diversifiées, tant par le calme de ses ses berges, en découvrant plusieurs anciens lavoirs et en admirant les cygnes qui y nagent.  que par l’animation de sa place très conviviale.

Prendre la direction de la charmante commune de Ruelle-sur-Touvre, via la D23 et la rue Renée Gillardie (2 km). La ville se développe principalement au Moyen Âge avant de connaître son âge d'or quelques siècles plus tard grâce à l'exploitation d'une des plus belles forges du pays.

Dirigez-vous vers Angoulême (9 km), ville d'Art et d'Histoire et capitale française de la bande dessinée et ville d'Art et d'Histoire. La cité invite à la découverte de sa ville haute ceinte de remparts qui, du haut de sa colline, surplombe le fleuve Charente, fil rouge de ce parcours touristique. Construite au XIIe siècle, la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, joyau de l’architecture romane sera votre première visite.

Il est temps de filer en direction de Saint-Michel, situé sur la rive gauche de la Charente, via la rue de Bordeaux (15 km). Avant l'époque romaine, un bac permettait de traverser la Charente à proximité de l'actuel pont de Basseau. Par la suite, un pont fut construit où se situait un port qui servait de lieu d'échange. Au Moyen Age, la commune servit de lieu d’accueil pour les pèlerins qui se rendaient soit en Palestine soit à Saint-Jacques de Compostelle en Espagne.

Nersac chateau fleurac routes touristique de charente guide du tourisme de poitou charentesPoursuivre vers Nersac, via la D699 (20 km), situé dans la vallée de la BoëmeSon patrimoine présent se distingue par des domaines et des bâtisses prestigieuses. la ville de Nersac, de par sa situation géographique en bordure de la Charente, prend toute son ampleur à partir du Moyen Age avec l’apparition de plusieurs châteaux et logis.

Poursuivre en direction de Mosnac, via la D699 et la D422 (28 km). Arrosée à l'ouest par la Vélude, Mosnac forme une presqu'île délimitée par la Cha­rente dont le cours est parsemé de petites îles verdoyantes. Le pont traversant la Charente pour joindre Saint-Simeux a été construit au début du XXe siècle. Avant la construction du pont, les deux villages Mosnac et Saint-Simeux avaient comme seul moyen de passage d’une rive à l’autre, un bac.

Continuer en direction de Châteauneuf-sur-Charente, située en Petite Champagne au cœur du vignoble charentais, via la D423 (33 km). Pendant longtemps, la commune fut la seule à offrir un pont en pierre sur la Charente entre Cognac et Angoulême, ce qui justifie son importance dans l'histoire de la région. Fortement touchée par la guerre de Cent ans puis par les guerres de religion.

Le village de Angeac-Charente sera l'étape suivante de votre escapade le long de la Charente, via la D10 et D154 (37 km). Cette étape est un véritble voyage au cœur du temps sur la piste des dinosaures. Le site paléontologique est particulièrement connu pour la mise au jour des restes d’un des plus grands dinosaures connus au monde. Une phalange de 34 centimètres ayant appartenu à un sauropode, l’une des plus grandes espèces herbivores terrestres sortie de terre.

Suivre la direction de Graves-Saint-Amant, via la D154 (40 km). Découvrez à votre rythme les charmes multiple de la commune. Les Giraud d'Anqueville, seigneurs de Bois-Charente, ont construit le château au XVIe siècle. Le logis de Courpeteau daterait du XVIIe siècle mais le moulin de Courpeteau (ruiné), sur le ruisseau d'Anqueville, ne daterait lui que du XVIIIe siècle. Il reste deux lavoirs, à la Natrie et chez Renouard

Chateauneuf sur charente routes touristique de charente guide du tourisme de poitou charentesRester sur la D154 jusqu'à Gondeville (46 km). Douceur de vivre, vieilles bâtisses au charme désuet et cadre naturel exceptionnel seront au rendez-vous dans cette commune. Un premier château fort a été construit au Xe siècle sur une île de la Charente pour barrer la route aux Vikings qui remontaient la Charente. Il aurait été détruit pendant la guerre de Cent Ans, mais existait encore au XVIIe siècle. Ses pierres auraient servi à construire le château actuel.

Le circuit touristique passera par Bourg-Charente, village atypique appartenant au réseau des "Villages de Pierres et de Vignes" via la D154 (52 km). Une commune à l'histoire riche semée de vestiges et un patrimoine remarquables dans un écrin de verdure. Comme son nom l’indique, la commune a toujours eu des liens privilégiés avec ce fleuve, le transport fluvial ont de tout temps attiré les habitants et permis de générer des profits.  

Prendre la N141 pour se rendre à Cognac (63 km). La cité de Cognac est depuis longtemps redevable au roi François Ier de son développement économique. En accordant à sa "bonne ville" de nombreux privilèges, François Ier lançait le départ d'un florissant commerce du sel à Cognac, par le fleuve Charente. De cette époque, puis de celle qui vit le développement du commerce des eaux-de-vie, reste un vaste ensemble patrimonial que l'on appelle volontiers "le vieux Cognac".

Quittez Cognac, direction Merpins, via la D732 (66 km). Placée sur un embranchement de la voie romaine de Périgueux à Saintes, son admirable situation, sur une colline formant un promontoire très élevé, permettait de surveiller une grande étendue de pays. Une forteresse primitive aurait été construite au IXe siècle. La tradition orale fait remonter l'origine de la forteresse à Charlemagne mais aucun document ne le prouve.

Fin de cette première étape de cette Route touristique "des Villages, au fil de la Charente".

Retrouvez tous les détails de ce parcours sur notre page : itinéraire du circuit 1 de la route touristique "des Villages, au fil de la Charente".

Passer Vieux-Bourg (68 km), puis prendre la direction de Saint-Laurent-de-Cognac sur la rive droite de la Charente, via la D144 (72 km). Au cœur du village de Saint-Laurent-de-Cognac la mairie a été construite en 1853 domine l'église Saint-Laurent qui surplombe le lavoir public, construit en 1879, est alimenté par la fontaine de Saint-Laurent. L'église Romane Saint-Laurent est une église romane du XIIe siècle.

Saint laurent de cognac routes touristique de charente guide du tourisme de poitou charentesPoursuivre en direction de Javrezac, via la D144 et la N141 (77 km). Vous pouvez commencer votre exploration de la commune par l'église Saint-Pierre, seul le chœur est du XIIe siècle car elle a été remaniée au XVe siècle, puis reconstruite à partir de 1857. De nombreuses maisons et fermes caractéristiques de l'architecture rurale du XVIIe au XIXe siècle se trouvent dispersé sur le territoire de Javrezac. 

L'étape suivante sera Boutiers-Saint-Trojan, via la D48 et la rue de Boutiers (83 km). D’une église à l’autre, parcourez ce village paisible. L'église Saint-Trojan date du XIe siècle. Autrefois Saint-Urjan, était un ancien prieuré-cure dédié à Trojan, évêque de Saintes du VIe siècle. L'église Saint-Antoine de Boutiers, date du XIXe siècle. Elle a été édifiée pour remplacer l'ancienne église Notre-Dame, fondée en 1095 par les Antonins et qui était à l'origine une commanderie hospitalière.

Suivre la direction de Saint-Brice, via la D402 (87 km), la commune offre avec un beau patrimoine divers témoignages d’un riche passé historique. Le château de Saint-Brice est situé sur la rive droite de la Charente dont la tour date du XIIIe siècle et le logis du XVIe siècle plusieurs fois remanié. Le plus ancien propriétaire connu est Jehan de Lousme, qui possédait le château en 1363, ce seigneur avait rendu hommage au Prince Noir en 1365.

Saint-Brice compte aussi tout un ensemble de patrimoine bâti : manoirs, logis, maisons... Poursuivre ce parcours touristique en direction de Jarnac, via la D157 (95 km). Jarnac est la ville natale de l'ancien président de la République française, François Mitterrand. Plusieurs sites à sa mémoire peuvent ainsi être visités. En vous promenant la jolie ville de Jarnac, vous apprécierez un remarquable patrimoine historique et bâti. 

Poursuivre vers Triac-Lautrait, via la N2141 (101 km). Vous remarquerez autour de l’église, un ancien prieuré de l'ordre de Saint-Benoît, les fondations du château primitif, un château fort élevé sur la colline qui domine le bourg. Ce premier château, ainsi qu’une partie de l’église, fut détruit pendant la guerre de Cent Ans.

Saint simon gabarre et quais depuis le pont de juac routes touristique de charente guide du tourisme de poitou charentesContinuer vers Bassac, via les D90 et D22 (105 km). Autour de l'abbaye Saint-Étienne de Bassac, les ruelles si caractéristiques de l’identité charentaise, , la pierre d’evier, le Moulin de l’Abbaye, les restes de l’Eglise Saint-Nicolas, l’ancien puits, l'ensemble remarquable de la Mairie se succèdent au gré de votre balade. Son parc arboré et son plan d’eau vous offrira un cadre privilégié pour une promenade en plein coeur du bourg.

Le village gabarrier de Saint-Simon, via la D22 (107 km). Dans ce village, on construisait des gabarres, bateaux qui servaient à acheminer hommes et marchandises, notamment le cognac, le papier, les canons…à travers la Charente et vers la mer. Construit sur la rive droite du fleuve, autour de son église romane Saint-Sigismond du XIIe siècle, le village étage harmonieusement ses maisons, ses ruelles, les vieilles enseignes et ses quais.

Après cette promenade bucolique sur les bords de la Charente, prendre la direction de Vibrac, via D22 (109 km). Au milieu d'une île entourée par la Charente et cachée par un rideau de verdure, s'élève une vaste construction abandonnée. C'est l'ancien château de Vibrac du XIIIe siècle, il aurait été reconstruit au XVe siècle par les seigneurs de Mareuil. Un autre petit logis, situé sur le coteau qui domine le bourg de Vibrac, les Courades, dépendait du château de Vibrac.

Prendre la direction de Saint-Surin via la D22, puis prendre sur votre gauche la D84 vers Saint-Simeux, (119 km). Perché à flanc de coteau et surplombant la Charente, Saint-Simeux offre de magnifiques points de vue aux visiteurs. Comme une invitation à venir à sa rencontre, Saint-Simeux, avec son église Saint-Siméon du XIIe siècle haut perchée, vous salue de loin.

Saint-Simeux propose une halte bucolique pour ceux qui aiment se détendre mais aussi de belle balade sur ses coteaux. Poursuivre vers Sireuil, via la D84 et la D7 (125 km).

Prendre la D7 en suivant la Charente pour vous rendre au Trois-Palis (132 km). L’église Notre-Dame de Trois-Palis est une petite église romane du XII° siècle, cette petite église située au centre du bourg est repérée de loin par son clocher à la couverture en écailles de pomme de pin. En s’approchant de l’église, ce sont les sculptures de la façade qui attirent le regard, par leur facture sévère et leur enseignement. Le logis de Rochecorail date du XVIe siècle avec une fuie du XVIIe siècle.

Fleac le chateau routes touristique de charente guide du tourisme de poitou charentesPoursuivre en direction de Fléac, via la D72, la route de Vibrac et la D103 (138 km). Fléac connut l'époque romaine une période florissante : alors que le commerce se faisait par voie d'eau, Basseau sur la Charente, devint pour longtemps le premier port d'Angoulême. Une belle statue gallo-romaine du IIe siècle baptisée sainte Barbe nous reste de cette époque, elle est exposée dans la mairie.

Continuer en direction de Saint-Yrieix-sur-Charente, via la D103 et la D939 (144 km). L'Antiquité a laissé de nombreux vestiges dans la commune. L'histoire de Saint-Yrieix-sur-Charente est souvent liée à l'ancienne abbaye de Saint-Cybard à Angoulême, toute proche et dont elle dépendait. Son origine provient d'un ancien oratoire Saint-Yrieix situé près de cette abbaye, où se situe l'actuel quartier de Saint-Cybard.

Revenir sur vos pas pas par la D939, puis prendre la D37 en direction de Vindelle (153 km). Vindelle invite ses visiteurs à la découverte de son patrimoine et son histoire. Le Puy du Maine abritait un prieuré, la tradition prétend que ses moines étaient des brigands… Leur monastère, habité aujourd’hui, conserve certains vestiges intéressants de cette lointaine époque.

Après ces découverte, reprendre votre escapade touristique en direction de Balzac, via la D406 (156 km). Dernière étape de cette route touristique des "Villages, au fil de la Charente". Située dans une boucle de la Charente, la commune de Balzac est par bordée à l’Est par l’Argence. Les sites de Peu Châtelard et l'arboretum de la Petite Houmade sont des points de vue magnifiques qui permettent de voir la vallée de la Charente et les communes.

Retour vers Magnac-sur-Touvre, via les D23, la D57 et la route de Gond-Pontouvre (176 km).

Fin de cette deuxième étape de cette Route touristique "des Villages, au fil de la Charente".

Retrouvez tous les détails de ce parcours sur notre page : itinéraire du circuit 2 de la route touristique "des Villages, au fil de la Charente".

Carnet pratique de la route touristique des "Villages, au fil de la Charente"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • Balade le long de la Charente.
  • Tourisme fluvial.
  • Croisière en gabarre
  • Canoë-kayak 

Activités et Festivités

  • Angeac-Charente
  1. Le site paléontologique d’Angeac-Charente : Depuis la première campagne de fouilles, les chercheurs ont identifié plusieurs espèces différentes de dinosaures tels que : le sauropode, l’iguanodon, l’ornithomimosaure... la faune se compose également de poissons, de requins d’eau douce, de tortues et de crocodiles. Parmi eux une espèce de dinosaures qui est maintenant connue pour être une des plus grandes au monde. Cette faune évoluée dans un marécage tropical (aujourd’hui vallée de la Charente).
  2. Vivez l’expérience grandeur nature d’un chantier archéologique. Réservations obligatoires auprès des Offices de Tourisme de la Destination Cognac. (Châteauneuf : 05 45 97 13 32 / Cognac : 05 45 82 10 71) - Site internet
  • Cognac
  1. Espace découverte en pays du Cognac - Place de la Salle Verte - Tél. : 05 45 36 03 65. Idéalement situé près du port fluvial, visite gratuite et accessible à tous les publics. Jeux pour enfants - Accès handicapés.
  2. Le château de Cognac, dans lequel naquit en 1494 François Ier, abrite la Maison Otard depuis 1795. La visite des lieux permet la découverte du logis du gouverneur, des salles Renaissance, de la salle au Casque et des chais de cognac.
  3. Musée d'Art et d'Histoiresitué dans l'hôtel Dupuy d'Angeac, dédié aux arts et traditions populaires du pays de Cognac, expose également des collections de céramique, d'archéologie, d'arts décoratifs et de beaux-arts tels que peintures et sculptures - 48, boulevard Denfert Rochereau - Tél. : 05 45 32 07 25.
  4. Musée des Arts du Cognac, installé dans l'hôtel Perrin de Boussac, retrace l'histoire et l'élaboration du cognac à travers une exposition d'objets et de documents. Place de la Salle Verte - Tél. : 05 45 96 21 10.
  5. Plusieurs grandes maisons de cognac, ouvertes au public, proposent visite des chais et dégustation.
  6. Camus - 21, rue Cagouillet - Tél. : 05 45 32 72 96.
  7. Otard - Le Château de Cognac - 127, boulevard Denfert Rochereau - Tél. : 05 45 36 88 86.
  8. Hennessy - Quai Hennessy - Tél. : 05 45 35 72 68.
  9. Martell - Place Edouard Martell - Tél. : 05 45 36 33 33.
  10. Maison Rémy Martin - 20, rue de la Société Vinicole - Tél : 05 45 35 76 66.
  11. La Gabare "La Dame Jeanne" : Ce merveilleux bateau qui autrefois transportait les tonneaux d'eau-de-vie vers la mer a été reconstruit à l'identique par la Communauté de Communes de Cognac pour accueillir des passagers de mai à septembre pour une croisière de 1h45. Renseignements à l'Office de Tourisme de Cognac au 05 45 82 10 71.
  • Saint-Brice
  1. L'abbaye Notre-Dame-de-l'Assomption de Châtres : Des visites guidées y sont organisées l'été.
  • Jarnac
  1. Le circuit historique du vieux Jarnac comprend la visite de la vieille ville, de l'église Saint-Pierre et de la crypte, et les quais de la Charente. 
  2. Musée Courvoisier qui est un lieu dédié à l'histoire et à l'élaboration du cognac.
  3. Musée de la maison Tiffon-Braastad que vous pourrez visiter sur rendez-vous.
  4. Delamain, maison aux origines irlandaises, est établie depuis 1759 dans le vieux Jarnac. Réputée pour ses vieux cognacs issus des vignobles de Grande Champagne, elle est encore dirigée aujourd’hui par les descendants de James Delamain. Visites sur rendez-vous
  5. La So British maison Hine est l’une des plus anciennes maisons de négoce de Jarnac et le seul fournisseur de cognac de La Couronne d’Angleterre ! Vous pourrez découvrir l’univers intime désigné par Russel Sage sur rendez-vous.
  6. La Donation François-Mitterrand, musée installé dans un ancien chai, regroupe des cadeaux tels que peintures, sculptures, gravures et céramiques qui ont été offerts au président durant ses deux mandats présidentiels.
  • Nersac
  • Le château de Fleurac : considéré comme le plus élégant et le premier château italianisant d’une lignée qui se répandit dans toute la région. Le château se visite à la demande des propriétaires.
  • Châteauneuf-sur-Charente
  • Un circuit d'environ une quarantaine de minutes vous emmène à la découverte des principaux monuments et points d'intérêt.
  • Bassac 
  1. L'abbaye Saint-Étienne de Bassac : site internet
  • Saint-Simeux
  1. Association Les Essacs de Saint-Simeux - 4 rue de la Charente - 16120 SAINT-SIMEUX - Tél. 05 45 97 04 27 - Site internet
  • Balzac
  1. Château Balzac : Ce Château chargé d'histoire en Charente ouvre ses portes à la visite. Une visite des intérieurs guidée et commentée par les propriétaires vous sera proposé. Pour les horaires et les conditions des visites, veuillez consulter le site du château Site internet
  • Angoulême
  1. Visites par un guide-conférencier du Pays d’art et d’histoire de GrandAngoulême. Réservation auprès de l’office de tourisme du Pays d’Angoulême.
  2. Parcours de randonnée le long de la Charente : la Coulée Verte.
  3. Musée du Papier "Le Nil", consacré à l'industrie papetière, permet de découvrir l'histoire de la papeterie industrielle et les différentes étapes de fabrication du papier.
  4. Musée des Beaux-Arts, installé dans l'ancien évêché, renferme des collections paléontologiques, archéologiques et ethnographiques, ainsi que des peintures et céramiques.
  5. Musée de la Société archéologique et historique de la Charente.
  6. Musée de la Résistance et de la déportation.
  7. Le musée de la Bande dessinée (CIBDI).
  • Saint-Simon
  1. Pour comprendre l'histoire du village de St-Simon, nous vous invitons à visiter La Maison des Gabarriers avant de démarrer le circuit découverte.
  2. la météo est clémente et si le cœur vous en dit, pourquoi ne pas prolonger le plaisir avec une balade à bord de la gabarre « La Renaissance » sur la Charente (durée : 1h30).

Plus d'information :

Pour vous rendre sur la route touristique des "Villages, au fil de la Charente"

Magnac-sur-Touvre

Nuageux 22 °C

Nuageux

  • Min: 22 °C
  • Max: 23 °C
  • Vent: 15 kmh 270°

Le saviez-vous ?

Jarnac

Ancien fief des comtes d'Angoulême, la ville fut également terre anglaise sous Aliénor d'Aquitaine, lors de son mariage avec Henri II Plantagenêt. Mais c'est le fameux Coup de Jarnac qui a offert sa grande popularité à la cité charentaise. Désignant une botte secrète, un coup violent et imprévu, le terme vient d'un duel judiciaire remporté en 1547 par le deuxième baron de Jarnac, Guy Chabot.

Saint-Simon

Saint-Simon fut paradoxalement un important vivier de marins, la halte privilégiée des gabarriers et un lieu de construction navale. Construction et réparation de gabarres, ces bateaux à fond plat pouvant naviguer sur le fleuve peu profond, et transportant le cognac, le vin, le sel, le bois, les canons.

Jean-Louis Guez de Balzac

Jean-Louis Guez de Balzac mourut le 8 février 1654. Selon son désir, il fut inhumé à Angoulême, dans l’hôpital Notre des Anges, aux pieds des pauvres auxquels il avait légué la plus grande partie de sa fortune. Il repose aujourd’hui dans la chapelle des cordeliers, ancien hôpital d’Angoulême.

Nos coups de coeur sur la route touristique des "Villages, au fil de la Charente"

Hébergement :

Restauration :

 

Les routes touristique de la Charente

Préparez vos vacances sur la route touristique des "Villages, au fil de la Charente" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique des "Villages, au fil de la Charente" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 31/08/2020