Aude patrimoine

Histoire de l’Aude (11)

L'Aude possède une quinzaine de bastides, construites après le traité de Meaux en 1229, lorsque la région est rattachée à la couronne capétienne. La bastide est un type d'urbanisation basé sur un quadrillage créé d'un seul jet et placé sur un site nouveau sans construction.

Chateau des ducs de joyeuse couiza routes touristique de aude guide du tourisme du languedoc roussillonLe but de telles constructions est d'affaiblir les seigneurs locaux et d'attirer la population vers de nouveaux centres économiques. Ces bastides rentrent en concurrence avec les villages castraux centrés sur un pouvoir ecclésiastique ou seigneurial. Chalabre, Camps-sur-l'Agly, la bastide Saint-Louis à Carcassonne sont des exemples de bastides de l'Aude.

Le département possède de nombreux châteaux qui sont mis en valeur par le conseil général de l'Aude afin de stimuler le tourisme. Les forteresses sont souvent situées sur des pitons rocheux, comme le château de Quéribus ou les châteaux de Lastours, leur donnant une position stratégique. La cité de Carcassonne était le centre logistique du pays lors des conflits avec le royaume d'Aragon.

De nombreuses abbayes sont dispersées dans le département de l'Aude. Les plus connues sont l'abbaye de Fontfroide, l'abbaye Sainte-Marie de Lagrasse, l'abbaye Sainte-Marie de Villelongue ou l'abbaye de Saint-Hilaire.

La cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur est une cathédrale gothique remarquable et inachevée. C'est un des symboles de la présence française en terre du Languedoc au Moyen Âge.

Lire la suite

Patrimoine de l’Aude (11)

Au cœur du Languedoc-Roussillon, entre Cabardès et littoral méditerranéen, partez à la découverte de l'Aude, une terre riche en patrimoine, comme en témoignent la célèbre cité fortifiée de Carcassonne, la ville d'Art et d'Histoire de Narbonne, les châteaux du pays cathare tels Peyrepertuse et Quéribus, Carcassonne la porte de l aude grand site de france ville dart et d histoire routes touristiques de aude guide du tourisme d occitanieles abbayes de Fontfroide et de Lagrasse ou encore les sculptures romanes du maître de Cabestany qui ornent certains édifices religieux...

L'Aude, un pays à forte identité ! Nous retrouvons les traces de son histoire au travers de son patrimoine, ses chants de troubadours, son art languedocien, ses paysages, ses traditions, ses activités commerciales, sa langue d'oc... De l'économie drapière à la culture du pastel, à la polyculture céréalière, et à la monoculture de la vigne. Laissez-vous séduire par sa richesse passée dont la cité de Carcassonne est le joyau !

Le comté du Razès s'unit à celui de Carcassonne en 880. On observe à cette époque la mise en place d'un pouvoir ecclésiastique et le pouvoir carolingien disparaît. Arrive une période marquante pour le pays : le catharisme. C'est au XIIe siècle qu'il se développe dans l'Aude. Le concept religieux, en totale opposition avec la déontologie chrétienne de l'Eglise de Rome, incite le pape Innocent III à lancer la croisade contre les Albigeois.

L'Aude est mise à feu et à sang. La Cité de Carcassonne devient un refuge, elle tombe en 1209. Les cathares sont persécutés avec l'Inquisition en 1233, et les derniers bastions, le château de Montségur et celui de Quéribus, tombent en 1255. Le dernier " parfait ", Guilhem Bélibaste, est brûlé vif à Villerouge-Termenès. Après une crise protestante, la fin du conflit avec l'Espagne permet un nouvel essor économique.

Lire la suite