Limousin Patrimoine

Le patrimoine du Limousin

Les pratiques cultuelles liées à l'eau sont une des particularités du Limousin. La nature des sols étant propice au jaillissement des sources, celles-ci ont été l'objet de cultes et dotées de vertus curatives. On dénombre plusieurs centaines de ces bonnes fontaines (las bonas en occitan) dans la région. Les pratiques et coutumes populaires Lac de vassiviere routes touristiques de la haute vienne guide du tourisme du limousinattachées à ces sources remontent aux croyances gauloises, ayant été christianisées par la suite en raison de la persistance de la dévotion.

Selon la légende, chaque bonne fontaine à ses propres pouvoirs : ceux de guérir des maux du corps et de l'âme (estomac, rhumatismes, convulsions nerveuses, coliques, goutte...), de faire des miracles (mettre fin à la paralysie), de déclencher des phénomènes météorologiques (faire venir ou cesser la pluie) de protéger le bétail...ou encore plus spécifiquement de faire disparaître les maux de dents ou de s'occuper des choses de l'amour (mariage et fertilité). Selon la tradition, chaque d'entre elles a ses rites.

Dédiée à saint particulier, la fontaine est couverte ou entourée d'objets qui ne sont pas des offrandes mais destinés à renforcer l'action de la fontaine en créant un lien entre la personne et la source : pièce de monnaie jetée dans la source ou glissée dans une fente de la pierre, fleurs, cierges déposés, rubans ou tissus noués. Bien que l'on dise ces croyances révolues, ces bonnes fontaines restent bien ornées et sont l'objet de visites de la part des touristes, des curieux mais aussi des locaux.

Parmi ces bonnes fontaines, celles de Cussac sont parmi les plus connues de la région. Parfois abandonnées, livrées à la végétation et à l'usure du temps, ou découvertes par hasard au détour d'un champ ou de la forêt, certaines d'entre elles font aujourd'hui l'objet de restaurations de la part d'associations locales.

Lire la suite