Tourisme œnologique

Cognac, le secret de la distillation

Au XVIème siècle, les vignerons décidèrent de distiller les vins de qualité inégale, produits en très grande quantité. Le Chevalier de la Croix Maron eut l’idée de brûler une Le cognac et la pierre etape sur la route du vignoble de cognacdeuxième fois ces vins. Ainsi, il obtint une eau de vie pure à 70%. Mélangée à de l’eau,  naquit le Cognac.

L’Appellation « Cognac » ou « eau-de-vie de Cognac » ou « Eau-de-vie des Charentes » : les eaux-de-vie d’Appellation d’Origine Contrôlée d’origine viticole peuvent être accompagnées du mot « Fine ». Cette mention est facultative. Le Cognac est traditionnellement le fruit de l’assemblage d’eaux-de-vie d’âge et de crus différents, mais ce n’est pas obligatoire.

Si un cru est mentionné sur l’étiquette, cela signifie que 100 % de l’eau-de-vie qui constitue l’assemblage provient de ce cru. Exemple : « Appellation Cognac Petite Champagne contrôlée ».

L’Appellation « Cognac Fine Champagne Contrôlée » : Eaux-de-vie issues exclusivement de Grande Champagne (minimum 50%) et Petite Champagne. La conception du Cognac se fait par distillation de vin blanc sec, acide. Cette distillation se fait en deux chauffes de façon à obtenir un alcool appelé Eau de vie de Cognac titrant 70 °.  Stocké uniquement dans des fûts de chêne, il se bonifie en vieillissant.

Lire la suite