Route autour des personnages célèbres (Tarn-et-Garonne)

La Route touristique "autour des personnages célèbres" dans le Tarn-et-Garonne

Tel un véritable livre d'histoire mis à la disposition des regards, la route touristique "autour des personnages célèbres" dans le Tarn-et-Garonne, au détour des ruelles bordées de monuments remarquables, vous racontera la glorieuse histoire des villes, villages et cité médiévale.

Les vieilles pierres vous conteront au départ de Montauban, les personnages célèbres. Découvrez : les peintures de Ingres et les sculptures de Ingres à Montauban, la Maison Natale du célèbre mathématicien Pierre de Fermat à Beaumont de Lomagne, son expo permanente, sa chasse au théorème et ses jeux mathématiques,...

La Route touristique "autour des personnages célèbres" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Fondée en 1144 par Alphonse Jourdain, comte de Toulouse, Montauban sera le point de départ de ce parcours touristique "autour des personnages célèbres" dans le Tarn-et-Garonne. Un siècle avant l’âge d’or des bastides, la ville fut édifiée selon un plan à damier autour de cette place.

La plus rose des villes roses­, Grand Site d'Occitanie et labellisée "­Ville d’Art et d’Histoire­", Montauban est connue pour être le lieu de naissance de plusieurs hommes et femmes célèbres : Jean-Auguste-Dominique Ingres, l'un des plus grands peintres du xixe siècle, la ville étant d'ailleurs surnommée "la Cité d'Ingres".

Ville héritière de grands artistes comme Antoine Bourdelle, le sculpteur, Olympe de Gouges (1748-1793) femme de lettres et femme politique, et enfin Jeanbon Saint-André (1749-1813) qui participa entre autres à l'adoption du drapeau tricolore français moderne. L'épisode historique connu sous le nom "les 400 coups" s'y est déroulé lors du siège de la ville huguenote, par Louis XIII, en 1621.

Fleuron de la culture montalbanaise, lmusée Ingres est l'ancien hôtel de ville de Mautauban et un palais épiscopal construit en 1664 sur les restes du palais que le Prince Noir occupait pendant la guerre de Cent Ans. Certaines des salles de ce dernier, aux sous-sols, sont ouvertes aux visiteurs. Le bâtiment abrite des œuvres de deux anciens habitants : Jean-Auguste Dominique Ingres et Émile Antoine Bourdelle. 

Avec sa parure de briques roses et ses atours de verdure, Montauban vous invite à flâner le long de ses rues à la découverte d’un remarquable patrimoine. Entourée d’arcades doubles, la splendide place Nationale à l’accent italien demeure le cœur palpitant de la ville. En parcourant le centre de Montauban, on peut voir plusieurs statues réalisées par Antoine Bourdelle.

Prendre la direction d'Albias, via la D820 (12,4 km), cette bastide fondée au XIIIe siècle par les vicomtes de Bruniquel. Maxime Vivas, un écrivain, essayiste et cyber-journaliste français passera son enfance à Albias, où sa famille s'installe quand il a cinq ans. C'est là, à l'école laïque, qu'il apprend à lire et à écrire. Il montre déjà quelques prédispositions pour le français. Il est ensuite élève du collège P.-Darasse de Caussade.

Realville place des arcades routes touristiques du tarn et garonne guide du tourisme du midi pyreneesÀ découvrir sur la commune d'Albias : l'agglomération gallo-romaine de Cosa au lieu-dit Sainte-Raffine : poterie, ustensiles, monnaies ; voie romaine. L'église Saint-Georges des XVIIe et XIXe siècle. Le domaine de La Clare : manoir et pigeonnier circulaire du XIXe siècle.

Passer par Réalville (16,7 km), Étienne Roda-Gil a passé son enfance dans le village. Ses parents, d'origine espagnole, ont sans doute fait partie du Groupement de travailleurs étrangersÉtienne Roda-Gil, etait un auteur de chansons et dialoguiste français. Il fut aussi un militant libertaire proche des anarcho-syndicalistes de la CNTIl écrit en tout plus de 700 chansons.

Se vantant « d'avoir introduit la poésie dans le disco », Roda-Gil a également écrit pour France GallClaude François (Alexandrie AlexandraMagnolias for EverRubis). Un an après la mort de ce dernier, en 1978, il participe pour Gérard Lenorman à l'album Boulevard de l'océan. En 1984, il coécrit avec Pascal Danel plusieurs des synopsis de l'émission de variété scénarisée Macadam. 

Johnny HallydayJuliette GrécoVanessa ParadisBarbaraFrançoise HardyGilles DreuDidier MarouaniChristopheLéonie LousseauSerge Utgé-Royo (catalan et libertaire, lui aussi, interprète "Makhnovtchina" dont Étienne a écrit les paroles...), Catherine LaraRichard CocciantePascal Obispo ou Louis Bertignac ont également interprété ses titres.

La bastide de Réalville fut fondée en 1310 par le roi Philipe IV le Bel, son plan régulier s'articule autour d'une belle place, dont certaines maisons sont à pans de bois, et d'autres, bâties au XVIIIe siècle, s'inspirent du modèle architectural de la place de Montauban. Rien ne laisse soupçonner l’histoire agitée de Réalville.

De 1939 à 1940, un camp d'internement a été établi sur le territoire communal de Réalville, accueillant les 533e et 534e Groupements de travailleurs étrangers, Compagnie de travailleurs étrangers jusqu'en juin 1940.

A voir à Réalville : La place nationale et toutes les façades, le pigeonnier polygonal en brique soutenu par huit piliers cylindriques en pierre situé au lieu-dit Martel. Le château de Lastours ainsi que sa terrasse sud et son jardin. Le domaine des Contines de Las Barros est un ensemble rural du xixe siècle comprenant une maison de maître et diverses dépendances dont un rucher et un four-pigeonnier.

Continuer vers Caussade en restant sur la D820 (24,9 km), sur les premiers contreforts du Quercy. Depuis l'âge de la pierre taillée à celui de la croisade contre les albigeois, ou bien encore des guerres de religion jusqu'à l'essor incroyable de l'industrie chapelière... Caussade s'est façonnée, développée et enrichie de divers patrimoines.

Ancienne ville du Quercy blanc ou Bas-Quercy, Caussade située dans les coteaux du Quercy, est surnommée « la cité du chapeau », en raison de la grande tradition chapelière. En particulier, le chapeau de paille, le fameux canotier, confectionné à Caussade.

Caussade la tour d arles routes touristiques du tarn et garonne guide du tourisme du midi pyreneesPersonnalités de la bastide de Caussade : la Famille BoudetCette famille originaire du Nord, mais s'est fixée définitivement dans la commune dès le XVIe siècle. Les Boudet devinrent progressivement des notables locaux. Marchands tanneurs au xviie siècle, ils prennent rang de négociants au XVIIIe siècle. Des quatre fils de Pierre-Paul, trois participèrent aux guerres de la Révolution, comme volontaires dès l’an II.

Pierre du Calvet (1735-1786) : commerçant et juge de paix québécois est né à Caussade. Précurseur du long combat mené par des citoyens de la Province de Québec pour la reconnaissance de leurs droits politiques à l'intérieur de l'Empire britannique, Pierre du Calvet n'en reste pas moins un grand oublié de l'histoire québécoise. Ses actions et jusqu'à son nom seront et sont encore largement ignorées par la postérité.

Paulin Limayrac (1816-1868) : etait un journaliste et patron de presse français du Second Empire. Paulin Limayrac débute à Montauban des études achevées à Paris, puis se lança dans le mouvement littéraire de l'époque, dans une petite revue philosophique et littéraire qui faisait grand bruit, du haut de la rue Saint-JacquesL'Essor, qui s'arrêta, après un an d'une existence difficile.

Adrien Joseph Prax-Paris (1829-1909) etait un homme politique françaisdéputé bonapartiste.

Gaston Ouvrard, dit simplement Ouvrard (1890-1981), mort à Caussade, etait un auteur-compositeur-interprète comique françaisFils de l'artiste Éloi Ouvrard, il devient une vedette du café-concert, et popularise le style comique troupier inventé par son père. Il fut, avec Fernandel, le dernier chanteur à s'être essayé au comique troupier.

Souvent rééditées, ses chansons font partie du paysage de la chanson française. Il a notamment enregistré chez Odéon, Pathé, Edison Bell Radio, Ultraphone, Eldorado.

À découvrir à Caussade : la rue de la République, la maison de la Taverne, la tour d'Arles du XIIIe siècle, la fontaine de Thouron et le clocher toulousain de son église Notre-Dame-de-l'Assomption.

Le circuit touristique "autour des personnages célèbres" dans le Tarn-et-Garonne passera par Saint-Romain, via la D90 (45 km). Étienne Henri, marquis d'Escayrac, baron de Lauture, Colonel des Régiments Royaux des Grenadiers de Guyenne, chevalier de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis, est né le 27 septembre 1747 au château de Saint-Romain.

Issu d'une des plus anciennes familles du Quercy dont trois membres prirent part à la croisade de saint Louis, il fut une figure marquante de la contre-révolution en Quercy. La nouvelle de sa mort devint un signal pour commettre de nouvelles atrocités en Quercy, où 24 châteaux furent brûlés en l'espace de huit jours.

Prendre la D45 en direction de Castelsarrasin (73,9 km). Chacun connait Pierre Perret, le célèbre chanteur et écrivain,... Il est natif de la ville de CastelsarrasinMais, vous ferez aussi connaissance avec Lamothe-Cadillac, le fondateur de Detroit aux Etats-Unis, qui a donné son nom à la célèbre marque d'automobiles, avec Gaston Bénac, le plus grand journaliste sportif des années 1950, et de bien d'autres...

Antoine Laumet dit Laumet de La Mothe (1658 - 1730), sieur de Cadillac, aventurier et visionnaire, gouverneur de Castelsarrasin, fondateur de Detroit, gouverneur de la Louisiane. Son nom est donné à la célèbre marque automobile américaine en 1902, à la suite des commémorations du bicentenaire de la fondation de Détroit. En 2001, pendant les commémorations du tricentenaire de la ville, une statue est érigée en son honneur.

Arrivé à 25 ans en AmériqueAntoine Laumet, il change d'identité et devient le sieur Antoine de Lamothe-Cadillac. Son ascension et sa réussite dans la société de la Nouvelle-France lui attirent autant de soutiens que d'antipathies. Commandant du fort de Michillimakinac en 1694, il fonde le fort Pontchartrain du Détroit en 1701 en prévoyant un grand avenir à ce qui deviendra la ville de Détroit

Castelsarrasin maison italienne routes touristiques du tarn et garonne guide du tourisme du midi pyreneesIl faut se perdre dans les ruelles de Castelsarrasin, au détour desquelles vous découvrirez les trésors de son patrimoine. Comme l'église Saint-Sauveur, mentionnée dès 961, l'église Saint-Sauveur est reconstruite en 1254, "d'une manière somptueuse" ou l'église Saint-Jean, fondée par les chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, mentionnée pour la première fois en 1216. Reconstruite au XVIe siècle. 

Plusieurs édifices ou rues de Castelsarrasin méritent une visite : la Maison de l'abbé de Prades (rue du Commandant Châtinières) : Maison natale de l'abbé Jean Martin de Prades, collaborateur à l'Encyclopédie. Les Maisons à colombages rue de la Révolution du XVIIIe siècle, dans la Rue de la Discrétion et la Rue de la Solitude, les maisons sont typique du Moyen Âge.

Continuer vers Castelmayran via la D12 (80,9 km). Castelmayran est une seigneurie dès 1166, dont le prieuré fut cédé à l'abbaye de Moissac en 1249. Le bâtiment actuel montre deux contreforts médiévaux en pierre sur lesquels on a directement accolé la façade et son clocher-mur du XVIIe siècle.

La mairie de Castelmayran était, à l'époque, une villa considérée presque comme un château. Elle était équipée notamment d'un pont-levis et de tunnels reliant l'habitation à différents points clés de fuite en cas d'invasion. Un refuge idéal, aux portes de la région cathare, région mouvementée et historiquement chargée. 

A la révolution, la famille de Gourgues fuit Castelmayran, la famille Brunel devient l’une des plus riches de Castelmayran. Au XIXème siècle, Berthe Brunel épouse Emile Bessières et ils construisent le château de La Roque. La métairie du lieu-dit Paris, dépendant du château, est l'une des plus anciennes de la commune : elle date de 1647.

A découvrir sur la commune de Castelmayran : Le Pigeonnier, le Lavoir du XIX siècle au bord de la sère, le Pont de la Sère, l'église Saint-Maffre...

Rester sur la D12 jusqu'à Auvillar (94 km). Marcabru, ou Marcabrun, également connu sous le sobriquet de Pan-perdut est né vers 1110 à Auvillar et mort vers 1150, c'était un écrivain et troubadourMarcabru aurait été laissé devant la porte du riche gentilhomme Aldric del Vilar, qui s'est alors occupé de lui. Mais c'est le troubadour Cercamon qui lui a enseigné la musique et l'art de composer des vers.

On sait qu'il a été actif dans les années 1130, vraisemblablement à la cour de Guillaume X d'Aquitaine. En 1137, le roi de France Louis VII le Jeune épouse Aliénor d'Aquitaine, petite fille du premier troubadour connu, Guillaume IX d'Aquitaine. Marcabru aurait suivi Aliénor d’Aquitaine à la cour de Paris, mais en aurait été chassé par son époux qui n’appréciait pas les déclarations chantées à la dame de ses pensées.

Auvillar plus beau village la halle aux grains routes touristiques du tarn et garonne guide du tourisme midi pyreneesPlusieurs autres personnalités sont nés ou ont vécu à Auvillar dont Mathieu Rigal : peintre sur faïences et tableaux. Mathieu Rigal était un peintre de grand talent, il a laissé des pièces remarquables avec des décors très élaborés. Plusieurs de ses faïences sont exposées au musée d'Auvillar.

Vincent Contenson (1641), Antoine de Beauquesne (1724-1811) : capitoul de Toulouse, Jean-Baptiste de Bressoles de Sisce (1753-1838) : général français de la Révolution et de l’Empire, Maurice Mességué, (1921-2017) : herboriste et écrivain français...

Classé parmi les plus beaux villages de France, la cité d’Auvillar sur son éperon rocheux domine fièrement la vallée de la Garonne depuis l’Antiquité. La tour de l’horloge, porte monumentale du XVIIème permet un accès unique au centre historique d'Auvillar. Elle accueille de nos jours le musée de la batellerie.

L'ancien couvent des Ursulines accueille désormais l'Office de Tourisme des Deux Rives. Le lieu offre une superbe vue sur la vallée de la Garonne. Flâner dans les ruelles pavées pour découvrir une superbe halle circulaire du XIXème siècle, intégrée dans une jolie place triangulaire où galets de la Garonne, pierre calcaire et brique se côtoient.

Mais aussi, l’église Saint-Pierre ancien prieuré bénédictin du XIIe et XIVe siècles restaurée au XVIIe et XIXe siècles. Les maisons à colombage et encorbellement, le palais des Consuls, le lavoir et bien sûr, l’immanquable point de vue sur la vallée de la Garonne et les coteaux du Quercy situé place du château.

Poursuivre en direction de Bardigues dans un paysage très vallonné, via la D11 (98,7 km) situé dans les premiers vallons du Gers sur les hautes terrasses du pays de la Lomagne qui surplombe la vallée de la Garonne.

Bardigues lieu de naissance de Marie-Louise d’Esparbès de Lussan, par son mariage vicomtesse puis comtesse de Polastron, (1764- 1804), elle a été la maîtresse du frère cadet du roi Louis XVI de FranceCharles de France, comte d’Artois. Le comte d’Artois, grand amateur de jolies femmes, la remarqua à la cour de Versailles et s’attacha durablement à sa personne au point d’en faire sa favorite en titre. 

Admirez les paysages et découvrez l'histoire de Bardigues à travers son patrimoine : l'église du XIIIe siècle reconstruite en 1841. L’église de ce lieu est mentionnée dans les coutumes du Vicomte Arnaud Othon. Ancienne demeure féodale des Goths, des Cruzy, le château de Lamothe Bardigues du XIVe siècle fut reconstruit au XVIIIe siècle pour la famille d’Esparbès de Lussan.

Beaumont-de-lomagne via la D3 (123 km) sera la prochaine étape de ce circuit touristique "autour des personnages célèbres" dans le Tarn-et-Garonne. La Maison natale de Pierre Fermat abrite une exposition pour découvrir la vie et l’œuvre de cet amateur de génie qui a tenu en haleine les scientifiques du monde entier pendant plus de 350 ans avec son dernier grand théorème. Les sciences et les mathématiques s'apprennent en s'amusant.

Beaumont de lomagne la halle du xive siecle routes touristiques du tarn et garonne guide du tourisme du midi pyreneesC'est une plongée dans l’histoire en parcourant les rues de la bastide royale de Beaumont-de-Lomagne. La bastide de Beaumont-de-Lomagne fût fondée en 1276, de son passé qui ne fut pas sans gloire, elle garde la mémoire grâce à ses vieux édifices : quadrillage authentique, l’église, semi-forteresse dont la masse imposante domine la ville, la grande halle à l’importante charpente ainsi qu’une quinzaine d’hôtels particuliers.

Personnalités liées à la commune de Beaumont-de-Lomagne : lmathématicien Pierre de Fermat (1601-1608), Jean-Georges de Saliné, seigneur de Roujos, avocat, parent et ami de Pierre de Fermat, Françoise de Saliné, fille des seigneurs d'Argombat. Elle fonda à Paris le monastère de Saint-Thomas-d'Aquin, François-Isidore Darquier (1770-1812) : militaire françaisLe poète Pierre FrayssinetVictor et Firmin Thouéry, aviateurs du début du XXe siècle.

Poursuivre vers Saint-Porquier via la D14 et la D928 (146,9 km). Vous pouvez vous promener dans les rues afin de découvrir son patrimoine avec notamment son église et profiter de la Vélo Voie Verte du canal des Deux-Mers qui vous offre un parcours magnifique sous ses grands platanes.

Joseph-Antoine Boullan est né à Saint-Porquier (1824 - 1893)Joseph-Antoine Boullan, généralement connu comme l'Abbé Boullan, etait un prêtre français du XIXe siècle condamné pour satanisme.

Retour vers Montauban via la D928 (166 km).

Carnet pratique de la route touristique "autour des personnages célèbres"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villages et des villes.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques

Activités et Festivités

  • Montauban
  1. Visites guidées de la ville, du musée Ingres, ou encore à thème sont proposées. Pour de plus amples informations, contacter l'Office de Tourisme de Montauban au 05 63 63 60 60, ou directement par email : info@montauban-tourisme.com
  • Castelsarrasin
  1. Bamboo Parc : jardin de bonsaïs, le tunnel de bambous, la scénographie expliquant le parc et son arboretum, la cave zen avec la projection d'un diaporama, la bambouseraie, l'allée de charmes, la cascade, le land art, l'espace goûter, l'instant thé, la boutique et la pépinière… Tél. : 06 70 64 55 28 - Email : bamboo.parc@orange.fr
  2. L'église Saint-Sauveur : Elle peut se visiter tous les jours de 9 h à 18 h. Gratuit.
  • Castelmayran
  1. Découvrez Castelmayran en famille avec les fiches Randoland : fiches de balades découvertes avec des énigmes à résoudre
  • Auvillar
  1. Auvillar possède 3 galeries d’art : Artkads (peintures, sculptures), Bleu Réglisse avec des œuvres de Toutain en fil rouge (peintures, sculptures) et Espace 213-Auvill’Art (peintures, sculptures sur bois et boutique de bougies, café et thé).
  2. Les Amis du Vieil Auvillar organisent des visites commentées du village et des musées (05.63.39.89.82).
  3. Musée du vieil Auvillar avec ses faïences produites de 1739 à 1909 et sa fabrication de plumes d'oie pour l'écriture.
  4. Musée de la batellerie sur les deux niveaux de la tour de l'Horloge, avec des ex-voto de mariniers venant de la Chapelle sainte-Catherine du Port d'Auvillar. Renseignements : Tél : 05 63 39 89 82.
  5. Musée de la faïence, musée d'art et de tradition populaire à Auvillar : le musée raconte, au travers de sa collection, l'évolution de cette industrie florissante. Renseignements : Tél : 05 63 39 89 82.
  • Bardigues
  1. Le château de Lamotte-Bardigues :  Aujourd’hui la nouvelle génération de propriétaires s’attache à prolonger ces sept siècles d’art et d’histoire. Parcours inédit où se conjuguent passé et présent, grande et petite histoire, vieilles pierres et recréations artisanales. Visite guidé.
  • Beaumont de Lomagne
  1. La Maison natale de Pierre Fermat abrite une exposition pour découvrir la vie et l’œuvre de cet amateur de génie.

Non loin de la place, l'hôtel Fermat, daté des XVe et XVIIe siècles, est la maison natale de Pierre de Fermat (1601-1665), célèbre mathématicien, précurseur du calcul différentiel. A l'intérieur, une exposition sur la vie et l'œuvre de ce grand chercheur, agrémentée d'énigmes mathématiques et de jeux de réflexion, est proposée aux visiteurs.

Plus d'information :

Pour vous rendre sur la route touristique "autour des personnages célèbres"

Montauban

Légère pluie 8 °C

Légère pluie

  • Min: 7 °C
  • Max: 8 °C
  • Vent: 33 kmh 260°

Le saviez-vous ?

Auvillar connut la célébrité pour ses faïences au 18ème siècle. Une autre profession assez rare, presque unique en France, rendit également célèbre la cité : la préparation et l’exportation de la plume d’oie à écrire.

Favorisée par une région de plus dense élevages de volailles, la production s’élevait à la fin du 18ème siècle à plusieurs centaines de milliers de plumes, et s’exportait jusqu’au Levant et en Espagne.

Chaque aile d’oie ne donnait que quelques plumes (remiges) de gtande qualité dites "plumes de marque" à canon très large.

Souvent, l’artisan allait vendre lui-même sa production aux foires de Baucaire ou de Bordeaux, après la création du canal du Midi.

Nos coups de coeur sur la route touristique "autour des personnages célèbres"

Hébergement :

 

Restauration :

Auberge de Bardigues

Dans le village pittoresque de Bardigues, l’Auberge, bien plus qu’un restaurant, c’est un concept !

Très bon restaurant , cuisine gastronomique et délicieuse , dans un cadre magnifique et le personnel aux petits soins.

Un restaurant à la campagne, une cuisine du cœur en toute simplicité. Avec en fil conducteur les produits locaux, la convivialité & la gourmandise.

Plus d'information : Auberge de Bardigues - 82340 Bardigues - Tél : 05 63 39 05 58 - reservation@aubergedebardigues.com - Site internet

Les routes touristique du Tarn-et-Garonne

Préparez vos vacances sur la route touristique "autour des personnages célèbres" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "autour des personnages célèbres" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 12/02/2020