Route Rimbaud-Verlaine - Etape 1 (Ardennes)

Circuit de l'étape "de Rethel à Laforêt" de la Route touristique Rimbaud-Verlaine (08)

Ce circuit de la Route Rimbaud-Verlaine de Rethel à Laforêt, en passant par Charleville-Mézières. Véritable pèlerinage poétique évoquant les pérégrinations de ces grands noms de la littérature française.Rimbaud et Verlaine, deux poètes que tout oppose, si ce n’est l’amour des mots.

Suivez le parcours des deux enfants du pays Rimbaud et Verlaine à travers ce circuit unique. En voiture, en moto, en camping-car ou en bus, des étapes au choix s’offrent à vous afin de comprendre l’histoire des amants passionnés. De Junville à Charleville-Mézières en passant par Bouillon en Belgique, marchez dans les pas de ces poètes extraordinaires.

De Charleville-Mézières, ville natale de Rimbaud, à Roche où il écrivit Une Saison en Enfer, et de Rethel, où Verlaine enseigna au collège, à Juniville dans l'auberge Verlaine, laissez vous guider par la poésie des mots, des personnages et des lieux. Les paysages tout au long de ce parcours sont en parfaite harmonie avec ces personnages hors du commun.

Votre itinéraire et visites sur le Circuit de l'étape "de Rethel à Laforêt" de la Route touristique Rimbaud-Verlaine

Etape 1 :

La Route touristique Rimbaud-Verlaine d'une distance de 382 km est un véritable pèlerinage poétique, évoquant les pérégrinations de ces grands noms de la littérature française. Les paysages tout au long de cet itinéraire sont en parfaite harmonie avec ces personnages hors du commun.

Rethel l eglise saint nicolas routes touristiques dans les ardennes guide du tourisme grand estVotre périple partira de Rethel (km 0). La recherche des écrits de Rimbaud amène Verlaine à Rethel où l'un des amis du poète est professeur à l'Institut Notre-Dame. D'Angleterre, il retourne en terre ardennaise et s'installe dans cette petite cité du sud du département.

Sa première année de professeur permet à Paul Verlaine de se poser, de retrouver une paix intérieure. En été, il part sur Paris pour tenter de rejoindre son épouse Mathilde : cinq jours de voyage dont personne ne sait rien. Il en reviendra blessé, l'homme en sera transformé. Le brave professeur descend en enfer, se met à boire et perd son emploi.

Il va réapparaître à Coulomnes où il devient percepteur d'un certain Lucien Létinois qu'il considère comme son fils... Paul Verlaine y pousse la charrue et le soir il dort : il connaît la saine fatigue. Sa mère, heureuse, lui offre une ferme à cinq kilomètres de là, à Juniville. Mais la terre n'est pas du tout la même...

A voir sur la commune de Rethel :

Du vieux Rethel, le plus spectaculaire témoin reste la belle église Saint-Nicolas du XIIe et XIVe siècles. "Certainement l'une des plus belles et de plus spacieuses de la région : une merveille incontestable avec un portail délicieux " selon Paul Verlaine. L'église est remarquable par sa curieuse double nef et son magnifique portail latéral de style gothique flamboyant, digne d'une cathédrale.

L'Église Saint-Remi, La chapelle de l'hôpital, Les deux portes du château Mazarin, Le musée du Rethelois et du Porcien et L'hôtel de ville méritent aussi votre attention.

Quitter Rethel pour la direction de Juniville via la D985 (14 km). Paul Verlaine et Lucien Létinois, l'un de ses élèves à l'Institution Notre-Dame de Rethel, pour qui il se prit d'une vive affection, vécurent à Juniville de mars 1880 à janvier 1882. La maison fut acquise par la mère de Verlaine en 1880. Le lieu a été transformé en musée.

Le destin qui mène Verlaine à Juniville est le roman de sa vie et de son œuvre. Après une course folle de deux ans avec Rimbaud qui le mène à Londres, Bruxelles et à son emprisonnement à Mons, Paul Verlaine revient en Ardenne apaiser son cœur. Dans l'auberge le Lion d'Or, il écrit et termine « Sagesse ». Il y prépare aussi un livre virulent. 

Verlaine a beaucoup voyagé, pourtant, de tous les lieux qu’il fréquenta, peu sont encore debout. Parmi ces quelques bâtisses, une seule est encore intacte et accessible au public : l’Auberge du Lion D’Or à Juniville. Située face à la maison que Verlaine louait, non loin de sa ferme, l’Auberge est devenue aujourd’hui le Musée Verlaine. Le bistrot et l'église sont les seuls témoins à Juniville qui subsistent de la période de Verlaine.

Dans cette « loge à pied et à cheval », le mobilier n’a pas bougé, le temps s’est suspendu et l’âme est restée intacte. Bien plus qu’une simple évocation du poète, ce lieu qui s’étend sur 1500m² vous fera revisiter sa vie et son œuvre grâce à une collection iconographique unique, une visite commentée de qualité, une mise à disposition de l’œuvre complète et, bien sûr, à cette ambiance unique que l’on ressent dès le seuil franchi.

Juniville le musee verlaine routes touristiques dans les ardennes guide du tourisme grand estAprès votre visite, il vous restera encore à découvrir les 1000m² de jardin ancien, les expositions temporaires et le bistrot. Le musée Verlaine à l'auberge du Lion d'Or, Labellisée 'Maison des Illustres', est empreint de la présence du poète. La visite du musée et de l'auberge est guidée par des passionnés dont Marc Gaillot. 

Prendre la direction de Pauvres via la D925 ET D43 (23 km), passer Coulommes-et-Marqueny via la D23 (30 km), Chuffilly-Roche via la D23 (18 km), puis passer Méry, en suivant la D23 puis prendre à gauche la D 983 pour arriverez à la Roche (36 km). Le souvenir de Rimbaud est évoqué également à Roche, hameau dont était originaire sa mère qui y possédait une ferme. Le poète y a écrit "Une Saison en Enfer".

La campagne de Roche, paisible, est avant tout un lieu d'inspiration pour Rimbaud. Suivons les pas du poète en arpentant ces sentiers sous le ciel bleu. Une campagne, tranquille, rythmée par le travail de la terre au fil des saisons, mais trop tranquille pour Arthur. Il tente de la fuir, évite les travaux manuels pour ne pas s'enraciner. Son évasion, sa liberté ce sera l'écriture.

« Quelle horreur que cette campagne française ! Mon sort dépend de ce livre pour lequel une demi-douzaine d'histoires atroces sont encore à inventer. Comment inventer des atrocités ici ? »... Et pourtant, c'est dans la ferme familiale de sa mère que Rimbaud va écrire une de ses plus grandes œuvres.

En se promenant dans Roche, on imagine le poète achever dans le grenier de la grange, « une saison en enfer ». Ce chef-d'œuvre recèle à la fois un refus absolu de son passé et un besoin de vie passionnée, d'une vie immédiate. Ce poème est aussi un adieu. Rimbaud découvre que le monde occidental est clos. Après sa parution, Arthur part vers l'Orient, à la recherche d'une absolue pureté. Il va y mener une vie d'aventurier.

A proximité de la Roche se trouve Voncq. A la fin du XIXe siècle, le progrès entre dans la campagne française avec l’arrivée du chemin de fer. Il sera pour Rimbaud celui de l’évasion, de l’espoir quand il le mène vers le soleil d’Afrique. Et celui de son chemin de croix quand il l’embarque, le moignon purulent, vers la mort à l’hôpital de Marseille, le 10 novembre 1891.

Revenir vers Attigny via la D983 (41 km) passer Tourteron par la D983 et D987 (50 km). Découvrez le village de Tourteron : sa halle du XVIe siècle datant du règne de François 1er et son lavoir du XVIIIe siècle, témoignage de la vie passée.

Poursuivre vers Elan via D33 (70 km) connue pour l’abbatiale d’Elan, abbaye cistercienne flanquée de quatre tourelles fondée par le comte de Rethel en 1148.

Charleville mezieres ville d art et d histoire musee rimbaud routes touristiques dans les ardennes guide du tourismeLa charpente en châtaignier datant de la fin du XVIe, début du XVIIe siècle est assez remarquable puisqu'elle est en forme de bateau renversé. Admirer aussi l''église Notre-Dame d'Élan et le site de Saint-Roger : une fontaine (succession de bassins) et une petite chapelle à l'orée du bois dans une clairière.

Prendre la direction de Charleville-Mézières via la D33 (91 km), avant d'arriver à Charleville arrrêtez-vous au fort des Ayvelles. En 1878. Les lignes de chemin de fer sont de nouveaux axes de communication qu'il faut protéger, à tout prix. Le fort d'arrêt des Ayvelles est construit afin de défendre les lignes de Reims, Montmédy, Hirson et Givet. Le fort communiquait par liaison optique avec la citadelle de Montmédy et le fort d'Hirson via le poste de Rocroi.

Vous voici à Charleville-Mézières, Charleville et Mézières désormais unies pour le meilleur ont connu deux grands destins. L'une est bâtie sur l'ordre d'un noble italien, l'autre est née grâce au labeur de ses artisans et à la volonté de ses commerçants.

C'est dans la cité de Charleville « supérieurement idiote entre les petites villes de province » que naquit Arthur Rimbaud, le 20 octobre 1854. Le ton est donné ! Il nous livre en plein front son enfance dans « Les Poètes de sept ans », un poème magnifique et féroce qui annonce sa révolte contre sa mère. Elle aime ses enfants mais à sa manière. Fille de cultivateur, elle a le mutisme des gens de la terre et leur manque de tendresse.

Enfant de Charleville, Arthur Rimbaud ne sera pas tendre avec sa ville. « L'atroce Charlestown », comme il l'a nommée, sera très tôt son exutoire. Il n'aura qu'une seule envie, partir, partir. Rimbaud, petit voyou et gueule d'ange en perpétuel exil, sera cet être de contradiction tout au long de sa courte existence.

Le Mont Olympe, arboré, est le prélude au massif ardennais. Théâtre des « amours débutants de la jeunesse locale », il fut le terrain de jeu du jeune Rimbaud, mais la guerre le rattrape. En 1870, le déferlement de la bêtise guerrière l'atteint profondément. Ses poèmes s'en ressentent. Il n'a que seize ans quand il écrit « Le Dormeur du Val ».

Paradoxalement, la guerre de 1870 donne une liberté folle à Rimbaud qui n'a pas encore l'âge requis de la conscription : personne ne peut courir derrière lui tandis qu'il fugue. Les policiers et soldats ont d'autres chats à fouetter : les Prussiens sont aux portes de Charleville. 

L'imagination débordante de Rimbaud le mène vers des rêves fous : quel contraste entre cet étouffement, cette étroitesse d'esprit que lui donnent son milieu familial, cette ville de province et cette vie intérieure, tumultueuse !

Charleville-Mézières, labellisée ville d'Art et d'Histoire, est idéalement située sur les bords de la Meuse. Cette ville plurielle vous invite à découvrir son coeur du XVIIe siècle, les vestiges de sa cité médiévale et des quartiers Art Déco, avec entre autres : sa magnifique place Ducale, soeur jumelle de la place des Vosges à Paris, ses musées, son parcours Rimbaldien, les remparts de Mézières, les vitraux exceptionnels de la basilique Notre-Dame d'Espérance... Elle pourrait passer inaperçue et pourtant... Notre-Dame possède un joyau en son sein !

Poursuivez votre escapade sur cette route touristique Rimbau-Verlaine vers Nouzonville et Bogny-sur-Meuse via la D1 (107 km), vous voilà au pays où la Semois devient Semoy, où l'on se glisse en kayak, au rythme de la rivière sauvage. A Monthermé, la Meuse déroule sans doute son plus beau cours ardennais. Cette région authentique hésitant entre deux pays a inspiré Rimbaud qui venait s'y ressourcer.

Passer à Tournavaux en suivant la D1 (115 km) où se situe la Rivière de Cassis. Rimbaud est venu voir son ami Léon Poncelet à Nohan, ses parents tenant une petite brasserie. D'habitude si encaissée, la Semoy, entre Tournavaux et Haulmé, s'ouvre en une grande plaine alluviale : le site en hiver dégage une atmosphère unique.

Parc naturel regional des ardennes vallee de la meuse routes touristiques dans les ardennes guide du tourisme grand estLa brume enveloppe le paysage, ces collines et cette rivière deviennent un seul élément, une seule couleur. Le poète « aux semelles de vent » mêle ses pas aux vôtres. La poésie de cette rivière sauvage s'apprécie en suivant la balade près de Tournavaux : elle rejoint Haulmé avant de longer ses larges méandres, superbe !

Entre Membre et Bohan, le célèbre Point de Vue du Jambon est, avec celui du Tombeau du Géant à Botassart, l’un des plus fameux de l’Ardenne. La Semois y dessine une boucle de 2 km. 

Continuez votre circuit sur cette route touristique Rimbau-Verlaine vers les Hautes-Rivières via la D31 (125 km). La Semoy à l'époque de Rimbaud n'avait rien de touristique. On y survivait en devenant contrebandier, en tranchant des plants de tabac avec le copou ou en fabriquant des clous.

Aux Hautes-Rivières comme dans tous les villages de la Semoy, le bruit et la fumée sortaient de la « boutique » où l'on façonnait chez soi des clous, à n'en plus finir. Cette métallurgie à la maison aurait été importée par les Liégeois, chassés par Charles le Téméraire en 1467. Une activité qui permet durant l'hiver aux bûcherons, aux flotteurs de bois de simplement... survivre. Ils sont plus de 700 cloutiers aux Hautes-Rivières vers 1850. 

Continuer vers Vresse-sur-Semois (Belgique) via la D31 et N914 (139 km). En entrant en Belgique, Le Semoy devient Semois : une rivière frontière qui fut à l’époque, le lieu de contrebandes et de la culture du tabac. De nos jours la joie de vivre à la belge s’en dégage, indéniablement.

Vresse-sur-Semois, lovée au bord de la Semois et dans son écrin de forêts, a inspiré de nombreux peintres paysagers. Ce village situé aux confins de la province de Namur, est à échelle humaine, tout comme le petit pont de pierres de Saint-Lambert qui va vous faire entrer dans un autre monde, celui de l'Ardenne imaginaire.

Vresse sur semois routes touristiques dans les ardennes guide du tourismeAu début du XXe siècle, Vresse-sur-Semois est devenu le village des peintres, le lieu de rendez-vous de tous les artistes de la région. José Chaidron, propriétaire de l'hôtel La Glycine, fonda vers 1920 « l'École de Vresse », qui allait devenir une référence dans le milieu des peintres paysagistes. Nombre d'expositions temporaires s'y déroulent depuis plus de septante ans.

Des écrivains et des personnages célèbres venaient souvent à La Glycine pour retrouver son ambiance particulière. Le peintre belge Léon Frédéric (1856-1940) du hameau proche de Nafraiture effectua nombre d'œuvres sur la forêt environnante. L'hôtel est de nos jours le siège de la Maison du Tourisme de L'Ardenne namuroise.

Suivre la N914 vers Laforêt (140 km). Laforêt a conservé le caractère typique des villages de l'Ardenne méridionale et connut la prospérité quand se cultivait le tabac sur les rives alluviales de la Semois. Témoins de ce passé, quelques séchoirs à tabac trônent au centre du village de caractère dont chaque extrémité est ponctuée par un abreuvoir classé et doublé d’un lavoir.

Laforêt a conservé le caractère typique des villages de l'Ardenne méridionale. Depuis la fontaine du village, au fil de vos pas se découvrent au coin d'un sentier, d'un virage, le chasseur sauvage, la dame blanche, le verbouc, le diable, les nutons ou le loup-garou...

En contrebas du village de Laforêt , en été, une passerelle tressée de bois (claies) est jetée sur la Semois. Elle est l'héritage des planteurs de tabac qui rejoignaient ainsi sans faire de détour, les terres cultivables et fertiles le long de la rivière... La balade vous y emmène.

De l'autre côté de la frontière, c'est le paradis pour Rimbaud comme pour les Carolopolitains et Macériens. A Pussemange, village belge, des baraques accueillaient ces Français venus à pied faire le plein de tabac et de café.

Le retour vers Charleville passait par la forêt de Gespunsart : Rimbaud avec son ami Ernest Delahaye empruntaient les sentiers les plus secrets pour éviter les patrouilles des gabelous. Il y retournera en juillet 1872 avec Paul Verlaine, fuyant la France et la traque du Communard. Ce fut le début d'un long voyage en Belgique puis en Angleterre.

Fin de cette première étape du circuit touristique de la Route touristique Rimbaud-Verlaine : Itinéraire de Rethel à Laforêt ( 140 km)

Fin du circuit ou suivez le deuxième circuit touristique de l'étape 2 "de La Forêt à Rethel".

Le saviez-vous ?

Découvrez les deux circuits de la route touristique Rimbaud-Verlaine

Circuit 1 Etape : "de Rethel à Laforêt"

Circuit 2 Etape : "de Laforêt à Rethel"

Pour vous rendre sur le Circuit de l'étape "de Rethel à Laforêt"

Rethel

Légère pluie 13 °C

Légère pluie

  • Min: 13 °C
  • Max: 13 °C
  • Vent: 15 kmh 130°

Nos coups de coeur sur le circuit de l'étape "de Rethel à Laforêt"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristiques des Ardennes

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour dans les Ardennes avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 04/06/2018