Route Rimbaud-Verlaine - Etape 2 (Ardenne)

Circuit de l'étape "de Laforêt à Rethel" de la Route touristique Rimbaud-Verlaine (08)

Avec ses paysages envoûtants, ses rivières de brume et ses forêts infinies, l’Ardenne inspire et a inspiré les poètes. Cette terre, à Charleville, à Juniville, à Roche ou à Bouillon, fut parcourue par deux enfants terribles du pays, Arthur Rimbaud et Paul Verlaine. Ces poètes seront à l’image de cette Ardenne, insoumise et rebelle.

Deux génies que tout oppose. Verlaine, le poète de la forme, va rencontrer le poète du fond, le vrai poète social, Rimbaud : quelle rencontre magnifique ! La poésie va s’en trouver à jamais bouleversée. Le deuxième circuit de la route touristique qui leur est dédiée parcourt les lieux de leur fugue, de leur ressourcement et aussi de leur inspiration.

Aux alentours de Bouillon, la Semois ne cesse de dessiner de magnifiques arabesques dans le paysage, enserrant les collines pour en former des presqu'îles. Sur les cartes, les chemins bondissent de crêtes en vallées : les itinéraires balisés que vous allez rencontrer sur ce parcours touristique sont certainement parmi les plus beaux en Wallonie.

La Route Rimbaud-Verlaine vous livre les secrets d’un amour passionné et poétique, entrez dans l’intimité de ces artistes d’un autre temps pour vos prochaines vacances…

Votre itinéraire et visites sur le Circuit de l'étape "de Laforêt à Rethel" de la Route touristique Rimbaud-Verlaine

Etape 2 :

Prendre la  D777 en direction de Corbion (159 km). En contrebas du village, loin des regards, elle est là, discrète, située au bord du ruisseau. Verlaine, le coureur des bois, connaît comme sa poche la région de Bouillon. Par des sentiers, il rejoint son ami d'enfance, l'abbé Dewez. Quelles discussions enivrées il devait en ressortir !

Verlaine y séjourna régulièrement, fuyant la justice belge peu après son agression sur Rimbaud : un endroit idéal, situé à un jet de pierre de la France. De l'église de Corbion, un panneau en bois « Maison Verlaine » balise votre cheminement jusqu'à la maison, maintenant disparue. Il ne reste plus que les fondations et un très bel endroit de pique-nique au bord de l'eau. L'occasion de rêver, de s'évader avec les mots du poète.

Bouillon la semois le vieux pont et le chateau routes touristiques dans les ardennes guide du tourisme grand estLe parcours touristique vous emmène à Bouillon via la N810 (167 km). Au détour de la Route de France se découvre la forteresse, jetant depuis 1000 ans son ombre et son histoire sur la petite cité de Bouillon. Une Histoire écrite dans le sang et l'épopée de la Première Croisade emmenée par le maître des lieux, Godefroid de Bouillon... Ici, la légende se mêle au réel.

Le Bouillon à l'époque des deux poètes n'a rien de touristique. Paul Verlaine note, dans Croquis de Belgique : « Bouillon est horriblement pavée dans ses endroits pavés. On dirait, ma parole, des galets, bien qu'on soit ici à je ne sais combien de lieues de la mer. Petites maisons en pierres d'ardoise inégales couvertes d'ardoises aussi. » Tout devait apparaître gris, triste.

A quelques kilomètres de là, l'armée française est mise en déroute à la bataille de Sedan : des soldats, hagards, fantômes de l'armée impériale, déambulent le long des quais rendus crasseux par les tanneries et dominés par les ruines lugubres du château fort. A l'hôtel de la Poste, Verlaine discute avec l'aubergiste qui lui raconte la venue de Napoléon III, avant sa captivité. « L'Empereur était pâle comme un mort.

Il tint la tête de la table, découpa et servit en maître de maison et avec un parfait sang-froid ; le tout en silence ; puis il monta directement se coucher ». N'ayant pas la bourse d'un Empereur, Rimbaud et Verlaine se sustenteront à l'hôtel des Ardennes.

Traversez le pont néo-gothique de la Poulie et longez la magnifique route de la Semois : elle vous mènera vers l'abbaye de Cordemoy ou de Clairefontaine. En la découvrant, le style ne trompe guère et renvoie l'image de l'abbaye d'Orval, dessinée par le même architecte, Henry Vaes, avec ces ogives évoquant les mains jointes pour la prière. Les moniales accueillent tous les jours les visiteurs au sein de leur communauté.

La route menant à l'abbaye de Cordemois se termine en chemin et vous mène au pied du passage à gué. Un bel endroit de pique-nique vous y attend !

Passer par Dohan via la N865 (173 km) où se trouve la roche frontière. Un lieu hautement stratégique au Moyen Âge. Le château d'alors surveillait le passage à gué, une alternative pour qui souhaitait éviter les puissants seigneurs de Bouillon.

Mortehan routes touristiques dans les ardennes guide du tourisme grand estLa Roche Percée, un site naturel où passe un sentier à flanc de rivière, fut au Moyen Âge la frontière entre les duchés de Bouillon et de Luxembourg, en aval de l'embouchure du ruisseau des Alleines. Le site, figurant dans un traité du Moyen Âge, fixait également les limites des évêchés de Reims, de Trêves et de Liège.

Poursuivre le circuit touristique vers Herbeumont N884 et N865 (186 km).  A Mortehan se situe le château des Fées, on entre dans la forteresse en longeant un couloir. Les gros murs en terrasse imposent le respect. Au Moyen Âge, un donjon de 18 mètres de haut et de 13 de large domine alors ce site hautement stratégique. Ceinturé par les ruisseaux des Munos et de Monceux, il est de nos jours une incitation à une très belle balade...

De la forteresse, il est possible d'effectuer une belle balade le long des deux ruisseaux. Le château est situé sur la route Mortehan-Bertrix.

Prochaine étape de votre périple : Bertrix via la rue des Munos (198 km). Ne manquez pas de visiter l'ancienne ardoisière sur la route. Après cette visite suivez la direction de Acremont via la N853 (205 km). Puis, Jehonville (206 km),le village de la tante de Verlaine (Julie Evrard).

Etant gamin, Verlaine adorait venir en vacances « au pays de son père ». Sa tante, Julie, accueillait régulièrement son jeune neveu, venu en vacances. Ce hameau d'Ardenne, fut pour Verlaine à la fois lieu de ressourcement mais aussi d'exil. Son isolement ressemble étrangement à celui de Roche pour Arthur Rimbaud, au sud de l'Ardenne.

Au XIXe siècle, un paysage de landes s'étendait à l'horizon. Ces terres essartées étaient le royaume des ovins : quel contraste avec les étendues de prairies où broutent de nos jours les vaches ! Dans le hameau, certaines fermes possèdent encore le petit porche de la bergerie par où entraient les moutons.

Traversez Sart pour arriver à Paliseul via la rue de Sart (212 km). Située au cœur de l’Ardenne, la région de la Haute-Lesse est dominée par de grandes forêts et sillonnée de limpides rivières. Le jeune Paul Verlaine y passa sans doute les plus belles années de sa vie.

Une plaque commémorative de la présence de Verlaine à Paliseul, réalisée par les écrivains Ardennais, est placée sur la façade de la maison des amis Pérot. En face, les trois garnements, Paul Verlaine, Hector Pérot et le futur abbé Dewez venaient jouer dans le clos de la tante Henriette, la sœur du père du poète. De nos jours, le jardinet a disparu : on y a construit un bâtiment qui abrite la Salle de Sauvian et le Syndicat d'Initiative de Paliseul.

La maison de la tante de Verlaine (Henriette Grandjean). Lorsqu'il était en vacances, le poète aimait se balader dans les bois environnants, sur ces routes bucoliques, vers Beth ou Jéhonville. La nostalgie de ces années heureuses en Ardenne le poursuivra toute sa vie. Le plafond bas, les brumes, les forêts jaunes ou blanches, les eaux des ruisseaux tantôt noires tantôt émeraude seront à tout jamais ses paradis perdus.

Chateau de carlsbourg routes touristiques dans les ardennes guide du tourisme grand estDans la vallée de Bergimont. Verlaine adorait venir se ressourcer et s'inspirer dans la vallée de Bergimont où tournaient les roues à aube de moulins maintenant disparus. Le site a gardé toute sa splendeur. La vallée se situe entre Paliseul et Opont. On y accède juste après le parc à conteneurs, sur la gauche, en venant de Paliseul.

Suivre la direction de Carlsbourg via la N853 (216 km) où se trouve le château de Carlsbourg "Le château du colonel" ! Cette ancienne propriété des La Tour d'Auvergne, ducs de Bouillon au XVIIIe siècle, passa, après la Révolution Française, aux mains du colonel Grandjean, feu l'oncle de Verlaine qui, avec la Grande Armée, prit part aux batailles d'Austerlitz et d'Iéna et obtint la Légion d'Honneur. Si Verlaine n'y a jamais vécu, on retrouve dans ses poèmes l'évocation de cette richesse perdue.

Revenez vers Paliseul, puis dirigez-vous vers Redu via la N899 (234 km). Quand on se balade dans les ruelles typiques de Redu, derrière les murs des maisons on découvre des trésors, ces ouvrages vieux ou neufs : le village est un livre ouvert sur la culture. Au pied du Village du Livre coule l’une des plus belles rivières du pays, la Lesse : elle inspire les photographes comme les peintres.

Le schiste et le bois ont donné corps à la région de Redu. Les maisons basses, les moulins et les églises ont enrichi son paysage. Si les ardoisières se sont arrêtées, si les roues des moulins ne suivent plus le rythme du courant, au coeur des villages, il subsiste encore ce petit patrimoine qui fait l'âme et le charme du terroir. Verlaine succombera au charme de la région.

Redu est embaumé de senteurs des vieux papiers. Ici on chine, on cherche et on trouve l'ouvrage le plus incongru. Redu est un livre ouvert sur la culture, un village ouvert sur le monde. Le poète italien Pétrarque a chanté Redu, lui qui est passé ici en 1333, venant de Liège et traversant l'immense forêt de l'Ardenne d'alors.

Parc naturel regional des ardennes givet vallee de la meuse routes touristiques dans les ardennes guide du tourisme grand estL'un des plus beaux poèmes d'Arthur Rimbaud, constitué de 25 quatrains d'alexandrins, a donné le nom à une chouette librairie de Redu. En 1990, Léo Ferré a superbement chanté ce poème de la Mer. Le village honore le poète où son buste trône dans la Cour Rimbaud. Et ne quittez pas le village sans chiner dans les petites librairies. L'ambiance littéraire à Redu est vraiment unique !

Sur la route, vous trouverez Sohier via la N40 (250 km), l'un des plus beaux villages de Wallonie. Sohier présente une qualité et une homogénéité dans ses maisons traditionnelles (dont treize fermes) bien entretenues ou rénovées et construites pour la plupart en pierre calcaire du XIXe.

Puis, toujours sur la N40 Beauraing (261 km). A deux pas du centre Ville de Beauraing, se trouvent le parc communal du Castel Saint-Pierre et le parc privé du Castel Sainte-Marie où se trouve le château de Beauraing. Ces deux parcs sont côte à côte et dans le passé faisaient partie d’une seule et même entité.

Près de 27 hectares de bois, de promenades, sept étangs et une belle demeure, un merveilleux lieu de promenades, de pêche, de sport (piste Vita) et de détente avec ses barbecues et ses aires de repos. Un petit arboretum rassemble arbres et arbrisseaux caractéristiques de la Calestienne ainsi qu’une cinquantaine d'essences forestières. 

Du château de Beauraing, dont la construction date probablement du Moyen-Âge, il ne subsiste plus aujourd’hui que des tours, des murs et des dépendances.

A Fromelennes via la N40 (281 km), nous vous conseillons un arrêt au grotte de Nichet. Le monde souterrain ouvre ses entrailles à Nichet. La grotte offre un spectacle fabuleux : les jeux de lumière illuminent les œuvres que la nature a façonnées depuis des millénaires. Des salles, riches en concrétions, s'échelonnent sur 35 mètres de niveaux.

Givet fort de charlemont et l eglise saint hilaire routes touristiques dans les ardennes guide du tourismePrendre la direction de Givet (retour en France) via la D46 et D949 (284 km). La Meuse serpente, traverse une dernière fois le massif ardennais avant de pénétrer à Givet. La vallée s'élargit, baignée de lumière, dominée par le formidable fort de Charlemont.

Située dans la large vallée de la Meuse, la petite ville de Givet a lié sa destinée avec ce fleuve. Voie commerciale, la Meuse prend vite au Moyen Âge une importance stratégique. Celui qui détient son cours devient maître de l'économie du nord de l'Europe. Givet sera donc une ville fortifiée ! Charles-Quint, en 1554, a fait construire une fortification d'enfer, le fort de Charlemont. Il défie l'hégémonie du roi de France, Henri II.

Au XVIIIe siècle, l'incontournable Vauban, architecte du roi Louis XIV viendra à Givet, alors devenue française, pour élever un système de défense gigantesque autour de la ville. Les fortifications, forts de garnison et fossés ceintureront cette ville devenue imprenable.

Prendre la direction de Vireux Wellerand via la D8051 (294 km). Puis, retour vers Rethel par la D989 et A34 (382 km)

Sur le retour : La Neuville-aux-Haies. La route qui s'envole depuis les Hautes-Rivières ressemble furieusement à une route de montagne. Etroite et impressionnante, elle sillonne la grande forêt de la Croix Scaille pour aboutir au bout du monde. La Neuville-aux-Haies est le toit de l'Ardenne française.

Fin de cette deuxième étape du circuit touristique de la Route touristique Rimbaud-Verlaine : Itinéraire de Laforêt à Rethel ( 242 km)

Le saviez-vous ?

Découvrez les deux circuits de la route touristique Rimbaud-Verlaine

Circuit 1 Etape : "de Rethel à Laforêt"

Circuit 2 Etape : "de La Forêt à Rethel"

Pour vous rendre sur le Circuit de l'étape "de Laforêt à Rethel"

Vresse-sur-Semois

Nuageux 10 °C

Nuageux

  • Min: 8 °C
  • Max: 10 °C
  • Vent: 22 kmh 190°

Nos coups de coeur sur le circuit de l'étape "de Laforêt à Rethel"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristiques des Ardennes

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour dans les Ardennes avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 04/06/2018