Route des boucles de la Seine Normande - Etape 2 (Seine-Maritime)

Circuit de l'étape 2 "De La Bouille à Villequier" de la Route des boucles de la Seine Normande

Après une halte à La Bouille, cette deuxième étape de la route touristique des boucles de la Seine Normande, vous emmenera à Villequier. La Vallée de la Seine se découvre au gré de ses envies. 

Des paysages authentiques où s’invite l’insolite le long des méandres de la Seine. L’occasion de croquer les pommes normandes directement chez le producteur, en saison...

Ce parcours touristique des Boucles de la Seine Normande abritent aussi un patrimoine culturel important. Châteaux, abbayes, bâti rural, fermes, manoirs et petites églises sont le reflet de l'histoire de cette belle région Normande.

Vous êtes avides de grands espaces pendant vos vacances, ce circuit est fait pour vous...  Autant de villes et villages situés sur les boucles de la Seine à découvrir. 

Amoureux des belles pierres et belles histoires, férus d’art et d’architecture, toqués de culture tous azimuts ou insatiables explorateurs urbains partez au fil de la Seine pour vos prochaines vacances.

Votre itinéraire et visites sur le Circuit de l'étape 2 de la Route touristique des boucles de la Seine Normande dans la Seine-Maritime

Après votre pause à La Bouille pour la première étape de cette route touristique des boucles de la Seine Normande. Poursuiver vers Saint-Pierre-de-Manneville (6,1 km) via la D51, la D67 et la route du Sahurs. Située sur la rive droite de la Seine, dans le parc naturel régional des boucles de la Seine, en bordure de la forêt de Roumare, Saint-Pierre de Manneville peut s’enorgueillir d’un patrimoine architectural et historique riche dont les nombreux châteaux comme le Château de Bellegarde ou le Manoir de Villers ainsi qu’une église en sont les principaux fleurons.

Les ponts les plus proches permettant de traverser la Seine sont le pont de Brotonne à Caudebec-en-Caux et le pont Gustave-Flaubert à Rouen. Les bacs les plus proches sont ceux de Duclair et de Sahurs.

Continuer vers Duclair par la D43 (22,8 km), nous arrivons à la boucle de DuclairSurplombant la vallée de la Seine, la cour du Mont est un lieu Duclair chateau du taillis routes touristiques de seine maritime guide du tourisme de haute normandieincontournable, tout comme le somptueux château du Taillis et son musée Août 44 au hameau Saint-Paul. Visitez aussi l’église Saint-Denis et ses trois nefs.

De nombreux bateaux de croisières fluviales accostent à Duclair pour le plaisir des touristes pour découvrir ce joli village. Elle est située sur la route des Abbayes entre l'abbaye Saint-Georges de Boscherville et l'abbaye de Jumièges et au départ de la route des Fruits.

A découvrir : Église Saint-Denis à trois nefs, clocher du XIIe siècle, portail Renaissance. Le château du Taillis au hameau Saint-Paul. Certains des plus beaux arbres de la région rayonnent dans le parc du château du Taillis. Ainsi le sens de « l’arbre remarquable », y prend ici toute racine, à travers les plus belles essences tels que le Séquoia géant, le Tulipier de Virginie, le Cèdre de l'Atlas, … 

Dans les écuries du château du Taillis est installé depuis juin 2004 le Musée août 44 « L'enfer sur la Seine ».

Poursuivre vers Le Mesnil-sous-Jumièges par la D65 (32 km), situé au sud de l'abbaye de Jumièges, dans un méandre convexe de la Seine. La commune fait partie du parc naturel régional des Boucles de la Seine normande.

A voir : l'église Saint-Philibert, le Manoir de la Vigne ou "manoir d'Agnès Sorel ",  du XIIIe siècle, dernière demeure d'Agnès SorelMaison. La Marescot, ancienne demeure d'une famille de robe, propriétaire jadis d'une grande partie du pays. La Grotte du Funiculaire, mérite aussi votre attention, cavité naturelle dans la craie, dont le colmatage sédimentaire est partiellement désobstrué.

Continuer en direction de Jumièges (36,6 km) en restant sur la D65 et la route du Conhout. La commune est avant tout connue et réputée pour sa magnifique Abbaye Saint-Pierre. Les ruines de ce majestueux édifice sont spectaculaires et incontournables. Ainsi que la boucle de la Seine de Jumièges.

Jumieges l abbaye routes touristiques de seine maritime guide du tourisme de haute normandiePromenez-vous le long des rives de la Seine, pour une balade ressourçante. Cette jolie commune de Jumièges est desservie par le bac qui facilite l’accès d’une rive à  l’autre.

Les ruines de l’abbaye bénédictine Saint-Pierre de Jumièges restent parmi les plus expressives de France, malgré les agressions des Vikings et des Révolutionnaires. Les bras décharnés de sa nef, haute de 47 mètres, semblent vous enserrer sous le croassement des choucas. Prenez la peine de monter jusqu’au logis abbatial du XVIIe pour appréhender la plénitude chaque fois différente de cet ensemble monumental.

Admirer aussi, l''église Saint-Valentin et la Chapelle de la Mère-de-Dieu de 1787.

La prochaine étape des boucles de la Seine Normande sera Caudebec-en-Caux par la D982 (51,6 km), surnommée à juste titre "la Perle du Val de Seine".

Caudebec-en-Caux était réputée, jusque vers 1960, pour son mascaret. Dans certaines conditions de marées, de vent et de débit de la Seine, celui-ci pouvait prendre la forme d'une vague de plus de deux mètres de haut qui remontait le fleuve à vive allure. Ce phénomène spectaculaire a quasiment disparu.

Le point de vue avec sa table d'orientation sur la corniche de Rétival offre un aperçu de Caudebec-en-Caux, du fleuve et du pont de Brotonne, d'une hauteur de 68 mètres (tablier) et construit en 1977 pour désengorger l'ancien bac de la ville.

Commencer votre flanerie dans la ville par l'église Notre-Dame de Caudebec-en-Caux, le roi Henri IV aurait dit qu'elle était l'une des plus belles églises de France : « C'est la plus belle chapelle de mon royaume »...  "une dentelle de pierre" écrivait Victor Hugo face à cette admirable église de style gothique édifiée entre le XIIIe et le XVIe siècle.

Venez admirer ses splendides vitraux et son orgue du XVIe siècle. Passer à la maison des Templiers, musée d'histoire locale qui vous emmènera dans le passé gallo-romain de Caudebec-en-Caux.

Les chapelles de Barre-Y-Va, sur la corniche, anciennes chapelles où les marins priaient et déposaient des ex-votos avant de partir naviguer en Seine. Les chapelles recèlent d'ailleurs de centaines de ces offrandes. Son plafond, en forme de coque de bateau renversée, Elle abrite quelques maquettes de bateaux. Voisine, la chapelle primitive se creuse derrière une grille bleue, émouvante dans sa simplicité.

Caudebec en caux eglise routes touristiques de seine maritime guide du tourisme de haute normandieCette étape à Caudebec-en-Caux, vous fera découvrir un nombreux patrimoine comme les Tours d'Harfleur et des Fascines. Fortifications médiévales, elles ont été élevées à partir de 1378 ; Ces deux tours en sont les deux principaux vestiges. Ancienne prison du XIVe siècle et le Monastère de Loge, patrimoine du Moyen Âge et Renaiddance.

Votre promenade vous emmenera devant l'hôtel de ville, ancien château de CaumontCette grande bâtisse, en brique, de plan rectangulaire et toiture à croupe, possède deux façades identiques de neuf travées à percements réguliers. Puis vers « Les Capucins », ancien monastère de l'ordre des capucins, du XVIIe siècle. Les bâtiments sont transformés en château de style néo-Renaissance. - Propriété privée.

Prolonger vos pas 12, 12bis et 14 Grande-Rue pour admirer les Maisons à colombages, située 16 rue de la République une très belle Maison du XVIIIe siècle et les Maisons situées au 5, 7 et 9 route du Havre.

Sans oublier l'ancien couvent des Augustines, le couvent des Augustines était installé à Caudebec dès le XVIe siècle. Il a été bombardé et incendié en 1940. Hospice Saint-Julien façades et toitures du bâtiment de 1725 et le bâtiment dit Henry IV, escalier et pièce lambrissée de ce dernier, et la chapelle.

La dernière étape de cette route touristique des boucles de la Seine Normande sera à Villequier (55,7 km) par la D81La commune a fusionné avec Caudebec-en-Caux et Saint-Wandrille-Rançon pour former la commune nouvelle de Rives-en-SeineUne partie de son territoire est situé sur le plateau du pays de Caux, entre la forêt de Brotonne et la forêt du Trait-Maulévrier.

Villequier était un village de pêcheurs, aussi l'identité maritime reste très présente dans le patrimoine historique de la commune. Votre première visite sera destiné à l'église Saint-MartinL'intérêt majeur de l'église Saint-Martin, réside dans la qualité des vitraux de la nef, en particulier celui du Combat Naval de 1523 qui est tout à fait exceptionnel par les précisions qu'il apporte, tant sur les marins que sur les navires composant cette scène.

Après cette visite, il est agréable de prendre la route qui monte vers le château qui offre de belles vues sur la Seine, puis un intéressant parcours en forêt. Le château de Villequier du XVIIe siècle avec sa chapelle, son parc classé offre en effet un très beau panorama.

Sur les hauteurs de Villequier, à l'orée d'un bois, le lieu-dit Bébec accueille l'église Saint-Pierre de Bébec. Richard de Villequier, mort en 1162, a partagé son territoire entre ses trois fils. Jean obtient Villequier, Touffreville-la-Cable revient à Louis et Bébec à Guillaume.

Elle date du XVIe siècle et a été réalisée en pierres calcaires. Sa cloche a été fondue par les maîtres fondeurs Maire et Cartenet en 1827. Des graffitis marins identifiés du XVIIIe siècle sont visibles tout autour du bâtiment. Similaires à ceux visibles à LillebonneSaint ArnoultVatteville ou Saint Nicolas de Bliquetuit.

Sans oublier une visite au musée Victor HugoÉtape sur la route historique des Maisons d'Écrivains, le musée Victor-Hugo est consacré aux souvenirs des familles Hugo et Vacquerie.

Fin de cette deuxième étape du circuit touristique des boucles de la Seine Normande.

Retrouvez la première étape : itinéraire du circuit entre Les Andelys et La Bouille (72,2 km).

Pour vous rendre sur la route touristique des boucles de la Seine Normande

Bonifacio

Nuageux 21 °C

Nuageux

  • Min: 21 °C
  • Max: 21 °C
  • Vent: 15 kmh 250°

Le saviez-vous ?

L'abbaye Saint-Pierre de Jumièges

L'abbaye Saint-Pierre de Jumièges est une ancienne abbaye bénédictine fondée par saint Philibert, fils d'un comte franc de Vasconie vers 6541 sur un domaine du fisc royal à Jumièges. Elle applique la règle de saint Benoît dès la fin du viie siècle après l'avoir utilisée probablement avec la règle de saint Colomban.

Elle marque l'apogée du monachisme normand dans la vallée de la Seine, conserve la plus vaste et la plus précoce des grandes abbatiales normandes.

Elle est la seule qui soit restée fidèle à la multiplicité des sanctuaires du très ancien monachisme carolingien et une des clefs de l'art roman normand où l'articulation entre l'architecture carolingienne et l'architecture romane est la plus visible.

Nos coups de coeur sur la route touristique des boucles de la Seine Normande

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de Seine-Maritime

Préparez vos vacances sur la route touristique des boucles de la Seine Normande avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique des boucles de la Seine Normande avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 22/04/2019