Route Entre pierres et histoires - Circuit 1 (Val d'Oise-95)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 1 de la Route touristique "Entre pierres et histoires" dans le Val d'Oise...

Construit autour de l'abbaye royale de Royaumont, Asnières-sur-Oise (km 0), située au carrefour de la vallée de l'Oise et de l'Ysieux, au pied de la forêts de Carnelle sera la ville de départ du premier circuit de cette route touristique "Entre Arts et histoire" dans le Val d'Oise.

Asnières-sur-Oise possède un riche patrimoine historique et naturel qui saura vous charmer lors de votre passage. Son trésor principal, dans la campagne proche, est l'abbaye de Royaumont.

L'abbaye de Royaumont est un ancien monastère cistercien situé dans le hameau de Baillon. Cette grande abbaye, construite entre 1228 et 1235 sous l'égide de Louis IX (Saint-Louis), fut vendue comme bien national à la Révolution française

Le choix du site ne devait rien au hasard. Il tenait compte de la proximité du château royal d'Asnières-sur-Oise, et répondait aux exigences de l'économie monastique cistercienne, voulant que chaque abbaye puisse subsister en autarcie.

Asnières-sur-Oise héritière d'un bourg médiéval possèdent, outre l'abbaye de Royaumont, un patrimoine historique remarquable : On peut y visiter l'église Saint-Rémy, qui fut édifiée au XIIe siècle.

C'est une dizaine d'autres châteaux et manoirs qui se situent sur la commune d'Asnières dont le château de la Reine Blanche, le château de Touteville (XVIIe siècle), le château de Baillon (XVIIIe siècle), l'hôtel seigneurial ou Petit Royaumont, le château de la Cômerie et le château du Vert Galant.

Asnieres sur oise abbaye de royaumont routes touristiques du val d oise guide du tourisme d ile de franceEn flanant dans Asnières-sur-Oise, vous remarquerez de nombreux lavoirs et fontaines. Dont la plus emblématique est celle de 1864 près du carrefour de la croix Boissiée, à l'angle de la rue d'Aval-Eau avec la Grande Rue.

Prendre  la D922 en direction d'Épinay-Champlâtreux (9,8 km) où se situe le château de Champlâtreux construit entre 1751 et 1757 par l'architecte Jean-Michel Chevotet. Il fut la résidence de campagne de la famille Molé, illustre famille de parlementaires parisiens, et est désormais la résidence des ducs de Noailles depuis le XIXe siècle.

Depuis la D 316, l'on aperçoit la grille d'entrée flanquée de deux petits pavillons de garde. De quelques années antérieurs au château, leur architecture n'est pas moins soignée que celle de la grande demeure princière

Pour pénétrer dans le parc du château de Champlâtreux, il faut franchir un pont sur les douves, solidement construits avec des murs en pierre, mais non remplis d'eau. Ces douves entourent toujours la totalité du domaine, y compris le vaste parc. Certains bâtiments en rapport avec le château se trouvent toutefois en dehors du périmètre des douves ; il s'agit de l'église Saint-Eutrope et de deux anciens pavillons de domestiques à proximité de l'église.

L'église Saint-Eutrope, en haut de l'ancienne RN 16 a été construite dans le style classique en 1766, selon le plan de l'architecte du château, Chevotet. Le bâtiment est orienté inhabituellement dans un sens nord-sud, avec le portail donnant sur le nord.

Poursuivre vers Montlignon (25,7 km) via la D316, la N104 et la D909. Le village de Montlignon a été le siège d’un bailliage royal, et aurait joui d’un rôle judiciaire relativement important. En 1542, l'existence d'une prison est attestée. Elle est démolie en 1768 et reconstruite à l’angle de la Grand'rue (rue de Paris) et de la ruelle Pigis (allée Lucien-Simonnet). 

Montlignon l eglise et la mairie routes touristiques du val d oise guide du tourisme d ile de franceEn flanant, commencer votre visite par l'église Saint-André, 8 rue de Paris : Un petit sanctuaire dépendant de la paroisse d'Andilly est attesté en ce lieu dès 1160. Lchevet et les contreforts des collatéraux semblent subsister comme vestiges médiévaux. L’horloge date de 1874. La cloche, mise en place en 1707, a été baptisée Charlotte.

La petite tour, rue des Rosiers, en moellons avec son toit en poivrière est une fabrique de jardin du XIXe siècle, ayant fait partie du parc d'une grande propriété. Depuis son rachat par la commune en 1877, elle a cédé la place à l'école des filles et à une place publique. Dans la même rue se trouve un bûcher, petit édifice d'une charpente sur solin, avec palées de stabilisation sur les murs gouttereaux et les pignons, à l'instar d'une maison à colombages

A voir aussi sur la commune la Villa « La Mayotte », 165 rue de Paris : Cette grande maison à colombages de 1892 reprend le style traditionnel alsacien et a été construite justement pour un industriel d'origine alsacienne. Le Château Larive, de la fin du XVIIIe siècle, ce grand pavillon d'un étage et demi est l'une des premières constructions aux murs en meulière apparente, avec des chaînages d'angle en pierre de taille.

L'Orangerie et colombier du château dit la Maison-Blanche, dépendances de l'ancien hôtel seigneurial, propriété des chanoines de la Sainte-Chapelle de Vincennes depuis le XIVe siècle et vendu comme bien national en 1790. Le Fort de Montlignon a été construit en 1874 pour défendre la vallée de Montmorency et plus particulièrement la route d'Eaubonne à Domont. Le Château de la Chasse dans la forêt de Montmorency.

Revenir sur vos pas, puis continuer vers Écouen par la D124, D301 et la D370 (35,7 km). La ville est connue pour son château qui abrite le musée national de la Renaissance. En 632 : « Le bon roi Dagobert a fait présent de la terre et seigneurie d'Écouen à la basilique de Saint-Denis.... ». L'acte de don du roi à l'abbaye est conservé à Saint-Denis

Ecouen le chateau routes touristiques du val d oise guide du tourisme d ile de franceIl semble que par la suite une partie du territoire d'Écouen ait appartenu aux templiers puisqu'on retrouve les traces d'un échange en 1269 entre l'ordre et la Maison de MontmorencyÀ l'exception du château, situé dans la forêt au-dessus de l'agglomération, l'essentiel du patrimoine d'Écouen est situé dans le centre-ville, autour de l'hôtel de ville.

Ville très agréable, avec ses maisons aux toits de tuiles brunies et sa charmante place centrale lovée autour de l'église. L'histoire du site est intimement liée à celle de son château, magnifique demeure édifiée au XVIe siècle dans cet écrin dominant la plaine de France, par la famille de Montmorency. Tous les ans au mois de mai, la ville se rappelle ce passé prestigieux, lors du festival du Connétable célébrant la Renaissance.

À la suite de la défaite de 1871, la construction d'une série de forts est entamée, ceinturant la capitale pour améliorer sa défense. C'est à ce moment que le fort d'Écouen est bâti. Il ne faut en aucun cas le confondre avec le château. Une partie du fort d'Écouen a disparu, mais il en subsiste encore de nombreuses traces.

Perchée sur une colline, en lisière de forêt, la ville de Montmorency sera la prochaine étape via la D301 (45,6 km). Située sur un promontoire naturel, le lieu fut choisi dès la fin du Xe siècle pour y établir un château-fort, l’un de ceux construits aux alentours de Paris pour assurer la défense du royaume de France contre les invasions du Nord.

Au Moyen Âge, son château était tenu par la famille de Montmorency dont la puissance concurrençait celle de l'abbaye de Saint-Denis dans la vallée et une grande partie de la plaine de France. Plusieurs fois détruite et ravagée, notamment durant la guerre de Cent ans, Montmorency devient au XIXe siècle un haut lieu de villégiature pour les Parisiens et les célébrités.

Très animée, la ville possède également un riche patrimoine architectural et historique à découvrir le temps d'une promenade dans les environs. Incontournable, la collégiale Saint-Martin, de style gothique flamboyant, renferme de splendides verrières, dont les plus anciennes remontent au XVIe siècle. Autre lieu phare de la ville, le musée Jean-Jacques Rousseau, installé dans la maison où vécut le célèbre philosophe de 1757 à 1762.

Montmorency collegiale saint martin routes touristiques du val d oise guide du tourisme d ile de franceEn se promenant dans la ville de Montmorency, on peut également admirer les anciens remparts du XVe siècle dans les jardins de l'Observance, le pont de la rue Saint-Victor, ou encore l'orangerie du château de Charles Le Brun, édifiée dans la première moitié du XVIIIe siècle. Centre névralgique de Montmorency, la place Roger-Levanneur permet de découvrir de très belles demeures du XIXe siècle.

A ne pas manquer non plus, l'auberge du Cheval-Blanc fondée au XVIIIe siècle et autrefois lieu de rencontre des célébrités sous la Restauration.

L'escapade touristique sur la route "Entre pierres et histoires, vous emmènera à Argenteuil par la D109, D170 et la D909 (55,3 km). Elle se situe sur la rive droite de la Seine, d'origine très ancienne, elle est peuplée depuis l'époque gallo-romaine. La cité francilienne est connue pour avoir reçu en héritage au cours du Moyen Âge, la célèbre tunique d'Argenteuil. 

Argenteuil profite  d'un patrimoine historique et architectural du plus grand intérêt. En vous promenant, vous pourrez ainsi découvrir l'ancien moulin d'Orgemont qui offre une vue imprenable sur l'ensemble de la banlieue ouest de Paris. C'est le seul vestige, avec la tour Billy, de la dizaine de moulins qui se trouvaient autrefois à Argenteuil. Centré sur l'histoire locale, le musée d'Argenteuil prend place dans l'ancien hôpital du XVIIIe siècle.

De style néo-roman, la basilique Saint-Denis est connue pour accueillir en son sein la fameuse tunique d'Argenteuil. Cette dernière se situe dans un autel-reliquaire en lave peinte datant de la seconde moitié du XIXe siècle. Des médaillons émaillés témoignent de l'histoire de la relique au fil du temps. La cave dîmière, du début du XIIIe siècle, ne manque pas non plus d'intérêt avec ses compartiments voûtés sur croisées d'ogives. 

Situé autrefois dans l'enclos d'une abbaye bénédictine primitive, la chapelle Saint-Jean-Baptiste date du Xe siècle, l'édifice religieux mélange le style roman et le style classique, et permet d'admirer trois sépultures maçonnées du VIIIe ou du Xe siècle.

Fin de ce premier circuit de cette route touristique "Entre Arts et histoires" dans le Val d'Oise. (55,3 km).

Pour vous rendre sur la route touristique "Entre pierres et histoires"

Bonifacio

Couvert 26 °C

Couvert

  • Min: 26 °C
  • Max: 26 °C
  • Vent: 4 kmh 0°

Le saviez-vous ?

Circuit N°1 de la Route touristique "Entre pierres et histoires

Circuit N°2 de la Route touristique "Entre pierres et histoires"

Nos coups de coeur sur la route touristique Entre pierres et histoires

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique du Val-d'Oise

Préparez vos vacances sur la route touristique Entre pierres et histoires avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique Entre pierres et histoires avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 12/06/2019