Route Entre pierres et histoires - Circuit 2 (Val d'Oise-95)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 2 de la Route touristique "Entre pierres et histoires" dans le Val d'Oise...

Après cette pause à Argenteuil lors du parcours du circuit N°1, prendre D122 et la D48 vers Cormeilles-en-Parisis (5,3 km). Découvrez le passé multiséculaire de Cormeilles-en-Parisis et faites une plongée à l'époque où les vignes couraient sur les coteaux, les blés ondulaient dans la plaine et où la grande saignée de la Carrière Lambert jaillissait de la colline. 

Cormeilles fut un village agricole où l'on produisait du vin. On sait que le vignoble médiéval cormeillais était de qualité honorable puisque c'est celui que les rois envoyaient comme présent. L'histoire de Cormeilles-en-Parisis remonte loin dans le temps avec la découverte en 1890 de vestiges néolithiques datant d'environ 4000 ans av. JC., des vestiges de l'âge de fer et un habitat gallo-romain.

Admirer l'église Saint-Martin de Cormeilles-en-Parisis, l'église a une haute tour, probablement élevée sur les ruines d'une plus ancienne, car, en 1359, pendant la captivité du roi JeanCharlesrégent, ordonna d'abattre la tour de l'église paroissiale, afin que l'ennemi ne s'y logeât pas.

Le village de Cormeilles-en-Parisis s'est développé à partir de la place de l'Église, de sorte que les maisons se construisirent les unes derrière les autres, avec un système de développement en profondeur sur les terrains situés en arrière. Pour donner accès aux cours ainsi formées, plusieurs passages voûté sont ouverts.

Cormeilles en parisis eglise saint martin routes touristiques du val d oise guide du tourisme d ile de francePlusieurs promenades permettent d'admirer la Vallée de la Seine jusqu'aux hauteurs de l'Hautil et de faire connaissance avec le Patrimoine Cormeillais dont le château Lamazière, un Anglais amateur de chevaux, M. Hopkins, fait construire ce petit château en 1840Le petit château, rue Jean-Jaurès,  l'origine de cette demeure en brique et pierre de taille remonte à 1679. La maison du prince de Ligne, place Prosper-Montagné...

Poursuivre ce parcours touristique vers Neuville-sur-Oise via la A15 (20,8 km). D’origine médiévale comme tous les Neuville (la neuve-ville), la ville se situe dans une boucle de l’Oise. Jusqu’à la Révolution, l’histoire du village est intimement liée à celle de sa seigneurie et de son château.

On sait qu'il existait un château construit avant le XVIe siècle, une chapelle y fut adjointe au siècle suivant. Il ne s'agit pas de l'actuel château de Neuville, qui date du XVIIIe siècle. L'ancien fut sans doute démoli ou transformé en ferme. 

Le Château de Neuville se situe rue Joseph-Cornudet. La seigneurie de Neuville appartenait autrefois à la famille Delies de Pontoise, descendants des ValoisNote 2. Le château actuel est construit vers 1642/1654 pour Charles de La Grange, baron de Conflans, maître des comptes à Paris, conseiller au Parlement de Paris et seigneur de Neuville.

Le pavillon d'Amour à proximité du pont de l'Oise, aujourd'hui situé en-dehors du domaine du château, ne date que du XVIIIe siècleLe colombier du château, rue Joseph-Cornudet, ce colombier cylindrique à un étage et coiffé d'un toit en poivrière se remarque par sa construction soignée.

La prochaine étape de cette route entre pierres et histoire sera Saint-Ouen-l'Aumône en suivant la rue d'Eragny, la D984 puis l'avenue Roger Guichard (26,8 km). La ville fut fondée au point de rencontre de la Chaussée Jules- César, voie romaine de Lutèce à Lillebonne, et du cours de l’Oise. L’origine du nom de la ville provient de Saint Ouen, conseiller de Dagobert Ier et évêque de Rouen; et de l’Aumône, quartier de la maladrerie Saint-Lazare au XIIe siècle.

Saint ouen l aumone abbaye de maubuisson routes touristiques du val d oise guide du tourisme d ile de franceSaint-Ouen-l’Aumône est riche d’un environnement vert, fondé sur la mise en valeur de ses atouts naturels et historiques que sont le parc départemental de l’Abbaye de Maubuisson (XIIIe siècle), et la «Coulée verte» qui offre un cheminement pédestre longeant le ru de Liesse et les étangs de Maubuisson.

Construite au XIIIe siècle, Maubuisson est une abbaye cistercienne. De cet impressionnant site, il reste encore aujourd'hui le dortoir des moines, la salle capitulaire ou encore les latrines. Financée par Blanche de Castille, mère du roi Louis IX, l'abbaye fut en partie décimée à la suite de la Révolution française, devenant un hôpital militaire, puis une carrière de pierres. La grange aux dîmes était une annexe de l'abbaye construite au milieu du XIIIe siècle.

En vous promenant dans la ville, vous pourrez admirer l'église Saint-Ouen, elle date de la première moitié du XIIe siècle et a été construite dans un charmant style roman. Apprécier le colombier du XVIIe siècle, le Ponceau classé ou encore la chapelle Sainte-Thérèse. Nommé d'après le fameux jardinier du roi Louis XIV, le parc Le Nôtre est le poumon vert de Saint-Ouen-l'Aumône.

A ne pas manquer également pendant l'étape, le château de Maubuisson du XVIIe siècle qui servait autrefois de maison d'hôtes de l'abbaye et qui est aujourd'hui occupé par la fondation Rothschild, ou encore la chapelle Saint-Jean-Baptiste d'Epluches du XVIe siècle et qui comporte de nombreux éléments de style classique.

Continuer vers Pontoise (28,3 km) située sur un éperon rocheux dominant le confluent de l'Oise et de la ViosneRiche de plus de deux mille ans d'histoire, capitale historique du Vexin français et ville majeure du royaume au Moyen Âge, Pontoise a obtenu le label Ville d'art et d'histoire en 2006.

Pontoise, dont le centre historique était entouré d'une enceinte, est divisée en deux par la voie ferrée au XIXe siècle, qui partage la partie haute au nord (Mont Bélien) et la partie boisée de Saint-Martin au sud (traversée par l'autoroute A15). Dans les faubourgs, on trouve de petits quartiers pittoresques comme les Étannets (de style andalou) ou l'Hermitage.

Le coeur historique de Pontoise est édifié sur le Mont Bélien, plateau calcaire dont la roche fut exploitée au Moyen Âge. De nombreuses cavités témoignent de cette activité. Pontoise est également réputée pour la grande diversité et l'étonnante ornementation des caves de ses maisons anciennes.

Pontoise ville d art et d histoire routes touristiques du val d oise guide du tourisme d ile de franceDominant les toits de la ville haute, la cathédrale Saint-Maclou, édifiée du XIIe au XVIe siècle, mêle les styles gothique primitif, gothique flamboyant et Renaissance. Après avoir visité ce monument classé historique et flâné dans les ruelles alentours, place aux musées de Pontoise.

Après vos visites dans cette ville d'art et d'histoire prendre la direction de Osny via la rue Saint Jean (33,1 km), située aux portes du Vexin, de part et d’autre de la Vallée de la Viosne. De précieux vestiges trouvés sur son territoire, tels que bifaces, poteries et autres mégalithes, attestent d’un passé historique datant de l’antiquité et émaillé d’une grande activité jusqu’à nos jours.

Cette charmante ville d'Osny, chargée d'histoire, a accueilli pour un temps de vie, nombre de personnalités qui ont laissé leur empreinte dans la commune. Osny vous invite à une balade dans le temps, la visite débute par le château de Grouchy qui abrite aujourd'hui la mairie.

Le parc de Grouchy adjacent au château a su lui aussi conserver quelques vestiges du temps passé. Parmi eux, le péristyle reposant sur sept colonnes et abritant une réplique de la Nymphe d'Allegrain. Tout à côté, le colombier du château date lui du Xe siècle et est aménagé dans une tour. Plus loin dans la balade s'élève la colonne de Réal. Appelé aussi pyramide des Lameth, il s'agit en fait d'un obélisque.

Enfin, la visite se termine par l'église Saint-Pierre-aux-Liens du XIIIe siècle, elle fut construite en remplacement d'une chapelle du XIe siècle dont certains vestiges ont été conservés. Parmi les autres vieilles pierres qui ornent la ville, vous pourrez admirer le château de Busagny. Le moulin d'Ars vous présente une roue à aubes tout à fait exceptionnelle datant du XIIe siècle.

Enfin, il ne vous reste plus qu'à terminer votre promenade par le quartier d'Immarmont et la rue des Pâtis pour admirer la vieille ville. Suivre la direction de Montgeroult via la D92 (40,5 km). Situé sur le versant nord de la vallée de la Viosne, au rebord du plateau, Montgeroult est un petit village tranquille, l’un des plus beaux villages du Vexin.

Montgeroult routes touristiques du val d oise guide du tourisme d ile de franceLes moines bénédictins de l'abbaye de Saint-Denis étaient installés à Montgeroult où depuis le IXe siècle il y avait une maison « Le Moutier » qui se trouvait à l'emplacement actuel de château, ils y possédaient « toute justice », ils construisirent une chapelle base de l'église actuelle.

Commencer votre visite par l'église Notre-Dame-de-l'Assomption de Montgeroult. Fondée probablement vers 1070, l'église dépendait de l'abbaye de Saint-Denis sous tout l'Ancien Régime

Puis,  le château de Montgeroult qui domine la petite et pittoresque vallée de la Viosne. Les communs du XVIIIème déploient une majestueuse ordonnance côté cour. Bel exemple du style Louis XIII, il comporte trois pavillons coiffés d'une haute toiture d'ardoise. L’intérieur des communs offre une belle salle lumineuse en enfilade avec une salle qui abrite encore quelques jolies stalles de chevaux rappelant l’installation d’un haras dans les lieux à la fin du XIXè siècle.

Poursuivre vers Auvers-sur-Oise par la D27 (56,4 km), niché au coeur de la paisible et pittoresque vallée de l'Oise. Édifié au XVIIe siècle, le château d'Auvers-sur-Oise, agrémenté de beaux jardins à la française, abrite un parcours-spectacle qui entraîne ses visiteurs à l'époque des peintres de la fin du XIXe siècle.

Au cours de la guerre de Cent Ans, Auvers-sur-Oise subit le même sort que tout le Vexin français : les châteaux forts pouvant servir de refuges à l'ennemi sont détruits. Les villages sont désertés par leurs habitants fuyant se réfugier à Pontoise ou L'Isle-Adam avant l'arrivée des Anglais, effective en 1356, qui pillent et saccagent alors le pays tout entier.

Auvers-sur-Oise est une cité de caractère au charme fou, avec ses anciennes maisons rurales, ses vignes et son cerisier en fleurs tout droit venu du Japon, planté dans la cour de l’Auberge Ravoux. Vieilles granges, rues pavées, escaliers tortueux, jardins cachés… Elle se découvre au fil de vos errances, en arpentant ses ruelles fleuries où l’on se perd volontiers.

Auvers sur oise chateau d auvers routes touristiques du val d oise guide du tourisme d ile de franceImmanquable l'église Notre-Dame-de-l'Assomption d'Auvers-sur-Oise, elle fut rendue mondialement célèbre par Vincent van Gogh qui l'a représentée sur une de ses toiles (aujourd'hui au musée d'Orsay). Cette église vexinoise fut érigée aux XIIe siècle et XIIIe siècleLa maison du docteur Gachet mérite aussi le détour. Amateur d’art, il recevait les artistes chez lui et les faisait connaître. Par le bouche-à-oreille, il fit d’Auvers un passage obligé pour les artistes.

Prendre la D4, puis la D922 en direction de l'Isle-Adam (64 km) installée en lisière de forêt labellisé "Plus beau détours". L'Isle-Adam est réputée pour sa plage fluviale. Créée en 1895, cette dernière est la plus grande plage fluviale de France. Ses charmantes cabines d'époque, sa plage de sable fin et ses piscines, confèrent aux lieux des airs de station balnéaire.

Les attaques des guerriers vikings façonnent l'histoire de l'Isle-Adam dans la mesure où elles sont à l'origine de l'aménagement militaire puis religieux de la plus longue des îles de l'Oise, aujourd'hui île du Prieuré. En effet, pour stopper les raids des hommes du Nord, le roi de France Charles II le Chauve envoie le comte Aleran défendre l'Oise.

Après une pause détente à la plage, ne manquez pas d'aller admirer le pavillon chinois, jolie "fabrique" de la fin du XVIIIe siècle dans le parc de Cassan. La richesse patrimoniale séduira aussi les passionnés d'Histoire, notamment avec la mise en lumière de la tombe du prince Louis-François de Bourbon-Conti dans l'église Saint-Martin que le connétable Anne de Montmorency acheva en 1567.

Sans oublier le château de Stors est le témoin de l'Histoire et des mondanités de la ville depuis le XVIIIème ou le pont du Cabouillet qui enjambe l'Oise depuis le XVe siècle. Ce sont aussi les rues du Centre Ville avec leurs fontaines et leurs statues. Enfin, on notera la présence à L'Isle-Adam au niveau des étangs de La Garenne d'un insolite passage à canard (un passage piéton pour canards).

Traversée par le GR1, idéalement située entre Parc Naturel du Vexin français, Oise et forêt domaniale, L'Isle-Adam est un paradis pour les randonneurs.

Pour finir ce parcours touristique prendre la direction de Beaumont-sur-Oise via la D922 (70,7 km). Située sur la rive gauche de l'Oise et bordée au sud par la forêt domaniale de Carnelle qui surplombe la vallée. Considérée comme un point stratégique par les Gaulois puis par les Romains qui y fondent une Beaumont sur oise eglise saint laurent routes touristiques du val d oise guide du tourisme d ile de francecité dotée d'immeubles d'habitation, de thermes et d'un amphithéâtre. 

Beaumont-sur-Oise voit l'un de ses seigneurs devenir roi, Louis IX, dit Saint Louis. La guerre de Cent Ans fait basculer la place forte dans le giron anglais et Beaumont subit de nombreux assauts. Puis ce sont les guerres de Religion qui propulsent de nouveau la ville dans une période troublée.

Une découverte de la ville inclut plusieurs éléments du patrimoine, dont le château médiéval et à ses remparts, en tout cas à leurs vestiges qui dominent les abords de l'Oise. L'ensemble permet de se rendre compte de l'importance qu'avait cette place forte. L'ancien château féodal de Beaumont-sur-Oise est un des plus importants de la vallée de l'Oise.

Puis, l'église Saint-Laurent, dont la façade date du XIIe siècle et a été prolongée par une tour carrée à la Renaissance, composée de quatre étages ornés de baies en plein cintre. A l'intérieur composé d'une nef et de quatre bas-côtés, on remarquera le chœur du XIIIe. A voir également, l'Hôtel du Croissant, un ancien relais de poste du XVIe siècle. Plusieurs maisons et édifices du XIXe peuvent également jalonner une visite de la ville.

Retour vers Asnières-sur-Oise par la D922 (77,1 km).

Fin de ce deuxième circuit de cette route touristique "Entre pierres et histoires" dans le Val d'Oise.

Pour vous rendre sur la route touristique "Entre pierres et histoires"

Bonifacio

Nuageux 19 °C

Nuageux

  • Min: 19 °C
  • Max: 19 °C
  • Vent: 26 kmh 270°

Le saviez-vous ?

Circuit N°1 de la Route touristique "Entre pierres et histoires"

Circuit N°2 de la Route touristique "Entre pierres et histoires"

Nos coups de coeur sur la route touristique Entre pierres et histoires

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique du Val-d'Oise

Préparez vos vacances sur la route touristique Entre pierres et histoires avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique Entre pierres et histoires avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 12/06/2019