Entre vallée de l'Orb et vignobles - Circuit 1 (Hérault)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 1 de la Route touristique "Entre vallée de l'Orb et vignobles" dans l'Hérault

Depuis le Moyen-âge, Clermont l’Hérault est une voie de passage, aujourd'hui Clermont-l'Hérault (km 0), nous servira de point de départ de cette route "Entre vallée de l'Orb et vignobles". La ville possède un patrimoine historique situé essentiellement dans l’ancienne partie fortifiée de Clermont-l'Hérault.

La vigne s’est développée tardivement sur le territoire du Clermontais. C’est durant le premier siècle de notre ère, que s’est installé un domaine viticole romain sur le site de l’Estagnol à 300m de Peyre Plantade. La production viticole prit son envol au début du XXème siècle et son commerce généra une activité très importante, faisant de la commune la capitale du raisin de table, avec son marché quotidien.

Au XVIIe siècle, celle qui s'appelait alors Clermont-Lodève était surtout connue pour son industrie du drap, avec notamment la présence de la manufacture des draps de Villeneuvette créée par Colbert.

Commencez votre promenade par le plus beau monument de Clermont-l'Hérault, la collégiale Saint-Paul date des XIVe et XVe siècles. On peut encore aujourd'hui admirer une belle élévation intérieure, ainsi que des bas-reliefs dans cet édifice de style gothique méridional. Elle dévoile également une impressionnante rosace en façade.

Le château des Guilhem est un ancien château fort construit au cours du XIIe siècle. Installé sur la colline du Puech Castel. Les seuls vestiges encore présents sont les fortifications, deux salles voûtées, ainsi que le donjon, également appelé Tour de Guilhem.

Clermont l herault chapelle des dominicains routes touristique de l herault guide du tourisme du languedoc roussillonVotre flanerie vous fera découvrir : les anciens remparts et fossés, les Hôtel de Lauzière de Thémine et de Martin, la place et porte de Rougas, la Maison Baille, l'église de Notre Dame de Gorjan, la Demeure des Bozène et des Palissa, le Portal Naou, la Place du Radical, la Porte de la rue Bozène, l'ancienne église des Dominicains...

Le patrimoine naturel n'est pas en reste avec la présence de nombreux sites naturels comme Le grand site du Salagou et de Mourèze, à découvrir le temps d'une pauses dans votre périple sur cette boucle touristique.

Quittez Clermont-l'Hérault pour vous rendre à Mourèze par la D908 (9,9 km). A l’entrée du village de Mourèze, derrière le rideau de végétation et les premières habitations, se dessinent les premiers rochers aux formes étranges, promesse du spectacle fabuleux qu’offre le Cirque de Mourèze… A l'entrée du village, vous pouvez garer votre véhicule sur le parking à droite ou aller un peu plus loin et stationner sur le parking à gauche avant le petit pont.

Le village de Mourèze, est un très charmant village niché au pied de son église Sainte Marie du XIIe siècle. Ses rues étroites, bordées de petites maisons en pierres rappellent le passé médiéval du lieu. Elles convergent vers le clocher de l’église, nichée au pied du Roc Castel, un rocher monumental où siègent les ruines du château.

Mourèze est surtout connu pour son cirque dolomitique. Le Cirque de Mourèze dévoile 340 hectares de gigantesques rochers pittoresques aux formes étranges. A deux pas du lac du Salagou.

Accès au cirque par le centre du village. En vous promenant vous êtes aux pieds de gigantesques falaises calcaire et après quelques minutes de marche, vous accéderez à un belvédère ou vous aurez une vue sur le village de Mourèze mais également sur tout le cirque et sur le Mont Liausson, barrière naturelle entre les vallées du Salagou et celle de Mourèze. Le parc des Courtinals vous permet de découvrir une autre partie du cirque.

Après ce spectacle, suivre la direction de Roqueredonde via la D902 (46,8 km)  situé sur le plateau de l'Escandorgue, en bordure du plateau du Larzac. Le village porte le nom de Roqueredonde, comme l'ancien château construit au IXème siècle sur une place-forte gallo-romaine. Le château fût pris au XVIème siècle par les Huguenots, ses ruines sont encore visibles.

Un important temple du bouddhisme tibétainLerab Ling, se trouve sur la commune de Roqueredonde. C’est un des centres importants de la culture et de l’enseignement bouddhistes tibétains en Europe. Le temple de Lérab Ling est l'un des exemples d'architecture bouddhiste tibétaine les plus authentiques en Occident. La pièce maîtresse du temple est une statue du Bouddha de 7m de haut.

La chapelle Notre-Dame des Neiges, date du  XIIème siècle. Elle est située  près du Mas de Mourié, sur le plateau de l’Escandorgue, en bordure du Causse du Larzac. Elle a conservé sa nef romane.

Continuez vers Dio-et-Valquières via la D142 et la D8 (78,2 km) situé dans la vallée de l'Orb. La route dévoile un paysage varié jalonné de vallons de terres rouges, de forêts et un plateau, cerné de falaises calcaires. Dio-et-Valquières est dominée par le château de Dio, édifié dès le XIIe siècle, et qui aujourd'hui restauré constitue le joyau de son patrimoine. Il était le siège d'une seigneurie longtemps prospère.

Dio et valquieres le chateau routes touristique de l herault guide du tourisme du languedoc roussillonLa commune compte deux édifices classés de grand intérêt. L'église romane Saint-Étienne de Dio, d'une part, édifiée au XIIe siècle par les moines de l'abbaye de Psalmodi. Et, l'église Saint-André, de style roman et gothique, d'autre part, sur Valquières, dont les bases remontent au XIIe siècle.

Les lavoirs restaurés des trois hameaux valent également le coup d'œil, ce qui permet au passage d'apprécier le caractère authentique des villages, où des artistes et artisans d'art se sont installés. Vous trouverez aussi de nombreuses capitelles et bergeries.

Poursuivre en direction de Villemagne-l'argentiere par la D908 (99,4 km) situé au cœur de la vallée de la Mare. Le nom de l'Argentière vient de l'exploitation de mines de plomb argentifère. Une enceinte de remparts et de portes fortifiées entourait Villemagne dès le début du XIIIe siècle. L’entrée sud du village est encore constituée par une haute porte appelée La Barbacane.

Sur la place du presbytère, derrière l’ancienne abbatiale, vous trouverez la Tour du Monastère dite Tour de Mirande. vestige de l’ancien monastère, qui servait à la fois de tour de fortification, de guet et de clocher. Toutes les maisons situées autour de la place de l’abbaye et jusqu’à la rue du couvent faisaient partie du monastère dans sa forme reconstituée par les moines aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Vous pouvez aussi découvrir à Villemagne-l'argentiere : Hôtel des Monnaies, l'Abbaye du XVIIe siècle, l'église Saint-Majan, l'église Saint-Grégoire, le Pont du Diable situé à 1 Km de Villemagne, sur la route de Saint Gervais sur Mare. Ce pont du XVIIIe siècle, présente la singularité d’être construit en pente, du fait de la différence de niveaux entre les deux rives de la Mare.

Villemagne l argentiere pont du diable sur la mare routes touristique de l herault guide du tourisme du languedoc roussillonSans oublier le four à pain à La Gure, sa construction n’est pas ordinaire. De plus, il s’agit de l’unique exemple sur le territoire du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc de ce type d’architecture pour un four à pain. Visiter le musée archéologique, installé dans l'ancienne église Saint-Grégoire.

Poursuivre cette escapade en direction de Lamalou-les-Bains via la D922 et la D908 (106 km). Située au confluent du Bitoulet et de l'Orb, Lamalou-les-Bains est une station thermale très appréciée et exploitée depuis le XIIIe siècle. Contrairement à la plupart de ses consœurs, elle n'est pas d'origine romaine, et doit l'apparition de ses sources thermales au percement de galeries minières aux XIe et XIIe siècles.

Lamalou-les-Bains possède de beaux sites architecturaux à découvrir. Construit sur les fondations d'un antique sanctuaire chrétien construit à la fin du IVe siècle dans le site gallo-romain de Rhèdes, le prieuré Saint-Pierre-de-Rhèdes mérite le détour. Lamalou-les-Bains ne manque donc pas d’intérêt pour les amateurs de l’architecture du XIXe siècle et de la Belle Époque.

En effet, depuis les grands hôtels en passant par les thermes jusqu’au théâtre et au casino, tout l’éclectisme de l’époque y est représenté. L'église Saint-Pierre et Saint-Paul est également un bâtiment intéressant. Le parc de l'Usclade domine la station thermale de Lamalou-les-Bains et offre un bel endroit de détente. Au milieu des arbres centenaires, on découvre un kiosque à musique de la fin du XIXe siècle.

Rester sur la D908 jusqu'à Mons La Trivalle (120 km), porte d'entrée des gorges d'Héric, dominée au Nord par la haute muraille de l’Espinouse sur laquelle s’accroche le massif du Caroux au profil si caractéristique, le nom de la commune qui signifie  "Mont des trois vallées". Vous trouverez un parking public en face de l'entrée du cimetière ou derrière l'Office du Tourisme.

Flanez dans le hameau pour y découvrir l'Eglise Saint-Jean du début XVIIIème avec sa cloche de 1723,  des maisons du XVIème siècle et la Maison Montmorency de1598, le four à pain... Nous vous conseillons de vous rendre à Tarassac où se trouve un très beau point de vue.

Le pont de Tarassac, ouvert en 1928, offre aussi un point de vue exceptionnel à la fois sur les gorges en amont ainsi que sur la confluence des vallées de l'Orb et du Jaur en aval. De même, les Gorges d'Héric sont à voir.

A présent, direction Olargue (125 km) situé au pied du Massif de l’Espinouse, le village est classé parmi "Les Plus Beaux Villages de France". Olargues, avec le Caroux en toile de fond, a la particularité d'être placé sur un socle rocheux formant une colline qui donne son nom à un quartier du village. Elle est presque encerclée par les eaux du Jaur.

Olargues le pont du diable plus beaux villages routes touristiques de herault guide touristique du languedoc roussillonOlargues est un village perché anciennement fortifié, c'est une étape sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le village est situé sur la Via Tolosane reliant Arles à Saint-Jacques-de-Compostelle. Des vestiges comme la porte Neuve, la porte Gaubert ou des pans de remparts témoignent aujourd'hui des anciennes fortifications de la ville.

Déhambulez dans les belles ruelles jusqu'au Pont du Diable du XIIe siècle, situé en contrebas du village typiquement médiévalDe son château fort dominant la vallée, il reste aujourd'hui, une tour clocher. Elle se visite et vous laissera découvrir un splendide panorama sur le massif du Caroux.

Vous pourrez admirer en vous promenant de nombreuses maisons à colombages datant des XIIIe, XVe et XVIe siècles. Vous passerez ensuite par l'escalier de la Commanderie. Ce pittoresque escalier se trouve sous galerie et conduit au musée d'Art et Tradition Populaire, au-dessus de la chapelle Saint-Etienne.

Fin de cette première étape de cette route touristique "Entre vallée de l'Orb et vignobles" dans l'Hérault (125 km).

Poursuivez ce parcours touristique en suivant l'itinéraire du circuit 2 entre Olargues et Clermont-L'hérault.

Pour vous rendre sur la route touristique "Entre vallée de l'Orb et vignobles"

Bonifacio

Peu nuageux 17 °C

Peu nuageux

  • Min: 17 °C
  • Max: 17 °C
  • Vent: 4 kmh 0°

Le saviez-vous ?

Itinéraire et visites sur le Circuit 1 entre Clermont-L'Hérault et Olargues.

Itinéraire et visites sur le Circuit 2 entre Olargues et Clermont-L'Hérault.

Nos coups de coeur sur la route touristique "Entre vallée de l'Orb et vignobles"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de l'Hérault

Préparez vos vacances sur la route touristique "Entre vallée de l'Orb et vignobles" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "Entre vallée de l'Orb et vignobles" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 13/08/2019