Route en Terre Catalane (66)

Le circuit de la Route Historique en Terre Catalane

La catalane peut être fière de posséder de grands atouts, à découvrir lors de votre escapade de vacances sur la Route Historique en Terre Catalane.

Une histoire ancienne  - l'homme de Tautavel est le plus vieil individu retrouvé en Europe, forte : la domination catalane sur le bassin méditerranéen a duré un siècle, des traditions vivaces : La Sanch en est un exemple, une culture ancrée au plus profond du territoire ainsi qu'une langue parlée par 12 millions de personnes dans le monde.

De plus, le département des Pyrénées-Orientales est superbe : Les plages sablonneuses, la côte rocheuse, la plaine arboricole et maraîchère sont complétées par les paysages arides des Corbières, les grandes forêts des Albères et du Vallespir se répondent mutuellement et la garrigue du Conflent apporte des senteurs typiques du Sud.

Quand à la Cerdagne, ses hautes montagnes se chargent de fournir à ce pays de cocagne la touche de diversité qu'on lui connaît.

Nous vous souhaitons une bonne la Route Historique en Terre Catalane

Votre itinéraire et visites sur la Route Historique en Terre Catalane

Cette route historique constitue bien un panorama historique et culturel en Terre Catalane. Nous vous proposons trois segments pour explorer pendant vos vacances cette Route Historique en Terre Catalane. Nous commencerons en prenant comme base de départ la ville de Perpignan.

Situé en plein coeur de Perpignan qu'il domine d'un haut promontoire, ce superbe Palais des Rois de Majorque du XIIIe siècle a été pendant près d'un siècle le centre de l'éphémère royaume de Majorque

Palais des rois de majorque route en terre catalane guide du tourisme des pyrenees orientalesPalais des Rois de Majorque à Perpignan (Site et monument historiques) (66000)

Situé en plein cœur de Perpignan, ce bâtiment a été pendant un siècle le centre de l'éphémère royaume de Majorque. Le palais des rois de Majorque est né de la volonté de Jacques II qui désirait une demeure dans sa capitale continentale de son royaume. En effet depuis 1276 le royaume de Majorque fut créé sur une partie du royaume d'Aragon, exactement en prenant les îles Baléares, la ville de Montpellier et le Roussillon et la Cerdagne.

Le château fût commencé avant 1274 dans un style roman tardif et achevé après 1300 dans le style gothique. Les chapelles fastueuses indiquent tout le raffinement de cette époque et le statut de Perpignan comme centre économique, politique et culturel de la Méditerranée médiévale.

Via la D612 (23 km au départ de Perpignan*) pour découvrir le château de Castelnou qui se trouve au sommet d'une colline rocheuse aux parois escarpées, à l'exception de la partie Nord où une pente mène au village. Il le domine largement de sa silhouette massive.

Château de Castelnou (Site et monument historiques) (66302)

Le château vicomtal de Castelnou fut construit entre 988 et 990 pour servir de capitale militaire et administrative à la vicomté du Vallespir. Il demeure un exemple des plus archaïque de forteresse médiévale subsistant dans les Pyrénées-Orientales. Le château est construit sur la base d'un pentagone irrégulier dont deux côtés forment un angles droits.

Carte route en terre catalaneLes remparts ont une épaisseur de 3 mètres, ils sont crénelés (Le crénelage initial avait disparu, il n'a été remis qu'à la restauration de 1876). Le Château de Castelnou comprenait tous les équipements nécessaires au soutien d'un siège. Il possédait une chapelle dédiée à St-Pierre, à Ste Croix et au Sépulcre du Seigneur. On trouve toujours de nos jours la citerne, élément vital pour la survie de la garnison.

Les salles voûtées et salles palatiales sont aussi des lieux d' exposition permanentes retraçant l'histoire du Château de Castelnou : armures, armes, personnages, enluminures.. Du haut de ses terrasses, vous découvrirez un panorama unique jusqu'à la mer et dans le parc, un sentier botanique méditerranéen. Le parc regroupe de nombreuses essences du Sud : sentier botanique, terrasses Nord et Ouest du parc.

Prenez la Route Nationale 116 (58 km*) en Direction de l' Abbaye Saint-Michel de Cuxa. Pour s'y rendre il suffit de suivre la Nationale 116 de Perpignan jusqu'à la sortie de Prades. Là, juste après la sortie, il y a une route qui part sur la gauche en direction de Codalet.

Abbaye de Saint-Michel-de-Cuixa (Site et monument historiques) (66500)

L’Abbaye Saint-Michel de Cuxa, à seulement quelques kilomètres de Prades, est un vestige millénaire de l’Art Roman. L'abbaye Saint Michel de Cuxa se trouve à Codalet, au Sud de Prades.

Traversez le village, vous tomberez sur des panneaux directionnels qui vous indiqueront la route. L'Abbaye Saint-Michel de Cuxa ne peut pas être manquée, quand vous êtes sur la route vous la traversez presque. A voir absolument son clocher et sa crypte du premier Art Roman du XIème, les restes d’un cloître grandiose et d’une tribune du XIIème. Sa collection d’iris en fait, au printemps, un endroit magique à voir.

Sur la route vous trouverez l'église de Corneilla-de-Conflent. Corneilla-de-Conflent est une charmante ville unn peu isolé par rapport aux grands axes de communication du département. Elle se trouve au fond d'une vallée large qui masque un peu le Soleil, en hiver, il faut bien le dire, mais qui propose un cadre de vie très agréable

Eglise de Corneilla-de-Conflent (Site et monument historiques) (66820)

Corneilla, résidence des Comtes de Cerdagne Conflent, doit à la proximité de ceux-ci une trés riche église. Clocher du premier art roman, XI°., mais surtout façade et chevet du XII°., en grand appareil, ornés de sculptures. Ancienne collégiale, elle conserve ses stalles du XIII°., trois vierges romanes, une armoire liturgique du XIV° ; et un rétable en albâtre, oeuvre du grand sculpteur catalan Jaume Cascalls, 1346.

Via  la D27 (71 km*) pour explorer la Maison du Patrimoine de Vernet-Les-Bains. L'espace scénographique de la Maison du Patrimoine propose de découvrir Vernet-les-Bains et le Conflent en suivant "le carnet perdu" d'un journaliste au début du XXème siècle.

Maison du Patrimoine de Vernet-Les-Bains (Centre d'interprétation) (66820)

Grâce à des reconstitutions modernes, vous découvrirez le passé agricole et minier du village. Il vous permettra aussi de revivre instantanément le faste de la Belle Epoque. Des expositions temporaires et des conférences sur le patrimoine en Pays Catalan sont également proposées tout au long de la saison.

Pour poursuivre cette escapade de la route historique en terre Catalane, suivre la D116 (75 km*), vous arrivez à l'abbaye Saint Martin du Canigou situé en plein cœur du Conflent, à Casteil, petite ville au Sud de Villefranche de Conflent.

Abbaye de Saint-Martin-du-Canigou (Site et monument historiques) (66820)

Située au cœur du massif du Canigou, sur un nid d'aigle, l'ancienne abbaye bénédictine Saint-Martin-du-Canigou surplombe discrètement la vallée du Cady depuis le XIème siècle et vous invite à découvrir son site unique.

Pour y aller roulez jusqu'à Villefranche de Conflent. A l'entrée il y a un rond-point, la route de Casteil est en face, en direction des grottes des Canalettes. Une fois sur place il faut garer sa voiture en ville et suivre un chemin large, bien aménagé, mais qui monte énormément. Ca reste de la balade, mais qui peut rapidement devenir épuisante, donc n'hésitez pas à vous ménager, la route est longue.

L’Abbaye Saint-Martin-du-Canigou sera l’occasion de vous promener au coeur d’une nature exceptionnelle. Le clocher lombard, les chapiteaux de marbre, l'abbatiale et la crypte voûtées en font un joyau du premier art roman régional. Incontournable du patrimoine roman du Conflent.

Via Route Nationale 116/N116 (124 km*), direction Font-Romeu pour voir le grand Four Solaire d'Odeillo. Situé en Cerdagne, dans le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes,

Grand Four Solaire d'Odeillo (Site et monument historiques) (66120)

L’ensoleillement direct remarquable et la pureté de l’air ont valu à Font-Romeu d’être élu par les scientifiques pour accueillir l’installation des fours solaires de Mont-Louis et d'Odeillo. Ces constructions permettent des analyses scientifiques de pointe et ont servi de modèles dans le monde entier, démontrant le potentiel de l'énergie solaire et ses multiples applications. 

Sa parabole est inscrite depuis 2009 au titre de monument historique. Le Grand Four Solaire d'Odeillo est le symbole mondial de l'énergie solaire en France. A ce titre, c'est un site exceptionnel du patrimoine scientifique français.

Au grand Four Solaire d'Odeillo, HÉLIODYSSÉE® propose 7 jours /7 une visite ludique et pédagogique pour petits et grands. Laissez-vous guider par des professionnels : (Démonstrations, animations, films, ateliers du Service Éducatif) Saisissez la magie de l’énergie solaire et de la lumière.

Via D33 (136 km*) pour visiter la maison de la vallée d’Eyne est une des vitrines du parc naturel régional des Pyrénées Catalanes.

Maison de la Vallée d'Eyne (Centre d'interprétation) (66800)

C’est un lieu d’accueil, d’informations et un point de départ pour des randonnées guidées, en vallée d’Eyne et sur le sentier archéologique. Un pôle d’éducation à l’environnement y est ouvert toute l’année (sur réservation).

Venez découvrir le jardin botanique ainsi que les expositions du 1er juillet au 31 août en visite libre ou guidée. Un pôle d’éducation à l’environnement est ouvert à l’année pour des séjours d’initiation au milieu montagnard et à la biodiversité.

Via N116 (148 km*), cette étape sur la Route Historique en Terre Catalane vous fera découvrir un bel endroit où règne une atmosphère paisible. Dans le Musée de Cerdagne - Ferme Cal Mateu à Sainte-Léocadie vous y découvrirez salles d’expositions et jardin potager sonore

Musée de Cerdagne - Ferme Cal Mateu à Sainte-Léocadie (Musée) (66800)

Installé dans une très belle ferme du XVIIIème siècle, dont les bâtiments sont inscrits au titre des Monuments Historiques depuis 1984, le Musée de Cerdagne donne à voir une bâtisse au style architectural particulièrement représentatif des grandes exploitations agricoles locales, il fut construit par les viguiers (représentant du roi) de Cerdagne..

Le musée de Cerdagne, aussi appelé "Cal Mateu", est en fait une grosse ferme du XVIIe siècle ayant réellement servi jusqu'à la fin du XXe siècle. Son état de conservation et les différents aménagements qui y ont été fait durant les décennies en ont fait l'archétype de la ferme cerdane, c'est donc tout naturellement que la ville de Ste Léocadie l'a transformé en musée.

Sur le chemin de retour un arrêt dans la cité de Mont-Louis , la ville elle-même est agréable à visiter, mais elle est beaucoup trop petite pour être un but d'une balade à la journée. Idéalement située pour assurer la défense des nouvelles frontières françaises, Mont-Louis est une des neuf villes totalement édifiées par Vauban.

Mont louis route en terre catalane guide du tourisme des pyrenees orientalesCité de Mont-Louis (Site et monument historiques) (66210)

Mont-Louis est une ville intéressante par bien des aspects. Tout d'abord, elle est relativement récente (créé de toute pièce par Vauban) et elle a été construite en tant que forteresse, donc toutes les habitations ont le charme des vielles pierres. Ensuite, elle a pas mal d'activité à voir et enfin elle représente la porte d'entrée de la Cerdagne, bien qu'elle soit toujours en Conflent.

Elle dispose d'une aire de jeu pour les enfants, et de quelques petits commerces touristiques ou d'usage courant. Mont-Louis étant une forteresse, sa principale source d'intérêt sont les remparts de la ville, dont vous pouvez faire le tour de l'intérieur comme de l'extérieur.

A l'office du tourisme, on vous proposera de voir le puits des forçats, et surtout le four solaire. Sur le parvis de l'église, remarquez également le monument servant de tombe au général Dagobert, figure emblématique de la lutte française contre l'envahisseur espagnol en 1793.

Four solaire de Mont-Louis (Site et monument historiques) (66120)

Dans le prestigieux cadre des remparts de la Cité de Mont-Louis, l’équipe du Four Solaire vous accueille tous les jours pour vous faire découvrir la magie du Soleil Roi. Grâce à des expériences spectaculaires et pédagogiques, petits et grands pourront comprendre le fonctionnement du Four Solaire, son importance pour la recherche scientifique, pour l’artisanat et pour la lutte contre la pollution.

Pour finir avec ce tronçon de la Route Historique en Terre Catalane partez à la découverte des Remparts de la cité médiévale de Villefranche de Conflent. Vous serez conquis par la beauté du site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre du réseau Vauban. Les Remparts regorgent de secrets que vous pourrez découvrir lors des visites guidées. Source d'histoires ce site fait également partie des richesses patrimoniales du Conflent.

Remparts de Villefranche-de-Conflent (Site et monument historiques) (66500)

L’intérêt stratégique de la cité de Villefranche de Conflent, déjà reconnu au Moyen Âge, est renforcé après le traité des Pyrénées en 1659. Louis XIV charge Vauban de compléter les défenses de Villefranche et d’en faire une place forte. La visite de Villefranche de Conflent permet d’apprécier l’ingéniosité des systèmes défensifs successifs de l’enceinte fortifiée construite entre le XIe et le XIXe siècle.

On a l'habitude de dire que Villefranche de Conflent est une très jolie ville, et il faut bien reconnaître que c'est vrai. Située dans une vallée étroite la ville a été construite à l'intérieur des lourds remparts qui en font le tour, remparts parfaitement conservés et entretenus. L'église St Jacques qui longe la place principale est tout aussi bien entretenue.

Villefranche de conflent route en terre catalane guide du tourisme des pyrenees orientalesIl y a deux longues rues reliées par quelques rares ruelles transversales. Les maisons sont très belles pour la plupart, il y a de nombreux détails architecturaux qui donnent à l'ensemble un cachet d'authenticité. L'absence des voitures dans la ville participe à un sentiment de plénitude (Les rues sont très étroites, les voitures n'entrent qui si nécessaire). Petit plus, derrière ces immenses murs se trouvent une cité pleine de vie, avec ses nombreux commerces d'artisanat.

Fort Libéria à Villefranche-de-Conflent (Site et monument historiques) (66500)

Le Fort Libéria se trouve sur les hauteurs de Villefranche de Conflent. C'est simple, lorsque vous serez dans ce village, levez la tête, il est au-dessus de vous. Le fort est construit sur une pente raide, à flanc de montagne. Il comporte trois niveaux, dont un quart a été ajouté ultérieurement à l'extrémité inférieure.

La partie supérieure du fort est séparée du reste par un profond fossé équipé d'une galerie de contre-escarpe. Il faut noter l'absence de glacis, dû au relief trop escarpé (Vauban avait l'habitude de protéger ses forts par un glacis). Une prison pour dame y fut aménagé. Parmi les célébrités, citons Inès de Llar, celle qui fit échouer le complot contre les français lors de la conspiration de Villefranche.

Retour vers Perpignan et fin de ce tronçon de ce circuit de la Route Historique en Terre Catalane.

Ce deuxième parcours commencera au Fort Lagarde à Prats-de-Mollo. Le fort Lagarde est une citadelle dominant la ville de Prats de Mollo. Sa vocation, outre la protection de la ville, réside dans la surveillance du col d'Arès, passage naturel vers l'Espagne.

Fort lagarde a prats de mollo route en terre catalane guide du tourisme des pyrenees orientalesFort Lagarde à Prats-de-Mollo (Site et monument historiques) (66230)

Destiné à surveiller la frontière franco-espagnole, le Fort Lagarde domine la ville fortifiée de Prats de Mollo. Au cœur du monument, une tour à signaux médiévale domine le donjon, renforcé à partir de 1686 par Vauban. Une voie de repli militaire relie le Fort Lagarde à la ville créant ainsi un ensemble architectural remarquable. Différents modes de découverte: visite individuelle, visite guidée, visite contée, visite spectacle, visite tactile...

Cet emplacement avait été choisi par les rois de Majorque pour la construction d'une tour de surveillance, tour en relation avec celle de Cos, plus bas dans la vallée, qui elle même prévenait d'autres tours jusqu'à la plaine d'un danger. La tour de Prats de Mollo apparaît en 1307, elle est circulaire et existe toujours. Elle est au centre de l'actuelle citadelle.

Via la D115 (20 km au départ de Prats-de-Mollo), vous visiterez l'Abbaye d'Arles-sur-Tech situé dans le Vallespir, la vallée qui part de Céret vers la montagne. Sainte Marie d'Arles est une abbaye située en plein centre-ville d'Arles-sur-Tech. La ville n'est pas très grande et vous trouverez facilement l'abbaye, Une fois dans la ville, suivez les panneaux piétonniers

Abbaye d'Arles-sur-Tech (Site et monument historiques) (66150)

L'abbatiale Sainte-Marie d'Arles-sur-Tech a la particularité d'être orientée à l'ouest, elle comporte une façade sculptée, ancienne. L'intérieur a été agrandi et surélevé au XIIe siècle, le cloître date du XIIIe siècle. Les autres bâtiments monastiques ont disparu. À l'est, au revers du mur de façade, se développe une sorte de contre-sanctuaire, à trois absides, lointain souvenir des massifs orientaux des églises carolingiennes.

Son élément principal est une chapelle haute située au-dessus du portail, où l'on accédait par un escalier à double volée. Cette chapelle est dédiée à Saint Michel et aux archanges. Son décor à fresques daterait du XIIe siècle. Il représente deux figures d'anges : des séraphins aux ailes décorées d'yeux. Au-dessus d'eux, le Christ est représenté en majesté entouré des quatre évangélistes.

En poursuivant la D115 (33 km *), votre étape suivante sera la ville de Céret avec deux sites de la Route Historique en Terre Catalane.

Maison du Patrimoine Françoise Claustre à Céret (Musée) (66403)

Le musée d'archéologie et du patrimoine du Céret se trouve dans l'une des tours des anciens remparts de la ville. Il présente les résultats des fouilles effectuées sur la ville dans 5 petites salles.

Le musée archéologique expose des objets extraits de fouilles réalisées par l'archéologue Françoise Claustre dans le vallespir, notamment des urnes funéraires provenant de la nécropole de Vilanove à Céret. Rebaptisée "Maison du Patrimoine", la structure oriente sa réflexion vers une médiation et une valorisation en faveur du patrimoine au sens large, de l'animation pédagogique sur l'art préhistorique à l'exposition d'art contemporain.

Musée d'Art Moderne de Céret (Musée) (66403)

C'est en 1950 que le Musée d'art moderne de Céret est créé par la volonté de deux artistes peintres : Pierre Brune et Frank Burty Haviland. A la collection de Michel Arribaud léguée à la ville en 1934, le fonds du musée s'enrichit sous leur impulsion de nombreuses œuvres d'artistes ais et notamment Picasso et Matisse qui font don de pièces exceptionnelles, dont une série unique de 28 coupelles en céramique sur le thème de la tauromachie pour Picasso et 14 dessins réalisés à Collioure en 1905 pour Matisse.

Restauré et agrandi en 1993, le Musée d'art moderne de Céret est aujourd'hui le principal musée d'art des Pyrénées-Orientales avec une collection qui témoigne des séjours dans la ville et ses alentours des plus grands artistes du XXe siècle. Autour des Picasso, Braque, Gris, Soutine, Chagall, Herbin, Matisse, Miró, Pignon... le musée présente également les mouvements picturaux du sud de la France (Bioulès, Dezeuze, Viallat) et expose les grands artistes catalans (Tapiès, Brossa, Perejaume).

Restez toujours sur la D115 (75 km*) pour voir un trésor à découvrir dans une modeste chapelle construite au XI°siècle par des moines bénédictins venus d'Arles-sur-Tech. Ici, de superbes fresques ont défié le temps sur le coeur de la chapelle alors que celles qui avaient ornés les parois latérales se sont peu à peu effacés.

Chapelle de saint martin de fenollar route en terre catalane guide du tourisme des pyrenees orientalesChapelle de Saint-Martin-de-Fenollar (Site et monument historiques) (66480)

Saint Martin de Fenollar est une chapelle des Albères située sur territoire de Maureillas- Las Illas, pas trop loin du Boulou. On dit de ce lieu que des artistes aux mains d'or ont ici reproduit les plus belles images de la Bible. Ces fresques ont d'ailleurs inspiré des artistes comme Braque et Picasso par sa force d'expression et par les belles tonalités de couleur.

Elle a conservé une grande partie des fresques originales, ce qui en fait tout son intérêt. La chapelle est composée d'une nef unique de 9m50 par 3m40. Elle est divisée en 3 travées par 2 arcs doubleaux outrepassés. L'abside est rectangulaire, elle mesure 3m20 de profondeur par 2m 40 de largeur, c'est à dire qu'elle est plus petite que la nef. Sa voûte est en fer à cheval.

Ce schéma classique des églises carolingiennes se trouve dans tout le Languedoc et de l'autre côté des Pyrénées. Il est probablement d'inspiration mozarabe.

L'etape suivante se situe toujours sur la D115 (83 km*), le fort de Bellegarde se trouve sur une colline au dessus du Perthus, dernière ville avant l'Espagne.

Fort Bellegarde au Perthus (Site et monument historiques) (66480)

Construit par Vauban au XVIIe siècle, le Fort Bellegarde est un chef d’oeuvre d’architecture militaire. Il visait à surveiller les deux points d’entrée les plus aisés vers la France, les cols du Perthus et de Panissars. De sa terrasse, la vue est unique sur les plaines du Roussillon et de l’Empordà. Entre France et Espagne, le Fort Bellegarde domine les deux Catalognes.

Le Fort Bellegarde a une forme générale pentagonale. Le glacis qui l'entoure est assez important, de l'ordre de 1Km. Cinq bastions protègent l'enceinte principale, toutes en relation les uns aux autres. Derrière le rempart, un deuxième mur intérieur protège le cœur de la forteresse, marquant ainsi trois niveaux de protection : Bastions, Remparts, Mur de protection.

Dans le cœur de la forteresse, une chapelle, un hôpital, une boulangerie et son moulin,... La chapelle était plutôt grande (11m20 de large par 12m50 de haut). Elle a été scindé au XIXe siècle en deux niveaux, atténuant la hauteur. Les magasins de poudre étaient enterrés, dans des petits bastions autonomes et parfaitement aérés.

La seule entrée du Fort Bellegarde, la "Porte De France", a été protégée par un fortin en forme de demi-lune. Le puits est gigantesque. D'un diamètre de 6 mètres, il fait 62 mètres de profondeur. Creusé en 1698, il a été suffisant pour permettre de soutenir un siège prolongé.

Direction à présent vers Banyuls-sur-Mer via D914 et D618 (90 km*). Pour plongez au coeur du XIIème et du XIIIème siècle et découvrez comment les connaissances des Templiers ont façonné les vignobles de Banyuls et Collioure.

Cellier des Templiers de Banyuls (Site et monument historiques) (66650)

"D'abord le dépaysement, ensuite l'émerveillement". La grande Cave du Cellier des Templiers est située sur les hauteurs du Village de Banyuls Sur Mer, en plein cœur du vignoble. Cette cave d’élevage en activité propose un circuit pédagogique et gourmand pour vous initier aux grands Vins de Banyuls et de Collioure. Une étape incontournable pour découvrir un des plus beau vignoble du monde et la magie de ses grands vins.

Via D914 (100 km*) pour visiter le Fort Saint Elme une place forte située au sommet d'une colline entre Collioure et Port-Vendres. De part sa position stratégique, il embrasse les deux villes et a une vue imprenable sur la mer. Le Fort Saint Elme à Collioure, un panorama unique, une histoire tourmentée, un arsenal reconstitué, un grand moment d'émotion...

Fort saint elme route en terre catalane guide du tourisme des pyrenees orientalesFort Saint Elme (Site et monument historiques) (66190)

Le Fort Saint Elme abrite aujourd'hui un musée consacré au Moyen-Age et à la Renaissance, où vous pourrez découvrir en famille une importante collection d'armes d'époque : hallebarbes, lances, piques, épées, boucliers, mais aussi arquebuses, canons... C'est tout naturellement que ce site a été choisi pour construire un premier ouvrage militaire, une simple tour de surveillance, et ça dès le IXe siècle.

Cette tour est nommée "La Guardia" et restera en l'état jusqu'au temps des rois de Majorque, au XIVe siècle. Ceux-ci avaient fait de Collioure leur résidence d'été, aussi fallait-il que la baie soit particulièrement bien protégée. La tour fut donc consolidée et renforcée, mais c'est l'ennemi des rois de Majorque, le roi d'Aragon Pierre IV le Cérémonieux, qui, une fois conquis la côte, fit faire d'importants travaux militaires pour en améliorer l'efficacité.

Toujours à Collioure visiter le château, une fois sur place, il est impossible à rater tellement il est imposant. Si vous avez un doute allez jusqu'à la plage, le château de Collioure, c'est le grand bâtiment de pierre de l'autre côté de l'anse. Fièrement dressé sur son rocher battu par les vagues, sa silhouette se découpe sur l'azur du ciel méditerranéen.

Château Royal de Collioure (Site et monument historiques) (66190)

Superbe citadelle dont les fondations plongent dans la mer, le château de Collioure fut construit sur les restes de constructions romaines, transformées par la suite à l'époque wisigothique et citées pour la première fois en 673. Mais c'est à l'initiative des rois de Majorque, que le château tel que nous le connaissons aujourd'hui fut bâti. Il était destiné à servir de résidence d'été à la cour royale.

L'édification du bâtiment s'est faite en même temps que le Palais des rois de Majorque, à Perpignan, entre 1242 et 1280. Il est aujourd'hui un lieu voué à l'art, accueillant de nombreuses expositions, des concerts et spectacles

Fenêtre ouverte sur le fauvisme à Collioure (Centre d'interprétation) (66190)

Un circuit pédestre ponctué de 20 reproductions de tableaux de ces grands maîtres a été créé et pour encore plus de magie, des visites contées sont régulièrement organisées.

Durant l'’été, il est recommandé de se garer tout en haut de la cité dans un parking spécialement aménagé.

Pour poursuivre votre escapade sur cette route des vacances prendre la D914 (121 km*) pour la ville Elne, capitale ecclésiastique du Roussillon de 568 à 1602. Elne abrite dans son oppidum une magnifique cathédrale romane du XI° siècle ainsi qu'un cloître de marbre blanc veiné de bleu construit du XII° au XIV° siècle.

Cloitre d elne route en terre catalane guide du tourisme des pyrenees orientalesCloître d'Elne (Site et monument historiques) (66200)

Le cloître vous invite à découvrir deux époques, deux styles, deux sensibilités : le roman et le gothique. En forme de quadrilatère irrégulier, adossé au flanc nord de la Cathédrale, sa construction débute au cœur de la période d’épanouissement de l’art roman, pour se poursuivre tout au long de la période gothique.

Son iconographie unique retrace toute l’évolution de la sculpture médiévale en Roussillon, du XIIe  au XIVe s. Sous les arcatures romanes qui donnent l’unité à l’ensemble des galeries, les chapiteaux évoluent ainsi de l’art roman au gothique, dans une luxuriance de  thèmes originaux (végétaux, animaux et religieux).

Maternité Suisse d'Elne (Site et monument historiques) (66200)

La maternité d'Elne, ou château d'En Bardou, est un superbe édifice situé un peu à l'extérieur d'Elne, sur la route de Montescot. La maternité d'Elne est un lieu à part dans l'histoire locale. Tout d'abord parce qu'elle concerne la seconde guerre mondiale, ensuite parce qu'il s'y est joué un grand moment d'humanité.

Il faut savoir que ce château fut construit par la famille Bardou en 1901-1902, la famille de l'industriel du papier à cigarettes "Le Nil".

Un petit musée intéressant vous attend pour la prochaine étape sur cette route historique via la D40 (125 km*)

Les Collections de Saint-Cyprien (Musée) (66750)

Les collections de St Cyprien sont un ensemble de trois galeries d'art réunies ensemble. La première est l'ancien musée Desnoyer, la seconde la "collection d'art contemporain". Ces deux galeries font des expositions temporaires sur l'art moderne, exposition qui change à peu près tous les trois mois.

La troisième galerie montre des œuvres primitives, en exposition permanente et temporaire.

Poursuivez votre périple par la D22 (135 km*) pour voir le Centre de sculpture Romane Le Maître de Cabestany. Cette ancienne cave viticole abrite les moulages des oeuvres du maître. Elle est adossée à un espace socio-culturel, au coeur d’un parc boisé.

Centre de sculpture Romane Le Maître de Cabestany (Centre d'interprétation) (66330)

Le musée présente l’oeuvre de ce talentueux sculpteur de manière didactique. Vous ferez connaissance des lions ou des anges, par exemple, au rez-de-chaussée. Vous pourrez toucher les moulages au premier étage pour une expérience sensorielle unique.

L’endroit est à conseiller à tous ceux qui désirent profiter d’un coin de nature. Les familles pourront ainsi utiliser un barbecue en plein air pour le repas de midi. Les enfants joueront pendant ce temps dans l’aire conçue spécialement pour les distraire.

Direction Salses-le-Château par la D900 (158 km*), petit village du Nord du Roussillon que se dresse le plus bel exemple d'architecture militaire dite "de transition". Pour y aller il faut suivre les panneaux lorsqu'on est en ville, ils vous font contourner une partie du centre pour aborder le château par le Nord-Est. Sur place il y a un petit parking, jamais plein. 

Forteresse de salses route en terre catalane guide du tourisme des pyrenees orientalesForteresse de Salses (Site et monument historiques) (66600)

La forteresse de Salses représente un exemple d’architecture militaire entre le château fort médiéval et les bastions de l’époque moderne. A la limite de la frontière entre le Languedoc et le Roussillon, entre mer et montagne, la forteresse de Salses était la sentinelle avancée du royaume d’Espagne face à celui de France au XVIe siècle. Sa position géographique particulière amène à envisager le monument dans son territoire par l’étude de son environnement. 

Il s'agit d'un fort d'une forme rectangulaire (115 mètres de long sur 90 de large) possédant une tour cylindrique placée à chaque angle. La forteresse de Salses a été construit profondément enfoui dans le sol de façon a se dérober en partie aux vues et aux coups de l'ennemi. Les tours d'angle, qui sont des tours d'artillerie, sont largement ventilées par des gaines verticales cylindriques autour desquels s'enroulent les escaliers en colimaçon qui mènent sur la partie supérieure. Ces gaines, que trop de personnes prennent encore pour des oubliettes, servaient aussi de communication acoustique.

Cette étape en suivant la D9 et D12 (184 km*) vous permettra de visiter le Centre Européen de la Préhistoire de Tautavel. Le Musée de Tautavel est une sortie famille incontournable dans la région du Languedoc-Roussillon. A travers ses 22 salles, le musée de Tautavel, centre européen de la préhistoire, vous invite à la rencontre de l'homme de Tautavel, le plus vieil homme découvert sur le sol français (-450 000 ans)

Centre Européen de la Préhistoire de Tautavel (Musée) (66720)

Le Musée est tout autant réputé pour la richesse des collections que pour les activités ludiques et culturelles. Tout au long de l’année les activités permettent aux visiteurs de s’approprier la vie de leurs lointains ancêtres. Le Musée de Préhistoire de Tautavel, c’est un voyage en famille dans le passé.

Les audioguides apportent des explications claires pour profiter au mieux de cette rencontre. Les reconstitutions de scènes de la préhistoire rendent cette visite vivante pour les enfants, notamment celle de la Caune de l'Arago où vous vous immergez dans l'habitat de cet ancêtre. En outre, des spectacles multimedia vous sont proposés sur écran géant.

Non loin de là, un deuxième musée, celui des premiers habitants de l'Europe, complète le musée préhistorique avec ses 300 pièces archéologiques, sa visite guidée en 3D et la reconstitution de l'habitat des premiers européens. Pendant l'année scolaire, des ateliers à thème sont proposés aux enfants tous les après-midi des vacances scolaires de la zone A.

Ce dernier circuit de la Route Historique en Terre Catalane commencera à 15 mn des plages, pour une balades originales et gourmandes, initiation à la magie du Vin.. dans les Vignobles Dom-Brial de Baixas.

Vignobles Dom-Brial de Baixas (Site et monument historiques (66390)

L’histoire de Baixas est liée à la vigne. Créée en 1923 par 120 vignerons, la cave des vignerons du village se caractérise par une démarche de conservation et de sauvegarde du patrimoine viticole. Ses adhérents se sont engagés à contrôler la production et ont été parmi les premiers à recevoir l’autorisation de signer «Vignerons en Développement durable».

En suivant la D37 (23 km du départ*), le Prieuré du Monastir-del-Camp à Passa sera la première étape.

Prieure du monastir del camp a passa route en terre catalane guide du tourisme des pyrenees orientalesPrieuré du Monastir-del-Camp à Passa (Site et monument historiques) (66300)

Le prieuré date des XIe et XIIIe siècles. Classé Monument Historique depuis 1862, c’est une majestueuse bâtisse quadrangulaire, organisée autour d’un cloître gothique d’une grande élégance. L’église possède un portail de marbre blanc dont les colonnes sont surmontées de chapiteaux sculptés qui pourraient être attribués au Maître de Cabestany.

Via la D612 (43 km *), vous trouverez le Le Moulin à Huile de Millas, une coopérative oléicole «La Catalane» qui fabrique une huile vierge extra de qualité et très parfumée «première pression à froid». Cette coopérative perpétue la fabrication artisanale de l’huile d’olive méditerranéenne.

Moulin à Huile d'Olive de Millas (Centre d'interprétation) (66170)

Le Moulin à Huile de Millas perpétue une fabrication artisanale de l’huile d’olive méditerranéenne.  Le parcours de visite présente l’ancien atelier de production, les meules en pierre, les broyeurs, des pressoirs traditionnels ainsi qu’un espace retraçant l’histoire de l’olivier et des olives typiques : pomal, rodonell ou corcodanella. La visite se termine par une dégustation finale à la boutique.

Direction Bélesta, par la D32 et D612 (55 km*) une charmante ville nichée sur une colline peu escarpée. Elle est dominée par un magnifique château, d'où le nom du village.

Château Musée de Belesta (66720)

Ce Château Musée de Belesta du XII° siècle abrite le musée de la préhistoire récente. La découverte de la grotte de Bélesta, faite en 1983, est exceptionnelle et permet de mieux connaître ce qu'était, il ya 6000 ans, la vie des premiers éleveurs et agriculteurs. Ce trésor archéologique (poteries), unique en Europe, témoin des activités quotidiennes des hommes du néolithique, est présenté de façon attrayante et pédagogique.

Le Château Musée de Belesta s'intéresse plus au néolithique et à la protohistoire. Il concentre les pièces que l'on a trouvé dans la grotte de Bélesta, elles sont nombreuses, et de qualité. Cette grotte se trouve au Nord-Ouest du village, en bord d'un chemin où il est agréable de faire du VTT.

Direction Ille-sur-Tet par la D21 (63 km *). Ce que l'on nomme "les orgues d'Ille" est un site naturel fait de falaises de terre peu élevées dont la caractéristique est d'avoir été sculptées principalement par les intempéries. Il se trouve sur la rive gauche de la Têt au niveau d'Ille sur Têt, entre l'ancien monastère de Régleilles et l'ancien hameau de Casenoves.

Orgues d ille sur tet route en terre catalane guide du tourisme des pyrenees orientalesOrgues d'Ille-sur-Tet (66130)

Dans la vallée de la Tet, à mi-chemin entre mer et montagne, venez à la rencontre d'un paysage exceptionnel de "cheminées de fées". C'est un paysage unique aux reliefs colorés que l'eau a sculpté dans des argiles et des sables arrachés aux massifs pyrénéens et déposés dans la Tet depuis 5 millions d'années.

Une promenade d'environ une heure vous conduira à l'intérieur de ce chef-d'oeuvre de la nature et interpellera votre imagination et votre émotion. Lorsqu'on les contemple, de nos jours, on ne voit qu'un ensemble gracieux de dentelles, de replis soyeux d'improbables étoffes qui auraient été abandonné là par hasard.

Le site des Orgues d'Ille-sur-Tet, assez grand, présente ces falaises avec une variété de couleurs et de formes impressionnantes, il faut d'ailleurs le visiter en plusieurs fois, à différentes heures de la journée, pour prétendre en avoir vu tous les aspects. Certaines de ces falaises sont abruptes, d'autres le sont moins.

Suivre la Route de Montalba/D2 et Chemin de Regleille (66 km*) pour l'exploration de Hospici d'Illa, cet ancien hôpital des XVII° et XVIII° siècles, composé d'une chapelle et de deux séries d'alcôves, est aujourd'hui un centre de ressources et de valorisation du patrimoine catalan à travers l'art roman et l'art baroque.

Hospici d'Illa (Centre d'interprétation) (66130)

Sa visite est une excellente introduction à la découverte du patrimoine départemental. Riches collections de peintures murales du XIIe siècle ( fresques de Casesnoves), un retable et un devant d’autel roman, des peintures et des sculptures des XVIIe et XVIIIe siècles. Les expositions temporaires changent régulièrement.Le reste du parcours de la Route Historique en Terre Catalane, vous permettra la visite de nombreux prieuré.

L'église romane à trois nefs se distingue par sa façade géométrique et par son portail ornés de marbre rose de Villefranche. Dominant les vallées de la Catalogne romane, ce lieu de pélerinage ouvre ses portes aux visiteurs pour une initiation à l'art roman.

En prenant la D2 (70 km*) vous visiterez dans un cadre traditionnel : de vieilles granges en plein coeur du village, un musée moderne, à vocation pédagogique, le Musée de l'Agriculture Catalane situé à Saint-Michel-de-Llotes.

Musée de l'Agriculture Catalane à Saint-Michel-de-Llotes (Centre d'interprétation) (66130)

Toute l'agriculture des années 1900, depuis les labours jusqu'à la moisson et aux vendanges. De nombreux outils et instruments rares, une présentation claire, élégante, permettent de traiter de manière attrayante et originale un thème cher à tous ceux qui souhaitent "retrouver leurs racines", ou mieux comprendre la vie difficile de leurs grands-parents.

Via D94 et D618 (85 km*), l'escale suivante sera la visite du Prieuré de Serrabona. Située dans la vallée du Boulès au coeur des forêts de chênes verts, Sainte-Marie de Serrabona (Serra bona : la bonne montagne) est une église fondée au Xe ou au XIe siècle dont la première mention apparaît dans un document daté de 1069.

Prieure du monastir del camp a passa route en terre catalane guide du tourisme des pyrenees orientalesPrieuré de Serrabona (Site et monument historiques) (66130)

L'origine de Serrabone se trouve au tournant du premier millénaire. Un peu avant l'établissement du prieuré, une petite église est citée, c'était à l'époque un lieu de pèlerinage. Puis en 1052 Pierre Bernard fonde le prieuré avec 15 autres moines autour de cette église à la emande du vicomte de Cerdagne.

Il s'agissait d'une communauté augustine qui obtint en 1082 la reconnaissance de la règle canoniale. La chapelle du prieuré fut consacrée une première fois à une date inconnue.

Suivre la N116 et D618 (111 km*) jusqu'au Le prieuré de Marcevol, il est situé à la limite entre le bas-Conflent et le Fenouillèdes, officiellement sur la commune d'Arboussols, le prieuré de Marcevol est l'une des fondation de chanoines du St Sépulcre. 

Prieuré de Marcevol (Site et monument historiques) (66320)

Sur un balcon rocheux, le prieuré de Marcevol fut fondé au XIIe siècle, entre 1128 et 1142. A cette époque ça faisait déjà quatre siècles que le Roussillon était redevenu catholique grâce aux troupes de Charlemagne. La précision de l'appareillage du chevet nous prouve le soin apporté à cet édifice religieux, et à travers ça l'importance qu'il revêtait à leurs yeux. Il s'agit là que du chevet, le reste du bâtiment ayant été construit de façon plus simple.

Pour cette dernière visite de la Route Historique en Terre Catalane, vous fera découvrir les plantes aromatiques, des plus courantes aux plus méconnues. Prendre la D14 et D35 (130 km*). Venir à Mosset, à la Tour des Parfums, musée ludique et intéractif, c'est réveiller ses narines, c'est prendre le temps d'humer et de découvrir les milles sensations olfactives et gustatives qui nous entourent, sensations trop souvent oubliées aujourd'hui

Tour des Parfums de Mosset (Centre d'interprétation) (66500)

La  Tour des Parfums, c'est connaître et comprendre l'univers encore mystérieux des odeurs et des parfums par son aspect scientifique ou culturel.Le jardin parfumé de Mosset est un petit jardin destiné à valoriser le patrimoine naturel de la région et les plantes parfumées, en liaison avec le musée "Tour des Parfums" qui propose une découverte scientifique et culturelle à travers une exposition dotée de diffuseurs d'odeurs.

Pour vous rendre sur la Route Historique en Terre Catalane

Perpignan

Pluie modérée 10 °C

Pluie modérée

  • Min: 10 °C
  • Max: 10 °C
  • Vent: 26 kmh 10°

Le saviez-vous ?

Bon à savoir

Le Réseau Culturel / Terre Catalane, association loi 1901 des Pyrénées-Orientales, fédère de nombreux sites culturels, historiques, scientifiques ou naturels d’identité catalane, de la préhistoire au XXIème siècle ; art roman, art gothique, châteaux et fortifications, patrimoine naturel, scientifique, ethnologique et technique, l'art moderne et l'art contemporain et 160 structures partenaires : Offices de tourisme, structures d’hébergements, syndicat des Guides Accompagnateurs, Pays…

Perpignan est une « ville d'art et d'histoire »

La ville de Perpignan possède un riche patrimoine architectural, datant de la période du Moyen Âge jusqu'à la période contemporaine.

Trente-quatre bâtiments sont répertoriés à l'inventaire des monuments historiques et dix-neuf lieux sont répertoriés à l'inventaire général du patrimoine culturel.

De plus, huit bâtiments et cinq quartiers sont labellisés « Patrimoine du XXe siècle », avec notamment un des plus importants patrimoines d'architecture Art déco en France.

 

Nos coups de coeur sur la Route Historique en Terre Catalane

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristiques du Languedoc-Roussillon

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la Route Historique en Terre Catalane avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 04/06/2017