Sur la route des Abbayes Circuit 2 (Vosges)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 2 de la Route touristique "des Abbayes des Vosges" en Lorraine

Après cette pause aux Thons (km 0), continuez vers Claudon via la D460 et la D54 (14,6 km), pour admirer l'abbaye Notre-Dame de Droiteval, fondée au XIIe siècle, sur la commune de Claudon située au cœur de la forêt de DarneyEn 1130, le seigneur Aubert de Darney, afin de racheter ses fautes, fonda l'abbaye cistercienne de Droiteval. Devenue prieuré au milieu du XVe siècle, elle devient bien national à la fin du XVIIIe siècle suite aux affres de la Révolution française.

Suite à sa vente, l'abbaye Notre-Dame de Droiteval accueillera dans son ancien moulin une nouvelle forge royale, avant d'héberger une fabrique de faux. Entièrement restaurée au milieu du XIXe siècle, l'église redevient une propriété familiale en 1987. Depuis le début des années 2000, le site accueille un Centre d'art et de culture qui sert à entretenir, valoriser et faire survivre l'endroit grâce à la création artistique.

Claudon faisait partie du duché de Lorraine et de la seigneurie de Darney. Après l'installation de monastères et de prieurés, le duc de Lorraine décida d'installer en forêt de Darney des Gentilshommes verriers par la charte des verriers de 1448. Claudon était alors situé dans la "Communauté des granges et verreries".

Claudon possède un riche de patrimoine comme son église Saint-Guérin du 1765, et l'installation d'un clocher de forme dite "dôme à l'impériale" en 1881. La fontaine du bois, une ancienne fontaine-lavoir du village, le chêne de la Liberté, planté en 1790, à côté de l'église. Le Viaduc de Claudon, le château de Droiteval du XIXe, le site de Notre-Dame de la Source, la grotte de l'Ours, les fossés de Châtillon (curiosité géologique)...

Claudon abbaye de droiteval routes touristiques des vosges guide du tourisme de la lorraineSans oublier au lieu-dit le Verbamont, dans la vallée de l'Ourche : la chapelle-école, improprement appelé chapelle de la Hutte, comprenant sous le même toit une chapelle, une école et un logement, construite en 1874 pour les familles des verreries et forges des hameaux proches.

Prendre la D5 et la D164 jusqu'à Relanges (30,2 km) pour admirer l'église Notre-Dame de Relanges de style roman datant du XIIe siècleUn prieuré clunisien dédié à saint Pierre fut fondé vers 1030 par Ricuin de Darney et son épouse Lancède afin que les moines prient "pour les âmes des fidèles défunts", comme cela avait été institué dans les établissements de l'ordre clunisien.

Ce prieuré devient un des centres de rayonnement du culte des morts. Il n'en reste rien actuellement, on sait simplement qu'il se trouvait au sud de l'église. L'église fut construite aux XIe siècle et XIIe siècle. La nef et les bas-côtés furent reconstruits au XVIe siècleLe pignon de la façade est un des rares vestiges du XIe siècle.

A découvrir sur la commune de à Relanges : lchâteau de Lichecourt, le lavoir d'en hautet le lavoir rue de l'église.

Emprunter la D18 en direction de Saint-Baslemont (36,9 km) où se situe les ruines du prieuré de Bonneval est situé dans un massif boisé entre Relanges et Saint-Baslemont. Sur cette zone, sont concentrés plusieurs éléments historiques de périodes différentes.

Sur le chemin allant de Relanges au prieuré de Bonneval, on trouve la roche aux 12 apôtres datant du XVIIIe siècle. La Belle Roche ou Roche des 12 Apôtres, sculptée par le tailleur de pierre local Dominique Plancolaine, représente des scènes de l'enfance et de la Passion du Christ.

Aussi, dans un rayon de moins d’un kilomètre du prieuré, au sommet du Bois du Marquis, on y trouve le vestige d’un camp celtique datant de plusieurs centaines d’années avant J.C.

Le site du prieuré de Bonneval, le site est connu en l’an 1070 comme étant un simple ermitage. Il deviendra un prieuré augustin dépendant d’Hérival grâce à Wichard, frère d’Engibalde, fondateur d’Hérival.  Le prieuré de Bonneval connaîtra alors une grande importance et une grande fréquentation de son église jusqu’au 18ième siècle.

Cette église et l’ensemble des structures sont en état de ruine aujourd’hui malheureusement. Seule, la chapelle Notre-Dame-des-Neiges fondée en 1861 subsiste telle une gardienne. Ces ruines offrent malgré tout des détails architecturaux assez impressionnant de ce qu’il reste de l’ancienne église. Des autres bâtiments entourant le prieuré, il ne reste que quelques murs formant des rectangles. 

Outre ses trésors architecturaux, vous trouverez sur la commune de Saint-Baslemont les restes de l'enceinte du village. Le château de Saint-Baslemont du XIe, l'église Saint-Jean-Baptiste, ancienne chapelle castrale du XVIe siècle. La tours Séchelles reste des fortifications du XIe siècle.

Poursuivre vers Neufchâteau via la D164 (80,1 km) aux marches de la Lorraine et de la Champagne. La cité de Neufchâteau, autrefois protégée par un château ducal, a pris son essor dès le Moyen Âge grâce au commerce drapier. La ville a obtenue le label "plus Beaux Détours de France". Neufchâteau bénéficie aujourd’hui du seul site patrimonial remarquable des Vosges.

Neufchateau eglise saint christophe routes touristiques des vosges guide du tourisme de la lorraineLa richesse de la commune repose principalement sur les édifices bâtis entre les XVIe et XVIIIe siècles et ses deux églises. Commencez votre visite par l'église Saint-Nicolas de Neufchâteau, l'édifice est situé sur le point le plus haut du plateau où s'est édifiée la ville au Moyen Âge.

Construite dès la fin du XIe siècle à proximité du château qui a donné son nom à la cité, l’église Saint-Nicolas est assurément un des fleurons du Site Patrimonial Remarquable de Neufchâteau.

L'église Saint-Nicolas de Neufchâteau est ainsi un étonnant livre d'architecture et d'art puisqu'on y trouve les styles romans, gothique, Renaissance, jusqu'au classicisme avec ses autels. L'église conserve également une belle mise au tombeau de style gothique tardif du XVe siècle.

Église Saint-Christophe des XIIIe et XIVe siècle abrite un chef d’œuvre unique en Europe : la chapelle Wiriot au voûtement aérien, doté de nervures à clefs pendantes, véritable dentelle de pierre unique en France. De style gothique, elle a connu de nombreuses transformations au fil des siècles.

Vu son riche passé historique, Neufchâteau dispose d'un patrimoine architectural et artistique remarquable, l'ensemble du centre historique est inclus dans un secteur sauvegardé et conserve de nombreux édifices de la Renaissance et de la période Classique.

Il est possible de découvrir en flanant tranquillement l'hôtel de Houdreville, avec son escalier Renaissance italienne et ses caves voûtées, l'hôtel de Malte  ancien établissement des hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, la maison de Goncourt et son pavillon de musique du XVIIIe siècle, ou encore le musée de la Poupée qui retrace la vie quotidienne en Lorraine au XIXe siècle.

Sortir de Neufchâteau par la D164 pour un petit détours vers la basilique du Bois-Chenu (90,2 km) ou encore Sainte-Jeanne-d'Arc de Domrémy-la-Pucelle, édifice religieux dédié à Jeanne d'Arc, élevé au XIXe siècle sur un coteau forestier de Domrémy-la-Pucelle, son village natal. La première pierre du bâtiment a été posée le 3 novembre 1881 à proximité immédiate du lieu où Jeanne, bergère, aurait entendu ses voix. 

L'édifice est caractérisé par sa polychromie, composée d'une alternance de granit rose des Vosges et de la blancheur de la pierre d'Euville, de la MeuseIlluminée chaque soir, la basilique domine la vallée de la Meuse. D'un style plutôt néoroman, la basilique est décorée de gigantesques mosaïques ainsi que de huit peintures de Lionel Royer représentant la vie de la sainte.

Dans la crypte dédiée à Notre-Dame des Armées se trouve la statue de Notre-Dame de Bermont, celle-là même que connut Jeanne et devant laquelle elle avait l'habitude de prier. Sur le parvis de la basilique du Bois-Chenu se dressent plusieurs statues, notamment : "Jeanne s'offrant à Dieu pour Etanche abbaye de l etanche routes touristiques des vosges guide du tourisme de la lorrainel'accomplissement de sa mission". 

Surplombant la Meuse, la basilique est un lieu incontournable à visiter lorsque l’on s’intéresse à l’histoire de Jeanne d’Arc.

Revenir sur Neufchâteau, puis prendre la direction d'Étanche (106 km) pour visiter l'abbaye Notre-Dame de l'Étanche, ancienne abbaye cistercienne. Grâce à d'importantes et nombreuses donations consenties par des familles nobles de la région, les possessions du monastère devaient s'étendre dans une bonne quarantaine de paroisses.

À Neufchâteau même, l'abbaye de l'Étanche devint propriétaire de plusieurs maisons dans les rues principales de la ville, de pièces de vigne et d'étaux de boucherie acensés à divers particuliers. Tous ces biens assuraient de substantiels revenus au monastère. Aucun plan ancien du monastère n'est parvenu jusqu'à nous et il est bien difficile de déterminer avec précision l'emplacement de son église. 

À l'Étanche même, il ne subsiste que le vaste bâtiment daté de 1778, recouvert par une toiture à la MansartLa majeure partie de la bâtisse a été restaurée, plutôt du genre cossu, et sert de maison secondaire a une riche famille américaine. La façade sud est visible depuis le chemin de terre, portion de la vieille route de Mirecourt à Neufchâteau.

Fin de cette deuxième étape de cette Route touristique "des abbayes des Vosges" dans la Lorraine.

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 3 entre Etanche et Chamousey

Pour vous rendre sur la route touristique "des Abbayes des Vosges"

Bonifacio

Nuageux 19 °C

Nuageux

  • Min: 19 °C
  • Max: 19 °C
  • Vent: 26 kmh 270°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes :

  • Feux interdits (pas de barbecue)
  • Camping interdit
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. 

Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la route touristique "des Abbayes des Vosges"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique des Vosges

Préparez vos vacances sur la route touristique "des Abbayes des Vosges" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "des Abbayes des Vosges" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 15/10/2019