Sur la route des Abbayes Circuit 3 (Vosges)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 3 de la Route touristique "des Abbayes des Vosges" en Lorraine

La prochaine étape de ce circuit touristique des Abbaye des Vosges après cette halte à Etanche sera Vomécourt-sur-Madon via la D166 (41,5 km) pour visiter l'église Saint-Martin de style roman qui date du XIIe siècle.

L'architecture originelle a été largement modifiée aux XVIIIe siècleEglise remarquable, construite par les templiers, elle domine la vallée du Madon.

La porte de l'église est ornée d'un portail roman représentant les saintes femmes au tombeau. Juste au-dessus c'est Saint-Martin qui vous accueille. Les détails de sculptures sont nombreux. C'est l'une des 4 plus belles églises romanes de Lorraine.

Suivre la direction d'Autrey via la D32 (89,9 km) situé dans la vallée de la Mortagne. Admirer l'abbaye Notre-Dame d'Autrey fondée au XIIe siècle par l'évêque de Metz Étienne de Bar au retour de la deuxième croisade. L'église abbatiale Notre-Dame et Abbaye Notre-Dame d'Autrey fut vendue à la Révolution.

Votre périple vous emmène à présent au pays des Abbayes avec trois abbayes fondées au VIIe siècle. Porte d'entrée du Pays des Abbayes, L’abbaye Saint-Pierre d’Étival (111 km) située dans la vallée de la Meurthe, est la plus ancienne des cinq abbayes de la croix monastique de Lorraine. Selon certains auteurs, ce couvent aurait accueilli sainte Odile avant qu'elle ne retrouve la vue et fonde le monastère de Hohenbourg en Alsace.

Abbaye saint pierre d etival routes touristiques des vosges guide du tourisme de la lorraineIl a aussi été le refuge de sainte Richarde impératrice et Reine de France, épouse répudiée de Charles le Gros. Elle y fit son noviciat et participa à l'installation de 13 chanoines. Le premier monastère aurait été construite au milieu du VIIe siècle, aMoyen Âge, l'abbaye fût fortifiée.

L'abbaye Saint-Pierre d'Étival fut ravagée plusieurs fois pendant son histoire. Elle fut détruite par le feu en 1569, puis en 1646L'évêque de Toul s'inquiétant des pouvoirs grandissants de l'abbé, changea le statut de l'abbaye en prieuréDynamitée en 1944 puis reconstruite, elle est un des joyaux de l'art roman en Lorraine.

L'abbaye Saint-Pierre d'Étival s'élève, de toute sa beauté, sur les rives de la Valdange. Après avoir franchi les portes d'une façade du XVIIIe siècle, la surprise est de découvrir une magnifique église abbatiale romane, riche des évolutions de l'architecture au travers des siècles. Découvrez le chapiteau romans, le choeur gothique, les stalles du XVIIIe siècle, le jardin sur le cloitre et fortifications... 

Sur la Route des 3 Abbayes, la prochaine visite sera l'abbaye Saint-Hydulphe de Moyenmoutier via la D424 (116 km). Elle fut fondée vers l'an 671 par Saint Hydulphechorévêque de Trèves qu'il quitta pour se retirer dans la solitude des Vosges et y vivre en ermite.

Cette abbaye fut soumise dès le commencement aux rois d'Austrasie et ensuite à l'empereur Charlemagne et à ses successeurs. Par la suite, les ducs de Lorraine y exercèrent des droits régaliens sous l'autorité des empereurs.

L'intérieur de l'abbaye Saint-Hydulphe est de facture baroque, mais reste assez sobre si on la compare aux édifices de même style d'Allemagne ou d'Autriche. L'abbatiale surprend par ses dimensions.

Il existe aujourd'hui trois entrées dans l'abbaye Saint-Hydulphe. L'entrée principale située à l'ouest du côté des jardins était réservée au xviiie siècle aux religieux et leurs invités, les autres personnes utilisant la porte sur le côté nord. Une troisième porte est percée en 1811 pour les paroissiens de la commune sur le côté sud, les deux autres entrées leur étant interdites du fait de l'installation des industries textiles dans le reste de l'abbaye.

L'abbaye Saint-Hydulphe de Moyenmoutier était une abbaye de l'ordre de Saint-Benoît. Lorsque les 4 premières abbayes furent édifiées, elles ont formé une croix. Il fut dit que Moyenmoutier en serait son centre… Senones et Etival situées sur cet axe cédèrent une partie de leurs dotations à saint Hydulphe, venu en l’an 671, christianiser ces terres sauvages des Vosges.

Abbaye saint pierre de senones routes touristiques des vosges guide du tourisme de la lorraineLa prochaine vistes sera l'abbaye Saint-Pierre de Senones (122 km). Abbaye bénédictine fondée à Senones, d770 avant la fondation réelle d'une abbaye bénédictine à , la présence de bénédictins de différentes congrégations ou lieux d'origine a marqué ce lieu. Gondelbertévêque de Sens, fondateur de l'abbaye de Senones, est arrivé dans la vallée de Rabodeau vers 640. 

Charlemagne a nommé Angelramnus abbé et seigneur de Senones, vers 768, ce qui semble montrer qu'à cette époque c'était une abbaye royale. Ce dernier était aussi évêque de MetzUn village se forme autour de l’abbaye, qui devient la petite ville de Senones

Le monastère est radicalement reconstruit au XVIIIe siècle, les bâtiments que l’on voit aujourd’hui datent tous de cette période, à l’exception de trois éléments : le clocher de l’église, seul élément conservé du XIIe siècle, l’église, reconstruite au XIXe siècle sur l’un des côtés du cloître et les maisons individuelles au nord qui remplacent le moulin et un bâtiment agricole.

La fameuse cage d’escalier monumentale, ornée d’une rampe en fer forgé par Jean Lamour, inscrit l’abbaye parmi les plus belles réalisations architecturales du siècle des LumièresLa petite ville de Senones est devenue capitale princière après 1751. Dom Calmet est l’abbé le plus célèbre de l’abbaye de Senones. On lui doit une partie du monastère que l’on admire aujourd’hui. 

Revenez sur vos pas en direction d'Étival, puis poursuivre vers Saint-Dié-des-Vosges via la D424 et N59 (133 km) pour visiter la cathédrale de Saint-Dié-des-Vosges. Cathédrale catholique romaine, elle forme avec l'église Notre-Dame de Galilée et le cloître qui les relie, un ensemble architectural remarquable.

Façonnée au fil des siècles, du Moyen-Âge à nos jours, la cathédrale de Saint-Dié-des-Vosges est un élément incontournable du patrimoine de Saint-Dié-des-VosgesAncienne collégiale de chanoines devenue cathédrale au XVIIIe siècle, l'édifice mêle harmonieusement les styles roman, gothique, classique, moderne, contemporain, témoins de l'évolution de l'art sacré, mais unifié par une couleur caractéristique, celle du grès rose des Vosges.

Saint die des vosges la cathedrrale routes touristiques des vosges guide du tourisme de la lorraineLe cloître, plus vaste de tout l'Est de la France, est un édifice de style gothique. Reconstruit au milieu du XVe siècle, il abritait auparavant de nombreuses gargouilles. L'église Notre-Dame-de-Galilée, quant à elle, est de taille assez modeste.

Construite au XVe siècle, la chapelle de Petit-Saint-Dié prend place à l'endroit même où saint Dié trouva refuge en 660. Non loin, on peut découvrir deux fontaines d'eau ferrugineuse qui donna lieu à une exploitation thermale du côté de la gare.

Amoureux des belles pierres et de belles histoires, vous ne serez pas deçu de votre flanerie dans Saint-Dié-des-Vosges. A découvrir :  la tour de la Liberté, un édifice original d'acier, de câbles et de verre, conçu pour commémorer le bicentenaire de la Révolution française, l'église Saint-Martin, de style néo-roman, les beaux jardins de Callunes… Sans oublier le camp celtique de la Bure.

Quittez Saint-Dié-des-Vosges, passer Bruyères via la D420 (159 km), puis, prendre la direction d'Epinal (185 km). Vous pourrez également visiter les ruines de l'abbaye de Chaumousey via la D36 et D460 (228 km). L'abbaye de Chaumousey était une abbaye de l'ordre de Saint-Augustin. Elle fut fondée en 1090, lorsqu'un prêtre nommé Séhère, né vers 1050 établit un oratoire avec l'aide de Thierry, seigneur de Chaumousey et Hadwige, sa femme.

L’abbaye de Chaumousey connut des siècles de gloire et de prospérité au point de se classer parmi les plus puissantes de Lorraine. Ses bâtiments conventuels, agrandis au cours des âges, occupaient tout le versant du ruisseau d'Ambafosse, affluent de l’Avière naissante.

Il n’en subsiste plus aujourd’hui que des ruines éparses, aménagées en ferme sur le bord de l’étang de Bouzey, créé artificiellement au moyen d’une digue, tristement célèbre par la catastrophe du 27 avril 1895. Deux statues, un Christ et une Vierge encastrés dans les murs de deux habitations sont les traces du passé prestigieux de l'abbaye.

Fin de cette troisième étape de cette Route touristique "des abbayes des Vosges" dans la Lorraine.

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 1 entre Epinal et Les Thons

Pour vous rendre sur la route touristique "des Abbayes des Vosges"

Bonifacio

Nuageux 18 °C

Nuageux

  • Min: 18 °C
  • Max: 18 °C
  • Vent: 4 kmh 20°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes :

  • Feux interdits (pas de barbecue)
  • Camping interdit
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. 

Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la route touristique "des Abbayes des Vosges"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique des Vosges

Préparez vos vacances sur la route touristique "des Abbayes des Vosges" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "des Abbayes des Vosges" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 15/10/2019