Route au fil des anciennes brasseries dans le Pays de l'Avesnois Circuit 2 (59)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 2 de la Route touristique au fil des anciennes brasseries dans le Pays de l'Avesnois

Au coeur du Parc Naturel Régional de l'Avesnois se cachent de nombreuses merveilles. Des merveilles façonnées par les mains des hommes et des femmes habités par les mêmes passions : l'artisanat et le terroir.

Découvrez le patrimoine, l'histoire, l'architecture des villes et villages sur ce deuxième circuit touristique. Au début du 20è siècle, de nombreuses brasseries du Nord étaient ornées d'une girouette représentant Gambrinus assis sur un tonneau et tenant une chope, parfois d'un ange ou d'autres attributs brassicoles (tonneau, fourquets).

Découvrez les nombreux musées sur le passé, l'artisanat et les savoir-faire de ce territoire. Le département du Nord- a connu dans son histoire de nombreuses brasseries et différentes marques de bière. Il existait parfois plusieurs brasseries dans la même ville ; dont la majorité date des XIXe et XXe.

Le Parc Naturel Régional de l'Avesnois offre un cadre unique avec des villages pittoresques où les kiosques de spectacle et les oratoires en pierre bleue sont encore nombreux. Les paysages de bocages sont pour partie des reliques de l'antique forêt charbonnière ou préhistorique1, fortement réaménagés par l'Homme.

Après cette pause à Amfroipret (km 0), continuer vers Gommegnies via la D942 (4 km) situé à la lisière de la forêt de Mormal. 7 brasseries ont vu le jour sur la commune :

  • La Brasserie Brasseur Charles de 1858 à 1902, puis brasserie du Sarloton jusqu'en 1940, Brasserie Brasseur frères jusqu'en 1948 et enfin brasserie Gervais et Marius jusqu'en 1963.
  • La Brasserie Carlier Alfred de 1890 à 1908, puis brasserie Carlier-Levant jusqu'en 1914, brasserie de l'Aunelle ou Delaunelle jusqu'en 1930.
  • La Brasserie Colot de 1850 à 1956, convertie en ateliers communaux.
  • La Brasserie Lambret de 1901 à 1908, puis Brasserie Demonchy jusqu'en 1914.
  • La Brasserie Lamelin de 1900 à 1904, puis Brasserie coopérative de Gomergues jusqu'en 1931.
  • L’ancienne brasserie Philippe de 1890 à 1914.
  • La brasserie Payen de 1890 à 1910.

Jenlain brasserie routes touristiques du nord guide touristique nord pas de calaisLe village de Gommegnies-Carnoy possède l''église Notre-Dame-de-l'Assomption du XVIe siècle et l'église Saint-Joseph à Carnoy. Nombreux chapelles et oratoires, dont la chapelle Notre-Dame-des-Affligés de 1756, et trois calvaires, dont le calvaire du Chêne des loups.

Poursuivre vers Jenlain via la D87 et D649 (12 km). Historique familiale et indépendante, la Brasserie Duyck est implantée au village de Jenlain-en-Avesnois depuis 1922. La bière Jenlain est une histoire de famille : cinq générations de passionnés se sont succédé.

En 1900, Léon Duyck installe sa première brasserie dans les Flandres à Zeggerscapel. Cette brasserie sera détruite lors de la seconde guerre mondiale. En 1922, Félix Duyck, le fils de Léon Duyck, installe sa ferme brasserie avec sa femme et commence ses 1ers brassins à Jenlain et crée la recette de la bière de garde ambrée.

Jusqu’aux années 1930, la bière sous marque Jenlain Ambrée était brassée et mise en fermentation dans des fûts en bois qui étaient ensuite distribués dans les fermes et estaminets des villages. La livraison s’effectuait avec des voitures à chevaux. À partir de 1945, la bière de garde n’a plus été vendue uniquement en fûts mais aussi en bouteilles et en particulier en bouteilles 75cl type champenoise.

En 1949, Félix Duyck et son fils Robert ont l’idée de mettre la bière dans des bouteilles de type champenoise avec un bouchon en liège et un fil de fer qui tient le bouchon. Grâce à cette grande première, la brasserie Duyck se démarque des autres et se développe.

Il y avait deux brasseries à Jenlain : Duyck, mais aussi Pannaville. La présence de ces brasseries était due à l'existence de sources dont l'eau est bonne et pure. Une de ces sources a été bouchée lors de la construction de la voie expresse reliant Valenciennes à Maubeuge.

Paisiblement niché dans son écrin de verdure, Jenlain saura vous enchanter si vous prenez le temps de découvrir ses charmes. Bien que des traces gallo-romaines aient été relevées sur la commune, Jenlain est un village dont la notoriété remonte au Moyen-Age et le premier personnage renommé fut Nicolas de Jenlain qui assista le Comte Bauduin IX de Flandre et de Hainaut, empereur de Constantinople lors de la 4ème croisade en 1204. 

Le château de Jenlain, d'une construction élégante et solide, est bâti au centre du village. A proximité de la forêt de Mormal, entouré des châteaux de Sebourg, d'Eth, de Frasnoy, de Roisin, de Ghissignies, de Ruesnes,... en face d'un relai de poste, le château de Jenlain est date du XVIIIe siècle. La grange est la partie la plus ancienne (1701). Le pigeonnier est quant à lui daté de 1772.

A voir aussi sur la commune de JenlainL'église Saint-Martin, de 1752 et 1865. Le Château d'en Haut et la ferme d'en Haut, la grange est la partie la plus ancienne (1701). Le pigeonnier-porche est daté de 1772. Le Calvaire route nationale...

Après vos visites à Jenlain suivre la direction de Villers-Pol via la D934 et D129 (16 km) où se situait la Brasserie Monier. La brasserie Monier, qui dépendait d’une ferme, apparaît dans l’annuaire des brasseurs de 1888. Exploitée par les descendants Monier, la brasserie cesse de fonctionner en 1940. Elle est actuellement désaffectée, tandis que la ferme est toujours en activité.

En 1910 l’usine produisait de la bière de fermentation haute ; elle n’utilisait pas de bouteilles mais des fûts de 50, 75, 100 et 200 litres. En 1910 la brasserie employait 2 maîtres brasseurs en plus du patron. A voir sur la commune de Villers-Pol : l'église Saint-Martin de 1772, ravagée par un incendie en 1790, reconstruite. Plusieurs chapelles, dont celle de Sainte-Geneviève datant de 1632, la plus ancienne du canton. De nombreux lavoirs...

Option : suivre la direction de Préseau via la D73 (20 km). Le village de Préseau disposait d'un château, mais peu de seigneurs du lieu y habitèrent. A voir sur la commune : vestiges du château de la famille de Croÿ, l'église Sainte-Aldegonde de 1866, à l'intérieur quelques statues remarquables. Les fermes avec pigeonniers. Un calvaire de 1833, la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Voyage et quelques chapelles-oratoires.

Brasserie malterie carlier amfroipret routes touristiques du pas de calais guide touristique nord pas de calaisSans oublier l'ancienne brasserie-malterie Janot et l'ancienne brasserie-malterie Carpentier puis Carpentier Boyenval. La brasserie-malterie situé au 4, 4bis rue Pasteur, elle aurait été fondée par la famille Carpentier avant 1896. Elle cesse de fonctionner vers 1940, puis est convertie en dépôt de boissons. Elle est actuellement désaffectée.

La prochaine étape du circuit touristique sera Maresches via la D73, la route de Wult, puis la D173 (23 km)Au XIXe siècle et au début du XXe siècle, bien qu’à dominante rurale, le village se développa : sucreries, moulins à eau,  trois briqueteries, des pilouteries et trois brasseries dont la Brasserie malterie Carette du XIXe siècle.

C’est vers 1899 qu’Ernest Carette aurait acheté à Léon Chuffart Delcroix, ancien marchand brasseur, des bâtiments où il installe une brasserie-malterie. En 1920 la brasserie employait environ six personnes. En 1927 la brasserie produisait 4000 hectolitres de bière.  La fabrication cesse entre 1930 et 1931. Le logement et la brasserie sont ravagés par un incendie.

L’ensemble est ensuite vendu pour être restauré et transformé en habitation et atelier de réparation. Actuellement la brasserie est désaffectée. 

Le petit village de Maresches compte le plus grand nombre d’oratoires du canton. Après l'épidémie de choléra de 1849, on a construit un oratoire en pierre bleue à chaque sortie du village. Il y a aussi neuf chapelles privées et un calvaire datant de 1876. Admirer l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul, datant de 1794.

Continuer en direction de Sepmeries via la D173 et la D129 (27 km). L’existence d’un château, à l’emplacement de l’actuelle Brasserie d’antan appartenant aujourd’hui à la famille Demessine,à coté de l’église, a été authentifiée par la découverte de ruines lors des fouilles précédant la création du domaine des Sept Riots.

L’origine de Sepmeries est connue à partir du XIIe siècle. Une petite fille, d’un seigneur de Sepmeries qui avait participé à la Croisade, fonda une maison destinée aux jeunes filles nobles déchues de leurs biens. Cet établissement devint la maison Sainte Anne à Lille. C’est ainsi que les Hospices de Lille devinrent propriétaires d’une partie du village de Sepmeries. 

Les bâtiments de l'ancienne brasserie Dervilers  a fonctionné de 1888 à 1914 et ceux de la brasserie coopérative, qui, ouverte en 1913, n'a fonctionné qu'une seule fois, ont toutes les deux été classés. 

La brasserie Dervilers aurait été fondée dans la seconde moitié du 19e siècle, comme annexe à la ferme attenante. D’après l’annuaire des brasseurs, elle fonctionnait en 1888. Le logement semble avoir été rehaussé d’un étage vers 1920. L’usine produisait de la bière de fermentation haute conditionnée en fûts.

Jenlain brasserie duyck routes touristiques du nord guide touristique nord pas de calaisLa brasserie occupait une dizaine de personnes et possédait une trentaine de cafés La fabrication a cessé après la Première Guerre mondiale. Actuellement la brasserie est désaffectée. 

La brasserie coopérative situé au 244 rue de Valenciennes aurait été construite en 1913 pour faire concurrence à la brasserie Dervillers. Elle n’a produit qu’un seul brassin avant-guerre. Après 1918, elle ne reprit pas son activité et la brasserie fut convertie en ferme.

En flanant dans les rues de Sepmeries découvrez la mairie de 1868. L'ancien Hôtel des Seigneurs de Sepmeries, l'église Saint-Côme et Saint-Damien du XIXe  construite en 1874-1875 en lieu et place de la vieille église détruite en 1874.

Le Quesnoy via la D100 et la D114 (34 km) sera votre prochaine étape. Le Quesnoy est une ville qui s'est développée au Moyen-âge à partir du XIIème siècle. Elle devient très vite une résidence de villégiature pour les comtes du Hainaut grâce à son cadre verdoyant, sa proximité avec la forêt de Mormal et sa localisation géographique idéale.

Même les plus grands monarches tels que Philippe le Bon, Charles Quint ou Louis XIV s'y arrêtent pour profiter de la cité quercitaine. Emprunter les agréables sentiers balisés qui longent les remparts constitue un excellent moyen de partir à la découverte du patrimoine naturel et militaire de la ville fortifiée.

En se promenant dans les rues du Quesnoy, les visiteurs découvrent un ensemble de monuments remarquables, comme l'église Notre-Dame de l'Assomption et son Christ aux liens classé aux Monuments Historiques, le beffroi de l'hôtel de ville et son carillon de 48 cloches, la chapelle de l'hôpital et son style gothique, ou encore le château du Cernay construit au XVIIe siècle.

Au 8 de la ruelle se situait la Brasserie Maret, puis Dugimont Longuépée, puis Lefevre Dupire. La brasserie aurait été fondée vers 1840 par Benoît et Célestin Maret. En 1881 la brasserie est exploitée par leurs descendants. En 1890 elle porte le nom d'Auguste Dugimont et Henri Longuépée. En 1893, tout en continuant la production de bière, l'établissement se lance dans le commerce du vin en nom collectif Dugimont et Longuépée.

De 1924 à 1940 la brasserie fonctionne sous la dénomination d'Henri Dugimont fils et Henri Longuépée. Pendant la Seconde Guerre mondiale l'activité est interrompue. Seul le négoce de bière fonctionne. En 1949 la brasserie est rachetée par M. Lefevre Dupire. Mais la fabrication cesse définitivement l'année d'après et la brasserie est convertie en dépôt de boissons. L'usine est aujourd'hui désaffectée.

Suivre la direction de Potelle via la D934 et rue du château (37,5 km), situé dans la région naturelle du Hainaut. La commune de Potelle offre un plan curieux.

Ses limites présentent deux étranglements qui divisent le territoire en trois parties distinctes : le château est au centre de la 1ere partie qui correspond à l'ancienne seigneurie diminuée, ancienne place forte du Hainaut bâtie vers 1290. La 2ème partie où se trouve la mairie, dérive de l'ancien fief d'Aunoilles et enfin, la 3ème partie, longue bande de terre, qui résulte d'un don fait par Charles Quint en 1527.

Deux brasseries ont excisté à  Potelle : la Brasserie P. Hornez de 1898 à 1902, la Brasserie Jean-Baptiste Cacheux jusqu'en 1914, puis Brasserie Caffieri-Cacheux (rue du château), jusqu'en 1930 et la brasserie H. Savan de 1905 à 1926, puis Brasserie du Coq (route de Jolimetz) de 1902 à 1940.

Monceau saint waast brasserie routes touristiques du nord guide touristique nord pas de calaisContinuer en direction d'Aulnoye-Aymeries via la D951 (52 km),  la commune invite ses visiteurs à la découverte de son patrimoine. La tour florentine, les maisons art déco et notamment l’hôtel de ville réalisé par Albert Rouzé, l'église d'Aymeries, les oratoires, les chapelles typiques de l'Avesnois. sont des curiosités à visiter.

Par ailleurs, Aulnoye-Aymeries avait une brasserie fondée en 1851 par Adrien Carpentier situé rue de l'Hôtel de Ville. Elle porte le nom de Brasserie Carpentier et fils en 1946. A cette date la production s'élevait à 10 000 hectolitres de bière de fermentation haute et la brasserie employait 2 ouvriers. La fabrication aurait cessé en 1954. La brasserie est convertie en dépôt de boissons.

Poursuivre l'escapade vers Leval via la D951 et la D959 (55 km).  Les anciennes maisons de maître et ou encore son kiosque typique de l’Avesnois en font une ville agréable à visiter. Sans oublier les anciennes brasseries.

La brasserie Dubreux situé au 134 rue Marcel Ringevalaurait été fondée entre 1870 et 1875. La grange qui lui fait face porte la date de 1888, tandis que les initiales V. C et R. T, accompagnées de deux fourquets, sont gravées sur une jardinière. Un fourquet est une pelle en fer, en cuivre voire en bois, percée en son milieu, utilisée en brasserie lors de la confection de la bière.

C'est un ustensile traditionnel dont se sert le brasseur pour mélanger l'eau et le malt dans la cuve d'empattage facilitant ainsi la saccharification, la transformation de l'amidon de céréale en sucre fermentescible, formant ainsi le moût. La brasserie cesse de fonctionner pendant la Première Guerre mondiale. Elle est actuellement désaffectée.

Pour information, il existait avant 1914 deux autres brasseries qui furent détruites pendant la première Guerre Mondiale : la brasserie Couture et la brasserie Alexandre Eugène Fontaine.

Revenir sur vos pas, puis prendre la direction de Monceau-Saint-Waast via la D959 et la D951 (58,5 km). Situé historiquement dans le Hainaut, ses paysages rappellent la Thiérache. Monceau-Saint-Waast possède une église du XVe siècle, son clocher de 1883 et son portail avec des têtes de poutres finement sculpté sont des réalisations remarquables de la commune.

De plus, Monceau-Saint-Waast accueille une ferme fortifiée du XVe siècle construite sur l’emplacement de l’ancien château fort : "La Cense del Tour".

Brasserie Descamps, puis Brasserie de Monceau-Saint-Waast et enfin la brasserie Forest est toujours en activité et continue de brasser de la bière brune et ambrée "l’Avesnoise".  Une ferme aurait existé à cet emplacement dès 1870. L'activité de brassage se met en place dans les années 1890-1891. A cette époque on procédait sur place à la préparation du malt et la brasserie fonctionnait grâce à l'énergie hydraulique.

La brasserie porte le nom d'Oscar Descamps de 1927 à 1991. Cette ferme brassicole nichée au cœur du vallon de la Tarcy, devient ensuite la propriété de la société Sodeca et de la commune d'Aulnoye-Aymeries, qui la baptisent brasserie de Monceau Saint Waast. Jusqu’en 1990, on y brasse des bières traditionnelles de fermentation haute, puis le site malgré des tentatives de reprises ne voit plus couler la bière.

En 2009, la brasserie est reprise et une partie du matériel brassicole d’époque est réutilisé par Olivier Forest, quatrième génération de brasseurs.

L'itinéraire passera par Taisnières-en-Thiérache via la D517 (63,5 km). Deux 2 brasseries ont existé à Taisnieres-en-Thierache : la brasserie Banteignie situé au 22 rue de Monceau jusque dans les années 1970 et la brasserie Martin Edmond au lieu-dit les Catiaux. La brasserie deviendra la fromagerie de "Maroilles".

Après avoir admiré l'église Saint-Martin du XVIIIe siècle, le moulin à eau, continuer vers Avesnes-sur-Helpe via la D117 et D962 (73,5 km). Avesnes-sur-Helpe a donné son nom à la région de l'Avesnois dans laquelle elle se trouve. Ville d'Art et d'Histoire, Avesnes-sur-Helpe attire les visiteurs par son patrimoine historique et culturel très riche et par la chaleur de ses habitants.

Comment résister à ces monuments typique du Nord et au patrimoine gastronomique de cette ville où il fait bon vivre ? Avesnes-sur-Helpe est également à l'origine d'une spécialité culinaire très appréciée, la fameuse boulette d'Avesnes. Il s'agit d'un fromage de lait de vache fabriqué à partir de débris de maroilles.

Ville très ancienne, datant du Moyen Âge, Avesnes-sur-Helpe, vous pourrez y découvrir la vieille ville, les façades des maisons anciennes, les remparts et les grimpettes, le pont des Dames, la collégiale Saint-Nicolas, la place de la Rotonde et son kiosque, ou encore la porte de Mons datant du XVIIe siècle un bel édifice gothique qui évoquent le passé illustre de la ville.

A noter également dans le centre ville la brasserie-malterie Hazard Paul, puis Hazard et Cie et la brasserie-malterie Herbecq, puis abattoir Union paysanne Ogan Viande.

Monceau saint waast brasserie forest routes touristiques du nord guide touristique nord pas de calaisLa brasserie-malterie Paul Hazard aurait été fondée à la fin du XIXe siècle. La façade sur rue porte d'ailleurs les initiales PH. Puis elle prend la raison sociale Hazard et Cie jusqu'à la cessation d'activité en 1960. A cette date la brasserie est convertie en dépôt de boissons puis, en 1985, en logement. En 1927, la brasserie produisait entre 6 et 12 000 hectolitres de bière par an. En 1946 la production était d'environ 15 000 hectolitres de bière de fermentation haute.

La brasserie-malterie Herbecq aurait été fondée entre 1850 et 1900. En 1927 la brasserie porte le nom de brasserie-malterie de l'Helpe et est dirigée par Léonce Herbecq. La fabrication cesse avant 1946. A une date inconnue la brasserie est convertie en abattoir. Actuellement les bâtiments sont désaffectés. En 1927 la brasserie produisait 6000 hectolitres de bière de fermentation haute conditionnée en bouteilles.

Poursuivre en direction d'Avesnelles via la D133 (76,5 km). Autour de l'église Saint-Denis, profiter la place du village avec kiosque à musique et mémorial Léo-Lagrange, puis la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, en pierre bleue du pays, se succèdent au gré de la promenade.

Avesnelles accueillait la Brasserie-malterie Staincq situé au 28 et 30 rue Ernest Antoine. La Brasserie-malterie Staincq, dite aussi brasserie d'Avesnelles, aurait été fondée dans la deuxième moitié du XIXe siècle par Louis Staincq. Elle cesse de fonctionner avant 1946. Elle est alors reconvertie en épicerie, environ jusqu'en 1969 pour terminer ensuite à l'état d'abandon. Actuellement la brasserie est désaffectée.

Comme beaucoup de brasseries-malterie de cette époque, elle possédait une tour carrée de  séchage à un étage avec toit en pavillon.

Pour finir ce parcours touristique au fil des anciennes brasseries dans le Pays de l'Avesnois, prendre la direction de Wignehies via la N2 et D964 (92,5 km). Plusieurs brasseries étaient installés sur la commune : la Brasserie Daublain Fontaine rue de Fourmies de 1890 à 1914, la Brasserie des Flandres A Devos de 1901 à 1914, la Brasserie J Lejeune de 1890 à 1914, la Brasserie V Mairesse de 1890 à 1910 puis Gobille Mairesse jusqu’en 1914.

Et enfin, la brasserie-malterie coopérative l’Idéale situé au 15 rue Jean Desfresnes. La brasserie coopérative et le logement patronal auraient été construits en 1899, date qui apparaît sur l’atelier de fabrication. En 1910 une malterie est édifiée dans le prolongement de la brasserie. Elle avait à cette date F Capelle pour Président et M Damineaux pour Directeur. En 1927 l’établissement est dirigé par MM. Thomas Henri et Séguin Albert.

En 1946 la brasserie a le statut de société anonyme et est dirigée par M. Duval. Vers 1960 la grande brasserie moderne de Roubaix rachète l’ensemble. A partir de cette date la brasserie cesse de fonctionner. Actuellement elle sert de dépôt de boissons.

Retour sur Anor via la D156 (105 km).

Fin de cette deuxième étape de cette Route touristique au fil des anciennes brasseries dans le Pays de l'Avesnois.

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 1 de la Route touristique "au fil des anciennes brasseries dans le Pays de l'Avesnois".

Pour vous rendre sur la route touristique "au fil des anciennes brasseries dans le Pays de l'Avesnois"

Gommegnies

Nuageux 26 °C

Nuageux

  • Min: 24 °C
  • Max: 28 °C
  • Vent: 8 kmh 140°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

  • Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes.
  • Merci de respecter le droit de propriété et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Le camping sauvage et les feux de camps sont des facteurs destructeurs dramatiques dans le milieu naturel, il est indispensable de respecter ces interdictions…
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. 

​Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la route touristique "au fil des anciennes brasseries dans le Pays de l'Avesnois"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique du Nord

Préparez vos vacances sur la route touristique "au fil des anciennes brasseries dans le Pays de l'Avesnois" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "au fil des anciennes brasseries dans le Pays de l'Avesnois" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 22/03/2020