Route au détour des villes closes de l'Anjou - Circuit 2 (Maine-et-Loire)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 2 de la Route touristique "au détour des villes closes de l'Anjou" dans le Maine-et-Loire

Les trésors du patrimoine bâti et culturel sont parfois bien discrets mais pourtant si riches. Cette deuxième escapade sur la route touristique "au détour des villes closes de l'Anjou" dans le Maine-et-Loire partira de Saint-Florent-le-Vieil.

Commune du Nord des Mauges, Saint-Florent-le-Vieil située à l'ouest du département de Maine-et-Loire sur la rive gauche de la Loire, près de la Loire-AtlantiqueCes deux départements sont aujourd'hui inclus dans la même région des Pays de la Loire, mais ils font partie de provinces historiques différentes puisque le Maine-et-Loire était en Anjou et la Loire-Atlantique en Bretagne.

Ce territoire se situant à proximité direct de la Bretagne, il fera partie de la marche de Bretagne. L'avènement de la féodalité fera sortir de terre de nombreuses places fortes afin de protéger le territoire des incursions bretonnes. Citons notamment Candé, PouancéSegré,...

Les paysages du circuit sont constitués au départ de coteaux de vignes et de vergers, puis un pays plus vallonné dans le Haut-Anjou.

Àu départ de Saint-Florent-le-Vieil (km 0), la prochaine étape de cette route touristique "au détour des villes closes de l'Anjou" sera Montjean-sur-Loire en suivant la D210 (15 km). Situé sur la rive gauche de la Loire, Montjean-sur-Loire domine un magnifique panorama sur les îles du fleuve de la vallée. Au Montjean sur loire le chateau routes touristiques de maine et loire guide du tourisme du pays de la loireMoyen-âge, un château est construit sur le coteau et la ville est une place forte avec enceinte. Au nord, subsistent encore les remparts qui plongent à pic dans le Vallon. C’est l’actuel panorama.

Le premier seigneur connu de Montjean est Albéric 1er, mort en 1011, fidèle de Foulques Nerra. Pendant cinq siècles ses descendants guerroient auprès des grands, et au gré des alliances prennent la tête de fiefs importants tels Ussé, Sillé-le-Guillaume, Cholet. Découvrez l'histoire et la culture de la cité ligérienne au travers le sentier intramuros. La balade  vous mènera à travers les rues de Montjean-sur-Loire et jusqu'au panorama sur la Loire.

Du quai des mariniers en passant par le bourg et jusqu’au plus haut du coteau, Montjean-sur-Loire présente un patrimoine d’exception à découvrir en flanant. On peut citer en premier lieu Bellevue ancien couvent des Cordeliers édifié en 1493 et la Perrière habitée par les officiers de la baronnie de Montjean au XVIIe siècle, la Villa Margot visible depuis les quais, Le Vallon dans le bourg sur la place du même nom, la mairie de 1878...

Les bâtiments religieux de Montjean-sur-Loire sont aussi remarquables. L'église Saint-Symphorien de style néo-gothique est bâtie sur les ruines de l'ancien château. Elle est visible depuis la route nationale reliant Angers à Nantes. La chapelle Saint-Aubin, date du XIe siècle, possède les caractères du roman angevin. La chapelle Saint-Méen, érigée en 1887...

Traverser la Loire pour se rendre à Candé via la D6 (43 km). Candé fait historiquement partie de l'Anjou, elle se trouve aux confins occidentaux de la province, face à la Bretagne. Apparue vers l'an mil en tant que place forte sur les Marches de Bretagne, la ville possède au Moyen Âge un château et des remparts. Les remparts de Candé ont été construits au XIIIe, néanmoins, ils tombent déjà en ruines au XIVe siècle.

De par sa situation stratégique, Candé a connu divers épisodes de l'histoire angevine et bretonne avant l'union de la Bretagne à la France au XVIe siècle. Candé a perdu son rôle militaire avec l'unification. Candé conserve plusieurs traces de son passé, comme plusieurs châteaux, une chapelle du XIIe siècle et un centre ancien fait de rues étroites, de maisons et d'hôtels particuliers typiques des XVIIe et XVIIIe siècles.

Cande la base de ce mur rue saint denis est un reste hypothetique du donjon medieval routes touristiques de maine et loire guide du tourisme du pays de la loireLes remparts de Candé enfermaient seulement une partie de la ville, comprise entre la rue Victor-Lassalle, la rue Carnot, la rue de Bretagne et le Mandit. Ces remparts s'ouvraient par quatre portes : la "porte de Bretagne" à l'ouest, au bout de la rue Victor-Lassalle ; la "porte Chalainaise" au nord, qui se trouvait près de l'église, sur la route de Challain-la-Potherie ; la "porte Angevine", à l'est, sur la route d'Angers ; et la "porte Raitière", au sud, donnant sur Beaulieu.

Un Parcours découverte du Vieux Candé est disponible. La vieille ville de Candé se caractérise par un parcellaire étroit datant du Moyen Âge, mais le paysage urbain a été fortement remanié aux XIXe et XXe siècles et il reste très peu de constructions médiévales. Le château de Candé, disparu, était situé à l'emplacement de l'ancien presbytère. L'église paroissiale Saint-Denis se trouve à l'emplacement de la chapelle castrale du XIe siècle.

Candé compte un certain nombre de châteaux sur son territoire : le château de La Saulaie, du XIVe siècle était à l'origine un château fort. Le château de Villeneuve, qui sert d'hôtel de ville depuis 1930, a été construit à l'emplacement de la chapelle Notre-Dame, construite en 1390. Cette chapelle a été détruite en 1838 pour faire place au château.

Sans oublier le château de Beaulieu, le château de Villegontier, le château de la Briantais, sur la route de Challain, du XVIIIe siècle et le château de la Rivière.

Ce périple touristique passera par Pouancé via la D6 (69 km). Depuis le Moyen Âge, Pouancé marque une véritable frontière entre la Bretagne et l'Anjou. Cette position stratégique lui vaut la double dénomination de "Porte de l'Anjou et Marches de Bretagne". Étant l'une des 32 villes closes de l'Anjou, elle a su conserver une partie de son patrimoine médiéval, malgré les nombreux sièges de la guerre de Cent Ans et du conflit franco-breton.

Le centre ville de Pouancé est marqué par un patrimoine historique riche dont le château fort médiéval construit du XIIIe au XVe siècle, 2ème forteresse du Maine et Loire. Ce château possède un pigeonnier seigneurial remarquable, un grenier à sel et une Tour de l'horloge, dite Porte Angevine. Il est assiégé à plusieurs reprises pendant la guerre de Cent Ans et devient une forteresse de premier plan à la fin du XVe siècle, lors du conflit entre le royaume de France et le duché de Bretagne.

Pouance le chateau medieval routes touristiques de maine et loire guide du tourisme du pays de la loireL'enceinte médiévale longeait l’actuelle avenue de la Libération et revenait en direction de la Porte Angevine. Elle descendait l’arrière de la rue Saint-Aubin pour revenir vers le château et clore la ville. Deux anciennes portes qui permettaient d’entrer dans la ville close ont été conservées. De l'enceinte subsistent six tours avec courtines, poternes, caponnières, des vestiges de bâtiments, et les remparts du XVème siècle qui complétaient le système défensif et protégeaient la cité.

Les visiteurs peuvent aussi apprécier et découvrir le hameau de Saint-Aubin, premier foyer de peuplement de Pouancé, situé à un kilomètre de la ville, datant probablement du VIIIe siècle. Le hameau de Saint-Aubin se situait donc dans une zone très discutée, frontière entre Francs et Bretons. Au sein des murs de l’église de Saint-Aubin de Pouancé du XIIe siècle se trouve des restes de sarcophages de l’époque mérovingienne.

Vous serez également charmés par les châteaux et manoirs sur la commune : le château de Tressé, Le château de Dangé du XVe siècle, le château de Vengeau date probablement du XVIe siècle. Sans oublier le Grand Moulin est un moulin à eau construit en 1854 sur un lieu exploité depuis le Moyen Âge. 

Poursuivre vers le Châtelais via les D775 et D81 (91 km). Le patrimoine bâti est le témoin de l’histoire de cette petite commune : les anciennes fortifications de la ville du XIIIe siècle, la Tour Carrée, le château de Saint-Julien ancien prieuré, les Tilleuls, propriété préalablement baptisée château du Chalet, le Domaine de La Petite Couère,...

Prendre la direction de Segré-en-Anjou-bleu via la D180 et D863 (102 km). Lle comte d'Anjou Foulques le Roux, au Xe siècle y fait construire un premier château sur l'éperon schisteux qui domine les deux rivières. Ce n'est alors qu'un donjon en bois élevé sur une butte de terre : une motte féodale que l'on peut voir encore aujourd'hui.

Un nouveau château, doté d'une enceinte fortifiée est édifié sous Foulques le Noir au XIe siècle. Il sera pris en 1066 par les troupes de Conan II, duc de Bretagne. En 1589, le comte de Rochepot, gouverneur d'Anjou, au nom du roi Henri III, s'empare de Segré qui était jusque-là aux mains des ligueurs. Après avoir pillé la cité, il fait démanteler le château et les murs d'enceinte ainsi que tous les manoirs fortifiés de la contrée.

Segré capitale au bassin minier (fer et ardoise), situé dans la vallée de l'Oudon, au confluence des rivières Argos, Oudon et Verzée offre aux visiteurs un site pittoresque, avec ses maisons de la vallée aux éperons de schiste, ses rivières paisibles, son vieux pont, sa falaise fleurie. A voir : l'hôtel de ville de 1903, et l'église de la Madeleine avec des vitraux remarquables.

Fin de cette deuxième étape de cette Route touristique "au détour des villes closes de l'Anjou".

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 3 de la route touristique "au détour des villes closes de l'Anjou".

Pour vous rendre sur la route touristique "au détour des villes closes de l'Anjou"

Saint-Florent-le-Vieil

Nuageux 11 °C

Nuageux

  • Min: 10 °C
  • Max: 12 °C
  • Vent: 15 kmh 208°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes :

  • Feux (pas de barbecue) et Camping interdit
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. 

Nos coups de coeur sur la route touristique "au détour des villes closes de l'Anjou"

Hébergement :

Restauration :

Auberge de la Loire

Charmante auberge , iInstallé dans une jolie bâtisse du du XVIIIe siècle sur les rives du dernier fleuve sauvage d'Europe, ce logis hôtel 3 cheminées offre des prestations de qualité dans un cadre chaleureux et convivial.

Une vue exceptionnelle sur les quais de la Loire où autrefois les mariniers déchargeaient leurs cargaisons. Le restaurant vous propose une cuisine gastronomique du terroir, spécialités de la Loire.

Plus d'information : Auberge de la Loire - 2, Quai des Mariniers Montjean-sur-Loire Tél. : 02 41 39 80 20contacts@aubergedelaloire.com - Site internet

Les routes touristique du Maine-et-Loire

Préparez vos vacances sur la route touristique "au détour des villes closes de l'Anjou" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "au détour des villes closes de l'Anjou" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 11/04/2020