Circuit Route de la truffe Var (83)

Circuit de la Route de la truffe

Le Circuit de la Route de la truffe est une belle escapade qui vous permettra d'explorer pendant vos vacances la tanière de prédilection de la "Rabasse", la truffe noire du Var ! Sa majesté doit se consommer fraîche pour offrir la magnificience de ses fragrances.

Aussi venez "goûter" cette route durant l'hiver, des premières gelées jusqu’à la fin février. Elle vagabonde dans une région encore préservée où la beauté des paysages et des villages de caractère n’a d’égal que le prestige de sa table et la qualité de son accueil.

Avec un début dans les vignes du Bas Minervois, la route de la Truffe conduit au canyon de la Cesse par un chemin : la montée vers Lauriole. Une douceur accordée pour pouvoir profiter du panorama sur la plaine lointaine. Plus loin l'espace s'ouvre dans la plaine jusqu'à ce que l'Orbiel le resserre.

La route de la truffe s'étrangle puis se dresse par Roquefère et Labastide. Dans la difficulté majeure du jour, le plaisir de franchir est personnel sur ces routes de solitude et quasiment sans témoin. Soudain le ciel déchire les voutes de châtaigniers; il reste à descendre les gorges de la Clamoux où se cachent grottes et gouffres.

Votre itinéraire et visites sur la Route de la truffe dans le Var

La route de la truffe sur une carte forme une sorte de fourche entre les Arcs-sur-Argens et les Salles-sur-Verdon.  Limitée au sud par le massif des Maures et au nord par les gorges du Verdon. Les endroits à ne pas manquer ? Les gorges et le canyon de Baudinard-sur-Verdon, la cité de Tourtour niché en hauteur et le lac de Sainte-Croix.

Le nord du département du Var est l’une des régions de France les plus propices à son épanouissement grâce à la nature de ses sols situés en moyenne altitude et à son climat chaud et sec. Entrez dans ce département pour vos vacances, montez vers les châtaigniers, l'aventure dans l'univers fascinant de la truffe ne fait que commencer...

Plusieurs itinéraires sont possibles et permettent de découvrir non seulement la Route de la Truffe du Var, mais également la beauté de ses paysages. Nous vous en avons sélectionné un qui nous sommes le plus adapté.

Le circuit de la route de la truffe

Carte de la truffeDirigez-vous vers Les Arcs-sur-Argens, Laissez votre véhicule sur la place de la Mairie, la visite s'effectue à pied. Il faut se laisser porter par les ruelles et les calades qui montent jusqu'au château tout en haut. Depuis ce véritable belvédère sur la vallée, vous aurez un point de vue panoramique sur les toits du village, le massif des Maures et le rocher de Roquebrune.

Perchée au dessus du village actuel, sur un piton rocheux, se trouve la partie la plus ancienne du village, dite "le Parage", qui est comprise entre la tour un donjon du XIII ème siècle et la place Paul Simon. Il vous suffira de franchir la porte fortifiée de l'Horloge percée dans les remparts de la double enceinte pour vous trouver plongé dans un environnement médiéval, un entrelacs de ruelles montantes, de calades et vieilles bâtisses.

Vous découvrirez les vestiges des remparts avec ses quatre portes, les ruines du château du XII ème siècle, ancien Castrum de Arcubus et la chapelle romane St Pierre, édifice du XII ème siècle, composé de 2 nefs accolées et de chapelles latérales, un lieu d'expositions en été.

Lors de votre balade ne manquez pas la chapelle Sainte Roseline située à l'écart du village (D91), l'ancienne abbaye de la Celle-Roubaud, au pied d'une colline et au milieu des vignes du domaine viticole de Sainte Roseline. Ce monument classé du XI ème et XVI ème siècles abrite la châsse et le reliquaire de Sainte Roseline.

A visiter aux Arcs-sur-Argens

  • Patrimoine important de l'époque médiévale avec le Parage et la chapelle Sainte Roseline, église St Jean-Baptiste avec crèche animée et polyptique de 1501 à 16 compartiments de Bréa.
  • A la confluence de l'Aille et l'Argens, un pont qui a été bâti présente la curiosité unique en France d'enjamber 2 fois la même rivière, l'Aille.
  • Maison des Vins des Côtes de Provence (centre de dégustation).

Continuer votre route vers Vidauban, Vidauban est située à la fois dans la partie orientale du massif des Maures et dans la moyenne vallée de l'Argens.

Au centre du département du Var, Vidauban est un point de départ idéal pour la découverte de sites naturels, culturels et historiques : l'Abbaye du Thoronet, Chapelle Sainte Roseline, cloître et arènes de Fréjus, site d’Olbia, Les Gorges du Verdon…

A visiter à Vidauban

  • Le domaine des châteaux d'Astros, route de Lorgues a bénéficié d'une protection au titre des monuments historiques par arrêté du 17 avril 2009 :
  • Le vieux château et ses dépendances ; La commanderie de Templiers, Château fort dit le Château Vieux ; Le pigeonnier ; La chapelle Saint-Lambert ;
  • Les parties du canal d'irrigation, y compris les ponts-aqueducs ; Le château neuf et ses dépendances ; Le parc du château neuf, y compris son mur de clôture et le square des Quatre-Saisons ;
  • L'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, sa cloche de 1898 et son orgue polyphone Louis Debierre, La Fontaine du Lion. Le lavoir des Espassiers.

Vous voici devant Lorgues , à mi-chemin entre la Méditerranée et les gorges du Verdon, les vallées de l'Argens, au sud, et de la Florieye., Le village, au sein d'une vallée, est situé à 210 m d'altitude. La commune de Lorgues est vallonnée, les collines environnantes culminant à 320 m, comme celle de « l'ermitage Saint Ferréol », à l'est.

Edifices religieux, vestiges d'enceinte fortifiée et de moulins oleïcoles, façades anciennes s'y côtoient le long des cours ombragés par des platanes, ou de ruelles sinueuses. Bordé par deux rivières, le paysage vallonné, rythmé par les restanques, est riche de hameaux et de chapelles ainsi que de sa diversité botanique.

Un hôtel et plusieurs gîtes présentent un large éventail de séjours...Et la bonne chère est préparée à partir de produits locaux dans les restaurants et les tables d'hôtes du village où se déroulent des stages de cuisine. Douze châteaux, domaines et entreprises vinicoles obtiennent de hautes récompenses : leurs vins sont exportés en Amérique comme en Asie.

A visiter à Vidauban

  • La collégiale Saint-Martin, construite au XVIIIe, possède une façade classique. Classée, l'emplacement fut arbitré en 1705 par André Hercule de Fleury, évêque de Fréjus et futur premier ministre de Louis XV. À l'intérieur, le maître-autel est orné à ses angles de têtes d'anges et de jeunes filles et une vierge due à Pierre Puget.
  • Le grand orgue de la collégiale et l’église paroissiale Saint-Martin ; La cloche de 1623 ;
  • Couvent des ursulines (ancien) ; Le presbytère inscrit MH partiellement par arrêté du 16 novembre 1949 ;
  • La chapelle Notre-Dame de Benva, Notre-Dame des Salettes ou Notre-Dame de Belval, monument classé du XVe siècle décoré de fresques ; La chapelle Notre-Dame-de-Florièye ; La chapelle Saint-Honorat, utilisée par les trois confessions chrétiennes : catholique, orthodoxe et réformée ; La chapelle Saint-François ; La chapelle Saint-Jaume.
  • L'ermitage Saint-Ferréol du XVIe siècle ; Le monastère orthodoxe Saint-Michel ;

Votre escapade passera par Le Flayosquet,

Arrive le petit village provençal d'Ampus, appuyé aux contreforts du Verdon à 600 mètres d’altitude. Ampus, village du Xème siècle, domine la Dracénie et la Méditerrannée. Inscrit à l’inventaire des sites, la commune bénéficie d’un environnement exceptionnel. De tous temps, l’activité des hommes a su se développer à Ampus et le village entretient encore ses productions agricoles : céréales, élevage, oliveraies, apiculture.

Vignes sur la route de la truffes guide du tourisme var provence alpes cote d azurAujourd’hui, de nombreux artistes, peintres, sculpteurs et céramistes y ont trouvé leurs muses. Le village offre à ses visiteurs confort et modernisme grâce à ses gîtes ruraux, chambres d’hôtes et ses restaurants. Le village d'Ampus propose deux promenades découvertes originales. Ces deux itinéraires parcourent le vieux village et mènent à des points de vue remarquables sur les environs.

- Le chemin de l’eau met en exergue l’utilisation du canal de Fontigon vieux de 500 ans.

- Le chemin de croix, circuit mystique, comporte 14 stations sur le site de l’ancien château.

Vous partirez à la découverte de Tourtour, village perché typique de la région du Haut Var. Tourtour domine tout le sud du département et est classé parmi les plus beaux villages de France. L'accès au village de Tourtour se fait par la D557 qui relie Draguignan à Aups puis par la D 51 à partir du village de Villecroze.

Dès l'arrivée à Aups, vous sentez la présence de la truffe, aux portes du Verdon, Aups est un village de caractère blotti au pied de la montagne des Espiguières dans un environnement privilégié, dans le Parc Naturel du Verdon. Pus gros bourg de l’arrière pays, Aups est réputé dans toute la région pour son célèbre et très attendu marché aux truffes noires, le seul du Sud Est, de novembre à mars suivant les années, le jeudi matin.

Etape important sur ce circuit de la route de la Truffe, en se promenant dans les vieilles rues de ce village authentique, vous pourrez admirez de superbes portes anciennes, des linteaux délicatement ouvragés, des maisons médiévales, des fontaines anciennes qui ornent de charmantes petites places, vous remarquerez aussi quelques beaux cadrans solaires.

Aups a pu conserver dans son patrimoine quelques vestiges historiques intéressants du XI° au XVI° siècle : remparts, ruines de château fort, collégiale gothique... Vous ne pourrez pas louper la tour de l'horloge (XVI°) du haut de ses 25 mètres coiffée de son campanile en fer forgé. Vous passerez aussi sous la Porte des Aires, vestige des remparts du XII° et XVI°.

Selon la saison, Aups vous permettra de rayonner dans toute la région entre la mer, qui n'est qu'a 60km ou une station de ski, car les plus proches ne sont qu'à 80 km . Le Lac de Sainte Croix n'est qu'à une vingtaine de kilomètres et vous offre tous les plaisirs de la baignade, mais aussi canoë et pédalo, bateaux à voiles, bateaux électriques, windsurf...

Ce qu’il ne faut pas manquer à Aups lors de votre passage sur cette route de la Truffe.

La Collégiale St Pancrace (XV°), ruines d'un château fort du XIIème , portes et remparts XII° et XVI°, tour de l'horloge et son campanile, le couvent des Ursulines (cloître privé), le musée Simon Ségal (exposition de peintures), le musée de la Résistance (situé dans le musée Simon Ségal), musée de Faykod (exposition de sculpture en marbre en extérieur sur la route de Tourtour), le marché du mercredi et samedi matin.

Plus haut dans les gorges, les amateurs de sensations fortes pourront tenter tous les sports d'eau vive dans les Gorges du Verdon, (rafting, canyonning, ect) sans oublier les nombreuses voies d'escalade et les sentiers de grandes randonnées qui vous feront traverser des paysages grandioses, (sentier Martel, sentier Vidal).

Voilà en vue Moissac-Bellevue, près du lac de Sainte Croix, sur la D9 qui relie Aups (5 km) à Montmeyan(10 km). Moissac Bellevue est construit à 600m d'altitude, la vue y est exceptionnelle : de l'Estérel à la Sainte Baume en passant par le Massif des Maures et celui de la Sainte Baume ! Le village de Moissac-Bellevue a su garder son cachet provençal : ruelles dallées, escaliers escarpés, maisons voûtées aux murs ocres et aux toits de tuiles mordorées.

On peut aussi y admirer le campanile, une magnifique fontaine et une chapelle du XIIème... Le calme et le climat ensoleillé font de Moissac Bellevue un lieu de séjour agréable au milieu des vastes forêts de pins et de chênes verts. C'est une étape idéale lors de votre escapade sur la route de la Truffe entre la côte, les gorges du Verdon et la Haute Provence.

A visiter à Moissac Bellevue

  • L'église ND de la Roche. L'ancien presbytère.
  • La tour de l'Horloge. La fontaine monumentale. Le pigeonnier.
  • Le Château. La Chapelle des Templiers.

Votre route de la truffe vous menera à Régusse, situé à 3 km de Moissac-Bellevue, à 7 km d’Aups et de Montmeyan et à 12 km du lac de Sainte-Croix, Régusse occupe un mamelon rocheux au cœur de son territoire, entre la plaine fertile et les collines boisées.

Situé près des Basses Gorges du Verdon, Régusse est un ancien Village Templier bâti sur un piton rocheux à 576 mètres d'altitude. Riche en patrimoine, nous pouvons découvrir l'histoire des trois châteaux "les Templiers", "les Castellane et d'Albert" et "les Grimaldi", avec ses ruelles, ses remparts, ses Chapelles, ses Oratoires et ses Moulins à vent.

Eglise de la sainte trinite et entree du village de tourtour sur la route de la truffe var provence alpes cote d azur guide du tourismeA visiter à Régusse

  • Les moulins à vent, ils datent des XIIe et XIIIe siècles. Restaurés en 1995, l’un est devenu un musée d’outils agraires, l’autre produit encore de la farine. L’idée du moulin à vent fut ramenée en Provence, par les templiers lors de leur voyage vers la Terre Sainte. Les moulins produisaient encore 52 tonnes de farine par an en 1811. Ils sont restés longtemps à l’abandon puis furent restaurés en 1995.

Le mécanisme spécifique des moulins provençaux est adapté à deux vents dominants (le vent d’est et le mistral). C’est pour cela que le toit en cône et les ailes sont orientables. Six personnes sont nécessaires pendant une demi-heure pour diriger le moulin face au vent. Jusqu’à 50 kilos de blé étaient versés dans une trémie. La farine, résultat de ces graines moulues entre meule dormante et meule tournante, était poussée vers l’extérieur et tombait dans la huche.

  • Le musée de la mémoire et du souvenir.
  • Les deux tours de l’ancien château de Grimaldi.
  • Tour de l'horloge.
  • La chapelle Notre-Dame-de-la-Miséricorde : appelée aussi la chapelle du Presbytère, elle est signalée dès 1642. Elle servait de lieu à une confrérie de pénitents blancs. Aujourd’hui elle est devenue un musée, La Maison du Combattant.
  • La chapelle Saint-Jean d’Albert.
  • L’église Saint-Laurent est érigée en 1676.
  • Monument aux morts33,34.

Sur la D560 à 31 km au Nord de Saint Maximin, une petite balade dans Montmeyan s'impose. Montmeyan est un village perché, non loin des Gorges du Verdon et du Lac de Sainte Croix. La bourgade domine la plaine qui offre aux regards ses vignes mais aussi ses champs de céréales, de lavandes et d'oliviers.

D'un seul coup d'oeil, on aperçoit la chaîne bleue du massif des Maures et même temps que les pics neigeux des Alpes. Les fortifications donnent au village une curieuse physionomie, il semble grimper à l'assaut du château qui se dressait au sommet du piton où se trouve l'église dont une partie datant du XIIème a été récemment restaurée.

Aups rue vieilleville route de la truffes guide du tourisme var provence alpes cote d azurLes très anciennes maisons cernant les ruelles étroites de leurs arcades vétustes, les minuscules places provençales donnent à ce village un charme indéniable. Les tours des remparts continuent de surplomber un village au charme véritable avec des rues étroites et encaissées, des passages voûtés, des traverses en escaliers et des arcs de soutènement.

A visiter à Montmeyan

  • Le village médiéval de Montmeyan fortifié comporte des vestiges d'appareil défensif, notamment la tour Charlemagne (tour carrée à archères), une porte d'enceinte et de nombreux éléments architecturaux qui remontent au XIIe siècle.
  • L'église paroissiale Notre-Dame, d'architecture romane, date du XIIe siècle et fut modifiée en 1510, 1675 et 1885 ; elle a un clocher carré à campanile avec horloge et abrite une statue de la Vierge et de l’Enfant Jésus, œuvre de Dominique Molknecht. Elle renferme également six objets mobiliers monuments historiques (statues, bustes reliquaires et tableaux).
  • Des maisons médiévales, dont celle située dans la rue du Couvent, datent du XIIIe siècle.
  • La tour carrée du Castelar, au sommet d’une aiguille rocheuse de La Grande Roquette, date du XIIIe siècle ; elle domine les vestiges de l’église et du bourg castral de La Roquette (village abandonné au XVe siècle).
  • Le prieuré des Hospitaliers qui date du XIVe siècle et qui comprend la tour sud-est du château fort, près de l’église dans la rue Paradis, est devenu propriété privée.
  • La chapelle Saint-Esprit, sur un promontoire rocheux au sommet du village, date du Moyen Âge classique et fut aménagée en habitation au XIXe siècle ; elle fut l’atelier du sculpteur Victor Nicolas au XXe siècle, puis est devenue propriété privée.
  • Le château de l’Éouvière, édifice du XVIIIe siècle situé au sud du village, est devenu un camping caravaning.
  • L'aqueduc de Beaurivet avec 95 m de longueur et dix arches en plein cintre, qui a été construit vers 1865 pour alimenter le canal du Verdon.
  • Les Trois Croix, érigées sur un point culminant au carrefour des limites de Fox-Amphoux, Montmeyan et Tavernes, ont été un lieu de procession ; on y trouve une table d’orientation.
  • Les deux tumuli de La Petite Roquette datent de l’âge du bronze et de l'âge du fer.
  • Le dolmen de La Colle, au nord-ouest de la commune, date du Chalcolithique.
  • L'abri Breuil, découvert en limite nord de la commune à l'Escourche près du Verdon, date du Paléolithique moyen.

Vous passerez par La Verdière,

Puis Ginasservis, le village de Ginasservis se situe près de Vinon-sur-Verdon au croisement de quatre départements : Var, Bouches-du-Rhône, Vaucluse et Alpes-de-Haute-Provence. C’est en sillonnant les chemins que vous aurez l’occasion d’apercevoir les paysages et monuments qui retracent l’histoire du village.

Fete de la truffe a aups route de la truffe guide du tourisme var provence alpes cote d azurA Vinon-sur-Verdon sur la D23 entre St Maximin (44 km) et Manosque (15 km), nous vous conseillons un arrêt prolongé. Au dessus de la rive gauche du Verdon, Vinon sur Verdon occupe une place stratégique au carrefour des quatre départements !

Cette agréable petite ville sur la route de la Truffe, vous séduira par son cachet provençal : allez vous balader dans les petites ruelles de ses vieux quartiers, vous découvrirez quelques belles maisons du XVII° et XVIII°siècle : rue des Marseillaises,, rue des Fours..., puis faites une pause sur le cours ombragé de platanes pour en apprécier sa fraîcheur en plein été.

Les platanes ont parait-il, été plantés par des bergers d'Arles au XVIII° siècle, car Vinon-sur-Verdon était autrefois une étape importante de la transhumance. Aujourd'hui, Vinon-sur-Verdon accueille de nombreux touristes grâce aux richesses naturelles qu'offre le site : Vinon-sur-Verdon est à deux pas des fameuses gorges du Verdon !

A visiter à Vinon-sur-Verdon

  • Eglise St Sauveur (XII° siècle).
  • Ruines du château (détruit en 1591)
  • Tour de l'horloge (XVII° siècle).
  • Le moulin de Saint-André, ancien moulin aujourd'hui rénové sur les bords du Verdon. Il s'y trouve un gîte de groupe (55 places) géré par l'office municipal de tourisme, une salle de spectacle pour théâtre, cinéma, concerts gérés par la communauté Luberon Durance Verdon.
  • Le pont qui franchit le Verdon dans le bourg est construit en 1780. Les piles étroites supportent trois arches surbaissées ; des avant et d'arrière-becs triangulaires protègent les piles des remous et des débris charriés par la rivière lors de ses crues.

Votre route de la truffe arrive à Saint-Julien-le-Montagnier, La commune de Saint-Julien-le-Montagnier est située au nord-ouest du département du Var, sur la rive gauche du Verdon, à la hauteur des basses gorges et du lac d'Esparron. Le village de Saint-Julien-le-Montagnier, perché sur une butte isolée, domine les plans de Haute-Provence, succession de plateaux rocheux, couverts d'une maigre végétation arbustive, sur lesquels de place en place une petite agglomération forme le centre d'une surface bien cultivée où dominent quelques céréales, la vigne, la lavande et les oliviers.

La commune de Saint-Julien est incluse dans l'aire du parc naturel régional du Verdon. Du haut de ses 578 mètres, ce pittoresque village se dresse au sommet d'une colline que l'on voit de loin depuis la route qui vous amène à Saint Julien le Montagnier. Ce vieux village mérite le étour. Vieilles maisons de pierres et maisons nobles aux belles portes se côtoient, donnant ainsi un caractère typique et unique au vieux St Julien.

Le nouveau village a glissé à ses pieds dans un coin de l'immense plaine déserte, faite de plateaux couverts d'une nature sauvage et parfumée.

A visiter à Saint-Julien-le-Montagnier

  • L'église romane. Chapelle de la Saint Trinité.
  • Les remparts médiévaux du XIIIème siècle avec porte fortifiée par les Templiers.

Vous continuer sur la D560 pour arriver à Montmeyan, Montmeyan est un village perché, non loin des Gorges du Verdon et du Lac de Ste Croix. La bourgade domine la plaine qui offre aux regards ses vignes mais aussi ses champs de céréales, de lavandes et d'oliviers. D'un seul coup d'oeil, on aperçoit la chaîne bleue du massif des Maures et même temps que les pics neigeux des Alpes.

Les fortifications donnent au village une curieuse physionomie, il semble grimper à l'assaut du château qui se dressait au sommet du piton où se trouve l'église dont une partie datant du XIIème a été récemment restaurée. Les très anciennes maisons cernant les ruelles étroites de leurs arcades vétustes, les minuscules places provençales donnent à ce village un charme indéniable.

A visiter à Montmeyan

  • Les remparts. L'église ND du Plan.
  • Les Basses Gorges du Verdon.    

La route de la truffe se poursuit par Artignosc-sur-Verdon, ce village résulterait de l'implantation au XIIIe siècle d'un établissement des Templiers qui dépendait de la commanderie du Temple de Saint-Maurice à Régusse. La commune est bâtie à 515 mètres d’altitude, avec des maisons tassées au pied du château, dans d'étroites ruelles. Étagée sur une éminence, elle s'inscrit dans un paysage vallonné, à proximité des gorges du Verdon et du lac de Sainte-Croix. La superficie de la commune est de 1 853 hectares.

Situé à la lisière du département du Var et des Alpes de Haute Provence, non loin des Gorges du Verdon, le village d'Artignosc est devenu un petit centre touristique où sont proposées de nombreuses activités nautiques autour de son lac qui rejoint plus loin le lac de Sainte Croix.

Les maisons du village sont regroupées au pied du château de Thoron datant du XIV° et XVII° qui est aujourd'hui occupé par la mairie, accessible par un grand escalier et un large peron avec une belle porte ancienne.

En vous promenant dans les ruelles d'Artignosc, vous croiserez de belles vieilles maisons soigneusement restaurées, certaines avec porte à linteau datée 1547, quelques fontaines anciennes et derrière la mairie vous pourrez voir l'ancien four à pain public.

Autour du village de Artignosc, de magnifiques promenades sont possible au milieu d'une nature préservée magnifique. Le sentier de grande randonnée GR99 traverse le village et vous emmène avec de bonnes chaussures jusqu'à la retenue du lac de Quinson à l'Ouest et jusqu'à Baudinard si vous choisissez le côté Est.

A visiter à Artignosc-sur-Verdon

  • Le château : Le château est aujourd'hui partagé entre plusieurs propriétaires, la commune en ayant conservé la partie centrale, avec les locaux de la mairie et des logements sociaux.
  • L'église paroissiale Saint-Pierre : L'église paroissiale Saint-Pierre (anciennement église Sainte-Marie-Madeleine) est une église romane du XIe siècle qui a été agrandie au fil des siècles ; elle présente des voûtes en plein-cintre et un clocher carré qui abrite une cloche classée objet monument historique. La pratique ancestrale du jeu de paume sur le fronton de cette église, la Festa della pauma, demeure une particularité de la commune.
  • La fontaine : Sur la place du village se trouve la fontaine ronde à bulbe, datée du XVIIIe siècle ; bien que dotée d’un bassin octogonal, cette fontaine appartient au type des fontaines à plan carré. Ornée à l'origine d’une pigne (pomme de pins), elle fut modifiée en 1889 afin d’y installer une Marianne en bronze au sommet de la colonne.
  • Le lavoir couvert : Arès la fontaine, l’eau passe dans le lavoir par un siphon. Le lavoir est couvert en 1844 ; c’est un lavoir haut et on y lave en position debout.
  • Le bassin et le moulin : Au bout de la rue du Pesquier se trouve un grand bassin où est stockée l’eau qui est sortie de la fontaine, puis est passée par le lavoir. Jadis cette eau servait à entraîner les meules des moulins et irriguer les jardins.
  • L'ancien four à pain : Situé derrière le château, l'ancien fournil donne lieu chaque année à une fête du pain.
  • Les chapelles : La commune possède quatre chapelles qui ont été restaurées : Saint-Christophe, Sainte-Euphémie, Sainte-Trinité et Notre-Dame La Brune.
  • La ferme fortifiée de Fontayne : La ferme fortifiée du domaine de Fontayne43, avec ses deux pigeonniers-tours, a jadis appartenu aux templiers.
  • Abri sous roche du Promontoire.
  • La coopérative vinicole Le Verdon.

En venant de Montmeyan (sur la D13 au Nord de St Maximin en passant par Barjols), il faut prendre la D30 (direction Aups) puis tourner à gauche sur la D71 puis la D471.

Poursuivez votre route de la truffe jusqu'à Baudinard-sur-Verdon, le village de Baudinard-sur-Verdon est situé à 500 mètres d'altitude au bord du lac de Sainte-Croix et au bord abrupt de la colline du Défens (723 mètres). La commune est limitée au sud par la chaîne des Cuguyons et à l'est par le Mocrouis, montagne dénudée située dans le camp militaire de Canjuers.

Elle est située à la limite entre les départements du Var auquel elle appartient et des Alpes-de-Haute-Provence, séparés par le lac de Sainte-Croix. La commune est intégrée dans le parc naturel régional du Verdon.

A visiter à Baudinard-sur-Verdon

  • Le lac de Sainte-Croix.
  • Les gorges du Verdon.
  • L'église Saint-Pierre et ses cloches de 1510 et 1727.
  • Un cadran solaire du XIXe siècle, arborant la devise de Louis XIV : « Nec pluribus impar » (Au-dessus de tous (comme le soleil).
  • La porte médiévale et tour sarrasine.
  • Le musée Playmobil.
  • L'observatoire astronomique.

Ce circuit de la route de la truffe s'arretera à Les Salles-sur-Verdon. La commune des Salles-sur-Verdon a la particularité d’avoir été engloutie sous les eaux du lac artificiel de Sainte-Croix au début des années 1970. Les Salles-sur-Verdon est un village situé dans la vallée alluviale du Verdon entourée de plateaux calcaires, à quelques kilomètres des Alpes-de-Haute-Provence et du Grand Canyon du Verdon. La commune est intégrée dans le parc naturel régional du Verdon.

Autrefois, Les Salles sur Verdon était un petit village typique du Haut-Var qui coulait des jours paisibles au fond de la vallée. Mais en 1973 il fut sacrifié à la production de l'électricité et disparu sous les eaux retenues par le barrage de Sainte Croix. La première pierre du nouveau village fut posée en Mai 1970 et reconstruit au bord du nouveau lac de 2.700 ha.

La proximité de ce grand plan d'eau a fait des Salles un site touristique et une petite station balnéaire bien équipée. L'architecture y est un mélange de moderne et de traditionnel provençal. On a conservé du vieux village la fontaine, les 2 lavoirs, le monument aux morts, le clocher et de nombreux encadrements de portes.

Grâce à sa situation incomparable, le village essaie de retrouver une nouvelle vie dans un développement harmonieux :la population peut y monter jusqu'à 4.000 résidents durant la saison estivale.

A visiter à Les Salles-sur-Verdon

  • La nouvelle église des Salles-sur-Verdon.
  • Le mémorial de l'ancien village.
  • L'espace patrimoine, réunissant quelques objets liés au passé agricole de la commune.
  • Le sentier de Toine, sentier naturaliste créé en collaboration avec l'association CADE : 15 étapes autour du village présentant la flore et les animaux des environs.
  • Le sentier historique, conçu par l'association "Mémoire des Salles sur Verdon" : 10 étapes dans le nouveau village (mairie, école, poste, boulangerie, lavoirs, église, cimetière…) avec évocation des bâtiments publics de l'ancien village détruit lors de la mise en eaux du barrage de Sainte-Croix, et des anecdotes liées à leur histoire.
  • Le lac de Sainte-Croix.
  • Les gorges du Verdon.
  • Le patrimoine naturel du lac de Sainte-Croix et ses rives

Une fois les papilles mises en émoi sur cette route de la Truffe, vous pourrez conclure votre séjour par un excellent déjeuner. Parmi de nombreuses tables authentiques, la truffe a sans conteste trouvé son meilleur ambassadeur en la personne de Benjamin Bruno, à Lorgues.

En feuilleté, avec du pigeon ou une simple pomme de terre, l’étoilé n’a pas son pareil pour décliner la précieuse souveraine dans toute sa splendeur. Même en dessert dans une glace à l’italienne. Preuve que la belle ténébreuse varoise n’a pas fini de nous surprendre…

Vous avez aimé cet article sur ce circuit de la route de la Truffe ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons en bas de page ; Merci

En savoir plus sur la route de la Truffe ....

Pour tout savoir sur la truffe, venez découvrir "La Maison de la truffe d'Aups et du Verdon". Elle a pour vocation de marquer le territoire, de favoriser sa découverte à partir de la thématique trufficole, et de présenter la truffe et la trufficulture dans toutes leurs dimensions.

Elle comporte 4 espaces distincts, avec des ambiances et des destinations complémentaires :

  • Un espace boutique, vente de produits
  • Un espace d’approche du goût de la truffe, espace de découverte de la truffe par les 5 sens
  • Un espace d’information sur les activités autour de la truffe et de valorisation des activités truffotouristiques : l’espace truffo-touristique
  • Un espace muséographique de présentation de la truffe et la truffi culture : l’Aventure de la truffe.

Maison de la truffe - Office du Tourisme d'Aups

Ouvert les lundi, mardi, et jeudi de 9h à 12h et de 14h à 17h - Le mercredi et samedi de 9h à 12h
Tarifs : adultes 5€ ; de 12 à 18 ans 3€. gratuit pour les- de 12 ans

Maison de la truffe - Verdon

Information utile pour la route de la Truffe

  • Siège social des trufficulteurs Varois - Mairie d'Aups : 04.94.70.00.07
  • Syndicats des producteurs de truffes du Var : 04.94.50.54.92

Fêtes de la Truffe

  • Aups: Quatrième dimanche de janvier
  • Les Arcs sur Argens: Deuxième samedi de Février (Maison des vins)
  • Lorgues: Deuxième dimanche de Février (Château la Berne)
  • Vidauban: Dernier samedi de Février (Bastide des Magnons)
  • Le marché aux truffes : si vous visitez un marché au truffes et que vous n'êtes pas initié, vous serez surpris par le cérémonial. On touche les truffes pour vérifier la maturité, on les sent pour vérifier leur aôme, quelques mouvements de la main et les marchés sont conclu.

Pour vous initier aux délices des truffes, certains village du Var, organisent des journées de la truffes. C'est l'endroit idéal pour découvrir ce fameux champignon. (Aups, Lorgues, Vidauban, Les Arcs sur Argens, ...).

Adresse utile sur la route de la Truffe

M. Daini - labellisé "Réseau des partenaires Maison de la Truffe d'Aups"
TRUFFE - LE LOITAIN - 4178 Route de Villecroze - 83630 AUPS - 06.12.62.78.39

M. De Santis - labellisé "Réseau des partenaires Maison de la Truffe d'Aups"
DOMAINE DE MAJASTRE - D957 - 83630 BAUDUEN - 04.94.70.05.12 -

M. Demaria - LE HAMEAU DES CLOS - 83630 BAUDUEN - 06.30.36.88.26

Le restaurant La Truffe à Aups.

Le chef Sébastien Gaillard propose une sélection de plats autour de la truffe, un bon rapport qualité-prix à découvrir après avoir sillonné le marché. Le chef s’approvisionne chez les trufficulteurs varois, la carte affiche des plats variés, pour répondre à toutes les envies. Raviolis ou gnocchis à la truffe (20-25 €), ou simplement un râpé de truffe sur le plat de votre choix, et même desserts truffés! Menu tout Truffe à 75 € (exceptionnellement à 58 € pour la journée de la truffe dimanche 22 janvier 2017).

La Table de Pol à Lorgues.

Une cuisine bistronomique à prix accessible qui propose, en saison, des plats avec de la truffe varoise. Parmi les suggestions, des plats simples mais gourmands comme le Risotto crémeux, cèpes et truffes Mélanosporum ou l’incontournable Brouillade de truffes.

Chez Bruno à Lorgues.

C’est LA référence gastronomique truffée! Une institution de longue date, le restaurant affiche une étoile au Guide Michelin et propose tout au long de l’année des menus qui permettent une vraie découverte des différentes variétés de truffes, de l’entrée au dessert! Elles ne proviennent pas toutes du Haut-Var mais le restaurant joue la carte de la transparence en mentionnant l’origine des truffes proposées. A partir de 76 €.

Le Domaine de Majastre

La table d’hôtes de l’incontournable trufficulteur, Philippe De Santis, bien connu au marché de Aups. Son beau-fils, le tout jeune chef Morgan Barra, propose deux menus Truffe, à 70 € et 80 €, pour découvrir les saveurs de la Tuber Melanosporum autour de plats typiquement terroir.

Le saviez-vous ?

Notez que des fêtes et marchés spécialisés se déroulent durant les trois premiers mois de l’année, au moment où l’on fait jaillir les truffes hors de terre.

Et sachez que des randonnées et balades à pied sont à faire pour, qui sait, dénicher quelques truffes sauvages...

S’y promener est l’occasion de découvrir un écosystème de toute beauté. Le pays truffier cache plus d’un trésor naturel au fil de ses 800 kilomètres de sentiers de grande randonnée.

Pour crapahuter en toute sécurité, on emboîtera le pas d’un guide amoureux de sa région, pour une “Balade Nature Commentée”, sorte de visite guidée en milieu naturel.

Déclinées en trois niveaux (Découverte, Initiation et Sport), ces promenades s’adressent aux débutants comme aux plus aguerris.

Pour vous rendre à Les Arcs-sur-Argens

Les Arcs

Nuageux 20 °C

Nuageux

  • Min: 19 °C
  • Max: 21 °C
  • Vent: 11 kmh 90°

Nos coups de coeur sur la Route de la truffe dans le Var

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de Provence-Alpes-Côte d'Azur

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour dans le Var avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 08/09/2017