La route des vins du Beaujolais

Le circuit de la route des vins du Beaujolais

En plein coeur des 10 crus du Beaujolais, à Beaujeu, capitale historique du Beaujolais, à Vaux-en-Beaujolais plus connu sous le nom de "Clochemerle", en passant par Salles-Arbuissonnas et Villefranche-sur-Saône, sans oublier l'incontournable Pays des Pierres Dorées avec notamment Oingt, classé parmi les plus beaux villages de France... le tracé retenu pour cette nouvelle route des vins met en valeur les appellations du Beaujolais et son patrimoine.

Avec ce circuit de la route du Beaujolais, vous voici sur la nouvelle route des vins du Beaujolais. Depuis Châne au Nord, elle traverse les crus et les villages jusqu’à Civrieux d'Azergues. 140 km pour découvrir lors d'un week-end ou vos vacances le Beaujolais à travers ses vignes, ses hommes et son patrimoine.

Nous vous souhaitons une bonne route des vins du Beaujolais

Votre itinéraire et visites sur la route des vins du Beaujolais

Connu dans le monde entier, le vignoble Beaujolais abrite une infinité de trésors et de saveurs. Cette route touristique des vins du Beaujolais qui jalonne les 12 appellations, vous fera découvrir le patrimoine, les vins et paysages : les crus prestigieux, les clochers des Beaujolais Villages, les coteaux lumineux des Beaujolais et les villages pittoresques des Pierres Dorées...

Des primeurs, au sud, aux dix crus remarquables, au nord, la Route des Vins du Beaujolais est ponctué de collines en pentes douces et de hameaux aux maisons en pierres dorées qui scintillent au soleil. Cette route est une rencontre du Beaujolais patiemment vinifiés et autant de hameaux jalonnés de petits trésors.

Ce parcours se situe dans le pays touristique du "Beaujolais Vignoble", séparé du pittoresque "Beaujolais Pierres Dorées" par Villefranche-sur-Saône. À l’ouest en automne, rejoignez le "Beaujolais Vert Nature" où il y a beaucoup plus de forêts mais aussi de fermes, proposant des dégustations notamment dans le Haut Beaujolais.

Vous aurez l'occasion de visiter chacune des aires des 10 crus emblématiques du Beaujolais, dans l’ordre du nord au sud : Saint-Amour, Juliénas, Chénas, Moulin-à-Vent, Fleurie, Chiroubles, Morgon, Régnié, Côte de Brouilly et Brouilly.... Découvrez ces Crus du Beaujolais, les vignes héroïques fièrement dressées dans les vallées et les coteaux qui s’offrent à vous lors de votre parcours sur ce circuit de la nouvelle Route du Beaujolais.

Dans le nord, la route des vins du Beaujolais enivre les sens

Chanes route des vins du beaujolais rhoneChânes, c'est ici que la route des vins du Beaujolais commence pour vous emmener aux portes de Lyon. En parcourant Chânes, découvrez son église romane du XIIe siècle et son vieux château doté d'une tour carrée. Enfin, arrêtez-vous au lieu dit "Le Chapitre", qui vous offre un point de vue à 360° sur la ville.

Chânes était fortifiée dès la plus haute antiquité dépendance de l'abbaye de Cluny, puis du chapitre de Saint-Vincent de Mâcon. En 1601, son château appartenait à messire Jean de La Chambre puis à Louis Charrier de la Roche, seigneur de Crêches et de Chânes. La construction de ce château a eu lieu au Xe siècle.

Situé entre les crus du Maconnais et ceux du Beaujolais, le terroir de Chânes produit principalement du Saint-Véran. Chânes est le siège de l'une des principales usines de mise en bouteilles de la région.

La D186 vous emmène à Saint-Amour-Bellevue. Plus près de Mâcon et du Haut Beaujolais, se trouvent quelques-uns des vins les plus sensationnels de tous et des villages particulièrement animés : St Amour. Ici, on célèbre l'Amour à travers une sympathique tradition de confirmation de mariage... Verre du cru oblige !

Le village de Saint-Amour-Bellevue domine tout en douceur les coteaux et vallons couverts de vignes et offre un magnifique panorama par temps clair. Faites une pause à sa table d'orientation, non loin de la statue de la Madone, protectrice du village. Découvrez aussi son église romane, où tout près se dresse la statuette du légionnaire romain Amor qui a donné son nom au village.

En plus de l'AOC Saint-Amour, la commune viticole de Saint-Amour-Bellevue a l'autorisation de produire les vins AOC : Saint-Véran, Beaujolais Villages, Beaujolais, Bourgogne aligoté, Bourgogne, Mâcon, Bourgogne Passe-tout-grains, Coteaux Bourguignons, Crémant de Bourgogne, Bourgogne mousseux ainsi que l'IGP Saône-et-Loire.

Saint amour bellevue route des vins du beaujolais rhoneVillage de grand cru du Beaujolais et de la Saint-Valentin, Saint-Amour-Bellevue est riche d’un artisanat d’art authentique, de paisibles chemins de promenade et… de très bonnes tables.

N’oublions pas sur cette Route Touristique des vins du Beaujolais les gourmets, Saint-Amour-Bellevue a le privilège d’avoir deux restaurants étoilés au Guide Michelin. Le Chef Cyril Laugier vous accueille à “L’Auberge du Paradis” et le Chef Masafumi Hamano “au 14 Février”. Vous y apprécierez des mets délicats et raffinés que les amateurs accompagneront du “nectar local” le Cru Saint-Amour. 

Le bistrot « Joséphine à Table » permet de déguster les plats régionaux de la cuisine traditionnelle. Pour votre séjour notre hôtel classé « châteaux et hôtel de France », nos gîtes et nos chambres d’hôtes sauront vous accueillir.

Prendre la D169, puis la D17E Juliénas est à moins de 7 km de là. On compte une soixantaine de producteurs et un vaste choix pour les dégustations de ce vin fruité et généreux. C’est un tout petit village mais son nom est réputé partout dans le monde. Les environs sont ravissants et 4 circuits de randonnées, de 8 à 11 km de long, permettent de les visiter.

Le château de Corcelles et le château de Juliénas sont doté de splendides caves voûtées. Par ailleurs, à seulement 10 km au nord de Juliénas, visitez Cenves dans le Haut Beaujolais, à la croisée de la Saône et Loire et du Rhône, avant de repartir sur la route des vins. Poussez la porte de la Maison du Fromage pour découvrir le Cenvard, un étonnant fromage de chèvre local.

Poursuivez sur la D17E et la D68 jusqu'à Chénas où grâce à Charlemagne qui en ordonne le défrichement, puis en 1316 Philippe le Long aurait ordonné qu'on y plante des vignes. Quelques années plus tard on retrouve le vin de Chénas dans les caves du roi Louis XIII. C'était, paraît-il, le seul vin qu'il accepta sur sa table.

Chénas compte trois châteaux : Le château Lambert construit en 1690 en aval de l'ancien village ; depuis le déplacement de ce dernier il se trouve en amont de l'actuel village. Napoléon y séjourna deux jours en 1811 sur le chemin de L'Espagne. Le château de la coopérative du début du XIXe siècle possède des caves voûtée en anse de panier impressionnantes qui se visitent et le château des Michelons est un petit édifice d'origine moyenâgeuse ou Renaissance.

Les ruines d'une mystérieuse tour appelée « cabane des chasseurs » et les vestiges de sa tour carrée, situés au sommet de la Montagne des Chasseurs qui offrent un panorama exceptionnel à 360° depuis son belvédère.

A voir aussi le Moulin-à-vent, monument historique du 15ème siècle et l’exposition permanente de 1500 outils de la vigne et du vin à l’Auberge des Hauts de Chénas.

Romaneche thorins route des vins du beaujolais rhoneArrêtez-vous à Romanèche-Thorins pour visiter le Moulin à Vent qui a donné son nom à l’un des plus célèbres crus du Beaujolais et embarquez pour un parcours ludique dans le Hameau Duboeuf, premier parc de la vigne et du vin. Sur la Route des Vins du Beaujolais, chaque parcours est unique grâce aux multiples étapes qui raviront les plus curieux.

Le moulin à vent de Romanèche-Thorins, c'est à lui que l'appellation Moulin-à-Vent doit son nom. Construit au XVe siècle, le moulin s'est imposé comme un emblème de la commune, au point de donner, en 1757, son nom aux vins qui y sont produits. La tradition perdure toujours aujourd'hui : Moulin-à-Vent fait partie des 10 crus du Beaujolais protégés par une appellation d'origine contrôlée.

Ils sont 300 à détenir la clé du plus prestigieux des crus du Beaujolais. La culture du Moulin-à-vent s’étend sur les deux seules communes de Romanèche-Thorins en Saône-et-Loire et de Chénas dans le Rhône, le Moulin-à-vent est le vin de garde par excellence, jusqu’à 10 ans selon les millésimes.

Profitez de votre halte à Romanèche-Thorins pour visiter le Caveau Richard Rottiers ; le Château de la Tour de Romanèche ; le Touroparc Zoo, parc animalier et d'attractions ; le Musée du compagnonnage Pierre-François Guillon ; Le Château du Moulin-à-Vent et le Château des Jacques.

Prenez la direction de Fleurie où, entre 2 dégustations, vous pourrez rejoindre la colline pour admirer une vue splendide sur les Monts du Beaujolais. C’est un des villages les plus visités et si vous y allez en été, ne manquez pas le succulent marché nocturne du jeudi. L’événement immanquable a toutefois lieu en octobre : le marché aux vins et salon du livre gourmand de Fleurie.

On compte 140 viticulteurs. Le Fleurie est un vin subtil et est réputé pour être le plus féminin des crus du Beaujolais. Fleurie est une destination touristique de loisirs et de vacances idéale pour les amateurs de nature, d'œnologie et de gastronomie. Depuis la chapelle de la Madone, vous découvrirez un magnifique panorama des coteaux recouverts de ceps de vignes, de la vallée de la Saône et par temps clair du Mont Blanc.

Rejoingnez Chiroubles un charmant petit village niché à flanc de coteaux. L’ensemble du paysage est marqué par un relief vallonné planté de vigne, typique du paysage du Pays Beaujolais allant de 743 mètres à l’Ouest au Col du fût d’Avenas, à 280 mètres à proximité du lieu-dit “ Vers les Près ”.

Chiroubles route des vins du beaujolais rhoneDes sentiers pédestres et VTT balisés permettent d’accueillir les visiteurs, tout au long de l’année, pour une balade au milieu des vignes. A la porte du Beaujolais Vert, le site remarquable de « La Terrasse », comprenant un circuit pédestre de découverte des 10 Crus du Beaujolais et le Chalet de dégustation et vente de vins et produits régionaux, complète les possibilités offertes aux touristes.

Le patrimoine de Chiroubles remarquable : L’église, la chapelle Saint-Roch et le château De Raousset peuvent être considéré comme remarquables. La structure du bourg en domaines viticoles est spécifique à cette commune. Dans la plupart des autres villages, les cuvages et domaines sont à l’extérieur du Bourg.

Vous arriverez à Villé Morgon par la D68. Accueillant et festif, Villié-Morgon vit au rythme du travail de la vigne. Il doit sa renommée à son célèbre vin. Le Morgon se décline en 6"climats" afin de mieux préciser la provenance des cuvées. La plus connue "Côte du Py" se situe entre le village et le hameau de morgon. De là vous découvrirez une vue panoramique à 360°.

Le meilleur moyen de faire la différence entre les différents crus du Beaujolais reste de les déguster avec modération. Tout au long de l'année, les viticulteurs de la région proposent des ateliers dans leurs chais. C'est notamment le cas du Domaine Brisson, à Villié-Morgon, où l'on goûte les vins de la maison accompagnés de produits fermiers.

Villié Morgon possède plusieurs sites à visiter : le Couvent capucin de Saint-François ; le Château de Fontcrenne ; l'Église à deux clochers de Saint-Joseph-en-Beaujolais : construite entre 1872 et 1882. L'abbé Pierre Vernet fut curé de Saint-Joseph de 1886 à 1917. On le surnomma le "saint du Beaujolais".

À proximité se trouve une grotte de la Vierge de Lourdes édifiée par le Père Vermet et un chemin de Croix inauguré en 1934 et entouré d'un panorama.

Prochaine étape de cette escapade la commune de Régnié durette situé au centre de la région viticole du Beaujolais. Son vignoble, le régnié, est l'un des dix crus de Beaujolais - dernier des crus du Beaujolais en 1989. Le centre du bourg est au sommet d'une colline, ce qui permet d'avoir une vue plongeante sur le val de Saône depuis l'esplanade de l'Église.

Régnié Durette est un authentique village viticole qui saura vous charmer par son accueil, ses paysages et ses vignerons qui vous feront déguster leurs divins nectars. Implanté au milieu des vignes, le village est dominé par sa majestueuse église aux deux clochers, une des plus grandes du Beaujolais, construite par Pierre Bossan, l’architecte de la basilique de Fourvière à Lyon.

Ne manquer pas Domaine de la Grange-Charton : monument historique inscription par arrêté du 27 juillet 1994, propriété des hospices de Beaujeu.

Après une balade dans le village de Régnié Durette qui vous offrira une belle vue sur la plaine de la Saône, et au-delà sur les Alpes si le temps le permet, vous pourrez partir à la découverte du terroir et du patrimoine de la commune en empruntant les sentiers pédestres mis à votre disposition. Entre vignes et forêts, la diversité des paysages vous permettra de flâner  entre « Beaujolais rouge » et « Beaujolais vert. »

Rejoignez Beaujeu capitale historique du Beaujolais,, en passant par Villié-Morgon, parce que le Morgon est un vin puissant et fruité à ne pas manquer et c’est l’un des terroirs les plus vastes, avec 250 viticulteurs. Beaujeu est l’emblème historique du Beaujolais et était une commune puissante au Moyen Âge.

C’est l’une des haltes touristiques incontournables du Beaujolais puisqu’on peut y déguster, sur son canton, 9 crus du Beaujolais sur les 10 crus existants. Arrêtez-vous à Beaujeu, indispensable pour plonger dans l’histoire de la région avec des lieux emblématiques comme l’Eglise Saint-Nicolas du XIIe siècle, classée au titre des monuments historiques, les hospices de Beaujeu ou encore les vestiges du château de Beaujeu détruit en 1611.

La maison des Sources du Beaujolais de style Renaissance est remarquable par son architecture des XIVe et XVIe siècles caractérisée par sa façade à colombages. Maison à pans de bois, inscrite au titre des monuments historiques.

Hospices de Beaujeu ; la vente des hospices de Beaujeu est la plus ancienne vente de charité de France. La première date de 1797, soit 64 ans avant celle de Beaune.

En suivant la D337, vous voilà à Quincé-en-Beaujolais, la commune produit trois AOC : beaujolais, beaujolais village et brouilly. Plusieurs monuments sont à voir à Quincié-en-Beaujolais, à commencer par son église de style baroque. Ensuite, trois châteaux ont été construits sur la commune :

Quince en beaujolais route des vins du beaujolais rhoneLe plus ancien est le château de La Palud, qui a été construit pendant le Moyen Âge et remanié au XVIe siècle ou XVIIe siècle. Le second est le château de Varennes, il a été construit durant la Renaissance ; aujourd'hui, il est possible de venir fêter son mariage dans une des salles du château. Enfin le château du Souzy est le dernier château à avoir été construit sur la commune au cours du XVIIIe siècle.

Au pied du Mont Brouilly vous trouverez Cercié une commune à vocation principalement viticole, dans la vallée de l'Ardières. A l'extérieur du village de Cercié vous pourrez admirer la Chapelle Saint Ennemond et le Château de la Terrière. Vous aurez également un point de vue sur le Val d'Ardières verdoyant et le célèbre hameau de la Pisse-Vieille "vieille légende du beaujolais".

Sur le point vélo de la Voie Verte, vous admirerez les vestiges de l'ancienne voie du tacot et pousserez les portes des caves pour déguster les Brouilly et Côte de Brouilly.

Sur la Route des vins du Beaujolais vous ne pourrez pas manquer l’emblématique Mont Brouilly et coiffé sa charmante chapelle, son versant méridional est couvert de vignobles. La chapelle Notre-Dame aux Raisins qui fait l'objet d'un pélerinage annuel, le 8 septembre. Elle fut construite pour protéger le vignoble après les grêles, les gelées et l'oïdium qui l'avaient ravagé entre 1850 et 1852.

Le Mont Brouilly doit sa célébrité moins à son altitude modeste de 484 mètres qu'aux vignes prestigieuses qui couvrent ses pentes depuis l'époque romaine. Il se dresse dans la partie la plus méridionale des monts du Beaujolais, au centre des vignobles de la côte-de-brouilly sur ses flancs et de Brouilly à son pied. Le panorama s'ouvre sur la vallée de la Saône, la Bresse et la Dombes.

Grimpez au sommet de l’emblématique Mont Brouilly pour admirer l’époustouflant panorama sur les coteaux et la vallée de la Saône. Vous y trouverez aussi un géoscope qui vous permettra de comprendre les origines de la formation des paysages ainsi que la diversité des sols du Beaujolais. Venez découvrir ce site naturel emblématique et profitez d'une promenade riche de découvertes.

Les sentiers ne présentent aucune difficulté particulière mais quelques passages sont escarpés. Présence de falaises et d'a-pic. Restez sur les sentiers et espaces aménagés. Détaché de la chaîne des monts du Beaujolais et surgissant au cœur de la côte viticole, le Mont Brouilly est un symbole cher aux vignerons et aux habitants du pays.

Puis, par-delà du Mont Brouilly, lorsque les villages encerclés de vignes s'étirent et les arômes gagnent en complexité, plongez dans l'ombre des caves où s'épanouissent les Crus du Beaujolais : brouilly, côtes de brouilly, chénas, chiroubles, fleurie, morgon, moulin-à-vent, régnié, saint-amour...

Odenas route des vins du beaujolais rhoneLa balade continue vers Odenas si vous aimez les châteaux, vous allez être servi, vous trouverez le château de La Chaize à Odenas. Les vallons du village d'Odenas vous offrent un chapelet de châteaux exceptionnels, édifiés au milieu de leurs domaines viticole. Résolument dynamique, Odenas se veut bien ancré dans la tradition du beaujolais.

Odenas abrite deux appellations viticoles sur son terroir : les crus Brouilly et Côte de Brouilly. Le cru Brouilly s'étend autour de la colline alors que le cru Côte de Brouilly est situé exclusivement sur les côteaux.

Les sentiers de randonnées pédestres, tracés sur le territoire d'Odenas, vous feront découvrir la beauté des paysages. Les vallons, étangs, chemins de vignes et bien sur les coteaux de Brouilly ainsi que les crêtes de Saburin vous séduiront en toutes saisons. La variété de ces paysages justifie pleinement l'adhésion du vignoble à la Charte Internationale de Fontevraud.

La balade continue par la visite du domaine Baron de l'Ecluse à Odenas, un domaine viticole de 5 hectares, plantés en gamay qui donne des vins de passion, à forte personnalité à déguster après 3 ou 4 ans de vieillissement.

Le Château de La Chaize propriété de la Marquise de Roussy de Sales, situé sur les Monts du Beaujolais, à Odenas, est la plus réputée et la plus vaste propriété du Sud de la Bourgogne.

Le cuvage situé au-dessus de la monumentale cave, entièrement voûtée, la plus longue du Beaujolais (108 mètres) a conservé sa splendide charpente d'origine (1771-1811) et sa toiture en tuiles romaines soulignée d'une triple génoise, tout en bénéficiant des aménagements techniques indispensables au cycle complet vitivinicole pratiqué par l'exploitation depuis une décennie : batterie de 30 cuves inox de 150 hl, un pressoir fixe… pour que soient exécutés entièrement sur place vinification, élevage (en foudres de bois) et mise en bouteille.

Le château de Nervers construit à la fin du XVIIIème siècle était un rendez-vous de chasse du château de la Chaize.

Le Château de Pierreux ancré au pied du Mont Brouilly compte parmi les plus belles demeures du Beaujolais. Plusieurs siècles d'histoire ont façonné cette ancienne maison forte du XIIIème siècle dont deux tours subsistent encore.

Le château Thivin, propriété d’Evelyne et Claude Geoffray est un petit château à taille humaine, niché au flanc de la colline de Brouilly et entouré de vignes. Le côté traditionnel de cette demeure se veut l'allié d'une technicité du vin irréprochable car dans le cuvage à plusieurs niveaux, tout a été pensé pour travailler par gravité et respecter le raisin et le vin.

Après ces visites de ces châteaux, direction Saint-Etinne-la-Varenne. Son bourg, situé sur une colline, offre une vue sur toute la plaine de la Saône. Par beau temps, il est même possible de voir le mont Blanc et la chaîne des Alpes. Avec son haute altitude on peut voir les beaux villages du beaujolais tel que Saint-Étienne-des-Oullières.

Cinq sentiers parfaitement balisés vous feront découvrir les magnifiques paysages viticoles ou boisés. Pas de difficultés particulières, les dénivelés sont abordables et les montées sont suivies de portions plus plates pour se "reprendre" un peu. Six sentiers vous sont proposés de 3.5 km pour une promenade familiale à 15.3km pour les plus courageux.

Continuez vers Saint-Etinenne des Oullière. Ce village indépendant est un village phare du beaujolais avec une grosse entreprise d'exportation de vin, et le mélange entre la modernité avec les commerces proches et toujours l'antiquité traditionnelle avec les vignes et l'église.

De Clochemerle à la petite Toscane

Passez le villages Le Perron, par une route bordée de paysages aux pentes abruptes, vous atteignez le village de Vaux-en-Beaujolais, qui a vu naître Bernard Pivot et inspiré le roman Clochemerle de Gabriel Chevallier.

Vaux en beaujolais route des vins du beaujolais rhoneLa plus célèbre des communes, immortalisée par une truculente chronique villageoise, est sans nul doute Vaux-en-Beaujolais, alias Clochemerle, un petit village niché au creux des vignes dont la pissotière est devenue un véritable monument historique. Profitez-en pour visiter le caveau de la commune où vous dégusterez avec modération un Beaujolais Villages ou du jus de raisin au verre dans une ambiance très chaleureuse.

Dégustations et sentiers pédestres vous attendent toute l’année et le remarquable bal du village a lieu fin juillet. C’est l’une des nombreuses animations de Clochemerle, qui a créé un pôle oenotouristique attirant de plus en plus de visiteurs. Celui-ci s’articule autour du vin mais aussi de l’écrivain auquel le village consacre un musée.

La Cave de Clochemerle est toujours une expérience inoubliable et perpétue la tradition des dégustations depuis la fin des années 50. Puis rendez-vous à Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais pour admirer son magnifique prieuré, avant de poursuivre vers le Château médiéval de Montmelas.

Le charme qui se dégage, en découvrant l’ensemble du village de Salles Arbuissonnas en Beaujolais par l’une des routes d’accès, est un véritable plaisir des yeux. Salles, mot d’origine celte, signifie lieu où l’on s’arrête. A moins de sept kilomètres du Col de Saint Bonnet, Salles-Arbuissonnas en Beaujolais abrite l’une des merveilles du Beaujolais.

Le village de Salles s’est développé autour d’un prieuré bénédictin fondé au Xème siècle, d’une église du XIème siècle en pierre dorée munie d’une porte romane, et de l’esplanade du chapitre du XVIIIème siècle ombragée de tilleuls, laquelle est bordée d’anciennes maisons de Chanoinesses. Quant à Arbuissonnas, il conserve une charmante église enclavée à l’intérieur d’un ancien prieuré dépendant de l’Abbaye d’Ainay.

À l'origine Arbuissonnas, l'église Saint-Laurent était autrefois enclavée à l'intérieur d'un prieuré bénédictin dépendant de l'abbaye d'Ainay. On trouve mention de fortifications et d'une tour dès le Xe siècle. Il ne reste de cet ensemble qu'une chapelle dont le cœur fut construit en 1860. Arbuissonnas disposa longtemps de sa propre école avec une classe unique et mixte, et d'une vaste maison de famille, la villa Bethanie.

Le site de Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais est classé et une zone de protection a été mise en place autour de l’église de Salles afin de préserver la place devant celle-ci, la cour du chapitre, la place du chapitre et les maisons du chapitre XVIIIe siècle qui la bordent.

Voici quelques lieux incontournables de notre commune à ne pas manquer lors de votre passage à Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais :

L'église de Blacé ; Le prieuré de Grammont ; Le château de Champrenard, datant du XVe siècle, il a été remanié aux XVIIIe – XIXe siècle ; Le château de Pravins ; Le château du Bost ; Le château de l’Hestrange ; Le château Le Savigny ; La maison « la Bessée » et La résidence Courajod.

A village suivant de Saint-Julien vous pouvez voir l'ancienne église paroissiale détruite en 1855, elle fait partie de ces monuments construits par les Clunisiens, le Château de la Rigodière, la  Maison natale et musée Claude-Bernard, Château du Jonchy, Château d'Espagne, Château de Colombier et le Château de Bussy.

Prenez la direction de Denicé qui produit du beaujolais (AOC) (limite nord de l'aire d'appellation) et du beaujolais-villages (limite sud de l'aire d'appellation). En amont du bourg de Denicé, la rivière marque la délimitation de deux zones de production des vins du Beaujolais.

La commune de Denicé à plusieurs sites et monuments à voir : la Chapelle de Chevennes datant du XIIe siècle, l'édifice est inscrit au titre des Monuments historiques. La chapelle fut une étape sur la route du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le Château de Talancé ; le Château de Malval et le Château de la Vénerie.

Lacenas route des vins du beaujolais rhonePrenez la D76 pour arriver à Lacenas prochaine étape de ce circuit de la Route des Vins du Beaujolais. Les jardins de Bionnay sont à découvrir au printemps et en été, les jeudi, vendredi, samedi et dimanche de 14 h 30 à 18 h 30. Ces magnifiques jardins ont reçu le label "Jardin remarquable" en 2010.

Venez découvrir pendant votre escapade sur ce parcours les roses et vivaces, plantés avec harmonie dans un parc de 5 hectares. Dans un magnifique cadre, venez visiter un des plus beaux parcs de la région Rhône-Alpes composé d’un jardin à la française, d’un jardin aux plantes aromatiques, d’un jardin à l’italienne, d’une roseraie...

La Chapelle St Paul domine le château du Sou, dont la porte fortifiée est classée monument historique depuis le 21 février 1933. et la vallée du Morgon. Construite vers l’an 1100, c’est un bon exemple du premier art roman. Ancienne église Notre-Dame-du-Son du hameau de Saint-Paul bâtie au XIIe siècle et rénovée au XVIe siècle est décorée de peintures murales. L'église et son décor intérieur ont été inscrits monument historique le 6 février 1981.

Ne manquez pas aussi le château de Bionnay, Le château de Montauzan et le caveau des compagnons du Beaujolais (à l'est du centre-ville). Le cuvage des compagnons est un pressoir de la fin du XVIIIe siècle.

La route touristique arrive sur l’agglomération par le village de Gleizé, sur le chemin, le Château de Vaurenard vous invite à visiter ses vignes et sa cave. La viticulture occupe toujours une place marquée dans l’espace rural de Gleizé avec 250 ha de vigne en Appellation d’Origine Contrôlée (AOC). Gleizé a la chance de posséder une longue histoire et un patrimoine riche et diversifié.

Les Château de Vaurenard (XVIIIe siècle) : parc, mobilier et tapisserie du XVIIIe. C'est là que mourut le baron de Richemont, le Château Montfleury et le Château de Saint-Fonds en fond parti.

A Villefranche-sur-Saône, remontez le temps en suivant un parcours urbain qui vous fera découvrir maisons, cours intérieures et autres vestiges formant un ensemble Renaissance classé. Villefranche sur Saône sera vous charmé avec ses cours Renaissance et sa rue nationale.

De nombreuses autres étapes sont possibles sur cette route des vins du Beaujolais sans compter les villages des autres circuits mais ne manquez pas Villefranche-sur-Saône, où vous trouverez non seulement de multiples informations pour votre séjour mais aussi une offre culinaire d’exception, de belles rues bordées de maisons Renaissance, un excellent choix de boutiques gourmandes le long de la rue Nationale.

Le centre-ville de Villefranche-sur-Saône est condensé dans les anciens remparts de la ville. Son centre névralgique est la rue Nationale, où de nombreux commerces sont installés. On y trouve de nombreuses institutions comme l'office du tourisme, l'espace des vins du Beaujolais...

Après cette visite de Villefranche-sur-Saône, direction Limas via la D338 visiter l'Église de Limas et le manoir du Martelet. Poursuivez vers Pommiers où vous pouvez admirer son Église Saint-Barthélemy, la Chapelle de Buisante, érigée au XIXe siècle, dominant la vallée de la Saône et offrant une vue imprenable des monts du Beaujolais. Ainsi qu'un patrimoine traditionnel : lavoirs, pressoirs anciens, murets, calvaires…

Petite pause à  Lachassagne, un village viticole du Beaujolais dominant la vallée de la Saône. Le château de Lachassagne est bâti en 1830 sur les ruines d'un château médiéval par la famille de Rochechouart de Mortemart, dont les armes ornent la façade. L'édifice possède une longue tradition viticole puisque le vignoble, le cuvage et les chais ont été aménagés et développés dès 1777. Aujourd'hui, le domaine se consacre encore à la production de vins.

Passez Frontenas avant de remonter vers Theize où le Château de Rochebonne vous attend. Au XlVe siècle, le château fort de Theizé faisait partie des domaines du chapitre de Saint-Jean. C'était l'époque où les Anglais portaient partout la guerre. Lorsque le calme fut rétabli, Theizé reconstruisit ses murailles d'enceinte, et à la place du château fort il y eut un prieuré dépendant de l'abbaye de Savigny.

Un autre Château mérite votre attention : le château de Rapetour qui ressemble à un Castello Toscan, c'est un bâtiment très ancien qui comprend un donjon du XIIIème siécle et une suite d'ajouts architecturaux notamment une tour carrée édifiée pendant la guerre de cent ans.

La vieille église de
Theize, la restauration de l'ancienne église a été menée de mars 1982 à juillet 1985 grâce à des stages de jeunes bénévoles dirigés par JG. Mortamet, architecte en chef des Monuments Historiques. Inscription par arrêté du 18 février 1926. Edifice protégé au titre des Monuments Historiques. La nef remonte à l'époque romane.

Vous trouverez sur la commune de Theize des cadoles. Au début des années 1980, la commune de Theizé comptait encore 25 cabanes en pierre sèche, reparties aux environs du Beauvallon, du Bansillon et de Ruissel. Construites en pierres rougeâtres, elles sont le résultat de l'aménagement et l'amélioration des parcelles de vigne et de l'habitat temporaire dans la première moitié du XIXe siècle.

Si certaines cabanes ont servi simplement d'abris contre la pluie ou de resserres à outils, d'autres, dotées d'éléments de confort : cheminée, placard mural, fenêtre, etc..., elles ont pu servir d'habitation temporaire à des « forains », gens venant d'une commune voisine mais ayant une vigne à Theizé. Deux édifices, les cabanes Voyle et Berillon, sont inscrites à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 23 septembre 1994.

Vous arrivez aux atypiques villages des Pierres Dorées. La route des vins du Beaujolais vous fait traverser le pays des Pierres Dorées. 39 villages construits avec cette pierre ocre qui se pare d’une lumière chatoyante au premier rayon de soleil. Parmi eux, Oingt, Ternand et ses fortications, Marcy, Charnay, Jarnioux , Pommiers ou encore Bagnols.

Oingt route des vins du beaujolais rhoneSurnommé « La Petite Toscane», le pays des Pierres Dorées offre aussi à voir de jolis lavoirs, châteaux, vieilles églises disséminés dans une campagne vallonnée, ponctuée de collines et vignobles.

A Oingt, petite cité médiévale labellisée "plus beau village de France", situé à une trentaine de kilomètres de Lyon, qui offre un panorama exceptionnel sur la vallée de l'Azergues, paysage aux faux airs de Toscane qui donne naissance à des vins gourmands et généreux à déguster sur la place des villages entre le lavoir et l'église.

C'est un village médiéval classé et restauré, dominant la vallée de l’Azergues et appartenant au Pays des Pierres dorées. Depuis une cinquantaine d'années, le village est restauré pour la sauvegarde de ses richesses historiques. La chapelle du château a été l'objet de soins attentifs ; devenue aujourd'hui l'église du village, elle est remarquable par la qualité de son appareil, les culots du chœur ou la statuaire.

Le programme s'est poursuivi par la vieille Maison commune du XVe siècle (où sont actuellement organisées des expositions diverses), le pavage de la rue Trayne-Cul, l’une des plus anciennes de la commune, l'aménagement et ouverture au public du donjon, la mise en place d’un éclairage aux lanternes dans le village, ainsi que par la réfection de la mairie et de l’ancien lavoir (compluvium). Le label « Plus beaux villages de France » est venu récompenser ces efforts

En suivant la route vers le Nord, le paysage change: les pentes se font plus abruptes et les coteaux plus serrés. C'est dans ce territoire de 5 250 hectares, où bat le coeur du vignoble beaujolais, que sont nés les beaujolais-villages, vins frais et pimpants, élégants et malicieux.

Des murs, puits et cadoles (cabanes) en pierre sèche participent à la richesse du patrimoine communal. Le plan local d'urbanisme recense également la croix du Layet du bas, ainsi que du patrimoine naturel avec la haie Danguin et des arbres isolés comme le chêne guillard ou un sorbier roche.

Avant de quitter Oingt profiter de la vue, la commune profite d'un cône de vue remarquable sur la vallée.

Redescendez vers Bagnols via la D607. Comme le bon vin, le Château de Bagnols a su s’épanouir à travers les âges. Classé monument historique, c’est un lieu incontournable et un symbole du pays des Pierres Dorées. En 1992, Lord et Lady Hamlyn, ses ultimes propriétaires, ont transformé le lieu en un élégant hôtel-restaurant 5* luxe séduisant les plus grands.  Ainsi, Madame de Sévigné qui séjourna au château donne son nom à l’une des habitations.

Autour du Château, les vignobles se parcourent à pied ou à vélo. Les rocking chairs et la piscine romaine chauffée dans le parc sont à la disposition des hôtes de la maison. Autour de l’hôtel, la région du beaujolais réserve de belles surprises et invite les visiteurs à parcourir cette nature généreuse. Le château de Bagnols, classé monument historique le 21 décembre 19846, est sans conteste le monument le plus célèbre de ce village.

L'église Saint-Blaise date de la fin du XVIe siècle et son chœur a été inscrit monument historique le 22 février 1978.

Revenir vers le village d'Alix, ce village viticole est riche d’un passé qui remonte aux temps préhistoriques puisque l’on y a retrouvé des ateliers de silex. Le château de Marzé, qui appartenait aux seigneurs du même nom, présente des vestiges importants où l'on distingue encore très nettement les tours sud-est et nord-est.

Le moulin du XVe siècle est toujours debout avec son écluse et l'emplacement de sa grande roue à aubes. Des maisons de chanoinesses sont encore visibles dans le village. Le lavoir communal à impluvium recueille les eaux limpides d’une abondante source utilisée de tout temps et La chapelle conventuelle de l'ancien chapitre est une église de style néoclassique en pierre blanche de Lucenay, construite en 1768. Elle est classée aux monuments historiques.

Prenez la direction de Charnay, village des Pierres Dorées, construit sur une crête qui part de l'Azergues (Pont Dorieux) et redescend sur Villefranche, située à 12 km, cette situation permet à Charnay d'avoir un panorama très étendu dans toutes les directions, en particulier depuis la tour panoramique aménagée.

Charnay route des vins du beaujolais rhoneDeux balades sont proposées dans et autour de Charnay. Un premier parcours à la découverte du patrimoine historique et un second à la rencontre des traditions qui font toujours vivre le village, racontées par les habitants eux-mêmes.

Les maisons du XIXe siècle servent d’écrins à deux constructions remarquables : Le château « La Mansarde » édifié au XVIIe et l’eglise des XIe et XIIe dont l’abside et le clocher romans sont construits avec une pierre blanche dite « pierre ou calcaire oolithique de Lucenay » dont l’origine géologique est une strate plus récente du Jurassique le « Bathonien ».

Aujourd'hui, Charnay est considéré comme un des plus beau village du secteur des Pierres Dorées, où chacun s'attache à préserver la douceur de vivre et cet immense patrimoine. Voici quelques lieux incontournables de notre commune à ne pas manquer :

Le château de la Mansarde construit vers 1650, L'église romane en partie et gothique pour ce qui concerne sa partie centrale et sa nef à trois travées, Le château fortifié construit entre les 12ème et 13ème siècles par les Chanoines Comtes de Lyon, le château de Bayère appartenant au Marquis de Chaponay, Le lavoir construit en 1880, Le pont à bascule construit en 1871.

De nombreux calvaires, croix de chemin, cadoles en pierres dorées, puits « sarrazin » de la route d'Alix, bas-reliefs sur des maisons de carriers (emblème de compagnonnage) et glacière de Bayère.

Passer Belmont d'Azergues avec son église Saint-Julien de style roman du XIe et XVe siècles et le château de Belmont, dont il subsiste des parties remontant au XVe siècle.

Puis Lozannes situé à l'extrémité sud des monts du Beaujolais et à l’entrée du Beaujolais des Pierres Dorées et de la Vallée d’Azergues. Lozannes a été traversée ou habitée par l’homme depuis la Préhistoire. Dans les environs du Pont de Dorieux, au XIXème siècle, ont été découverts près d’une source les vestiges d’une « station » préhistorique ou étaient taillés armes et outils.

L'église romane, avec son clocher du XIIIe siècle, qui serait l'agrandissement d'une chapelle du VIe siècle, est placée sous le vocable de saint Maurice et sainte Marguerite.

Pour finir ce parcours de la Route des vins du Beaujolais le village de Civrieux d'Azergues. Visiter le Jardin de Nous Deux, exemple d' « Art Brut » , créé par Charles Billy (1910–1991) et l'église de Civrieux-d'Azergues.

Le sentier de vallées en châteaux sera le moment de vous dégourdir les jambes : après avoir suivi les bords de l'Azergues, cette randonnée vous fera découvrir le vieux bourg fortifié de Chazay-d'Azergues. Au retour vous pourrez apercevoir quelques châteaux (privés) nichés dans la campagne.

Ce parcours au cœur des vignobles des crus vous dévoilera d’autres trésors comme le château fort d’Argigny, à Charentay. Ne le dites à personne, mais il paraît que le trésor des Templiers s’y cache… Non loin de là, observez la Tour de la Belle-Mère qui offrait à sa propriétaire un point de vue parfait pour surveiller son gendre !

Pour vous rendre sur la route des vins du Beaujolais

Crêches-sur-Saône

Nuageux 18 °C

Nuageux

  • Min: 18 °C
  • Max: 19 °C
  • Vent: 8 kmh 309°

Le saviez-vous ?

Bon à savoir

Consulter la page du blog : Carnet pratique de la Route du vin du Beaujolais, elle vous guidera dans la découverte du Beaujolais et les principaux lieux d’attractions du vignoble.

Vous pouvez aussi télécharger les adresses de vignerons et le plan de la route des vins du Beaujolais  : Carte touristique de la route des vins du beaujolais 1Carte touristique de la route des vins du beaujolais 1 (1.55 Mo)

Nos coups de coeur sur Route des vins du Beaujolais

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristiques de Rhône-Alpes

Préparez vos vacances sur la Route des vins du Beaujolais avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la Route des vins du Beaujolais avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 14/08/2017