Les routes touristiques en France

Mont-de-Marsan (40)

Mont-de-Marsan, vacances dans la ville au trois rivière !

Mont-de-Marsan se situe au sud de la forêt des Landes, le plus grand massif forestier d'Europe occidentaledans les Landes, en région Nouvelle-AquitaineFondée autour de ses trois rivières sur la voie de Vézelay du chemin de Compostelle, Mont-de-Marsan était la principale ville fortifiée des Landes. Capitale des Landes, Mont-de-Marsan, bénéficie d'une situation géographique privilégiée en étant située en lisière de la forêt landaise et à mi-chemin entre l'océan Atlantique et la chaîne des Pyrénées.

Chaque lieu visité dans Mont-de-Marsan, créé la surprise, l’émerveillement et chaque visiteur repart avec le souvenir d’une ville généreuse qui lui a dévoilé son histoire, ses histoires. Son histoire a laissé des vestiges qui agrémentent encore aujourd'hui le centre-ville : donjon Lacataye, qui abrite un musée de sculptures, rues médiévales, sections des anciens remparts, vieilles maisons bourgeoises, ancien port fluvial, parcs, jardins et promenades fleuries,...

Le positionnement de Mont-de-Marsan comme "Capitale de la Sculpture" se déploie autour de deux axes ambitieux : la triennale "Mont de Marsan Sculptures" d’un coté, et de l’autre, la collection du musée dont les sculptures ponctuent toute l’année les rues, les parcs et les entrées de ville. Les gourmands se régaleront au Marché Saint-Roch, classé dans les cents plus beaux de France, où les spécialités landaises sont mises à l'honneur. Allez découvrir cette jolie ville de Mont-de-Marsan. Très connue pour ses fêtes de la Madeleine, elle a bien d'autres atouts à offrir à ses visiteurs ! 

Préparer votre visite touristique à Mont-de-Marsan "Capitale de la Sculpture"

Des fouilles ont révélé que la zone située entre les deux rivières est occupée de façon intermittente depuis le Paléolithique. Les découvertes fortuites des archéologues semblent attester de la présence d'un groupe sans doute important de cultivateurs néolithiques au niveau du castrum médiéval, situé sur le promontoire de la Midouze. Durant l'occupation romaine, les vestiges deviennent plus abondants. Un bâtiment construit en dur a été fouillé sous le jardin du donjon Lacataye. Son mobilier archéologique est abondant avec un nombre impressionnant de fragments d'amphores des ier et iie siècles apr. J.-C. Il est fort probable que le site de Mont-de-Marsan fut aussi un port fluvial durant la période romaine.

Mont de marsan la ville aux trois rivieres routes touristiques des landes guide du tourisme de la nouvelle aquitaineLa fondation de Mont-de-Marsan est due à Pierre de Lobannervicomte du Marsan, du Tursan et du GabardanIl érige d'abord une forteresse, qui prendra plus tard le nom de Château-Vieux, à l'emplacement actuel du théâtre, pour pouvoir contrôler la confluence et lever les taxes sur les marchandises qui circulent sur la Midouze. Le port de Mont-de-Marsan s'établit sur la rive gauche de la Midouze. Il connaît un développement rapide grâce à la position stratégique de la ville, à la limite de la Haute Lande, de la Chalosse et de l'Armagnac, entre Bayonne et ToulousePau et Bordeaux

Lors de la guerre de Cent Ans, Mont-de-Marsan passe sous domination anglaise pendant près de trois siècles, jusqu'en 1441. La population trouve refuge derrière les murailles de la cité durant les troubles liés à la guerre de Cent Ans, pendant que s’élèvent des bastides dans les environs. En 1517, le Marsan est rattaché au domaine de la famille d'Albret, bordant la vicomté à l'ouest. Cette famille règne alors sur la Navarre. Possession de Jeanne d'Albret (convertie au calvinisme en 1560), puis de son fils Henri III de Navarre, le futur roi Henri IV de France, la ville devient une place forte protestante. Elle se trouve totalement engagée dans les conflits armés opposant, à partir de 1560 en Gascogne, catholiques et réformés

Les guerres de religion achevées, la parure militaire de Mont-de-Marsan devient inutile. Richelieu, prétextant des troubles, fait raser en 1622 une partie du Château Vieux et le château Nolibos. Seuls subsistent aujourd'hui de ces fortifications quelques pans des anciennes murailles ainsi qu'une maison forte rue Maubec et une autre, appelée « donjon Lacataye », ancien poste d'observation. La ville est à nouveau envahie pendant la Fronde, conséquence de son ralliement aux princes félons et de sa rébellion en 1653.

Mont-de-Marsan au sud de la forêt des Landes sera une découverte subtilement équilibrée lors de vos prochaines vacances. La ville de Mont de Marsan doit beaucoup de son charme à ses trois rivières : Midou, Douze et Midouze. Si vous êtes véhiculé, mieux vaut se garer sur l'un des nombreux parkings à proximité du centre. Vous pouvez, par exemple vous garer sur le parking Dulamon. La première chose à faire en arrivant à Mont-de-Marsan, c’est se promener dans son centre-ville historique. Au départ de la place Charles de Gaulle, où se trouvent le Théâtre de Gascogne et l’Office de Tourisme, à côté du pont avec la belle statue de la plongeuse. Les bâtiments aux alentours sont superbes notamment le Théâtre Le Molière.

Dirigez-vous vers l'église de la Madeleine de Mont-de-Marsan, située 35 Rue Victor Hugo, près du vieux château. Léglise de la Madeleine domine la ville avec ses deux tours, c’est un beau monument construit au XIXe siècle, sur les ruines d’une ancienne église gothique fortifiée datant du XIVe siècle, qui s'est effondrée le 6 avril 1821Dès la fondation de Mont-de-Marsan au XIIe siècle, sainte Marie-Madeleine est choisie comme patronne de la ville. Celle-ci est en effet située sur la route de Saint-Jacques qui débute à la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay où sont vénérées les reliques de la sainte.

Sur la façade ouest de l'église de la Madeleine s'élèvent deux clochers carrés percés de grandes baies sous arc plein cintre. Un porche à quatre colonnes doriques portant un entablement à triglyphes et métopes et un fronton, constitue l'entrée. Dans le choeur, un autel est attribué aux frères Mazetti, tandis que tout autour se déroulent les fresques de Grinard-Baudet à la gloire de Sainte-Madeleine. Des peintures sur toiles marouflées décorent la voûte de la nef. Le maître-autel et les anges sont l'oeuvre des frères Mazzetti. Les marbres du Maître-autel sont remarquables par la richesse de leurs teintes.

Mont de marsan le donjon lacataye qui abrite le musee despiau wlerick routes touristiques des landes guide du tourisme de la nouvelle aquitainePoursuivre vers la Rue Gaston Phoebus, pour visiter le Musée Dubaleninstallé depuis 1968 dans une des maisons romanes de Mont-de-Marsan, voisine du donjon Lacataye. La maison est une ancienne maison aristocratique du Moyen Âge construite en pierre coquillière. Le bâtiment inclut encore les anciennes latrines, avec une sortie extérieure que l'on peut voir sur le côté gauche de la façade sudSon mur ouest longe la rue Gaston Phoebus qui dessert aussi son entrée nord. L'entrée sud fait face à la rivière le MidouLa façade sud faisait partie du rempart de la ville du côté du Midou : la petite porte présente de nos jours dans cette façade n'existait donc pas au Moyen Âge mais a été percée plus tard, de même que les fenêtres du même mur excepté celle du dernier étage avec trumeau à colonne ronde.

A proximité, la prochaine étape de votre parcours touristique sera le Musée Despiau-Wlérick, 6 Pl. Marguerite de Navarre. Ce haut lieu de la sculpture ravit particulièrement les amateurs d'art moderne et contemporain, consacré à la sculpture figurative du XXe siècle. Installé dans l'ancienne chapelle romane et l'imposant donjon médiéval Lacataye, le musée s'articule autour des œuvres des deux sculpteurs montois Charles Despiau et Robert Wlérick, ainsi qu'autour de pièces d'une centaine d'artistes du début du XXe siècle. Le parcours des collections permanentes de sculptures se déploie sur trois niveaux. Le musée Despiau-Wlérick, c'est aussi son jardin de la sculpture au bord du Midou, sa bibliothèque, et son beau panorama sur la ville et les alentours depuis la terrasse de la tour Lacataye.

Symbole de la ville, le donjon Lacataye qui abrite le musée Despiau-Wlérick fut construit au XIIIe siècle pour protéger le côté sud-est de la ville. Le donjon Lacataye est une tour crénelée monumentale, édifiée en pierre coquillière.  C’était une maison forte, un poste d’observation sur le Midou, l'une des deux rivières de Mont-de-Marsan. "Lacataye" viendrait de l'espagnol "castar", signifiant observer, surveiller. Cela s'explique par le fait que l'un des deux bâtiments aurait été une forteresse abritant la population et un poste d'observation des possibles assaillantsLes maisons appartenaient aux vicomtes de Marsan, qui les ont délaissées quand ils se sont éloignés de la ville.

Une ancienne chapelle romane se trouve près du musée, pour continuer votre découverte de Mont-de-Marsan dirigez-vous rue des Remparts où se touve... les anciens remparts de Mont-de-MarsanCes remparts d'une hauteur d'une dizaine de mètres sont construits en grand appareil coquiller d'Uchas, utilisé dans toutes les vieilles constructions de la ville. Ils datent du Moyen Age, probablement du XIIe siècle, et servaient à défendre la ville à l'est. Quatre tours barlongues subsistent, vous aurez une vue imprenable sur des bâtiments d'époque. Ne manquez pas de vous balader sur la Promenade du 21 août 1944, puis traversez Le Midou par la passerelle.

Profitez des berges de la Midouze une agréable balade piétonne, sur les quais à l’emplacement de l’ancien port de la ville, vous y apercevrez les rivières Midou et Douze qui forment ensemble cette troisième rivière appelée Midouze. Mont-de-Marsan était un grand port fluvial, l’un des plus importants de Gascogne et du sud-ouest. Les gabarriers acheminaient les denrées et matériaux sur leurs galupes en bois, du Moyen-Âge au XIXème siècle. Aujourd’hui, à l’endroit même où les bœufs tiraient les gabarres pleines de sel, de vin et de bois, c’est un cheminement doux, avec des lieux de repos, une passerelle et un belvédère. Depuis le Pont des Droits de l'Homme, vous aurez un point de vue superbe sur la confluence des 2 rivières et sur d'anciens bâtiments.  

Mont de marsan le lavoir de la cale de l abreuvoir au premier plan a droite routes touristiques des landes guide du tourisme de la nouvelle aquitaineRevenir sur vos pas, au passage admirer le lavoir appelé "cale de l’abreuvoir", datant de 1868. Mont-de-Marsan a conservé un riche patrimoine autour de l'eau. On compte sept lavoirs encore debout aujourd'hui dont six en ville, le septième étant situé à Saint-Médard. C'est sans oublier les lavoirs privés qui restent cachés dans les cours et les jardins. Le lavoir de la Cale de l'Abreuvoir, est le plus emblématique de la ville. Il a la forme d'une demie ellipse et présente, en façade, dix arcades supportées par des piliers en pierre. 

Suivre la Rue des Arceaux, remarquable pour ses cinq arches à colombages. Improprement appelés arceaux, ce sont six passages couverts ou pontets à colombage, dont deux sont accolés, qui passent par-dessus cette vieille artère située au cœur de la première extension de la ville au sud du Midou au xiiie siècle dénommée "bourg de la Fontaine". Les pontets relient les premiers étages des immeubles situés de part et d'autre de la rue qui appartiennent au même propriétaire, l'un du côté est, faisant office de boutique commerciale, l'autre du côté ouest, servant de réserve ou de dépendance.

Traversez de nouveau le Midou par le pont Gisèle Halimiflanez dans les charmantes rues Maubec et Victor Hugo qui nous plongent dans le charme de Mont-de-Marsan avec leurs belles maisons bourgeoises et des maisons romanes, elles témoignent des origines médiévales de Mont-de-Marsan. Elles présentent une fonction défensive plus ou moins caractérisée. Deux maisons romanes sont situées rue Maubec, c'est sans doute une des plus anciennes voies de communication de la cité. Son nom, qui provient du vieux français mal bec, c'est-à-dire "mauvaise langue", n'a jamais changé au cours des siècles, sans doute le signe que les commérages y allaient bon train. Trop étroite, elle ne pouvait être empruntée par des attelages d'antan ni par les voitures de nos jours.

La première maison romane est située 6 rue Maubec. C'est une maison forte construite dans la deuxième moitié du XIIe siècle en pierres coquillières. Insérée dans le mur d’enceinte de la ville du XIIIe siècle, elle faisait sans doute partie du système défensif de Mont-de-Marsan, côté DouzeCette bâtisse fortifiée a la particularité de posséder en façade deux murs parallèles de 90 cm d'épaisseur chacun, distants d'environ 2 mètres.

La deuxième maison romane, située au 24 bis rue Maubec, est moins bien conservée que la première. Bâtie elle-aussi en pierres coquillières au XIIe siècle, elle est également appuyée, côté nord, sur le rempart de la première enceinte défendant la Douze. Son intérieur offre des décors peints datant du début du XIVe siècle : une frise décorative de losanges et de fleurs de lys, une fresque de quatre musiciens jouant du psaltérion, de la viole, de la guiterne et du tambourin. Cette maison était vraisemblablement une maison noble étant donné ces décors intérieurs. Au XVIIe siècle, elle devient un grenier puis un magasin au XIXe siècle.

A quelques pas ce trouve le parc Jean Rameauen hommage au poète et romancier landais. Ce parc s'étire le long d'une boucle de la Douze, c'est une belle bulle de nature en plein coeur de Mont-de-Marsan. Il est ouvert gratuitement au public tout au long de l’année. Cet écrin de verdure est l’hôte d’une belle collection de végétaux remarquables et de plantes d’ornements. Un écrin de verdure de six hectares où l'on découvre également des sculptures de Charles Despiau, un kiosque à musique, un espace de jeux pour enfants, ainsi que des jardins japonais, de fougères, d'hydrangeas et de graminées.

Un autre lieu est emblématique de Mont-de-Marsan et de la culture landaise : les arènes du-Plumaçon. Avec plus de 7 000 places, elles accueillent prés de 480 événements chaque année ! La majorité sont des spectacles taurins dont des courses landaises, des corridas... À quelques minutes au sud-ouest du centre ville, se trouve La Base de loisirs du Marsan. C’est un lieu vivant, hôte de nombreuses activités de plein air, qui ravissent toute la famille. 

Carnet pratique de Mont-de-Marsan

Les incontournables de Mont-de-Marsan

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • Promenade dans le centre historique

Visites

  • Visites guidées thématiques de la ville en juillet-août. Réservation à l'Office de Tourisme au 05 58 05 87 37.
  • Musée Despiau-Wlérick : seul musée français spécialisé dans la sculpture figurative de l'Entre-2-Guerres, situé dans le donjon Lacataye (panorama). - Musée Despiau-Wlérick - 6 Place Marguerite de Navarre, 40000 Mont-de-Marsan - Site internet
  • Musée du 34ème Régiment d'Infanterie.
  • Centre d'Art Contemporain : exposition temporaire de peintres et de sculpteurs et expo permanente.
  • Circuit des sculptures dans la rue : La « Promenade sculptée dans la ville » : 44 œuvres ont été déployées dans la ville. Des fiches-cartels imprimées sur plaques qui sont placées près de chaque sculpture permettent de découvrir les différentes œuvres au fil de la balade. Pour le jeune public, un parcours-jeux, recentré autour des œuvres proches du musée est aussi proposé aux familles.
  • Parc animalier de Nahuques : animaux en semi-liberté et aire de jeux pour enfants. Entrée gratuite.
  • Parc Jean Rameau : parc floral, jardin japonais, kiosque, théâtre de verdure, promenade le long de la rivière, jeux.
  • Il est possible de visiter les arènes l'été , le jeudi matin, sur réservation à l’Office de Tourisme. 
  • Départ de la piste cyclable jusqu'à Villeneuve-de-Marsan et Voie Verte.
  • Départ du chemin de halage jusqu'à Tartas longeant la Midouze.

Activités & Festivités :

  • Festival Arte Flamenco : début juillet.
  • Fêtes de la Madeleine : la 2ème quinzaine de juillet. Programme varié organisé par la régie des fêtes (05 58 75 39 08) : corridas, cavalcades, concours landais, animations enfants et adultes, concerts, bandas, bodégas...

Consulter nos pages :

  • A voir dans Mont-de-Marsan
  • A faire dans Mont-de-Marsan
  • Parcours touristique dans Mont-de-Marsan
  • Histoire de Mont-de-Marsan

Marchés à visiter près de Mont-de-Marsan

  • Mont-de-Marsan : marché Mardi toute la journée & Samedi matin (0km)
  • Roquefort : marché Samedi (22km)
  • Tartas : marché Samedi (25km)
  • Hagetmau : marché Mercredi toute la journée (27km)
  • Morcenx : marché Mercredi & Samedi (37km)
  • Amou : marché Dimanche (38km)
  • Riscle : marché Vendredi (43km)

Sites touristiques près de Mont-de-Marsan

  • Abbaye de St Sever (chemins de pèlerinage) : site du patrimoine (16 km)
  • Hagetmau : ville fleurie 4* (27 km)
  • Aire sur l'Adour église St Quitterie (chemins de pèlerinage) : site du patrimoine (28 km)
  • Palmeraie du Sarthou : jardin remarquable (46 km)
  • Jardins du château de Viven : jardin remarquable (49 km)
  • Jardin du château de Momas : jardin remarquable (49 km)
  • Parc du Sarrat : jardin remarquable (49 km)
  • Sorde l'Abbaye - abbaye St Jean (chemins de pèlerinage) : site du patrimoine (60 km)

Plus d'information

Pour vous rendre à Mont-de-Marsan

Ciel dégagé

Mont-de-Marsan

9 °C Ciel dégagé

Min: 8 °C | Max: 13 °C | Vent: 8 kmh 0°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes. Merci de respecter le droit de propriété et de ne pas pénétrer sur les terrains privés :

  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue)
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur à Mont-de-Marsan

Hébergement :

A mi-chemin entre Pyrénées et Océan, dans un cadre verdoyant à l’écart de tout bruit, cette belle demeure de caractère allie le confort raffiné de son gîte et de ses 5 chambres d’hôtes à l’accueil personnalisé et souriant de Corinne et Fabrice.

Les jardins, la piscine, le site, la gastronomie régionale : ici tout vous invite au bien-être et à la détente.

Corinne et Fabrice FAVRE - La Maison du Bos - 378 Chemin dubos - 40320 Miramont Sensacq - 05 58 79 93 18 -  06 42 79 84 26 - Miramont Sensacq

+ d'information site web : La Maison du Bos

Restauration :

Une cuisine inventive à base de produits régionaux des Landes, un Restaurant à Mont de Marsan avec Salle privative et service traiteur

Un Air de Campagne
1 rue Thérèse Clavé
40000 Mont de Marsan
Tél : 05 58 06 05 41

+ d'informaton site web : Un Air de Campagne

Découvrez les sites et lieux touristiques des Landes

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour dans les Landes avec nos partenaires

Date de dernière mise à jour : 19/01/2022