Route des flotteurs de bois (Yonne)

La Route touristique des flotteurs de bois

Bien souvent nos régions regorges de souvenirs du passé, vous êtes prêts pour un bond dans le temps ?

Sur ce parcours de la route touristique des flotteurs de bois, vous voilà au début du XVIème siècle au moment où Paris s’est tourné vers le Morvan pour s’approvisionner en bois de chauffage. Le bois était alors coupé et jeté dans les ruisseaux direction Clamecy, la capitale du flottage.

Sorti de l’eau par les habitants il était assemblé en “trains de bois” allant jusqu’à 75 mètres de long. Chevauchant ces grands radeaux de bois, les flotteurs voguaient vers la capitale pendant 11 jours et franchissaient les pertuis avec un courage incroyable !

En amont de Clamecy et d’Arcy-sur-Cure, sur l’Yonne, la Cure et leurs affluents, le bois était flotté à buches perdues. Les morceaux de bois ayant été coupés un an plus tôt, marqués et entreposés, étaient alors jetés à l’eau et emportés par un lâcher d’eau. On nommait ce moment le Grand Flot, il avait lieu une à trois fois au printemps.

Arrivées à Clamecy et Arcy-sur-Cure, les bûches étaient retenues par les pertuis. Elles étaient alors triées et stockées le long des rivières en fonction de leur marque : c’est le tricage. Les trains de bois étaient mis à l’eau et conduits par deux hommes, le second étant souvent un enfant.

Celui-ci, une fois les pertuis passés, vers Auxerre, était débarqué et rentrait à pied à Clamecy ou Accolay. Plusieurs trains de bois étaient parfois assemblés après les passages difficiles à hauteur d’Appoigny. Le second pilote poursuivait son voyage périlleux jusqu’à Paris, 10 à 15 jours de navigation environ, puis rejoignait son logis à pied lui aussi.

En voiture, en moto, en camping-car, en vélo ou même en bateau, votre escapade sur cette route touristique vous emmène le long du Canal du Nivernais.

Les férus d'histoire apprécieront les maisons à colombages, ils seront charmés par les joyaux architecturaux rencontré. Dans une ambiance pittoresque, venez flâner sur ce circuit touristique et remonter le temps à l’époque du flottage du bois…

N'oubliez pas de visiter les musée aux collections variées... Soyez prêts à dégainer, votre appareil photo ne va pas rester éteint bien longtemps !

La Route "des flotteurs de bois" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Clamecy routes touristiques dans l yonne guide du tourisme en bourgogneCette route touristique partira de Clamecy dans la Nièvre ancienne capitale du flottage du bois. Aujourd’hui à Clamecy venez revivre cette épopée en arpentant les rues de cette cité sous le regard protecteur du flotteur en pierre qui s’élève près de Notre-Dame de Bethléem.

Dès votre entrée dans l'ancienne ville médiévale l’imposante tour de la collégiale Saint-Martin attirera votre regard avec ses délicates dentelles de pierre, sa rosace centrale et ses gargouilles d’un autre temps. L’histoire de Clamecy a pendant près de 4 siècles été liée au flottage de bois, cette activité faisant vivre une grande partie de la population locale. 

Visitez sur place, la salle consacrée aux flotteurs au Musée Romain Rolland et l’écomusée des flotteurs de la confrérie Saint-Nicolas qui fit jadis la prospérité de la cité. À noter que les joutes nautiques restent une manifestation phare organisée chaque 14 juillet et au mois d’août ; "la descente bidon", sorte de procession d’objets flottants parfois non identifiés, rappelle cet épisode du flottage.

Après avoir arpenté les bords du Beuvron et flâné au rythme des rues pittoresques du quartier historique, dirigez-vous du côté de la rivière Yonne, et, non loin de là, vous promener le long du chemin de halage du canal du Nivernais.

Quittez cette première étape pour prendre la direction de Châtel-Censoir via la D21 et N151 (17 km), traversé par l'Yonne et le canal du Nivernais. C’est depuis Châtel-Censoir que la première expérience fructueuse de flottage de bois eut lieu le 21 avril 1547. Aujourd’hui, ce charmant petit village accueille un port de plaisance au pied du promontoire rocheux sur lequel se dresse l’église Saint-Potentien.

Le flottage en bois routes touristiques dans l yonne guide du tourisme en bourgogneLe village va prospérer par le commerce de bois flotté, à la halte nautique, vous pourrez y louer un bateau pour partir en balade sur les flots tranquilles. Là, vous traverserez les écluses, ces ascenseurs nautiques qui se manœuvrent encore à la main. Châtel-Censoir saura vous séduire pour votre passage de ce circuit touristique. Ne manquez pas la Grotte des Fées, une majestueuse galerie sous-terraine ponctuée de dômes et de cheminées.

Revenez sur vos pas par la N151, puis prenez sur votre droite vers Taingy via la la D21 (46 km), pour voir la carrière de pierre d’AubignyLa pierre de cette carrière exploitée depuis des centaines d'années a été utilisée pour la construction de l'Opéra et de l'Hôtel-de-ville de Paris, du Conservatoire national des arts et métiers, des cathédrales d'Auxerre et de Sens et de nombreux édifices publics.

L'extraction des blocs de pierre a laissé place à d'impressionnantes grottes portant les traces des lances et des aiguilles, seuls outils utilisés par les carriers pendant des siècles. Les blocs de pierre étaient transportés jusqu’à l’Yonne pour être ensuite emportés par voie d’eau à Paris. Le lieu est ouvert au public depuis 1992.

Reprenez vers Courson-les-carrière et tournez sur votre gauche vers Vincelles via D85, N151 et D9 (72 km). Depuis 2007, les amis du canal du Nivernais ont installé à proximité du camping le long du chemin de hallage, une ancienne passerelle de pertuis, ces sortes de barrages autrefois utilisés pour retenir les bûches de bois jetées à l’eau.

Les caves de bailly routes touristiques dans l yonne guide du tourisme en bourgogneAinsi, de manière permanente, on rappelle par le biais de panneaux et schémas pédagogiques, la tradition des flotteurs de bois dans un lieu qui les a vus autrefois passer sur leurs trains de bois.

Continuez votre parcours touristique vers les Caves de Bailly ou caves Bailly-Lapierre (hameau de Saint-Bris-le-Vineux) via D362 (75 km). L’endroit garde encore la mémoire du travail des hommes. L’exploitation des carrières souterraines de Bailly remonte au moins au XIIe s. La pierre calcaire de très bonne qualité a servi jusqu’au XXe s. à la construction de monuments tels châteaux et églises comme l’abbaye de Pontigny et de villes.

Le transport était facilité par la rivière Yonne qui coule au pied des carrières. Depuis 1972, ces carrières abritent les Caves Bailly-Lapierre, fondées par les vignerons de l’Auxerrois, pour élaborer le crémant de Bourgogne de renommée internationale : 4 ha de caves, 5 millions de bouteilles stockées.

Le site des Caves Bailly Lapierre est le plus grand centre œnotouristique de l'Yonne, ouvert à la visite guidée tous les après-midi de mi mars à mi novembre pour les particuliers et sur rendez-vous pour les groupes. Les visites retracent l’histoire des caves et des hommes qui l’ont façonnées, des carriers appelés "pierreux" jusqu’à Soufflot né à Irancy et architecte du Panthéon.

Après cette visite œnotouristique votre chemin sur passera par Auxerre ville d’Art et d’histoire, via la D606 (87 km). Auxerre est une ville au patrimoine très riche. Près de 700 maisons à pans de bois y sont classées. On en trouve de très belles dans le quartier de la Marine aux pieds de l’abbaye Saint-Clamecy le beuvron routes touristiques dans l yonne guide du tourisme en bourgogneGermain et du pont de la Tournelle.

La place du Coche-d’Eau conserve la mémoire de l’embarcation qui reliait Auxerre à Paris, permettant aux passagers et marchandises de circuler. Une maison retient l’attention du visiteur : belle demeure en pierre et en bois datant du XVIe siècle, les décors de sa sablière, ancre et navire, rappellent que le commanditaire était négociant par voie d’eau.

Toute proche, la place Saint-Nicolas, ouverte sur la rivière, rappelle, elle aussi, l’importance de l’activité marinière à Auxerre. La confrérie des mariniers y avait d’ailleurs fait installer, au XVIIIe siècle, une magnifique statue de Saint-Nicolas en bois polychrome. Saint protecteur des mariniers, Nicolas bénit encore les passants.

Les rues tortueuses d'Auxerre et son riche patrimoine font de la capitale de la basse-Bourgogne une ville d'art et d'histoire captivante. A quelques kilomètres des vignes de Chablis, une destination à explorer et à savourer sans modération...

Pour finir cette route touristique des flotteurs de bois poursuivez sur la D606 et N6 en direction de Appoigny (98 km). Par sa situation à la limite de la Bourgogne et de la Champagne, traversé par une importante voie romaine, Appoigny connut depuis ses origines l’existence mouvementée des cités de passage.

A l’époque du flottage du bois, Appoigny était le lieu où l’un des deux « conducteurs » du train de bois, « le p’tit homme de derrière », quittait l’embarcation pour rentrer chez lui. C’est aussi là que plusieurs trains de bois étaient assemblés pour former un convoi plus important et plus stable. profitez de votre passage pour visiter aussi la collégiale Saint-Pierre d'Appoigny qui possède un des très rares jubés du département.

Fin de cette route touristique dans l'Yonne.

Carnet pratique de la Route touristique des flotteurs de bois

Les immanquables sur la route touristique

  • Dégustation et Label "Vignobles et Découvertes"
  • Randonnées dans les vignobles
  • Randonnées pédestres, vélo

Plus d'information

Office du Tourisme de l'Auxerrois - 1-2, quai de la République - 89000 - Auxerre -  03 86 52 06 19 -  info@ot-auxerre.fr  - Site web

Office de Tourisme de Vézelay-Avallon-Morvan-Serein - BIT de Vézelay
12, rue Saint-Etienne - 89450 - Vezelay - 03 86 33 23 69 - vezelay.otsi@wanadoo.fr -
Site web

Office de Tourisme Clamecy Haut-Nivernais - 7-9 rue du Grand-Marché - 58500 - Clamecy - Site web

​Les Caves Bailly Lapierre

Les Caves Bailly Lapierre répondent à 3 labels : Tourisme et Handicap, Vignes en Caves et Vignobles et Découverte. Les caves Bailly : site web

Collégiale Saint-Pierre d'Appoigny

Au sujet du vocable de la Collégiale voir le site des Amis de la Collégiale.​Collégiale Saint-Pierre d'Appoigny : site web

Marchés à visiter

  • Auxerre : marché Mardi & Dimanche & Vendredi
  • Chablis : marché Dimanche
  • Aillant-sur-Tholon : marché Mardi
  • Vermenton : marché Vendredi
  • Migennes : marché Jeudi
  • Toucy : marché Samedi
  • Joigny : marché Mercredi & Samedi
  • Saint-Florentin : marché Lundi
  • Tonnerre : marché Samedi
  • Saint-Julien-du-Sault : marché Dimanche

Sites touristiques à visiter

  • Eglise de Saint Martial : monument religieux
  • Abbaye de Pontigny (Pontigny) : monument religieux
  • Joigny : plus beau détour de France
  • Noyers-sur-Serein : plus beaux village de France
  • Asquins église St Jacques (chemins de pèlerinage) : site du patrimoine 
  • Clamecy : secteur sauvegardé
  • Vézelay basilique St Madeleine (chemins de pèlerinage) : site du patrimoine
  • Vezelay : site du patrimoine

Pour vous rendre sur La Route des flotteurs de bois

Clamecy

Couvert 12 °C

Couvert

  • Min: 11 °C
  • Max: 14 °C
  • Vent: 26 kmh 250°

Le saviez-vous

Dernier train de bois

Le flottage par éclusées ne se pratique plus depuis 1879 sur la partie de l'Yonne située à l'amont du confluent de la Cure.

La mise en service de l'embranchement de Vermenton, ouvert à la batellerie le 1er juin 1881, a entraîné la suppression des éclusées sur la Cure et par suite sur l'Yonne à l'aval du confluent de cette rivière.

Le régime de la navigation permanente peut donc être considéré comme définitivement établi, sur les deux cours d'eau, depuis le 1er juin 1881.

En fait il l'a été dès le mois d'août 1880, date à laquelle le dernier train de bois est descendu de la Cure jusqu'à Auxerre par les pertuis.

Nos coups de coeur sur la Route des flotteurs de bois

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de l'Yonne

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la Route des flotteurs de bois avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 23/01/2018