Bourmont (Petite cité de caractère)

Bourmont : vos vacances dans un écrin de verdure !

Aux confins de la Champagne et de la Lorraine, cette ancienne forteresse de Bourmont, fièrement perchée sur une haute colline est perché sur un éperon rocheux dominant la vallée de la Meuse, qui n’est ici qu’un cours d’eau champêtre. Ancien village médiéval, Bourmont membre du réseau des Petites Cités de Caractère de Champagne et d’Ardenne, apparaît dans l'histoire dès le XIIe siècle.

Cette implantation géographique, en surplomb du fleuve marquant l’ancienne frontière entre le duché de Lorraine, puis le Royaume de France avec le Saint-Empire Romain Germanique, a fait de cette petite bourgade, une importante place militaire.

L’aspect que revêt aujourd’hui la cité ne laisse pourtant rien deviner de l’histoire tumultueuse de cette ancienne place forte. L’histoire de la cité de Bourmont est liée à sa position frontière avec la Lorraine et au transfert répété des fonctions administratives à la Mothe, autre place forte voisine. On doit son développement à Thibault II qui, en 1248, accorda aux habitants une charte de franchise, attirant ainsi les sujets des princes voisins.

Dès lors, l’ancien bourg s’agrandit, des remparts furent élevés, dont les vestiges bordent aujourd’hui les jardins en terrasses, les prés et les vergers. Fortement touché par les guerres de religion, le village de Bourmont a du renforcer ses remparts au XVIe siècle avant d'être rattaché au royaume de France au XVIIe siècle.

Bourmont vit son apogée un siècle plus tard, avant de voir son économie déclinée avec l'industrialisation du XIXe siècle. Épargnée par les deux guerres mondiales du XXe siècle, la commune a conservé un patrimoine bâti ancien qui séduit encore aujourd'hui les visiteurs de passage dans la région.

Aujourd’hui encore le centre-ville témoigne de cet âge d’or. Plus de la moitié des maisons de Bourmont datent de ce florissant XVIIIe siècle tout comme l’église Notre-Dame érigée en 1754 à l’emplacement de l’ancien castrum médiéval.

Hier place défensive fermée sur elle-même, le bourg castral offre désormais un large panorama sur la vallée creusée par la Meuse.

Préparer votre visite touristique à Bourmont

La visite de l'ancienne enceinte fortifiée de la cité de Bourmont : détruite en grande partie en 1671, vous permettra de découvrir le système défensif qui se composait d'un rempart renforcé par des tours dont le tracé se lit clairement sur le cadastre. Trois tours au nord ouest, dont une entièrement conservée en élévation, et trois tours à l'est témoignent de la défense de la Ville.

Bourmont petite cite de caractere routes touristiques dans l aube guide du tourisme grand estSa position offre des panoramas exceptionnels sur les paysages verdoyants et boisés environnants. Le village présente des caractéristiques particulières, avec deux églises et un habitat à l’architecture de qualité, resserré dans l’enceinte médiévale. La beauté de la pierre de taille mariée aux teintes végétales de ses jardins en terrasses invite à la promenade le long des rues tranquilles.

Commencez votre balade dans cette petite cité de caractère à partir de la Place de l’Hôtel de Ville. Ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle, cet Hôtel de Ville témoigne de l’architecture lorraine avec ses fenêtres alignées, petites fenêtres d’attique, et de la prospérité de la ville au XVIIIe siècle. A gauche de la mairie au n°14 est né l’éditeur Albin Michel, en 1873.

Prenez la rue à gauche, vous remarquez l’architecture élégante de la façade de l’ancien Couvent des Annonciades, fondé en 1663. Devant la Maison Renaissance , appelée aussi Maison du Bailli, fleuron du vieux Bourmont, construite au milieu du XVI e siècle, vous remarquerez l’imposante construction en pierre appareillée comprenant 2 étages soulignés par des corniches.

Prenez la rue Notre-Dame jusqu’au Boulevard des États-Unis. Un hommage à la formation à Bourmont en 1917 de la 2 e Division d’Infanterie Américaine). Les belles demeures du XVIII e siècle avec leurs façades ordonnancées, bordant une voirie restaurée et authentique, sont remarquables.

Poursuivez votre flanerie dans Bourmont, puis tournez à gauche rue du Faubourg de France. Au passage à gauche, vous voyez la partie haute d’une tour de l’ancienne enceinte fortifiée. Une rue «lorraine», rectiligne, avec ses maisons accolées et ses usoirs, fut créée par le duc Léopold en 1720 pour attirer des habitants en les exonérant d’impôts.

Bourmont petite cite de caractere l eglise notre dame routes touristiques dans l aube guide du tourisme grand estRemontez, et prenez à gauche la rue de la Charrois. Remarquez l’ancien collège des Trinitaires , fondé en 1707, le portail d’entrée de la chapelle est d’ordre toscan. Poursuivez vers l’église Saint-Joseph d’architecture néogothique, construite entre 1855 et 1859 par les architectes Henry Barbier et Charles Godard. Elle est ornée de sculptures magnifiques dont le portail extérieur est un aperçu.

L’escalier en face de l’église vous mène rue du Faubourg du Vivier avec ses petites maisons de vignerons ou d’ouvriers contrastant avec les vastes demeures de la ville. Revenez par le Boulevard des États-Unis, et la rue Notre-Dame jusqu’à la Maison Renaissance .

Prenez à gauche la rue du Colonel de Baudel . Au n°2 est né Edmond Haraucourt (1856-1941), auteur du poème «Partir c’est mourir un peu». Puis poursuivez rue des Chanoines. On peut y voir au n° 3 l’Hôtel de Landrian, famille des derniers défenseurs du site historique voisin de la Mothe.

L’escalier ou la ruelle à droite rejoint le parvis de la collégiale Notre-Dame. On y découvre la vallée de la Meuse et les villages environnants, depuis la table d’orientation. La position dominante de la ville haute est frappante et explique sa position fortifiée. De ses 42 tours, il en subsiste 5. L’extension de la ville vers la vallée commencée au début du XX e siècle videra la partie haute de la ville.

Bourmont petite cite de caractere hotel de ville routes touristiques dans l aube guide du tourisme grand estRemarquez aussi la toiture imposante de la Maison Renaissance. La collégiale Notre-Dame fut construite en 1754 à l’emplacement de la chapelle Saint-Florentin du château. Celle-ci avait en effet accueilli au milieu du XVII e siècle le chapitre de l’ancienne cité, alors détruite, de La Mothe. La fonction de collégiale du nouvel édifice dura peu puisque le chapitre fut finalement supprimé en 1762 par Stanislas, duc de Lorraine.

Le toit à l’impériale du clocher, incendié en 1892, a été remplacé par une toiture terrasse. Empruntez la Promenade du Côna ombragée de beaux tilleuls plantés vers 1860. Vous pouvez abréger et rejoindre la place de l’Hôtel de Ville par l’escalier dit «des 104». Sinon, continuez sous les tilleuls jusqu’à l’entrée du Parc des Roches , labellisé Jardin Remarquable.

Début XIX e , Hyacinthe Mutel conçoit son jardin comme une série de tableaux, où l’architecture, les «fabriques» et le paysage se mêlent, créant des scènes poétiques. Revenez au point de départ par la promenade de MarieFontaine, la rue du Général Leclerc et ses immeubles XVIII e , la Place Hyacinthe Mutel 15 où une stèle honore les tirailleurs Sénégalais défenseurs de la ville en juin 1940.

Vous verrez en contrebas une tour de l’enceinte fortifiée. Retour à la Place de l’Hôtel de Ville.

Carnet pratique de Bourmont

Les incontournables de Bourmont

Visites

  • Pour s'amuser de 7 à 77 ans : Cap Enigme Chasse au Trésor à Bourmont

Partez pour une chasse au trésor ... dans les rues du village haut-marnais de Bourmont. Le parcours "Cap Enigme" disponible en mairie et en téléchargement vous propose une énigme et 15 questions pour la résoudre.

Les réponses se découvrent au fil des rues, du Parc des Roches, des monuments et des détours du village. Année de plantation des plus vieux tilleuls de la promenade du Côna, nom du fameux éditeur né à Bourmont en 1873, nombre de marches de l'escalier menant à l'église Notre-Dame ... Saurez-vous répondre ?

  • A partir de 5 pers. visites guidées du centre historique de la ville et de ses monuments. Visite libre ou commentée du Parc des Roches et de la Promenade du Côna au 03 25 01 03 17 (Société Historique et Archéologique de Bourmont) - www.shab.fr
  • Nombreuses conférences autour de la grande guerre de juin à novembre
  • Le 18 mai, 4 août, 17 août, 21 sept. et 6 oct. marchés de producteurs locaux avec animations de jour et le 4 août marché nocturne suivi d’un spectacle son et lumière.
  • Nuit des Musées (mai), les Rendez-Vous aux Jardins (juin), Journées Européennes du Patrimoine (sept.)

Marchés proche de Bourmont

  • Nogent : marché Mardi (27km)
  • Chaumont : marché Mercredi toute la journée & Samedi toute la journée (35km)
  • Langres: marché Vendredi (42km)

Sites touristiques à visiter près de Bourmont

  • Jardin d’Ode (13km) Jardins remarquable
  • Le jardin de mon moulin (43km) Jardins remarquable
  • Le château du grand jardin (44km) Jardins remarquable
  • Langres (41km) Plus beaux détours
  • Neufchateau (20km) Secteurs sauvegardé
  • Cotes de Meuse (27km) Sites d'un grand beauté naturel
  • Rollainville (22km) Villes fleurie 4*
  • Vittel (27km) Villes fleurie 4*
  • Gelaucourt (41km) Villes fleurie 4*

Plus d'information

  • Bourmont : site web
  • Point d’Accueil Touristique L’Ancienne Epicerie Biganzoli 6 rue du Général Leclerc 52150 Bourmont-entre-Meuse-et-Mouzon
  • Mairie 16 rue du Général Leclerc 52150 Bourmont-entre-Meuse-et-Mouzon Tél. : 03 25 01 16 46
  • Société Historique et Archéologique de Bourmont - Tél. : 03 25 01 03 17 - Site web
  • Office de Tourisme de l'Ouest des Vosges - Tél. : 03 29 94 10 95 - Site web 
  • Tourisme Haute-Meuse : site web
  • Tourisme Champagne Ardenne : site web

Consulter nos pages : 

  • A voir à Bourmont
  • A faire à Bourmont

Pour vous rendre à Bourmont

Soulaucourt-sur-Mouzon

Couvert 19 °C

Couvert

  • Min: 17 °C
  • Max: 20 °C
  • Vent: 4 kmh 0°

Le saviez-vous ?

Les Guerres de religion ont aussi des répercussions dans la sénéchaussée de Bourmont qui est traversée par les Allemands venus au secours des protestants français.

La politique d'agrandissement du territoire royal, menée par Richelieu pour Louis XIII sera néfaste pour la cité.

En 1645, Bourmont s'est vidée de ses habitants, il faudra attendre le XVIIIe pour voir la ville se repeupler. On compte alors 160 feux et deux congrégations religieuses.

En 1766, à la mort de Stanislas, dernier duc de Lorraine, Bourmont devient une cité française.

Nos coups de coeur à Bourmont

Hébergement :

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques dans la Haute-Marne

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Bourmont avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 19/06/2018