Route des villages de Balagne

La Route touristique des villages de Balagne : le jardin de la Corse !

Partez sur ce parcours touristique à la découverte des plus beaux villages autour de la Balagne. La Balagne se compose d'une partie côtière, située entre Calvi et le nord de L'Île-Rousse, et d'un arrière-pays aux collines surplombant la mer. Autrefois surnommée le "jardin de la Corse" pour la fertilité de ses terres, la Balagne porte encore très bien son nom.

En effet, cette région magnifique regorge de figuiers, d'oliveraies, de vergers et de palmiers. Elle est également parsemée de beaux villages perchés aux ruelles étroites et aux maisons typiques comme Sant'AntoninoCorbara, Pigna, Montemaggiore, SpeloncatoLumioAregnoBelgodère et bien d'autres encore.

En quelques kilomètres, vous dominerez le golfe de Calvi en suivant une route cheminant sur les crêtes ou à flanc de montagnes où s'accrochent de tranquilles villages. Découvrez les places où il fait bon flâner, les lavoirs et fontaines où se retrouvaient les familles d'antan et les églises, hauts lieux de la tradition corse. C'est l'occasion de partir à la rencontre de superbes églises baroques comme celles de Lumio ou de Corbara

Une route touristique unique pour tous les passionnés de marche qui se laisseront guider à travers les parfums des sentiers corses de cette si belle région. Chaque village vous livrera son histoire, sa culture et ses traditions.

Du désert des Agriates à la presqu’île de Scandola, du Cap Corse au golfe de Porto, la région de Calvi est un écrin de merveilles à découvrir. En arrière-plan, les plus hauts sommets de l’île, souvent enneigés, offrent un spectacle grandeur nature et nous plonge dans une ambiance sereine et apaisante.

En remontant vers l’Ile-Rousse, le paysage devient plus sauvage. Les rochers bas et  le maquis sont les acteurs principaux qui composent l’environnement du bord de mer. Les constructions se font plus rares et la nature reprend ses droits. Non loin des côtes, se profile toutefois le village de Lumio, petit écrin perché sur les hauteurs.

La Balagne est un lieu de farniente par excellence : stations balnéaires et plages pour tous les goûts, montagnes toutes proches pour retrouver la fraîcheur et ses petits villages à la vue panoramique pour s´en mettre plein les yeux...

L´abondance de sites splendides sur ce circuit touristique nécessite d´y consacrer au moins plusieurs journée. Le soir, difficile de résister aux alléchantes fermes-auberges de la région et à leurs assiettes de charcuterie...

Au départ de Calvi prenez la route touristique des villages de Balagne

La Route touristique des villages de Balagne en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Votre périple partira de Calvi (km 0), inébranlable décor doté d’une richesse historique et patrimoniale, la Citadelle de Calvi se dresse avec fierté au – dessus de la ville. Si la Citadelle est aussi appréciée, c’est également pour sa situation géographique privilégiée. Perchée sur son promontoire rocheux, elle propose un panorama à 360 degrés sur la ville, le port de plaisance, et les montagnes qui se jettent dans la mer.

Calvi routes touristiques en haute corse guide du tourisme de la corseAvant de prendre votre véhicule, prenez le temps de flaner dans la ville. Sur votre parcours, n’hésitez pas à emprunter les nombreux petits passages étroits et atypiques donnant accès au port et aux autres rues transversales. Ses ruelles pavées et ses maisons typiquement genovese vous racontent à leur manière l’histoire de CalviElle vous invite à arpenter ses ruelles pavées et à découvrir l’univers dans lequel Christophe Colomb est né.

Vous y trouverez les délabres de la maison qui l’a vu naître. Au détour d’un petit commerce typique, vous apercevrez l’Oratoire Saint Antoine et la célèbre Cathédrale Saint Jean-Baptiste. 

Après vos visites dans la cité de Calvi, prenez la D81 en direction de Galéria, afin de rejoindre Moncale par la D151 et T30 (15 km). Cette petite route départementale sinueuse vous fera traverser Moncale, entouré d'oliviers parfois séculaires. 

Aux abords, et dans le village de Moncale, plusieurs sentiers muletiers "i chjassi", utilisés comme tels jusqu'au début des années soixante. Ils sont en cours de réhabilitation. Certains, balisés, comme la Boucle de Santa Lucia, ont vocation de sentier de découverte.

A voir : l'église Saint-Roch, saint patron du village. La petite église restaurée est située au cœur du village. L'intérieur a été restauré en pierres apparentes. Quoique se trouvant sur le territoire de la commune de Calenzana, U Valdu di Bunifatu, la forêt territoriale de Bonifatu se situe au sud de la commune de Moncale. Elle couvre le remarquable cirque de Bonifatu tout proche.

Revenez sur vos pas pour arriver à Calenzana (17 km), village situé au pied du Montegrosso, avec sa superficie qui le classe parmi les communes les plus grandes de France. Calenzana est adhérente au Parc naturel régional de Corse, c'est le point de départ du fameux GR20 qui traverse la Corse du nord au sud.

A voir à Calenzana dans un magnifique paysage de montagne De grands caveaux de famille aux alentours du village. L'école "Les Ignorantins" classée monument de France. Lo Cipeo (Luzzipeo ou Luzzipeu) du nom d'un village disparu. Il fut un lieu de résidence du prince Pierre-Napoléon Bonaparte, fils de Lucien Bonaparte Altesse impériale, frère de Napoléon Ier.

La fontaine du Prince Pierre, du XIXe siècle, située sur la place éponyme au cœur du village, détruite pendant la chute de l'Empire. Il n'en reste que des ruines. Une Statue-menhir scellée dans la sacristie de l'église Santa Restituta. De nombreuses tours génoise : la Torre Truccia, la Torre Mozza.

Sans manquer son patrimoine religieux : L'église Sainte-Restitude encore appelée A Santa située en dehors du village, sur la route menant à Zilia. L'église Sainte-Restitude et son enclos, propriété de la commune, l'édifice recèle plusieurs œuvres remarquables. L'église Saint-Blaise et son campanile. La Chapelle de la Confrérie Sainte-Croix, la Chapelle Saint-Ignace, l'oratoire St-Antoine...

Calenzana est encore connu aujourd'hui pour son vin et son fromage. Au Sud de Calenzana et à environ trente à quarante minutes en voiture ce trouve le Cirque de Bonifato, une belle formation montagnes rocheuses de granit rose en épi.

Reprenez votre chemin par la D151, en direction de Zilia (23 km), connu pour l'eau minérale du même nom. Zilia est composé des hameaux et quartiers : Casanova, Pardine, Castagnettu, Pornetto, Pietricaggio. Des constructions nouvelles s'élèvent sous le village et sous le cimetière, à Saint-Lazare et à Saint-François. Il présente un ensemble de maisons rénovées, restaurées ou récentes, aux façades austères et aux toits de tuiles rouges.

Le village de Zilia était un lieu habité déjà au Moyen Âge. Il a été bâti sur une arête rocheuse, autour de son église paroissiale Saint-Roch. Jouxtant l'église, se trouve une petite place publique.

Continuez votre escapade touristique des villages de Balagne. Vous traverserez  des villages à flanc de montagne comme Lunghignano (26 km). Cette commune de Balagne est composée de trois villages : Montemaggiore, Lunghignano et Cassano, qui ont été fusionnés.

Cassano se situe à l'est de Montemaggiore, entre celui-ci et le village de Zilia, à une altitude moyenne de 300 mètres. Le village possède une église paroissiale Saint-Antoine-Abbé. Dans le cimetière situé en contrebas du village, se trouve la chapelle Saint-Alban.

A voir : l'église Saint-Antoine Abbé à Cassano, moyenâgeuse, étroite, l'église paroissiale est implantée au milieu de village de Cassano. Sur le linteau de sa porte est gravée 1651.

Lunghignano village de balagne routes touristiques en haute corse guide du tourisme de la corseLunghignano se situe entre Cassano et Montemaggiore à une altitude moyenne de 340 mètres. Lunghignanu possède l'une des dernières Casa Cumuna construite par Pascal Paoli. Une croix en fer est accrochée au mur de la Casa cumuna (mairie). On peut y lire la date du 15 avril 1849, date à laquelle fut abattu à cet endroit un bandit. Histoire : le bandit avait assassiné un parent du curé Carlotti.

A voir : l'église San Raineru de Lunghignanoune petite église rurale de style roman pisan corse, située au milieu d'un petit cimetière sur le flanc méridional de Capu di Bestia (804 m), sommet à cheval sur Montegrosso et Avapessa. Sa construction en granit rose polychrome remonte au XIe siècle.

L'église San Vitu de style baroque a été bâtie en schiste, moellon et enduit, clocher au chevet. Extérieurement les murs présentent de nombreux trous de boulins. À côté de l'entrée principale de l'église Saint Vitus, se trouve la chapelle de Saint-Antoine-de-Padoue qui était autrefois appelée la « chapelle San Vitu »...

Poursuivez vers Montemaggiore par la D151 et D451 (34 km) et son point de vue panoramique sur le golfe de Calvi et les montagnes comme le Monte Grosso ou le Monte Cinto. Montemaggiore a été édifié sur un piton rocheux de 381 mètres dominant la plaine de Calenzana. Sur cette route, sous le village, il y a le hameau ruiné de San Polo.

Chaque année, sur la place du village de Montemaggiore et autour de l'église Saint-Agustin, se déroule la Foire de l'Olivier ainsi que « la sainte Marie » le 15 août.

Admirez l'église paroissiale Saint-Augustin de Montemaggiore se situe au cœur du village. D'architecture baroque, elle a été construite au XVIIIe siècle. Elle posséderait la plus grande coupole de toutes les églises de Corse. Elle renferme des œuvres classées Monuments historiques.

Revenez vers Montemaggiore sur la D151 pour passer le Col de Bocca di Salvi. Vous arriverez à Aregno (47 km) réputé pour ses amandiers, ses orangers et son art roman.

Vieux et traditionnel village perché, Aregno dispose d'un cadre naturel unique, mais également d'un patrimoine architectural et culturel témoignant de traditions fortes et ancestrales.

​​L'église de la Trinité et de San Giovanni d'Aregno à une altitude de 280 mètres, est un héritage pisan du XIe siècle. Elle est implantée au milieu d'un cimetière et est décorée de motifs étranges : figures humaines ou d'animaux : ours, bœuf, serpents... L'une d'elle se trouve au pignon, à l'aplomb de la porte d'entrée.

L'église paroissiale Saint-Antoine-Abbé est située en contrebas de l'église de la Trinité et de San Giovanni, à 252 m d'altitude, au cœur du village auquel on accède par une route « en cul de sac ». De style « baroque corse », sa façade antérieure, rose avec bandeaux blancs, est inspirée de l'église du Gesù (Rome) dont les plans ont été retravaillés en 1564 par Vignole. 

La chapelle San Quilicu date probablement du Xe siècle. Construite sur le premier site du village, elle se trouve aujourd'hui en contrebas de l'actuel village, en bordure de la route D551. Dédiée à San Quilicu, elle fut abandonnée au XVIIIe siècle.

D'autres édifices religieux sont a voir dans la commune de Aregno : La chapelle Saint-Michel petite chapelle au hameau de Torre au nord du village. La chapelle de l'Annunziata située dans la plaine, en bordure de la route D551 aussi nommée « route de la plaine ». La chapelle du hameau de Praoli. Ne manquez pas les ruines de la chapelle San Quilicu, édifice du Xe siècle construit dans le premier village. Abandonnée au XVIIIe siècle, elle permet encore d'admirer ses fondations.

Sant antonino plus beau village ruelle routes touristiques en haute corse guide du tourisme de la corseEn reprenant votre véhicule, faites un petit détour par Sant'Antonino par la D151 et D413 (51 km), l'un des plus beaux villages de France, avec son architecture médiévale typique de Corse. Accessible uniquement en voiture, construit en nid d'aigle sur un piton rocheux à 500m d'altitude, Sant'Antonino offre un panorama époustouflant à 360° sur toute la région.

Continuez votre route touristique coeur de la Balagne vers Pigna par la D413 et D151 (57 km), un adorable village de charme, avec ses maisons aux volets bleus, ses ruelles fleuries et sa jolie place sont un enchantement, ses nombreux artistes et artisans, véritable repaire d'artistes et d'artisans qui ont fait sa renommée. Il est l'un des plus beaux exemples de l'architecture de cette région où fleurissent les villages médiévaux installés sur des éperons rocheux.

Pigna charme également les visiteurs par la beauté de ses paysages et son point de vue sur la mer Méditerranée. De plus, l'artisanat et la musique sont ici vraiment mis à l'honneur. Le festival Festivoce, au mois de juillet, est consacré aux polyphonies, alliées à la danse et au théâtre. En se promenant dans les ruelles pavées ou à escaliers de Pigna, on apprécie les nombreuses échoppes et autres galeries d'art des artistes et des artisans.

Village médiéval plein de charme, Pigna permet d'admirer un impressionnant patrimoine architectural et culturel rappelant la riche histoire de la commune et de la région. Composée de deux tours clochers aux charmantes formes arrondies, l'église de l'Immaculée Conception mérite le détour. Au cours de la balade, on apprécie les oliveraies alentours ainsi que la vue imprenable sur la superbe baie d'Algajola.

Poursuivre sur le D151 vers Corbara (60 km), avec ses deux proches hameaux, U Borgu à l'ouest et Pietralta au nord, Corbara forme un bourg construit à une altitude moyenne de 273 mètres. Le village est bâti autour de l'église-collégiale A Nunziata. Corbara est une cité ancienne dotée d’un patrimoine architectural remarquable, à l’image de la chapelle Notre-Dame des Sept-Douleurs. 

Corbara est pittoresque par ses places, ses fontaines, ses passages voûtés, ses lavoirs et ses nombreux édifices religieux : une collégiale, un oratoire et quatre chapelles dans le village même. Ruelles aux pavés roulants sous la semelle, passages voûtés, ricciades : rampes pentues et caladées et piazza.

A voir : L'église-collégiale paroissiale de l'Annonciation est un édifice baroque édifié entre 1641 et 1751 et situé au centre du village.S'y trouvent de nombreuses œuvres classées Monument historique. La Chapelle de Notre-Dame des Sept Douleurs, elle est située au hameau de U Borgu qu'elle domine. La Chapelle de la Nativité, dite chapelle Notre-Dame de Lazio, située sous le couvent Saint-Dominique de Corbara, a été construite en 1765.

Plusieurs lieux, sites, monuments et musées rappellent le riche passé historique de la commune : 

Le mont de Guido : Le site comporte les principaux vestiges historiques de la commune : emplacement de la Tour du Comte (Torra del conte), fortin du comte Mannone (U Fo) du XIVe siècle aujourd'hui la chapelle Notre-Dame des Sept Douleurs, ruines d'un castel bâti au ixe siècle par Guido de Sabellis, chapelle Saint-Jacques du XVIe siècle.

Notre-Dame des Sept Douleurs est un belvédère offrant des vues très larges sur le littoral balanin, depuis la presqu'île de la Revellata jusqu'aux limites de la commune avec celles de L'Île-Rousse, sur les villages de Lavatoggio, Pigna et Sant'Antonino et sur le Monte Grosso. Le mont Saint-Ange (Monte San'Angelo) domine le couvent de Corbara. S'y trouvent les ruines d'un castel édifié par Jacopino, fils de Guido de Sabellis.

Rester sur la D151, puis la D513 pour arriver à l'Ile Rousse (67 km), ville attrayante et animée, face à l'île de la Pietra. Fort appréciée pour ses plages de sable, l'agréable station balnéaire de L'Île-Rousse l'est aussi pour ses jolies rues pavées, son charmant marché couvert aux 21 colonnes et sa place Paoli, ornée de platanes, qui est le coeur même de la cité.

Ile rousse village de balagne routes touristiques en haute corse guide du tourisme de la corseMêlant nature préservée et patrimoine architectural d'exception, la commune de L'Île-Rousse est aujourd'hui très appréciée pour son activité touristique, son cadre idyllique avec son port, ses rues fleuries et la jolie place Paoli où se retrouvent les amateurs de pétanque, parfois célèbres !

En vous promenant dans la commune de l'Ile Rousse, vous pourrez également découvrir le marché couvert du milieu du XIXe siècle et classé aux Monuments Historiques, la mairie qui prend place dans une ancienne caserne militaire du XVIIIe siècle, ou encore l'église de la Miséricorde.

Pour revenir à Calvi, prenez la route de la côte, la N197, et n'hésitez pas à vous arrêter à Algajola (85 km), petite station balnéaire fortifiée avec ses ruelles, ses passages voûtés et son église paroissiale Saint-Georges bâties au XVe siècle. L'église a été incendiée par les Sarrasins, et remaniée en 1618. L'édifice intégré au système défensif du village possède un original clocher carré. L'église Saint-Georges recèle des œuvres remarquables.

Admirer la Chapelle Saint-Michel. Érigée en bordure de mer au XIIe siècle à l'est du village de Algajola, cette petite chapelle des marins a été récemment restaurée en raison des incessantes attaques du temps et de la mer. Ne manquer pas le Le château fort d'Algajola, U Castellu, construit au début du XVIe siècle.

Les pieds dans l'eau, le castellu faisait partie du dispositif de défense mis en place par les Génois sur tout le littoral de l'île. En 1643, il est ravagé par les pirates. En 1664 il est relevé de ses ruines.

Pour finir vos visites sur la route touristique des villages de Balagne, un arrêt au village de Lumio via la T30 (91 km), avec son église baroque au campanile qui se dresse fièrement. Son centre est essentiellement composé de sentiers piétonniers et de belles maisons imposantes en pierre.

Un village authentique, cette bourgade harmonieuse, sans fausse note, aux ruelles étroites, séduira les amateurs de vieilles pierres et de villages authentiques ayant conservé leur âme. Lumio c’est surtout un village de « lumière », serti dans un cadre de rêve, entre mer et maquis, un véritable joyau qui brille dans le soleil couchant et domine toute la baie de Calvi et sa citadelle.

Retour sur Calvi et sa magnifique citadelle pat la T30 (101 km).

Carnet pratique de la Route touristique des villages de Balagne

Les incontournables de cette route touristique

Visites

Calvi

L’Office de Tourisme de Calvi vous propose des visites audio guidées ainsi qu’une Chasse au Trésor pour une découverte ludique de la citadelle, l’un des plus beaux sites de Corse.

Côté artistique, l’office de tourisme y accueille une exposition d’oeuvres d’art entre juin et août située dans les anciens postes des gardes de la citadelle.

Pigna

La Céramique de Pigna et son atelier visitable hors saison estivale.

Corbara

Notre-Dame des Sept Douleurs Corbara : Existence d'un circuit audio-guide tracé.

Musées

Musée d'histoire et de l'art ancien, musée privé de Guy Savelli situé place de l'Église, à 40 m d'elle. L'entrée est libre, les visites sont commentées.

Musée du Trésor - Église-collégiale "A Nunziata". C'est un musée d'art religieux qui recèle de très nombreux objets classés parmi lesquels des tableaux, des habits sacerdotaux classés, des pièces d'orfèvrerie, une statue en marbre de Carrare, des meubles dont un baldaquin offert par l'impératrice Eugénie, un baptistère en bois, etc.).

Ile rousse village de balagne tour genoise de la pietra routes touristiques en haute corse guide du tourisme de la corse

Activités :

Calenzana

Il existe plusieurs sentiers de randonnées dans la forêt de Bonifatu :

  • Boucle de Ficaghjola
  • Boucle d'Erbaghjolu : départ/arrivée Bonifatu, via Bocca di Bonassa (1 153 m) et Bocca Rezza (513 m), parcours indiqué pour cinq heures de marche ;
  • Boucle du Calatoghju, parcours balisé en rouge, indiquée pour 1 h 30.
  • Sentier de la transhumance.

Il est la voie historique qui permettait aux bergers du Niolo de gagner les plaines de Balagne : le Falasorma ou vallée du Fango, la plaine de la Figarella et celle du Regino.

Pour plus d'informations, vous pouvez visiter la Maison du GR20 au Gite du GR20 à Calenzana.

Lumio

C'est au départ de Lumio que vous pourrez vous rendre le plus facilement à pied au village abandonné d'Occi (entre 20 et 30mn de montée, accessible y compris pour les enfants).

À 377 m d'altitude, au-dessus de Lumio, est situé le village en ruines d'Occi. La position d'Occi en fait un véritable observatoire surmontant la plaine du fiume Seccu, Calvi et son golfe.

  • Un sentier conduit en 30 minutes de promenade, aux ruines du village, depuis la route D71 (départ proche du camping Panoramic).
  • Un autre sentier y donne également accès depuis le village. Le soir, on y jouit souvent de merveilleux couchers de soleil !

Plus d'information

Pour vous rendre sur la Route touristique des villages de Balagne

Bonifacio

Ciel dégagé 23 °C

Ciel dégagé

  • Min: 23 °C
  • Max: 23 °C
  • Vent: 29 kmh 230°

Le saviez-vous ?

Torre Truccia

Torre Truccia est le nom de la tour génoise située à 1,750 km distance orthodromique au sud de l'ancien sémaphore de Cavallo. Aujourd'hui ruinée, elle est bâtie sur un piton rocheux à 301 m d'altitude, à environ 340 mde la côte. La tour est accessible par un sentier, depuis le lieu-dit « Mansu », proche de la route D81b. Elle faisait partie du dispositif de guet et de défense mis en place par les Génois au xvie siècle et se trouvait en relation directe avec la Torre Mozza située à 1,750 km au sud-est, à Luzzipeo.

Torre Mozza

La Torre Mozza est la tour génoise ruinée située à 1,750 km « à vol d'oiseau » au sud-est de la Torre Truccia avec laquelle elle correspondait par feux, construite à la même époque dans le dispositif de défense mis en place par les Génois, sur le site qui fut occupé plus tard, au xixe siècle, par le prince Pierre-Napoléon Bonaparte à Luzzipeo qui y avait une résidence.

Nos coups de coeur sur la Route touristique des villages de Balagne

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de la Haute-Corse

Préparez vos vacances sur la Route touristique des villages de Balagne avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la Route touristique des villages de Balagne avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 30/07/2018