Route "des corniches et belvédères" (Ain)

La Route touristique "des corniches et belvédères" dans l'Ain

Sortir des grands axes routiers qui sillonnent la Bresse et emprunter la Route touristique "des corniches et belvédères" dans l'Ain. Prendre cette route buissonnière du Revermont, c’est venir flirter avec l’univers du calcaire, celui des premiers chaînons Jurassiens, celui qui resplendit en surplomb des rivières.

Massif calcaire marqué par les vallées sèches et les rivières souterraines, le territoire est riche en phénomènes karstiques tels que grottes, reculée, lapiaz, dolines. Ces paysages sont l'une des caractéristiques majeures du patrimoine naturel de l'Ain. Le Revermont dernier pli du massif du jura !

Chaque village recèle ses petits trésors : chapelles, lavoirs, fontaines et moulins fleuris mais tous sont différents d’un hameau à l’autre, car chacun possède son histoire et son charme. Les maisons vigneronnes sont caractéristiques du Revermont. En pierres calcaires, elles possèdent une petite cave à vin plus ou moins enterrée dans le sol, d’où le surnom donné aux habitants du pays : les Cavets.

La Route touristique "des corniches et belvédères" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Vous pouvez demarrer ce parcours touristique à partir de Saint-Amour (km 0). Limitrophe de l'Ain et aux confins de la Saône-et-Loire, Saint-Amour se situe sur les premiers contreforts du massif jurassien tout en annonçant la plaine de la Bresse. Au cœur d'un environnement verdoyant, Saint-Amour a aujourd'hui préservé une part important de son patrimoine historique.

Saint-Amour justifie une promenade dans la cité, s'il ne demeure que des vestiges des anciens remparts fortifiés, des édifices  et des éléments témoignant de sa riche histoire jalonnent votre flanerie. La tour Guillaume des XIIIe et XVIe siècle, jadis incluse dans les fortifications puis surtout l'auditoire de justice et les prisons royales sont restés en l'état, bien conservés et constituent un ensemble unique dans la région.

Parmi les incontournables de Saint-Amour figure l'église du XVIIe siècle on remarque surtout sa haute tour de 48 m que coiffe un clocher de style comtois. On poursuit ce parcours avec l'apothicairerie héritée de l'ancien hôtel-dieu (hôpital). Découvrez aussi les trésors cachés des XVIème au XIXème siècle de la ville : fenêtres à meneaux, frontons sculptés et moulurés, statuettes, niches…

Belvedere de saint jean d etreux route touristique de ain guide du tourisme auvergne rhone alpesDe nombreux points de vue sur le territoire "Porte du Jura" permettent d’admirer des paysages inattendus. Nichés sur la corniche du Revermont, les belvédères de Beaufort, Gizia, Chevreaux, Montagna le Reconduit et L’Aubépin (Commune des Trois Châteaux) dominent la plaine de Bresse et offrent une vue imprenable sur celle-ci jusqu’aux monts du Mâconnais et Chalonnais. Certains sites sont équipés d’une table de lecture pour mieux apprécier le paysage à 180° !

Poursuivre en direction du Belvédère de Saint-Jean-d'étreux, via la D3 et D185 (5 km). Situé au pied de l'église, non loin de la Mairie, le belvédère offre une vue sur la plaine de Bresse jusqu'au monts du Mâconnais et l'agglomération de Bourg en Bresse. Prochainement équipé d'une table de lecture, cette dernière vous permettra d'avoir une lecture de paysage sur la formation de la plaine de Bresse et du Revermont.

Un second belvédère est situé en hauteur du village, endroit propice au pique-nique et soirée d'été. Prendre la direction du plateau de Vergongeat  situé sur la commune de Coligny, via la D185 (9 km). De cette corniche du Revermont, on aperçoit un splendide panorama de la Bresse, du Revermont et même des Alpes.

Dirigez-vous vers la Chapelle de Saint-Rémy-du-Mont, via la D59 (14 km). Située sur une hauteur au dessus de Salavre, l'église fût érigée vers le VIe siècle à la place d'un temple gallo-romain dédié à Mercure et Apollon. On peut y voir des fragments de peintures du XIVe- XVIIe siècles. Magnifique point de vue sur la Bresse. A l’époque médiévale, Saint-Rémy-du-Mont était une paroisse de la Bresse Savoyarde.

Revenir sur vos pas, puis orendre la direction du Mont Myon (24 km), un haut lieu du Revermont. Espace classé au titre des paysages remarquables, ce site de 663 m d’altitude, est un des plus hauts points du Revermont, d’où vous profitez d’un vaste panorama à 360°. Avec ses voisins, le Montfort et le Mont Châtel, le Mont-Myon constitue un ensemble paysager surprenant et repérable de loin. 

Une légende voudrait que les habitants de Pressiat appelèrent Gargantua à la rescousse pour se préserver des attaques incessantes des Francs-comtois ; trois coups de botte lui suffirent pour créer les trois monts actuels et les protéger ainsi par ces obstacles naturels… Quand la météo est favorable il se couvre de voiles de parapentistes, spectacle coloré et féérique.

Il est temps de filer vers la vallée du Suranépine dorsale du Revermont. Revenir sur vos pas, puis prendre sur votre droite la D42 (41 km). Depuis sa source dans le jura dans la petite localité de Loisia, le Suran s’écoule sur environ 73 Km dont près des deux tiers sont situés dans le département de l’Ain. Cette rivière est aujourd'hui peuplée de castors. Ils laissent des traces de leur passage :barrage de branchage sur la rivière, bâton rongé...

Au centre du Revermont, le Suran s'écoule parfois avec des flots tumultueux, parfois très calme et limpide ... mais pas toujours à l'air libre. Le Suran possède un cours souterrain très actif, alimenté par des pertes que l’on peut voir dans le lit de la rivière lorsqu'elle est à sec. Le Suran disparaît régulièrement. Admirez en vous baladant ses moulins et ses passages à gué. Ses méandres, souvent dominés de ruines de châteaux, témoins d'un riche passé, sont l'occasion de trouver un havre de tranquillité.

Continuer vers Corveissiat et les gorges de l’Ain, via la D936 (51 km). Site exceptionnel sur le plan paysager, les berges de l’Ain dessinent un ensemble discontinu de falaises imposantes en amont d’Hautecourt. De nombreux ruisseaux et cascades sont accessibles depuis la route des Gorges de l’Ain, donnant à celle-ci un caractère d’autant plus excepitonnel. La rivière de l’Ain coule dans des gorges encadrées de corniches calcaires imposantes.

Corveissiat route touristique de ain guide du tourisme auvergne rhone alpesParce ce que rien n'est plus beau que la nature, laissez vous embarquer par le charme de Corveissiat au travers de ses belvédères, sa grotte, la rivière d'Ain. Découvrez aussi cette commune forgée par l'humain avec son patrimoine comme le Viaduc de Cize, l'église de Saint Maurice d'Echazeaux, le château de Conflans ou Conflens du XIIIe siècle, les ruines du château d'Arnans ou même les fours communaux.

Reculée et grotte de Corveissiat, cette dernière est une cavité qui comprend un porche monumental de 30 mètres de hauteur et deux galeriesLa grotte s’ouvre sur un pic de 50 mètres au bord duquel est construit le villageLa partie noyée de la cavité est régulièrement explorée par des plongeurs, dont le plongeur spéléo Pierre-Eric Deseigne.

La reculée est l'un des sites les plus remarquables du Revermont avec ses imposantes falaises et sa grotte. Points de vue remarquables. Les montagnes de l'Ain, globalement calcaires, sont fendues, fracturées, courbées, plissées de toutes parts. Au fil des siècles, les eaux de ruissellement se sont infiltrées dans la roche en grandissant lentement ces fissures qui peu à peu se structurent en un réseau souterrain de galeries et de cavités.

L’itinéraire conseillé passera par le Belvédères de la chapelle de Saint-Maurice-d'Echazeaux, via la D59 (54 km). Du haut de la falaise, on jouit, à plus de 250 mètres, d’un panorama sur le château de Conflans du XIIIe siècle flanqué sur un mamelon qui gardait autrefois la frontière comtoise, et sur le confluent de l’Ain et de la Valouse. 

Depuis la chapelle gothique du XIVe siècle au toit de pierre, partez à la recherche des ruines du château de Mont Didier du XIIIe siècle en cours de fouilles par des archéologues. Panorama remarquable. (Prudence recommandée).

Sur la commune de Corveissiat profitez également du Belvédère de la Tête Beguine, du Gouffre d'Avancia, de la Falaises de Châtillon, de la Falaises de Châtillon et son belvédères. Ce dernier offre deux Magnifiques point de vue sur la vallée de l'Ain et la reculée de la Balme. Accès pedrestre uniquement depuis le stade de Corveissiat ou la ferme des Combettes.

Belvedere de la tete beguine route touristique de ain guide du tourisme auvergne rhone alpesDepuis le Belvédère de la Tête Beguine et les ruines du Château d’Arnans, deux panoramas s'offre à vous sur la Chartreuse de Sélignac. Accès pédestre depuis le hameau d'Arnans.

Après avoir admirer ses paysages, continuer sur la D59 en direction de Cize (63 km). Au départ de Cize on peut se promener le long de la rive droite de l'Ain sur les rochers de Jarbonnet où s'entraînent les escaladeurs, jusqu'au belvédère de Romanèche et l'île de Chambod, au cœur de la vallée de l'Ain qui constitue un magnifique site.

Le village de Cize est situé sur la rive droite de l'Ain dans les gorges profondes de la rivière à cet endroit, entre le viaduc ferroviaire et routier de Cize Bolozon, imposant ouvrage d'art imposé par l'étroitesse des gorges et le barrage de Cize-Bolozon à quelques kilomètres du village. Construit en 1875 pour relier Bourg en Bresse à Oyonnax par le train, il mesure plus de 50 m de haut et 250 mètres de long.

La prochaine étape de ce circuit touristique "des corniches et belvédères" sera Pont-d’Ain, via la D59 (85 km). Une fois le dernier barrage franchi, la rivière d'Ain renoue avec la liberté. Elle prend ses aises et divague au coeur de la plaine de l'Ain, offrant par la même occasion de magnifiques milieux naturels. Pont-d'Ain a conservé un riche patrimoine et un centre ancien pittoresque.

Le joyau patrimonial de Pont-d'Ain est son château du XVe siècle, reconstruit au XVIe et remanié au XIXe. L’église de 1872 édifiée dans un style roman trône majestueusement au milieu de la place Marguerite d’Autriche. Vous pouvez découvrir les rives du quai Justin Reymond, avec une petite pensée pour les radeliers qui y faisaient escale avant la construction des barrages.

En remontant la rivière sur sa rive gauche, vous atteindrez les Moulins Convert, puis la Porte de France qui vous accueillera dans la vieille ville. Les amateurs de constructions anciennes pourront s’émerveiller devant l’architecture de certains bâtiments et l’étroitesse des ruelles pittoresques, comme le Goulet du Larron. Vous pourrez grimper jusqu’au site de la Catherinette où vous découvrirez la majestueuse chapelle dédiée à Sainte Catherine datant de 1845, dont l’histoire vous ravira.

Pour le retour, prendre la D1075 jusqu'à Saint-Martin-du-Mont, (92 km). Suivre la direction de la Roche de Cuiron, via la D52 (106 km), point de passage entre plaine et montagneSitué à une altitude de 593 mètres, à proximité du col de la Pérouse, c'est un magnifique poste d’observation sur la plaine de Bresse, jusqu'à la Saône et les Monts du Beaujolais.

A cet endroit on peut entrevoir les restes d’un oppidum gaulois d’environ 4 ha, appelé autrefois « Camp de César », ceinturé de levées de pierre et bordé à l’ouest de la falaise. A proximité : marmite de césar, siège de césar, l'observatoire astronomique du signal de Cuiron.

Continuer vers Jasseron (113 km). Au pied des Roches de Cuiron, Jasseron est un petit village dominé par les vestiges de la tour médiévale. C’est en suivant la route qui mène aux combes que l’on peut apprécier la quiétude des vallons verdoyants du Revermont. Prendre la direction de Saint-Amour, via la D1083 (146 km).

Carnet pratique de la route touristique "des corniches et belvédères"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.

Activités et Festivités

  • Belvédère de Montagna le Reconduit : Le site du belvédère de Montagna bénéficie d'un aménagement sécurisé ainsi qu'une table de lecture paysagère. La roche de Montagna contient des fossiles, dont le plus étonnant est un ichtyosaure, un reptile marin qui vivait à l'ère secondaire (entre 250 et 65 millions d'années).
  • Belvédère de L'Aubépin-Les Trois Châteaux : Vue panoramique sur la plaine de Bresse jusqu'aux Monts du Mâconnais ! Le site du belvédère de L'Aubépin bénéficie d'un aménagement sécurisé ainsi qu'une table de lecture paysagère.
  • Belvédère de L'Aubépin : Le site du belvédère de L'Aubépin bénéficie d'un aménagement sécurisé ainsi qu'une table de lecture paysagère.
  • Reculée et grotte de Corveissiat : Accès libre. Randonnée libre sur le sentier dans la reculée. Grotte fermée, ouverture uniquement groupes et visites guidées.
  • Belvédère de Solomiat : Situé sur la Route des Sapins du Haut-Bugey, ce belvère présente un magnifique point de vue sur les méandres de la rivière d'Ain.
  • Belvédère de St Jean d'Etreux : Situé au pied de l'église, non loin de la Mairie, le belvédère offre une vue sur la plaine de Bresse jusqu'au monts du Mâconnais et l'agglomération de Bourg en Bresse. Site équipé d'une table de lecture, cette dernière vous permet d'avoir une lecture de paysage sur la formation de la plaine de Bresse et du Revermont. Un second belvédère est situé en hauteur du village, endroit propice au pique-nique et soirée d'été.
  • Belvédère de Beaufort
  • Belvédère de Gizia - Le Chanelet
  • Belvédère de Chevreaux - Au Château

Plus d'information :

Pour vous rendre sur la route touristique "des corniches et belvédères"

Saint-Amour

Couvert 5 °C

Couvert

  • Min: 5 °C
  • Max: 5 °C
  • Vent: 8 kmh 56°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes :

  • Merci de respecter le droit de propriété et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Feux et Camping interdit (pas de barbecue)
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. 

​Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la route touristique "des corniches et belvédères"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique dans l'Ain

Préparez vos vacances sur la route touristique "des corniches et belvédères" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "des corniches et belvédères" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 13/02/2021