Route des villages perchés (Ardèche-Drôme-Vaucluse & Alpes de Hautes-Provence)

La route des villages perchés entre Ardèche, Drôme, Vaucluse et Alpes de Haute-Provence !

Sur le papier vous traverserez quatre départements, 13 village, 415 km à la louche entre Privas et Oppède-le-Vieux. De l'Ardèche des châtaigniers au Vaucluse des cigale, en passant par la Drôme des oliviers et la lavande des Alpes de Haute-Provence. Ne chercher pas sur un guide, c'est une route pour certaines parties totalement de notre invention.

Au gré de nos souvenirs ou de de nos envies, on a vite appris les petites histoires, la grammaire de l'architecture propre à ces villages, où la place était chère : les castellets (petits châteaux), les calades (rue empierrées), les soustet (passages-tunnel)...

Essayez lors de vos prochaines vacances : vous ferez des découverte surprenantes, cols perdus et autres bouts du monde improbables. Une façon de ré-inventer la route de vos vacances !

Nous vous proposons de commencer cette escapade par Antraigues-sur Volane, le village où Jean Ferrat avait élu domicile à temps complet.

Véritable joyau niché dans l’écrin sauvage de la montagne ardéchoise, perché sur un piton basaltique et classé "village de caractère". Antraigues-sur Volane se mérite, après de nombreux virages en suivant la Volane depuis Vals-les-Bains.

Le paysage permet de découvrir les orgues basaltiques, témoins de l'activité volcanique passée. La vue porte à l'infini sur des vallées aux flancs de chênes, de hêtres et de châtaigniers dont certains sont si vieux qu'ils ont connu Saint Roch le patron du village.

La place centrale accueille tour à tour artistes, fêtes et foires, boulistes, et les terrasses des cafés donnent un air méridional à ce petit coin de la Haute-Cévenne Ardéchoise...Profitez du paysage en suivant la D343 en passant le village de Meyras jusqu'à Theyts. Ce village, vous fait le coup du faux-vrai village perché. Pourtant, il campe bien sur sur une coulée basaltique, qui surplombe le cours de l'Ardèche.

Theyts, où un marché aux cocons se tenait jusqu'au début du XXe siècle, ne manque pas de charme. Mais l'attraction, ici, c'est le pont du Diable, un pont en dos d'âne donné pour romain... Prenez le temps de descendre jusqu'à ce pont, la balade, deux bonnes heures tout au plus, est riche en sensations.

La route des villages perchés en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Il vaut mieux avoir un bon pied, bon œil, même si l'Echelle du Roy, qui se faufile dans une faille, est dotée d'une main courant. Au printemps, le parcours est bordé de violettes. En chemin, le Mercaric fait un saut d'une centaine de mètres : le vue sur cette cascade de la Gueule d'Enfer est stupéfiante.

Banne route des villages perchesEn bas, tout en bas, une petite plage, un "gour" aux eaux cristallines vous attend pour une pause baignade ! Direction Banne via Aubenas en suivant la D104 et la N102. Banne se découvre encore par hasard, beaucoup de visiteurs l'avouent non sans simplicité : "on l'a vu en haut, on est monté"...

Ébahis, ils découvrent alors deux Bannes pour le prix d'un. Il y a le fort d'un côté, l'église de l'autre, mais c'est le même village coupé en deux. Quelques maisons en pierre qui cascadent, un enchevêtrement de ruelles et d'escaliers, des cultures en terrasses...

Coquette, la bourgade cache bien son jeu : c'est une ancienne cité minière. Piqueté de panneaux, un sentier d'interprétation de ce passé existe aujourd'hui (2,2 km en version courte). Pour s'y engager, il faut d'abord trouver le viaduc de Doulovy, qui se dissimule dans les bois, proche du hameau Le Frigolet.

Prenez la direction Vallon-Pont-d'Arc par la D4 pour l'étape suivante : Saint-Montan. Le plus beau site médiéval de l'Ardèche, des Vème au XVème siècles, comprenant un très important bourg fortifié, trois églises romanes, deux chapelles, un prieuré et une immense forteresse réputée imprenable.

Grignan route des villages perchesSaint-Montan classé « village de caractére » totalement abandonné et en ruines en 1969, quasiment rayé de la carte, l'ensemble féodal est aujourd'hui entièrement reconstitué, tel qu'il était au Moyen-Age. Restauré avec les matériaux et les techniques d'autrefois.

Le village médiéval de Saint-Montan a retrouvé sa vocation première, héberger à l'année une cinquantaine de familles locales. Cette renaissance, organisée par l'association des “Amis de Saint-Montan”, a été possible grâce au travail acharné de dix mille bénévoles venus du monde entier pour reconstruire pierre par pierre chaque habitation.

Vous allez quitter l'Ardèche en traversant le Rhône pour la Drôme vers le village de Grignan par la D54, le Village suivant sur cette route touristique. Grignan en fait beaucoup pour son château, qui physiquement écrase le village, même la collégiale saint-Sauveur. Entre rose ancienne et lavandes, Grignan est l'un des "plus beaux villages de France".

Prendre la D190 vers Vinsobres. L'association de ces deux mots fait toujours sourire.... Surtout que vous retrouvez ce village sur les routes des vins du Rhône... Après ce passage dœnotourisme prenez la D94, au fin fond de la vallée de l'Eygues, qui s'étrangle en défilé, Saint-May ce village de poupée se cramponne à son rocher.

Vous grimperez jusqu'à son curieux cimetière perchés, où les tombes se serrent sur la plate-forme d'un ancien donjon sur la plus belle vue en contre-plongée sur la vallée. Il serait dommage d'en rester là. Sur le plateau de Saint-Laurent, Saint-May abrite aussi les vestiges de l'Abbaye de Bodon. Dans le ciel rôdera peut-être un vautour fauve.

Mais si vous voulez assister à l'un des ballets les plus étonnants qui soient, poussez sur le plateau jusqu'au Rocher du Caire. les rapaces s'y produisent presque à heure fixe, en fin de matinée.

Brantes route des villages perchesAprès ce spectacle, revenez sur vos pas, à Nyons vous prendrez la direction de Brantes, vous voilà dans le Vaucluse. Au détour d'un virage, dont la vallée du Toulourenc est friande, on l'aperçoit, scotché à la montagne de Bluye. Un autre virage et il se dérobe à votre vue, on débarque à Brantes, parce qu'on l'a bien voulue et cherché. Brantes est un cul-de-sac, au bout du monde.

Dans le vieux village médiéval, au fil de ses escaliers, d'une redoutable irrégularité, que les herbes folles s'acharnent à coloniser, à la limite de la Drôme, c'est un nid d'aigle élu par les artistes et les artisans d'art. Véritable balcon où l'on savoure sérénité et vue vertigineuse sur le Mont-Ventoux.

Retour dans la Drôme par la D72 et D40, pour visiter Montbrun-les-Bains. C'est un beau village, où les maisons à six ou sept niveau, s'empilent les unes sur les autres, se chevauchent, comme dans un gigantesque jeu d'orgues géant.

Descendez vers Sault via la D942 et D542, Vous êtes bien dans la capital éphémère du pays de l'or bleu. Les immenses champs bleus se répandent tout autour du village jusqu'à perte d'horizon en alternance avec champs de blé, le tableau d'ensemble est bien sûr superbe.

Le village de Sault est une des étapes majeures de la Route de la Lavande : route touristique de découverte organisée autour des distilleries, champs de lavande et animations estivales liées à la lavande.

Simiane la rotonde route des villages perchesAprès ce bain de parfum, votre chemin vous ménera à Simiane la Rotonde. Classé "cité de caractère", le village possède un riche patrimoine historique et vous fera découvrir de très belles curiosités architecturales qui datent du moyen-âge et de la Renaissance.  En contrebas du château, le village, minéral, s'enroule dans un lacis de ruelles escarpées.

Vous approché de la fin de ce parcours de la route des villages perchés. Traversez le Parc Naturel régional du Luberon pour le village de Ménerbes par la D900. Planter sur son éperon rocheux, toisant Ventoux et monts de Vaucluse, le village de Ménerbes est sans doute le plus beau village du Luberon. Ce village est classé "Plus beau village de France".

Pour finir votre route des vacances, via la D3 vous arriverez à Oppède-le-vieux, magnifique petit village construit au sommet d'un éperon rocheux envahis par une superbe végétation. Pour découvrir Oppède-Le-Vieux, vous laisserez votre voiture au parking en bas du village et vous vous laisserez guider par les sentiers balisés bordés d'herbes folles.

Vous accéderez à ce vieux village d' Oppède-Le-Vieux chargé d'histoire avec émerveillement en découvrant au sommet de la colline, la belle collégiale du XII° qui domine le panorama à 360°, les ruines d'un château du Moyen-Age ainsi que les vestiges des échoppes et boutiques anciennes.

Pour vous rendre sur la route des villages perchés

Antraigues-sur-Volane

Légère pluie 9 °C

Légère pluie

  • Min: 7 °C
  • Max: 10 °C
  • Vent: 8 kmh 45°

Le saviez-vous ?

Bâtis à l'origine comme des forteresses, de nombreux villages perchés en France ont su préserver leur charme d’antan et sont désormais de véritables bijoux architecturaux. Un village perché est un village situé au sommet d'un relief.

Naturellement difficile d'accès, souvent pourvus de remparts, les villages perchés sont pour la plupart des villages fortifiés datant du Moyen Âge. Beaucoup sont situés dans le Sud-Est de la France dans l'actuelle Provence-Alpes-Côte d'Azur : on en dénombre 36 dans la Drôme et Alpes de Haute-provence,  120 dans le Vaucluse.

Il y a un type d'habitat spécifique qui est lié au village perché. C'est la maison en hauteur. La maison en hauteur se subdivise en une étable-remise au rez-de-chaussée, un logement sur un ou deux étages, un grenier dans les combles. Elle était le type de maison réservée aux paysans villageois qui n'avaient que peu de bétail à loger, étant impossible dans un local aussi exigu de faire tenir des chevaux et un attelage.

Nos coups de coeur sur la route des villages perchés

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de Rhône-Alpes

Préparez vos vacances sur la route des villages perchés avec nos partenaires

 
 
 

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route des villages perchés avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 06/09/2017