Des gorges de l'Hérault et des garrigues - Circuit 1 (Hérault)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 1 de la Route touristique "Des gorges de l'Hérault et des garrigues" dans l'Hérault

Montpellier (km 0) ne manquera pas de vous séduire pour le départ de cette boucle touristique. Montpellier dispose en son sein de nombreuses ruelles médiévales, symboles de son fier passé. Capitale du Languedoc-Roussillon, Montpellier a conservé de son passé un riche patrimoine, pour le plus grand bonheur des promeneurs, Montpellier se prête à merveille à la flânerie.

Déambuler sur la Place de la Comédie, le lieu incontournable de Montpellier. Puis, flaner dans le vieux Montpellier, appelé Ecusson, avec ses ruelles médiévales, ses hôtels particuliers, tels que l'hôtel de Varennes, l'hôtel des Trésoriers de la Bourse et l'hôtel des Trésoriers de France, et ses places animées agrémentées de fontaines et de terrasses de cafés... Montpellier compte sur son territoire près de 80 hôtels particuliers bâtis à l’époque classique.

Mais Montpellier dispose également de bien d’autres atouts : l'esplanade Charles de Gaulle ombragée de platanes ; La promenade du Peyrou et sa jolie vue sur la ville et l'aqueduc Saint-Clément ; L'arc de Triomphe, la cathédrale Saint-Pierre de style gothique méridional, le jardin des Plantes ; L'hôtel de Varennes abrite deux musées. Sans oublier le musée Fabre de Montpellier Méditerranée Métropole.

Prendre la direction de Juvignac, vous commencer a monter entre les vignes et les garrigues. Puis, vers la charmante petite ville de Montarnaud via la N109 (19,5 km). Montarnaud est riche en histoire, avec son château et sa chapelle castrale romane Notre-Dame-du-Fort du XIIème siècle. La culture de la vigne apparait sur Montarnaud après la révolution, puis se développe avec une acuité particulière vers la fin du XIXème siècle.

Montarnaud le chateau routes touristique de l herault guide du tourisme du languedoc roussillonCeci s’est traduit par la construction au XIXème siècle de bâtiments caractéristiques de l’histoire de la région, les maisons vigneronnes. Montarnaud s’est doté au XIXème siècle d’un Campanile surmonté d’une horloge publique, qui témoigne d’une opposition entre église et bourgeoisie. Ces maisons, sont aisément repérables dans le village, notamment sur l’avenue des Pins et à proximité de la Mairie.

Avec son imposant château, sa Tour de l’Horloge, sa Fontaine atypique, ou ses Maisons vigneronnes, Montarnaud est un lieu chargé d’histoire et de tradition. Enfin, le bois de la Rouvière et la superbe garrigue du Mas Dieu, situés de part et d’autre du village constituent de merveilleux sites naturels propices à la promenade. L’extrémité du belvédère offre une superbe vue sur les édifices principaux du village.

Poursuivre en direction d'Aniane via D111 et D27 (32,5 km), première ville monastique de la vallée de l’Hérault, située dans une plaine verdoyante, entourée d’un mosaïque de vignes, de jardins et d’oliviers. Aniane, étape incontournable est un lieu qui regorge de grands et célèbres domaines viticoles.

Suite à la destruction du monastère pendant les guerres de religion, les moines de la Congrégation de Saint-Maur élèveront aux XVII° et XVIII° siècles, une magnifique Abbaye de style classique jésuite. Au débouché des gorges de l'Hérault et au début de la vallée de l'Hérault, abritée par les collines avoisinantes, Aniane, offre au visiteur la découverte d’un patrimoine bâti exceptionnel.

Votre promenade dans Aniane vous menera vers la Chapelle des Pénitents, l’ancienne église paroissiale d’Aniane, l’église Saint-Jean Baptiste, encore appelée Chapelle des Pénitents Blancs. Comme de nombreuses églises, elle porte la marque de plusieurs époques. Admirer l'ancien marché couvert datant du XIXe construit sur l’emplacement de l’ancien cimetière communal. Attenant à la halle, le lavoir a été construit en 1934.

Admirer l'abbatiale Saint-Sauveur d'Aniane, église paroissiale classée aux Monuments historiques, les lavoirs médiévaux où on lave encore.

Votre parcours touristique, passera par le Pont du Diable sur la D27, à 3 kms du village en direction de Saint-Jean de Fos. Le Pont du Diable, ouvrage Aniane le pont du diable routes touristique de l herault guide du tourisme du languedoc roussillonroman édifié entre 1025 et 1031 par les moines d’Aniane et de Gellone. Il était destiné à faire communiquer les deux abbayes et faciliter l’accès des pelerins à celle de Saint Guilhem.

Le Pont du Diable est inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, Celui-ci est considéré comme l'un des plus vieux ponts médiévaux de France.

Continuez vers Saint-Jean-de-Fos (37,2 km), un beau village qui garde les traces de son passé médiéval. Connu pour sa tradition de l’artisanat de la poterie qui date de plus de 600 ans, le village fait également parti des villages "circulaires ou circulades (ruelles en forme de cercle). Il est à ce titre membre de l'association le réseau des Circulades.

Les Abbés décident d’aménager Saint-Jean-de-Fos autour de l’église Saint-Jean au lieu appelé "Gouffre Noir" entre 1031 et 1060, conséquence de la construction du Pont du Diable, constituant ainsi un relais important sur la route de Gellone à Montpeyroux. Saint-Jean-de-Fos devint un important lieu de passage des pèlerins sur le chemin de Compostelle et se dota au fil des temps de fortifications dont le centre du village garde les caractéristiques.

Le centre historique de Saint-Jean-de-Fos a conservé toutes ses caractéristiques médiévales fait de ruelles étroites et sinueuses, et de maisons accolées les unes contre les autres. Deux importants faubourgs furent bâtis au XIVème siècle et étaient protégés par des ouvrages d’entrée. Dès le XIVe siècle, le village se fait également connaître dans tout le sud de la France pour son artisanat de la poterie.

Entrevue par les visiteurs sur les façades des maisons au travers d’éléments de faîtages, de descentes de chenaux et de gouttières, de divers décors carrelés, la poterie vernissée de Saint-Jean-de-Fos a marqué l’histoire de ce lieu.

Admirer l'église de Saint-Jean-de-Fos d’architecture romane dont la construction a commencé au XIe siècle, complétée d'une tour au XIIe siècle. Visiter l'Argileum, le musée de la Poterie.

Grotte de la clamouse le couloir blanc ornee d innombrable cristaux d aragonites routes touristique de l herault guide du tourisme du languedoc roussillonRevenez au Pont du Diable, puis la prochaine étape sera la grotte de Clamouse, (38,4 km) via D4 et Rue du Labadou, au pied de la Séranne dans le Causse de la Selle. Son accès est à quelques centaines de mètres en amont du Pont du Diable, sur la paroi ouest de la gorge de l'HéraultDés le Néolithique moyen le début de la grotte est connu.

La grotte de Clamouse a gardé pendant des millénaires ses secrets. C’est seulement en 1945 qu’une équipe de spéléo-club de Montpellier a découvert ce monde souterrain. C’est une merveille souterraine que le lent travail de l’eau ne cesse d’embellir depuis plusieurs millions d’années. Elle doit sa renommée à la beauté, la diversité, l’abondance et la rareté de ses concrétions.

La Grotte de Clamouse est l’une des plus belles de France, ses riches et somptueuses cristallisations en ayant fait à juste titre sa réputation. Après cette visite sous terre prendre la direction de Saint Guilhem-le-Désert via la D4 (41,6 km).  Petite cité médiévale faisant partie des Plus beaux villages de France.  Classé "Grand Site de France® Gorges de l’Hérault". Un des joyaux du Languedoc !

Entre des falaises vertigineuses, couvertes de thym, de chêne et de pin, s’étirant le long de ruelles sinueuses, Saint-Guilhem-le-Désert s'est développé autour de l’Abbaye de Gellone. Saint-Guilhem-le-Désert est une étape sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Au départ de la place du village, de nombreuses balades permettent de découvrir de magnifiques panoramas. Partez à la découverte des richesses médiévales du village. Flânez dans les ruelles pittoresques de Saint Guilhem-le-Désert, au détour de l’une d’elles, la beauté d’une petite cascade vous surprendra…

Les maisons imbriquées les unes aux autres, coiffées de tuiles patinées par le soleil et le poids des ans, ne sont pas toutes singulières, mais portent toujours la trace de leur passé : arcatures, linteaux, fenêtres géminées agrémentent les façades… Poursuivez votre chemin, vers l’Abbaye de Gellone, joyau de l'art roman languedocien. A découvrir : l'église, le cloître, la crypte, le musée de l’Abbaye, l’entrée est gratuite.

Saint guilhem le desert plus beaux villages routes touristiques de herault guide touristique du languedoc roussillonSans oublier la tour des prisons et le château du Géant, éléments de fortification et de défense de Saint Guilhem-le-Désert et la visite du Musée du Village d’Antan.

Après cette étape dans la légendaire cité de Saint-Guilhem, qui apparaît alors comme une véritable oasis le long du ruisseau "Verdus". La jolie vallée de la Buèges et les causses de la Celle, vous attendent. Le paysage s'ouvre soudain sur le joli village de Saint-Jean-de-Buèges et son château féodal dominés par l'impressionnante montagne de la Séranne. La vallée de la Buèges et sa végétation luxuriante contrastent avec les pentes arides de la montagne de la Séranne.

Saint-Jean-de-Buèges via la D4 et la D122 (62,4 km), imaginez un joli village médiéval blotti au creux d'une vallée verdoyante, plantés de vignobles et d'oliviers, la vallée de la Buèges... Petit village médiéval, situé dans la vallée aux pieds de la montagne de la Séranne. Au détours de ses ruelles, les échoppes d'artisans d'art ou de produits régionaux vous ouvrent leur portes.

Le village de Saint-Jean-de-Buèges est entouré de garrigues et de vignes exploités par les habitants. Ses ruelles étroites bordées de hautes maisons de pierres aux toits de tuiles ocres affirme la typicité de Saint-Jean-de-Buèges aux villages languedociens. Elles s'enroulent, montant vaillamment à l'assaut des remparts du "Tras Castel", le château de Baulx.

Saint jean de bueges routes touristique de l herault guide du tourisme du languedoc roussillonLa lourde et imposante masse domine Saint-Jean-de-Buèges, attestant de son rôle défensif au moyen-âge. Aujourd'hui, on peut admirer toute sa splendeur et le magnifique travail effectué pour la reconstruction et la mise en valeur du site. Admirer l'église de la Nativité-de-Saint-Jean-Baptiste.

A Saint-Jean-de-Buèges se découvre un très joli parcours, bien ombragé, pour les amateurs de jolis paysages, de balades et de baignades en eaux vives…Petites cascades, nombreux gours, berges accueillantes et charmantes clairières !  Profitez des gorges de la Buèges et de la source de la Buèges.

La source de ce petit torrent est situé vers Pégairolles-de-Buèges, l’eau y est d’une couleur bleue turquoise étonnante. Issue d’une lente filtration à travers le causse du Larzac et les garrigues avoisinantes, la rivière court de cascade en cascade puis disparaît, suivant alors un chemin souterrain jusqu’à l’Hérault.

Sur le territoire de la commune de Saint-Jean-de-Buèges se trouvent de nombreuses cavités naturelles souterraines, parmi lesquelles les suivantes présentent un intérêt spéléologique particulier dont la grotte de l'Ours, dont l'un des orifices est visible au-dessus du village sous le roc de onze heures.

Après cette pause fraîcheur, suivre la direction de Saint-André-de-la-Buèges via la D1 (67,8 km), pour découvrir le pont gothique et la chapelle romane de Saint-Etienne-d'Issensac au bord de l'Hérault.

A mi-parcours, continuez vers Ganges via D4 (80,8 km), vous voilà dans les Causses et les Cévennes, paysages de l’agro-pastoralisme méditerranéen inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Partout, l’homme a laissé son empreinte dans le paysage au travers d’un bâti disséminé dans de Ganges routes touristique de l herault guide du tourisme du languedoc roussillonvastes paysages et qui reflète son activité, ses croyances et traditions. La route jusqu'à Ganges est aussi très prometteuse en haltes gourmandes...

La naissance de Ganges se perd dans la nuit des temps... la position géographique de la cité est stratégique : située entre plaines et montagnes, aux confluents de la Vis, de l’Hérault et du Rieutord, elle est un lieu de passages et d’échanges grâce aux minerais présents dans la région. C’est au Moyen-Age que Ganges prend son essor.

Le tracé actuel de Ganges date de cette période. De nombreux vestiges ou quelques traces éparses de cette vieille ville sont encore visibles notamment dans le quartier historique. Dédales de ruelles étroites, traverses voûtées caractéristiques des vieilles villes cévenoles, jardins et cours en étage, la vieille ville est typique des villes cévenoles médiévales. On peut voir, rue Fréderic Mistral, l’une des neuf fontaines qui ornaient la ville au XVIIIème siècle.

Vous pouvez aussi découvrir ltemple protestant de 1851, de forme rare et originale heptagonale possédant un haut et curieux clocher presque en forme de minaret qui domine toute la ville et qui contient une unique cloche. Le beffroi de la la fin du XVIIe supporte un très gracieux campanile.

Fin de cette première étape de cette route touristique "des gorges de l'Hérault et des garrigues" dans l'Hérault (117 km).

Poursuivez ce parcours touristique en suivant l'itinéraire du circuit 2 entre Ganges et Montpellier.

Pour vous rendre sur la route touristique "Des gorges de l'Hérault et des garrigues"

Bonifacio

Nuageux 17 °C

Nuageux

  • Min: 17 °C
  • Max: 17 °C
  • Vent: 44 kmh 280°

Le saviez-vous ?

Itinéraire du circuit 1 entre Montpellier et Granges.

Itinéraire du circuit 2 entre Ganges et Montpellier.

Nos coups de coeur sur la route touristique "Des gorges de l'Hérault et des garrigues"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de l'Hérault

Préparez vos vacances sur la route touristique "Des gorges de l'Hérault et des garrigues" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "Des gorges de l'Hérault et des garrigues" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 04/08/2019