Au fil des châteaux de Moselle - Circuit 4 (57)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 4 de la Route touristique "Au fil des châteaux de Moselle"

Le troisième circuit de la route des châteaux de moselle, vous a emmené jusqu'à Lutzelbourg. Poursuivre votre route en direction de Fénétrange via la D38 (26,3 km), la ville a conservé son cœur médiéval lovée au bord de la Sarre, réputée cité imprenable au moyen-âge, a connu un passé glorieux... Fénétrange était le siège d'une seigneurie relevant du Saint-Empire romain germanique.

La famille de Malberg la scinda en 1259 en trois parties pour les deux fils de Merbode de Malberg : la seigneurie indivise, qui comprenait le château, le Col-de-Cygne, ou Schwanhals, la Tête-de-Braque ou Brackenkopf. Comme les autres communes de l'actuel département de la Moselle, Fénétrange fut annexée à l’Empire allemand de 1871 à 1918.

Fénétrange la médiévale, offre un centre historique de toute beauté et ses abords offrent beaucoup d'éléments de son patrimoine. Siège d'une ancienne baronnie flanez dans les rues avec entre les maisons de maîtres et les maisons à pans de bois. Au crépuscule, visitez la cité en suivant la ronde du veilleur de nuit entre vestiges gallo-romains, restes de l'enceinte du XVe et XVIe siècles, collégiale gothique du XVe siècle...

Puis, visitez le Château de FénétrangeCurieux ensemble monumental datant des XVIe et XVIIIe siècles, le château encore habité aujourd'hui se distingue d'emblée par sa distribution autour de la cour en demi-cercle, épousant la forme d'un " fer à cheval ".

Fenetrange le chateau routes touristiques de la moselle guide du tourisme de la lorraineL'édifice recèle bien des trésors... Parmi eux, un large puits pittoresque, une cuisine seigneuriale et sa cheminée, mais aussi deux joyaux rares : une des tourelles du château des XVI° et XVIII° siècles abrite un escalier hélicoïdal, unique en Lorraine.

Comptant 65 marches, évoquant la forme d'une coquille d'escargot et une chapelle castrale de style gothique édifiée en 1584 par Diane de Dommartin pour accueillir le culte catholique après le triomphe de la réforme.

Suivre la direction de Réchicourt-le-Château par les D95 et D91 (55,2 km) traversé par le canal de la Marne au Rhin. Réchicourt-le-Château est  située dans le Parc naturel régional de Lorraine et le Pays des étangs. Le nom de ce bourg évoque un passé historique riche et très ancien. Malgré les nombreuses guerres qui ont marqué son histoire, il subsiste quelques vestiges intéressants.

Après avoir appartenu à différents seigneurs, il devient un comté. À partir du XIIIe siècle, ce fief d'Empire, indépendant du duché de Lorraine, appartient à la famille allemande de Linange (Leiningen). En 1255, le comte de Réchicourt fait hommage à l'évêque de Metz pour le château de Réchicourt.

Admirez la tour dans la grand'rue, l'église Saint-Adelphe de 1737 et la chapelle Saint-Blaise du XIXe siècle. Puis, le château de Réchicourt situé à l'Est du village de Réchicourt-le-ChâteauCe château du 13° siècle fut remanié au 16° siècle et au début du 18°siècle. Fondations antérieures de l'époque carolingienne sur un ancien oppidum gallo-romain. Le château vous fera découvrir un passé riche de ses façades Renaissance et de son histoire.

À 5 km au nord-ouest du village et débordant sur le ban de Réchicourt-le-Château, s'est bâti au début des années 1930 le curieux village de Bataville, un des rares en France à porter le nom de la firme qui l'a aménagé pour ses besoins.

Revenez sur Azoudange via la D91 et la D955 (67,5 km) où se situe le château de RomécourtRomécourt est une ancienne commune au milieu des forêts et des étangs du pays de Sarrebourg dont il ne reste que le château, une ferme fortifiée avec 4 tours d'angle.

Fait rare et exceptionnel pour un château de Lorraine, la bâtisse est tout en briques. Renaissance oblige, la façade reprend des motifs géométrique en losanges que l’on retrouve notamment sur les portes. Elle est la propriété de la famille de Martimprey dont les armes sont sculptées au dessus de la porte piétonne.

L’accès au château est permis par les Porte de France (à l'arrière) et Porte d'Allemagne (accès principal) construites en pierres de taille dont le travail de bossage rappelle la situation géographique du château de Romécourt près d’une ancienne frontière entre France et Allemagne.

Construit à partir de 1564,  par Michel l’Enfant en 1564. Il fut alors surnommé Kinthaus, la maison de l'enfant. Les écuries seront ajoutées au 17e siècle et la chapelle aménagée au 19e. La chapelle castrale remplace l'une des tourelles. La chapelle du château a été lieu de culte de la paroisse jusqu’en 1793. Un des vitraux représente Saint-Louis et Hugues de Martimprey accompagnant le roi aux croisades.

Depuis 1698, la chapelle castrale a servi de sépulture à la famille de Martimprey de Romécourt. Le parc à l'anglaise qui entoure le château vous invite au calme et au repos. Ces derniers peuvent être visités sur demande. Romécourt est un lieu chargé d'histoire.

L'itinéraire des châteaux de Moselle passera par Aulnois-sur-Seille via la D955 et la D21 (113 km). Au cœur du village d’Aulnois-sur-Seille, surplombant la Seille, construit au Moyen-âge, le château d'Aulnois n'a cessé d'être agrandi et modifié au fil des siècles par ses différentes familles propriétaires. Il est aujourd'hui le témoin de plusieurs styles architecturaux, reflets des pensées et préoccupations des siècles passés.

Initialement, cette dépendance de l'évêché de Metz était une place forte médiévale. Le château d’Aulnois-sur-Seille a traversé l’Histoire.

Aulnois sur seille le chateau routes touristiques de la moselle guide du tourisme de la lorraineDe simple maison forte au XIVème siècle, il est agrandi lors des XVème et XVIIème siècles mais c’est au cours du XVIIIème qu’il prend son visage actuel : Charles des Armoises demande à Germain Boffrand d’entreprendre la construction d’un château neuf greffé sur les parties anciennes : c’est de là que date la magnifique façade qui surplombe la Seille.

Ce jardin classique et en terrasse, dessiné par Germain Boffrand, est dominé par la haute façade du château d’Aulnois-sur-Seille. La terrasse est reliée aux parterres inférieurs par un escalier monumental. En contrebas, un bassin à oreilles reflète le ciel. La composition, initialement ornée de topiaires, se prolongeait jusqu'à la Seille. Le jardin est ouvert en mai pour la bourse aux plantes, dans le courant de l'été et sur rendez-vous.

Le château d’Aulnois-sur-Seille a connu d’importants dommages lors de la 1ère Guerre Mondiale mais sera progressivement reconstruit à partir de 1920. En 1934, les frères Maristes rachètent le château et y installent une école et un internat. Lors de la 2nde Guerre Mondiale il est occupé par les jeunesses hitlériennes et subit de nouveaux dommages lors des combats de la Libération.

Poursuivre en direction de Gorze via les D120 et D657 (159 km). Le village de Gorze s’est formé autour d’une abbaye bénédictine fondée en 749 par Chrodegang, évêque de Metz et conseiller de Pépin le Bref. C’est alors un haut-lieu de spiritualité, où les moines développèrent l’art du plain-chant, ancêtre du chant grégorien.

De sa période de prospérité et de prestige aux XVIIe et XVIIIe siècles, Gorze a conservé d’anciennes demeures Renaissance et un palais abbatial. Le Palais abbatial de Gorze, édifié entre 1696 et 1700, c'est un somptueux bâtiment avec escalier, fontaines et sculptures baroques d'inspiration mythologique dont les extérieurs et la chapelle baroque se visitent.

C’est à la demande de Philippe Eberhardt de Loewenstein, grand doyen de la cathédrale de Strasbourg, prince de Murbach et de Lure, devenu nouvel abbé de Gorze, que Pierre Bourdict construisit le palais abbatial de Gorze.

Gorze le palais routes touristiques de la moselle guide du tourisme de la lorraineSon théâtre d’eau, au pied de la maison de retraite de Gorze, est cintré avec huit niches agrémentées d’animaux marins et de divinités. Dans ces niches dont le fond est décoré de bas-reliefs représentant des motifs architecturaux, animaliers ou végétaux, abritent des nymphettes et des dieux sont allongés entourés de chevaux marins et de dauphins. Ces statues sont aussi entourées de coquillages et de plantes aquatiques

Au fond de la cour d’honneur, sur les murs qui soutiennent le jardin à la française, une autre fontaine avec un jet d’eau, une récente rénovation vient de rendre à l’histoire de Médée et de Jason toute sa beauté originelle des deux côté de la fontaine centrale.

On accède sur la deuxième terrasse à ces jardins par une remarquable double rampe d’escaliers au bas desquels se trouvent deux sphinges qui montent la garde de ce parc magnifique, en particulier l’été…

A quelques dizaines de mètres, l'église paroissiale Saint-Etienne construite entre le XIIe et XIIIe siècles dresse à mi-côte le bel ordonnancement de son plan en croix latine. Son intérêt principal réside dans le fait qu'elle permet de constater le passage de l'art roman à l'art gothique. C'est le plus ancien édifice gothique de Lorraine.

Au 1er siècle, les sources de Gorze furent captées par les Romains pour alimenter Divodorum en eau à l’aide d’un aqueduc allant de Gorze à Metz, long de 22 km et dont on peut encore admirer quelques arches de la partie aérienne, de part et d’autre de la Moselle à Jouy-aux-Arches et Ars-sur-Moselle.

L'origine de la terre de Gorze, seigneurie abbatiale, forte de plus de 20 villages remonte à l’aube des temps carolingiens, elle est rattachée à la France par le traité de Vincennes du 28 février 1661, par Mazarin mourant.

Quittez Gorze pour prendre la direction de Montigny-lès-Metz via la D6 (175 km). Une ville bercée par la Seille et la Moselle... Elles traversent la ville pour aller ensuite rejoindre le coeur de Metz. Une ville Cheminote... Le réseau ferré forme une étoile à trois branches qui coupe la ville en deux. Une ville militaire... De nombreuses casernes sont des symboles de l'histoire de la ville durant l'Annexion.

Montigny les metz chateau de courcelles routes touristiques de la moselle guide du tourisme de la lorraineDemarrez vos visites à Montigny-lès-Metz par le château de Courcelles et son parc de plus de 2 hectaresLe château fut construit en 1713 par Charles Joseph de Courcelles, conseiller secrétaire du Roi, grand ‘voyer' (ingénieur des chemins) en la généralité de Metz, époux de Barbe Besser.

Superbement restauré en respectant les caractéristiques du XVIIIe siècle. Le château de Courcelles a une cour d'honneur, des toits en ardoise accompagnés de lucarnes, une statue rappelant le siège de 1552. Le pavillon de garde du château est devenu la Maison du Pays messin qui accueille le Syndicat intercommunal à vocation touristique (SIVT), véritable vitrine du tourisme en pays messin. 

Le parc du château de Courcelles offre une vue ouverte sur les côtes, notamment le mont Saint-Quentin. Aménagé derrière le château et jusqu'aux bords du canal, vous pouvez y admirer plus de 32 essences d'arbres différentes telles que marronniers d'Inde, érables planes, cyprès, charmes ou bouleaux blancs dont certains ont entre 100 et 150 ans.

Ne repartez pas de Montigny-lès-Metz sans visiter les autres monuments de la ville comme l'église Saint-Joseph construite sur un plan basilical, avec trois nefs, dans le style néo-roman rhénan. La pierre utilisée est la pierre de Jaumont, comme c'est le cas pour de nombreux édifices de la région messine. La chapelle Saint-Privat du IXe siècle, première église de Montigny-lès-Metz... 

Pour finir cette route des châteaux de Moselle, direction Pange via la D603 (197 km). Visiter Pange c'est tourner les pages de l'histoire du duché de Lorraine, de la Révolution française, des guerres, des occupations et annexions, jusqu'à celle des Forces françaises libres.

Pange, village du duché de Lorraine qui dépendait du bailliage de Boulay en 1770, devient français en 1766. Comme les autres communes de l'actuel département de la Moselle, la commune, rebaptisée Spangen, est annexée à l’Empire allemand de 1871 à 1919. Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, les Mosellans se battent loyalement pour l’Empire allemand.

Pange est pourvue d’un château témoignage de sa splendeur d’autrefois mais aussi de son importance dont les possesseurs, la famille Thomas de Pange, portent depuis le XVIIIe siècle, le titre de marquis et a donné plusieurs des siens à la littérature française. 

Pange le chateau routes touristiques de la moselle guide du tourisme de la lorraineLe château de Pange actuel a été construit en 1720 pour Jean-Baptiste-Louis Thomas d'après les plans de l'architecte Jean-Baptiste Louis à l'emplacement d'anciennes forteresses médiévales incendiées en 1404 et 1704. Son ancêtre Pierre Thomas, chancelier de Lorraine, avait été anobli en 1626 par le duc Charles IV de Lorraine

La terre, érigée en marquisat en 1766 par Stanislas, duc de Lorraine, est toujours occupée par la famille Thomas de Pange. Le domaine de Pange a accueilli plusieurs personnages célèbres, tels l'impératrice Marie-Louise en 1813, Napoléon III et Guillaume Ier de Prusse, qui y séjournent successivement durant la guerre franco-allemande de 1870.

Le château de Pange situé aux bords des eaux de la Nied française, comporte un corps de logis central au fronton triangulaire, flanqué de deux pavillons encadrant la façade sur la Nied. Une petite église datant du milieu du XIXe siècle le jouxte et présente plusieurs vitraux anciens dignes d'intérêtUne fois franchi le portail d'entrée, le visiteur se trouve au cœur de la vie de ce château toujours habité.

Le jardin du château de Pange, à la fois champêtre et contemporain, évoque l'histoire du domaine du 18ème siècle. C’est un jardin ancien qui offre une vision contemporaine de son histoire. Il est formé d'un ensemble de jardins thématiques. Les anciennes douves sont dessinées par des rosiers et des plantes vivaces. Ifs et buis taillés en topiaires aux lignes géométriques rappellent l'époque classique des jardins à la française.

Des massifs graphiques et colorés de hautes graminées complètent les genres et époques. Parcourez à votre rythme la garenne: observez çà et là les chênes tricentenaires de la propriété; admirez de superbes vues sur la campagne mosellane et laissez le temps s'emparer de vous. Le jardin du château de Pange est membre du réseau transfrontalier "Jardins sans limites" et a obtenu le label "Jardin Remarquable".

Fin de cette quatrième étape de cette route touristique "Au fil des châteaux de Moselle" (197 km).

Pour vous rendre sur la route touristique "Au fil des châteaux de Moselle"

Bonifacio

Ciel dégagé 8 °C

Ciel dégagé

  • Min: 8 °C
  • Max: 8 °C
  • Vent: 11 kmh 200°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes :

  • Feux interdits (pas de barbecue)
  • Camping interdit
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. 

Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la route touristique "Au fil des châteaux de Moselle"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de la Moselle

Préparez vos vacances sur la route touristique "Au fil des châteaux de Moselle" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "Au fil des châteaux de Moselle" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 19/09/2019