Entre bastides et pigeonniers - Circuit 2 (Haute-Garonne)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 2 de La Route touristique "des bastides et pigeonniers" dans la Haute-Garonne

De nombreuses bastides et pigeonniers furent construits en Haute-Garonne, ils présentent une grande variété architecturale. Entre Revel et Saint-Sulpice-sur-Lèze, voici sur ce deuxième circuit ; une belle idée de sortie en famille !

Disparu aujourd'hui, l’élevage des pigeons était autrefois une source de revenus, grâce à la chair très fine du pigeon et grâce à la colombine, fiente du pigeon, utilisée comme engrais.

De même, les nombreux monuments construits dans les ancienes bastides et villages fondées dès le XIIIe siècle ici à l’initiative du Comte de Toulouse où rues et ruelles sont tracées au cordeau racontent l’histoire du mythique pays d’Oc.

Les bastides dont la fonction est surtout commerciale et économique,  cependant, en Lauragais, elle constitue souvent un marqueur du pouvoir royal dans le Pays Cathare. Leurs constructions débutent au XIIIème siècle et s’achève vers le milieu du XIVème siècle, le Lauragais en compte une vingtaine.

Après ce premier parcours entre Grenade et RevelPrendre la direction de Nailloux via la D622 (40,1 km), situé dans l'unité géographique et historique du Lauragais, dont les racines remontent au Moyen Âge. En 1317, le roi Philippe V décide de construire la bastide de Montgeard dans le Lauragais, berceau du catharisme. Ce même roi est à l’origine de la bastide de Nailloux qui cohabite avec un castrum plus ancien.

Nailloux ancienne porte routes touristiques de hautes garonnes guide du tourisme midi pyreneesLa fin du Moyen Âge est à Nailloux comme dans beaucoup d'autres villages du Lauragais une période de prospérité, le village bénéficie de "l'âge d'or du pastel". Profiter sur la commune d'un superbe point de vue sur les Pyrénées.

Les 2 parties de Nailloux était séparées par la Rue de la république. A l'Ouest, le castrum dans le quartier du vieux fort avec sa porte Nord, l'église et sa place ; du côté Est, la bastide et ses rues parallèles. Une petite place et la halle séparent ces deux parties. Admirer l'église Saint-Martin de la fin XVe siècle et du début XVIe siècle et son clocher-mur typique du Toulousain.

A découvrir : le moulin à 6 ailes, la fontaine de Saint-Meen et son lavoir. Le Moulin de Nougarasse (authentique moulin pastelier, reconverti ensuite pour le blé).

Prendre la D19 jusqu'à Montgeard (42,3 km), bastide royale du XIIIème et XIVème siècleL’ensemble du château et de ses dépendances, de l’église avec sa tour carrée, de la ceinture des douves remplies d’eau a longtemps donné à Montgeard l’allure d’une Bastide forte.

Au XVème et XVIème siècle, âge d’or du Pastel, la famille Durand édifie un ample château avec une haute tour. Ce château de Montgeard, sorti indemne de la période révolutionnaire.  Le château est en réalité un hôtel particulier qualifié lors d’un inventaire de "merveille de la Renaissance". Le Barry est le faubourg bâti hors du cœur de la cité, il traduit l’extension du bourg au XVIème siècle.

L’église Notre-Dame-de-l’Assomption de Montgeard, construite entre 1522 et 1561, est un superbe exemple d’architecture gothique méridionale. Construite grâce à l’argent du pastel, elle présente en façade un clocher-porche inachevé unique en Lauragais. Les chapelles abritent les sépultures des famille de marchands pasteliers : Arnaud Du Faget, Jacques Caussidières, Pierre de Gagnac et Bernard Durand.

Situé dans un hameau à proximité de Montgeard, le château de Roquefoulet, construit au début du XIXe siècle, est un des derniers exemples de ces nombreux "châteaux du froment" qui ont été construits en Lauragais pendant cette période. Parc remarquable dans le château de Roquefoulet.

Passez par l'ancienne bastide de Calmont via la D11 (50 km). Les origines de Calmont remontent au prieuré de Saint-Sernin-de-Pauliac qui était situé sur la rive gauche de la rivière, entre le hameau de Peyret et cette dernière. En août 1799, les royalistes s’emparent de Calmont dans leur tentative de prendre Toulouse. ​L'église catholique, restaurée une première fois en 1634, fut reconstruite à la même place après 1685 et inaugurée en 1691.

Le temple protestant date de 1846 et les Halles du XIXe siècle. De la maison fortifiée de Calmont située au bord de la rivière et gardant le gué, il ne reste que deux tours du XIVe siècle. De forme circulaire : le sommet de l'une a été refait, l'autre est découronnée et porte un pigeonnier hexagonal.

Poursuivre vers Cintegabelle via la D35 (59,5 km) situé à la confluence de l’Hers et de l’AriègeL'histoire de cette petite cité attrayante se lit à chaque coin de rue, au détour de chaque ruelle, ce qui lui donne un charme et une noblesse particulière. 

Cintegabelle routes touristiques de hautes garonnes guide du tourisme midi pyreneesCintegabelle est bâti sur une butte d'accès difficile. C'est pourquoi de nombreux escaliers comme celui de la rampe du 14 juillet ont été construits afin de faciliter la circulation des piétons accédant à l'église et au château.

Admirer l'hôtel Lafage du XVIIIe siècle, la façade est surmontée d'un pigeonnier dont l'épi de faîtage provient des ateliers potiers d'Esperce. La tour du rempart du XIIIe - XIVe siècle en brique et galet de l'Ariège constitue le seul vestige de l'antique château. Le pont sur l'Ariège existe depuis le Xe siècle. Du haut du calvaire, admirez la plaine fertile, les coteaux verdoyants, l’horizon découpé par les Pyrénées.

Le manoir et le pigeonnier de Bouissou est une création de la renaissance agricole de la fin du XVe siècle dû à l'essor du pastel. Le pigeonnier date du XVe siècle : c'est une tour ronde massive comme un donjon, couronnée d'une coupole de briques. L'intérieur est entièrement couvert de boulins disposés en rangées régulières, ce qui fait d'ailleurs penser à une ruche géante.

L'abbaye de Boulbonne est fondée en 1129 par les moines blancs. Dés le XIIe siècle, elle devient une des abbayes les plus riches du Midi Occitan. Elle conserve les dépouilles mortelles de nombreux comtes (le père de Gaston Phoebus). L'abbaye située sur le territoire de la commune de Cintegabelle a été vendue à la Révolution, ce qui explique qu'une bonne partie du mobilier se retrouve de nos jours en l'église paroissiale. 

L'église de l'abbaye de Boulbonne n'est plus, mais il reste les façades, la salle capitulaire, le réfectoire, et une partie du cloître. De même, les pigeonniers et les écuries sont toujours là.

A découvrir également sur la commune de Cintegabelle : L'hôtel de Ferriol, le manoir de Lagarde édifié grâce aux revenus du Pastel, Château d'Ampouillac ancienne demeure connue depuis le Xe siècle, il fait partie du patrimoine des abbayes de Cuxa puis de Boulbonne, le Château du Secourieu du XIIIe siècle. Le château de Laborie autrefois grange fortifiée et demeure du seigneur. Les vestiges de l'hôpital d'Arbouville, ancienne léproserie du Moyen Âge.

Ce périple touristique passera par Auterive via la D35 (68,6 km), traversée par la rivière Ariège situé à proximité des coteaux du Lauragais et de la chaîne des Pyrénées. La ville fut en partie détruite pendant la croisade contre les Albigeois. La ville et son château furent brûlés en 1211 par Simon de Montfort. Reconstruit, le château fut à nouveau détruit en 1359 par Gaston de Foix, puis en 1574 au cours des guerres de religion.

Auterive la mairie routes touristiques de hautes garonnes guide du tourisme midi pyreneesAu fil de votre flanerie dans les rues et les places d'Auterive découvrer un riche patrimoine archéologique et architectural. Le quartier Saint-Paul, situé sur la rive droite de l'Ariège, est celui de la ville ancienne.

Des bâtiments remarquables sont visibles dans ce quartier d'Auterive ; entre autres, la maison Ysalguier avec une tour et une façade à colombages, l'Hôtel-Dieu-Saint-Jacques, la maison du Comte ou maison Delpy, l'ancienne Manufacture royale, la chapelle Notre-Dame-du-Château, construite pour invoquer une protection à l'occasion d'un départ en croisade et les anciens remparts avec la tour Cambolas.

Le quartier de la Madeleine possède une église de la Madeleine d'Auterive située sur la rive gauche, au bout du vieux pont roman du XIIe et l'ancienne halle a été aménagée en salle de spectacle. Dans les environs, se dresse aussi le pigeonnier de la Vernière.

Vous pourrez également admirer la belle église Saint-Paul du XIIe, avec son clocher mur, son retable et son orgue de Jean-François Lépine du XVIIIe. C'est la plus ancienne des églises de la ville et se situe dans le quartier historique. Elle date de la fin du XIIème et du XXème. 

Sans oublier une balade au bord des berges aménagées de l'Ariège, la Fontête où une source naturelle coule à flot, le bois de Notre Dame qui offre un lieu de détente familiale.

Passez par la bastide de Saint-Sulpice-sur-Lèze, via la D622 (82,4 km), situé au creux d’une étroite vallée verdoyante qui entame les coteaux molassiques du Volvestre. Ancienne bastide du XIIIe siècle qui doit son origine à Alphonse de Poitiers frère de Saint Louis et sa prospérité à la commanderie de l'Ordre des chevaliers de l'Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem fondée au XIVe siècle.

Saint-Sulpice-sur-Lèze a gardé de son riche passé, la structure de bastide avec ses rues se coupant à angle droit, mais aussi de belles constructions comme l'hôtel de ville du XVIIe siècle, l'église Saint-Sulpice des XVe et XVIe siècles, maison à colombage du XVIIe siècleLes arcades et les éléments en bois y sont très présents,...

Fin de cette deuxième étape de cette Route touristique "des bastides et pigeonniers" dans la Haute-Garonne.

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 3 de la Route touristique "des bastides et pigeonniers".

Pour vous rendre sur la route touristique "des bastides et pigeonniers"

Revel

Nuageux 17 °C

Nuageux

  • Min: 16 °C
  • Max: 18 °C
  • Vent: 11 kmh 150°

Le saviez-vous ?

La plupart des monuments peuvent être vus depuis le bord de la route.

Merci de respecter le droit de propriété et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.

Nos coups de coeur sur la route touristique "des bastides et pigeonniers"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de la Haute-Garonne

Préparez vos vacances sur la route touristique "des bastides et pigeonniers" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "des bastides et pigeonniers" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 27/02/2020