Route des pigeonniers - Circuit 2 (Tarn)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 2 de la Route touristique "des pigeonniers" dans le Tarn

Pour ce deuxième itinéraire, à partir de Lavaur, continuer vers Graudhet via la D47 (138 km) ancienne cité médiévale. Incontestablement, le cuir et son industrie ont marqué et marquent encore l’histoire de cette ville comme en atteste la Maison des métiers du cuir. Graulhet est devenue une capitale de la mégisserie depuis le XVIIe siècle. Le Pont vieux, la porte du Gouch, les maisons à colombages du quartier de Panessac donnent une idée du visage médiéval de Graudhet.

L'Hostellerie du Lyon d'Or est l'un des plus vieux exemples d'architecture à pan de bois de chêne du sud de la France, témoin de près de mille an d'Histoire. Les maisons du centre ancien médiéval ont, pour la plupart, traversé le temps depuis le Moyen-Âge, même si certaines ont été remaniées au cours des siècles.

Un parfait exemple du bâti médiéval demeure la rue Panessac, avec ses maisons à pans de bois et encorbellement, et ses nombreuses menuiseries d'époque. De l'office de tourisme, prendre le pont neuf, tourner à gauche. Le pigeonnier se trouve sur le Pré de Millet sur la droite. Ce beau pigeonnier "pied de mulet" nous rappelle le rôle de ces "maisons à plumes" dont la fiente servait autrefois d’engrais pour la culture de la vigne et du Pastel.

Une curiosité ce pigeonnier car il représente le type sur pilliers de grès avec son capel et une toiture de type « Pied de Mulet ». L'ensemble du colombage est constitué de pans de bois à croisillons et de briquettes de pays.

La partie haute en brique foraine, couverte de tuiles « canal », possède une contremarche en bois percée de trous d'envol. Vous remarquerez une belle génoise ainsi que six épis de faîtage représentant une quille et une autre sur laquelle est perché un pigeon.

Labastide de levis routes touristiques du tarn guide du tourisme midi pyreneesLa prochaine étape sera le petit village de Montdragon via la D631 (148,4 km) situé sur la rive gauche du Dadou. Petit village du lautrécois avec sa magnifique place médiévale, ses couverts, son puits rénové dans le respect du patrimoine, son château à deux tourelles et galerie ouverte, ses pigeonniers, son église adossée au ravin avec ses hauts contreforts et l'église du Bruc avec son clocher mur.

A proximité de la maison de retraite de Montdragon se trouve le pigeonnier. Une très belle rénovation de ce pigeonnier atypique car il représente deux types de pigeonniers en un à savoir un corps dit "pied de mulet" et le support sur quatre piliers massifs avec capel et chapiteau.

L’ensemble est d’une extrême finesse avec de très belles pierres de grès taillées de couleur ocre. Pour répartir le poids de la pierre, on trouve des arcs de décharge sur trois côtés. La grille d’envol en façade est faite d’une pierre monolithe. La toiture en tuiles canal est ornée de sept épis de faîtage en forme de pomme de pin.

Suivra sur le parcours touristique le village de Lombers via la D104 (154,3 km). Admirer l'église paroissiale Saint-Martin, traverser le village et continuer tout droit sur la D4 direction "Pigeons du Mont Royal". A environ 2,5 km, prendre à droite à l'intersection, direction Albi. Laissser l'église de Saint-Sernin à gauche et continuer sur environ 400 mètres. Le pigeonnier est situé sur la gauche.

Situé au lieu-dit Saint-Sernin de Lombers, ce pigeonnier en pierre de taille soutenu par de massives arcades. Cette construction présente de très belles pierres d’angle constituant la partie abritant les pigeons. Une randière assure la protection contre les rongeurs. Deux grilles et une lucarne assurent le passage des pigeons.

Récemment restaurée, la toiture de type pyramidale est recouverte d’ardoises. Une triple génoise borde le toit coiffé par un épi de faîtage simple représentant une pique en zinc.

Au lieu-dit Saint-Pierre de Conils, se trouve aussi un élégant pigeonnier en forme de tour ronde surmonté d'une toiture de type  Castrais couverte d’ardoises. Une fine randière en pierre blanche en débord ceinture le pigeonnier le protégeant ainsi des prédateurs. Belle pierre monolithe percée de sept trous permettant le passage des pigeons.

Poursuivre en direction de la cité médiévale de Lautrec par la D41 (167,1 km). Classé parmi "les Plus Beaux Villages de France" et "Sites Remarquables du Goût". Ancienne vicomté, elle est le berceau de la famille Toulouse Lautrec dont le peintre affichiste est l’illustre descendant. Lautrec doit également sa renommée à la production labellisée de l’ail rose de Lautrec.

Lautrec du haut de son piton rocheux, le Calvaire de la Salette vous offre une vue superbe sur la vallée de l'Agoût et du Dadou, la Montagne Noire et les Pyrénées. Tel un véritable livre d'histoire mis à la disposition des regards, les vieilles pierres vous conteront, au détour des ruelles bordées de monuments remarquables, la glorieuse histoire de cette cité médiévale. Tous les ingrédients d’une jolie carte postale sont réunis !

En arrivant à Lautrec, au rond point, prendre la direction de Vénès, passer devant la porte de la Caussade, puis tourner à gauche. Sortir de Lautrec, puis prendre à gauche en direction de Vénès et du gîte de Cadalen (environ 1 km). Prendre à droite en direction du gîte, traverser l'ancien chemin de fer, les pigeonniers seront à droite.

Très bel exemple de pigeonnier à double tours qui n'encadre pas une maison d'habitation mais une grange. De type « sur arcades » et bâtis en pierre de taille. Les deux pigeonniers possèdent une randière plate en saillie servant de plage d'envol. La toiture à quatre pentes est couverte de tuiles plates surmontée d'un lanternon avec son épi de faîtage représenté par un pigeon sur une boule.

L'itinéraire passera par Saint-Paul-Cap-de-Joux via la D92 et D112 (187,2 km). Saint-Paul-Cap-de-Joux fut le siège de l’évêque Cathare de Toulouse. C’est dans ce lieu que St Bernard de Clairvaux est venu prêcher en juin 1145, contre ce qui deviendra l’hérésie Cathare.

Le plus vieux pigeonnier du tarn routes touristiques du tarn guide du tourisme midi pyreneesSitué sur une terrasse qui surplombe la vallée de l’Agoût, cet emplacement a été, à travers les siècles, un haut lieu stratégique. La vallée, couloir naturel entre Atlantique et Méditerranée a vu passer plusieurs civilisations. A voir l'église paroissiale du XIXe siècle et les pigeonniers...

Dans le village de Saint-Paul-Cap-de-Joux, sur la D112 prendre le chemin du Souc, le pigeonnier est sur la gauche. Pigeonnier sur quatre piliers massifs ornés des traditionnels capels et chapiteaux. Il est doté d’une très belle caisse à colombages avec pans de bois en croisillons et briquettes.

La toiture à quatre pentes aux arêtiers en tuiles canal est surmontée d’un lanternon agrémenté d’une originale lucarne très allongée. L'ensemble de la couverture est en tuiles plates. L'épi de faîtage est composé d'un simple pot retourné.

Place du Foirail, c'est un pigeonnier de style Toulousain : Ils sont isolés ou bien attenants au corps de ferme. La toiture a deux pentes superposées dite en "pied de mulet".

Les pigeonniers du Pech et du Souc sont de style Castrais. Ils se présentent sur colonnes cylindriques de pierres, façonnées pour empêcher l’accès des rongeurs qui pourraient détruire les nichées. La construction cubique est à colombage et elle est surmontée d’une toiture à quatre pentes, avec clocheton.

Le pigeonnier de la côte du moulin est un pigeonnier circulaire au toit d’ardoise vestige d’une maison de maître détruite par un incendie dans les années 30.

Prendre la direction de Puylaurens via la D84 (197,9 km) situé aux portes de la Montagne noire, dominant la vaste plaine du Lauragais. Les moulins pasteliers propices à la diffusion des idées favorisent le développement du Protestantisme. En 1660 Puylaurens accueille l'Académie Protestante, elle sera fermée en 1685 au moment de la révocation de l'Edit de Nantes.

Ancien fleuron du Pays de Cocagne au Moyen Âge, Puylaurens ancienne cité fortifiée devait notamment sa réputation au pastel qu'elle cultivait et qui offrait des teintures bleues dans toute l'Europe. Attachée à son passé et fière de ses traditions, la ville présente encore quelques beaux monuments, notamment dans le vieux village.

De la cité médiévale, prendre la D92 en direction de Vielmur-sur-Agout. A 3,5 km, se garer à l'église Saint-Jean. Le pigeonnier se trouve sur la droite. Pigeonnier sur arcades doté d'un remarquable clocheton mesurant un peu plus d'un tiers de la hauteur totale et couvert d'ardoise de type "écailles de poisson".

Comme tout type de pigeonnier "Castrais", l'envol des pigeons se fait uniquement sur la base du clochetons. Ici, les trous sont superposés en pyramide et cela sur trois faces. L'épi de faîtage représente une boule en céramique sur une quille à socle carré. Les arcades massives présentent de larges randières à plat.

Lizac routes touristiques du tarn guide du tourisme midi pyreneesContinuer vers Lempaut via la D926 et la D12 (206,3 km) situé sur les rives du Sor. Le village possède de très belles maisons de maître et pas moins de cinq châteaux : Padiès, Roquefort, La Rode, la Devèze, la Bousquetarié. L’église Ste-Marie-Madelaine veille sur le village depuis 1861.

Le château de Padiès, fondé au 13ème siècle, fut maintes fois assailli par les protestants pendant les guerres du 16ème siècle. C’est cette remarquable construction aux façades Renaissance que l’on découvre aujourd’hui. D’autres beaux édifices évoquent également le passé de Lempaut comme le château de Roquefort du 14ème siècle et le château de la Rode où les moines d’Ardurel s’installèrent en 1587 après la destruction de leur monastère…  !

Quitter le village de Lempaut, prendre la direction de Blan. Au premier chemin à droite en direction du château de Padiès, le pigeonnier se trouve sur la droite. Se garer sur le bas-côté de la route. C'est un pigeonnier de type "Castrais" par excellence...

Remarquable de finesse et d'élégance, ce pigeonnier repose sur quatre piliers de faible hauteur terminés par un capel et un joli chapiteau taillé en quatre demi lune. La caisse laisse apparaître des pans de bois en croisillons sur trois faces.

L'ensemble est couvert d'un toit à quatre pentes en ardoises type "écailles de poisson", sur monté d'un clochetons typique orné d'une grille d'envol. Tout en haut, l'épi de faîtage représente un pigeon sur une boule coiffant une pyramide.

Prendre la direction de Frejeville par la D622 (221,1 km). L'église de taille moyenne fait partie des édifices religieux de la région de Castres reconstruits après les troubles et destructions des Guerres de Religions . Attenant à l'église, le presbytère a été construit dans les années 1680 par des artisans du Pujol.

Son architecture ne révèle rien d'exceptionnel, en revanche le contrat de construction est emblématique des marchés publics truqués déjà en vigueur à la fin du XVIIe siècle. Dans la commune sont visibles quatre pigeonniers à Sarmes, au Verdet, au Pujol et près du lieu-dit le Rouch.

Montdragon routes touristiques du tarn guide du tourisme midi pyreneesPoursuivre vers Saix par la D50 (228 km). Le village de Saïx avec ses deux places : la place Jean-Jaurès dominant l'Agout est entourée de ses vieilles rues, et la place du rivet, plus moderne. L'église, héritière d'un fort se situant place Jean-Jaurès, a été récemment restaurée. Depuis la place Jean Jaurès (Mairie-Eglise), prendre la route de Navès par la D50 sur 1 km. Puis, tourner à gauche en direction de l'école de la Colombière.

Se garer sur l'allée du Barbié. Le pigeonnier se trouve dans le parc du Colombier. Il possède huit piliers, un escalier sous la caisse permet d'accéder à l'intérieur. De type "Castrais", il ne possède pas de clocheton typique haut et effilé, mais plus court en ardoise de Dourgne propre à la région. L'épi de faîtage représente un traditionnel pigeon sur une quille vernissé à base carrée.

Plus loin, dans la campagne saïxole, se trouve le château de Sendrone, domaine existant depuis le XViie siècle. On peut voir alentour quelques pigeonniers typiques du Sud-Ouest de la France, aux lieux-dits Villegly, Deveille, Sendrone, Alary, Rouquette et les Gayrauds.

Continuer vers Puech Auriol par la D1012 (243 km). Dans le centre du bourg, au rond-point tourner à droite et poursuivre jusqu'à l'église. Se garer sur la place de l'église. Prendre la petite ruelle à gauche de l'église, le pigeonnier se trouve sur la gauche.

Ce pigeonnier octogonal, coiffé d'une toiture en ardoises terminée par une croix, allie finesse et élégance. Il est construit sur un puits et abrite un système de fontaine avec sa remontée d'eau mécanique. Sa façade principale comporte une porte et une fenêtre ogivale vous donnant la date du pigeonnier : 1852.

Une plaque à trois trous de sortie avec en dessous un rebord en demi-lune sont entièrement en grès. Sur les autres façades, la randière est à trois briques avec sur chacune un trou de sortie.

Pour la dernière étape de cette route des pigeonniers dans le Tarn, prendre la direction de Sauveterre via la D612 (286 km). La commune est située au cœur du parc naturel régional du Haut-LanguedocAu lagunage, tourner à gauche. Passer le pont du Thoré et prendre à droite en direction de Lacabarède/Rouairoux. Monter sur 1 km. Le pigeonnier se trouve en contrebas à droite.

De forme circulaire, il est entièrement bâti de différentes tailles de pierres dures de la région de couleur ocre et grise. Une imposante randière faite de plaques d'ardoise ceinture l'ensemble. La toiture est conique, couverte d'ardoises adjointe d'une lucarne profilée avec une grille percée de six trous. En façade, deux autres lucarnes pour le passage des pigeons. L'encadrement de la porte est en belles pierres de taille.

Fin de cette deuxième étape de cette Route touristique "des pigeonniers du Tarn".

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 1 entre Milhars et Lavaur.

Pour vous rendre sur la route touristique "des pigeonniers"

Bonifacio

Ciel dégagé 23 °C

Ciel dégagé

  • Min: 23 °C
  • Max: 23 °C
  • Vent: 29 kmh 270°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes :

  • Feux interdits (pas de barbecue)
  • Camping interdit
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. 

Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la route touristique "des pigeonniers"

Hébergement :

Restauration : 

Les routes touristique du Tarn

Préparez vos vacances sur la route touristique "des pigeonniers" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "des pigeonniers" dans le Tarn avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 06/11/2019