Des vins de Marcillac - Circuit 2 (Aveyron)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 2 de la Route touristique des vins de l'Aveyron

Du vignoble du Fel à celui de Marcillac, il n'y a qu'un pas ou plutôt quelques km... Du village de Boyne prendre la direction de Rodez via la D29, puis suivre la direction de Salles-la-Source (192,6 km). Développé par les moines de Conques il y a plus de 1000 ans, le vignoble de Marcillac déroule ses 200 hectares de vignes entre Conques et Rodez.

Ses vignes sont plantées en terrasses à la confluence des causses calcaires et du grès rouge du Rougier. On compte aujourd'hui une quinzaine de points de production qui permettent à une cinquantaine de vignerons de vivre de leur passion.

Salles-la-Source présente une particularité assez rare : une chute d'eau qui tombe au milieu du village. Cette cascade est alimentée par une rivière souterraine qui coule depuis le tindoul de la Vayssière. Accroché à la falaise sur 3 étages, Salles-la-Source se niche sur les contreforts du causse Comtal. Le village est véritablement un site où règne la pierre et l’eau.

Il faut prendre le temps de faire la visite du Musée du Rouergue où l’on peut découvrir les Arts et Métiers traditionnels. Admirer l'église romane Sainte-Austremoine de Salles-la-Source. Le château de Cougousse est un exemple d'architecture de maison de vignes des XVIe et XVIIe siècles. Sans oublier Salles la source la cascade routes touristique d aveyron guide du tourisme midi pyreneessle Château de la Garde du XVIIe siècle. Près de Cadayrac se trouve des vestiges d'un amphithéâtre gallo-romains.

Sur la commune de la Salles-la-Source ne manquez pas de rendre visite au Domaine de La Carolie (Cougousse), au Domaine de Limagne, au Domaine du Mioula, au Domaine Croizat Saint Austremoine, au Domaine L'Albinie Saint-Laurent...

Prendre la D901 jusqu'à Marcillac-Vallon (204,3 km), cette région qui ne ressemble à aucune autre est à la fois l’un des deux Rougiers de l’Aveyron et un labyrinthe de vallées creusées par les nombreux ruisseaux qui les parcourent. Dès le IXe siècle, la destinée du vignoble de Marcillac fût liée aux personnages qui ont marqué l'histoire de la région.

Moines de Conques, notables de Rodez, Comtes du Rouergue… en ont fait son succès. Le vignoble de Marcillac est aussi empreint de l'ouvrage des hommes, des « journaliers » d'autrefois, qui ont dompté cette terre rude, aménageant à flanc de coteaux des murets en pierre sèche, afin de cultiver la vigne. En sillonnant La Route des vins AOC de Marcillac, une visite fascinante de cave en cave s’offre aux visiteurs.

La région Vallon de Marcillac est réputée par sa culture de vigne. Des coteaux sont aménagés en terrasse à la bordure de cette route qui serpente les 200 hectares de cultures. De plus, une vue panoramique se prolonge à travers les maisons et manoirs de vignes du Cruou et des vallées de Grande Combe.

Le vignoble s'est d'abord développé sous les auspices de l'abbaye de Conques. Les deux caves les plus anciennes encore existantes à Marcillac datent du XVIIIe siècle. En 1852, avec 2.398 hectares cultivés, le vignoble de Marcillac était à son apogée. Il alimentait principalement la ville de Rodez puis dès le milieu du XIXe siècle, avec la crise du phylloxéra, les ruthénois n'en voulurent plus.

Le bassin minier de Decazeville représenta alors un important débouché pour le vin. Cependant, les attaques de parasites sur la vigne, les grandes guerres, la fermeture des mines de Decazeville, les aléas climatiques… vont enclencher son déclin. A partir de 1960, une poignée d'hommes décident de le ressusciter. Ils décidèrent de postuler pour être classé VDQS, sortir de l'anonymat et se motiver.

Ils ont réaménagé le vignoble pour mécaniser à minima les travaux en créant des terrasses étroites. En 1990, ils ont tout naturellement obtenu la protection de l'appellation par le biais de l'AOC. L'aire de production du vignoble de Marcillac s'étend au-delà des frontières communales de Marcillac, à Balsac, Clairvaux d'Aveyron, Goutrens, Mouret, Nauviale, Pruines, Salles-la-Source, Saint-Cyprien-sur-Dourdou, Saint-Christophe-Vallon et Valady.

Pendant cette étape sur la route des vins de l'Aveyron, vous pouvez découvrir la chapelle Notre-Dame de Foncourrieu, le Manoir de Curlande, la Chapelle des Pénitents construite en 1666. Aujourd'hui, cette chapelle est le point de départ de la Saint-Bourrou, la fête du vin qui a lieu pendant le week-end de Pentecôte.

La région est caractérisée par l’Église Saint-Martial bâtie durant le XIVe siècle située au cœur de Marcillac-Vallon. Possédant une cloche octogonale faite à partir des grès rouges, cette église à l’architecture unique est le symbole de la ville de Marcillac-Vallon. Autre, le « pont rouge », vestige témoignant l’histoire d’une forte exploitation des mines de fer du Mont dalazac et la relation commerciale qui avait existé entre Decazaville et Marcillac.

Continuer sur la D901 pour vous rendre à Nauviale (211,3 km) où vous pouvez rendre visite au Domaine des Costes Rouges (Combret). Puis, Saint-Saint cyprien sur dourdou routes touristique d aveyron guide du tourisme midi pyreneessCyprien-sur-Dourdou (215 km) situé dans la plaine de Saint-Cyprien. De par sa situation privilégiée dans la vallée du Dourdou, Saint-Cyprien, tout au long de son histoire, connut une relative prospérité.

Le village de Saint-Cyprien-sur-Dourdou se caractérise par des maisons de grès rouges. L’église de Saint-Cyprien est un édifice composite, sans réelle unité architecturale, mais elle n’en demeure pas moins un édifice digne d’intérêt pour cette étape. A voir aussi le château du Cayla, des XIIe et XVIe siècles. Le Moulin de Sanhes, propriété privée, d'art médiéval, où résidaient au XVIe siècle les abbés de Conques.

Vous pouvez rendre visite au domaine de la Vigne de Signols Plateau d'Hymes, avant de continuer vers Goutrens via la D43 (234 km). En 1867, un trésor monétaire gaulois a été trouvé près de Goutrens. Un agriculteur de La Sancie qui piochait sa vigne déterre quelques bizarres piécettes en argent.

Il poursuit sa recherche et rassemble un véritable trésor de plus de 20 000 de ces monnaies auxquelles viennent s’ajouter 4 kg du même métal en petits lingots de 50 à 100 g. C’est là un véritable trésor, non seulement par sa valeur marchande, mais aussi par la richesse qu’il représentait lors de son enfouissement et, plus encore, par l’importance des renseignements historiques et scientifiques qu’il nous a transmis.

Situé à Goutrens, l'Espace Georges Rouquier rend hommage à l'un des cinéastes aveyronnais les plus reconnus dans la profession. Enfant du pays, il a notamment reçu diverses récompenses à la Mostra de Venise. Sur place, vous pourrez ainsi découvrir les techniques agricoles d'antan à travers des témoignages authentiques, le tout immortalisé sur la pellicule.

L'église Saint-Vincent, patron des vignerons relevait du chapitre de Rodez au XV ème siècle. Dans les environs se trouve Cassagnes-Comtaux : jadis Cassagnes-de Panadès au XIII ème siècle du nom du château de Panat qui se dresse sur un piton de l'autre côté de la vallée. La localité comprenait alors trois châteaux.

Le Castelviel ou château du comte (d'où le nom du village), près de l'église actuelle, Saint-Félix au-dessus du village, occupé par la famille de Saint-Félix puis celle d'Hebrard (XVI ème siècle) et Flars, au fond du village (famille Mancip, seigneur de Bournazel). Ces édifices étaient reliés par une enceinte. Enfin le chapitre de Rodez y avait une maison dite le Capitoul, qui servait de maison de détention en 1793.

Clairvaux d aveyron vue des coteaux plantes de vignes de la vallee de l ady avec le village de clairvaux au premier plan routes touristique d aveyron guide du tourisme midi pyreneeÀ proximité du village de Cassagnes-Comtaux, se trouve le site archéologique du dolmen de la Serre. Du village de Cassagnes-Comtaux s'offre aussi une vue imprenable sur la vallée de Clairvaux. Une visite au Domaine du Cros Le Cros à Goutrens s'imposera, avant de reprendre votre parcours vers Clairvaux-d'Aveyron via la D651 (240 km).

La commune de Clairvaux-d'Aveyron fait partie de la zone de production des vins AOC de Marcillac. Les vignes de "mansois", nom local du fer servadou, sont plantées en terrasses sur les coteaux qui jouissent de la meilleure exposition.

Clairvaux, l'une des plus anciennes sauvetés du Rouergue. C'est au moyen âge, en 1062 que se développe le village de Clairvaux autour d'un monastère fondé par le prince anglais Alboin.

La vie des habitants qui ont fait la prospérité des lieux est rythmée par la culture de la vigne dont l'origine sur le vallon remonterait au début de l'évangélisation dans la région. Au Moyen Âge de nombreuses vignes sont aux mains de propriétaires libres. Sous l'impulsion, du monastère, des seigneuries puis plus tard des notables ruthénois, la vigne s'étend rapidement sur les coteaux.

Après avoir absorbé les villages de Panat, de Bruéjouls, mais aussi de Balsac et Ruffepeyre, le nom de Clairvaux devient Clairvaux-d'Aveyron. La commune compte trois entités historiques, Bruéjouls, Clairvaux, Panat. Le patrimoine, visible et invisible, témoigne de la richesse historique des lieux. L'histoire de ses différentes entités remonte loin dans le temps et témoigne de destinées singulières.

Panat avec son château fortifié, fût un site rattaché à l'influence de plusieurs seigneuries au cours des siècles. Au XVIIème siècle, les ruines des fortifications servent à édifier les maisons du hameau. Panat devient aussi un lieu de villégiatures pour les consuls de Rodez qui possèdent de nombreuses métairies dans le vallon.

Clairvaux d aveyron chateau de panat routes touristique d aveyron guide du tourisme midi pyreneessAujourd'hui, le petit village de Panat est groupé au pied de son château, constitué de belles maisons anciennes construites en calcaire. Une église de style néo-roman a été construite à l'extérieur du village à la fin du XIXe siècle. Elle renfermait une statue miraculeuse de Sainte-Anne en bois doré qui date du XVe siècle. (La statue se trouve maintenant dans l'église de Nuces.)

Bruéjouls ancien site gaulois, village de vignerons où l'on trouve de jolies maisons de grès rouge, typiques du Vallon de Marcillac. Au XVIème siècle, l’église romane a été remplacée par une église gothique plus grande.  Le clocher de style roman fut ainsi reconstruit au-dessus de l’entrée, tel que l’on peut encore le découvrir.

En 2000, pour rendre hommage aux vignerons du Vallon qui le portaient quotidiennement sur eux, le foyer rural de Bruéjouls a fait réaliser le plus grand "tassou" (taste-vin) du monde. Il est exposé sur la place de l'église

À l'intérieur du vieux village de Clairvaux, les ruelles étriquées sont bordées d'anciennes demeures comportant des éléments architecturaux intéressants : des encorbellements, des tourelles d'escalier ainsi que des fenêtres à meneaux. Au coeur du village médiéval de Clairvaux, voici l'église romane Saint-Blaise. 

Cette église romane, bâtie par les moines de Conques dans la deuxième moitié du XIIe siécle, présente plusieurs ressemblances avec la basilique de Conques. De l'enceinte des fortifications de Clairvaux, construite au XIVe siècle, il reste la porte d'entrée principale, surmontée d'une tour à mâchicoulis, ainsi que deux portes secondaires.

À l'Ouest, la chapelle Notre-Dame du Buenne, à 736 mètres d'altitude, constitue le point culminant de la commune et du canton. Ne manquez pas de rendre visite au Domaine Laurens et le Domaine MATHA Bruéjouls.

Pour finir cette escapade sur la route des vins de l'Aveyron, prendre la direction de Valady via la D57 (244 km). A voir sur la commune, le Château de Valady, l'église de Fijaguet et le Domaine de Las Canals du XVe siècle situé à Nuces. La propriété fut la résidence particulière de plusieurs familles célèbres. Le comte de Bonald effectuera de très importants travaux, et aménage entre autres, en terrasse un vignoble de quatre hectares.

A visiter sur la commune,  la Cave des Vignerons du Vallon RD840 et le Domaine du Grès Route de Cassagnette.

Fin de cette première étape de cette Route touristique "des vins de l'Aveyron".

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 1 de la route des vins Entraygues-le-Fel.

Pour les plus courageux, une petite randonnée des courbes généreuses de Marcillac (9,6 km) pour se dégourdir les jambes.

Départ de la route D651, au nord-est du village de Clairvaux-d'Aveyron, au niveau du lieu-dit La Borie, en bordure de causse. Vous ne pourrez manquer le "point de vue", un petit espace d'où on embrasse d'un coup d'œil plusieurs coteaux remarquables plantés en terrasses. Un sublime amphithéâtre naturel, notamment, en contrebas de ce point de vue.

Clairvaux d aveyron taste vin sur la place de bruejouls routes touristique d aveyron guide du tourisme midi pyreneessPartez vers la droite sur la D651 jusqu'à la cote IGN 580. Là, prenez la route qui part à gauche jusqu'au lieu-dit Le Cros. C'est là que se trouve l'excellent domaine du Cros

Les plus motivés feront un tour des vignes environnant les bâtiments du domaine, dans un cadre naturel splendide, sur ces sols de rougier (argiles riches en oxydes de fer) datant du permien (prévoir une demi-heure).

Au sortir du domaine, continuez sur la même route vers l'est. On passe par la cote IGN 435 et par le lieu-dit Les Bruyères, pour vous rendre dans le pittoresque village de Clairvaux-d'Aveyron.

Ne partez pas du cœur du village sans avoir pris la peine de rencontrer le vigneron Michel Laurens, l'autre figure incontournable de l'AOC Marcillac. Continuez votre chemin sur la route D257. Elle part vers le hameau de Panat, situé à 3 km de là. À mi-chemin, à votre droite, le charmant puech (colline) de Puot.

Apparaît alors Panat, hameau attachant par la beauté simple de ses maisons en calcaire dans un environnement d'une absolue quiétude. En bord de route, son église ne manque pas de charme non plus. Poursuivez sur la D257. Au panneau indiquant Serres, bifurquez à gauche vers le hameau (cote IGN 515). À 180 m, prenez la route à gauche jusqu'à la cote IGN 335, point final du parcours.

Cette sente secrète, tout en lacets, vous permettra, sur 2,1 km,  en suivant le ruisseau de Ribaude, de découvrir de fabuleux paysages aveyronnais.  Ici, les vignes ondulent avec la topographie tourmentée du terrain. Elles sont accrochées à des pentes plutôt fortes, d'où le charme de l'endroit. En rebroussant chemin jusqu'à Serres, ne manquez pas d'admirer sur votre gauche les puechs de Delmont et, plus loin, de Breguiès.

Là encore, la vigne dessine des courbes sensuelles. Les plus valeureux pourront pousser à partir de Serres jusqu'au village médiéval de Valady, dont les ruelles ont conservé beaucoup d'attrait. Parmi les nombreux bâtiments en grès rouge qui s'enflamment au coucher du soleil, on découvre le château Themines et le Castellas du XIVe siècle.

Pour vous rendre sur la route touristique "des vins de l'Aveyron"

Bonifacio

Ciel dégagé 9 °C

Ciel dégagé

  • Min: 9 °C
  • Max: 9 °C
  • Vent: 11 kmh 30°

Le saviez-vous ?

Située aux confins du Rouergue et de la Haute-Auvergne, le terroir des vins d'Entraygues et du Fel est accroché aux versants de la haute vallée de la rivière Lot orientés plein sud.

Le vignoble s'étend dans les communes d'Entraygues-sur-Truyère, Le Fel, Campouriez, Florentin-la-Capelle, Golinhac et Saint Hippolyte pour le département de l'Aveyron et dans les communes de Cassaniouze et Vieillevie pour le département du Cantal.

Nos coups de coeur sur la route touristique "des vins de l'Aveyron"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de l'Aveyron

Préparez vos vacances sur la route touristique "des vins de l'Aveyron" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "des vins de l'Aveyron" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 02/01/2020