Route de la Côte d’Opale - Circuit 1 (Nord et Pas-de-Calais)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 1 de la Route touristique de "la Côte d’Opale" dans le Nord et le Pas-de-Calais

Comme une parenthèse romantique au creux des vagues, les plages du Nord sont une invitation sur ce circuit touristique. Le long de kilomètres de sable blond, un côte à côte balnéaire avec nos amis belges, à l’horizon, villages de pêcheurs, de cité balnéaires...

Au cœur d'un espace dunaire remarquable, les plages de sable fin s'étendent à perte de vue sur des dizaines de kilomètres, elles sont bordées par des dunes magnifiquement préservées où la faune et la flore s'épanouissent librement et où l'oyat ondule au gré du vent.

Nombreux sont les artistes qui ont cheminer le long du littoral de la Côte d'Opale, à la recherche de l'eau, du ciel, de la lumière et de nouveaux thèmes en contact avec l'environnement maritime.

Située sur la Côte d'Opale, à proximité de la frontière belge, l'agréable station balnéaire de Bray-Dunes (km 0) sera le point de départ de ce premier circuit de la route touristique. Bordée par des dunes, qui lui ont donné son nom, la station balnéaire de Bray-Dunes est la première de France quand on suit le trait de côte depuis la Belgique.

Nichée au coeur d'un espace naturel exceptionnel, entre la dune Marchand et la dune du Perroquet, elle offre 15 km de liberté en bord de plage. Bray-Dunes a été marqué par la Seconde Guerre mondiale, notamment par l'opération Dynamo entre mai et juin 1940. Une table de lecture, située face aux Plage de bray dunes routes touristiques du nord guide touristique nord pas de calaisépaves du Crested Eagle et du Dévonia, commémore ces évènements. La dune du perroquet est l'un des sites remarquables de ce littoral flamand.

A marée basse, ces bateaux à roues britanniques se dévoilent. Les curieux, amateurs d'épaves, pourront à marée basse apercevoir 3 épaves. L'une en face de la descente à bateau et les deux autres à l’ouest en direction de la plage de Zuydcoote.

En se promenant dans les rues de Bray-Dunes, l'architecture du début du XIXe siècle frappe les regards. Les villas situées sur les dunes et en bord de mer rappellent l'époque florissante de la station balnéaire où les industriels venaient s'offrir une maison secondaire. Sa digue et ses belles villas ne lui ont pas fait oublier sa nature sauvage et unique, qui se découvre le long des sentiers qui parcourent ses dunes couvertes d'un long manteau végétal.

Prendre la direction de Malo-les-Bains via la D60 (9,8 km). Malo-les-bains est l'un des quartiers résidentiels de Dunkerque réputé par sa célèbre digue, lieu de balade des visiteurs. L'atout principal de Malo-les-Bains est sa plage de quelque 4 km sur la mer du Nord, qui fut l'un des sites de l'opération Dynamo en 1940 (évacuation des troupes britanniques suite à la percée allemande).

Elle tient son nom de Gaspard Malo (1804-1884), fils d'un corsaire napoléonien, armateur, qui contribua à l'urbanisation de la station.  "La plus belle plage du Nord” abrite ici des hectares de dunes nichées au cœur d’un patrimoine de plus de 1 000 ans d’histoire. La plage de Malo-les-Bains se caractérise par ses cabines disséminées le long du front de mer. 

On remarquera d'abord, le long de la digue qui sépare la plage de la partie urbaine de la station, de belles villas construites au XIXe siècle qui forment un élégant ensemble architectural même si les styles sont éclectiques dont la villa « Quo Vadis » sur la digue avec ses courbes et ses ornements en bois est un exemple du courant Art nouveau.

Malo les bains villas du front de mer routes touristiques du nord guide touristique nord pas de calaisA l'intérieur de l'ancienne commune de Malo-les-Bains, à voir aussi, l'Hôtel de Ville de style flamand, l'église Notre-Dame du Sacré Cœur, le kiosque à musique de la place Turenne, , l'église Sainte-Anne (quartier du Méridien), le mémorial des Alliés à l'ouest de la plage situé sur la Digue de Dunkerque rappelle l'histoire des armées française, anglaise et belge dans la poche de Dunkerque.

Direction Dunkerque via l'avenue des Bains (12,5 km), la cité du célèbre corsaire Jean Bart, est dotée d'une riche histoire maritime. Louis XIV a laissé son empreinte maritime. En anoblissant le corsaire Jean Bart, il a fait du marin dunkerquois le symbole de la bravoure.

Tel un véritable livre d'histoire mis à la disposition des regards, Dunkerque vous contera, au détour du ports, des rues bordées de monuments remarquables, la glorieuse histoire de cette cité maritime. Le musée portuaire, situé dans l'ancien entrepôt des tabacs, relate l'histoire du port de Dunkerque. Ce lieu propose également la découverte de trois bateaux : le trois-mâts Duchesse-Anne, la péniche Guilde et le bateau-feu Sandettie.

Sans oublier, la digue du Braek qui protège sur 10 kilomètres les installations industrielles, érigée en 1965, est un haut lieu du tourisme industriel. Elle permet une vision unique et très impressionnante sur le site portuaire et industriel dunkerquois. Le phare du Risban, depuis lequel l’armée allemande planta un jour son drapeau, vous promet, après l'ascension de ses 276 marches, le cadeau d’un fabuleux panorama. 

Outre ce patrimoine portuaire, Dunkerque possède deux beffrois classés au patrimoine mondial de l'UNESCO, celui de l'église Saint-Éloi du XVIe siècle et celui de l'hôtel de ville. Le beffroi de l'église a été  construit aux alentours de 1440 en lieu et place d'une ancienne tour de guet. La tour du Leughenaer du XVe siècle, est à l'origine une tour ronde faisant partie des fortifications bourguignonnes de 1406.

Continuer vers la station balnéaire de Graveline via la D601 (33 km). Située à l’estuaire de l’Aa au bord de la mer du Nord, Gravelines était, à l’origine, un village de pêcheurs spécialisés à la pêche à la morue en Islande. Le port de plaisance de Gravelines est une escale touristique incontournable pour les plaisanciers désireux de découvrir l’étoile de Vauban.

Du côté de la station balnéaire, Petit-Fort-Philippe, un géant de 29 m de haut, vous permettra d'admirer une vue à 360° de Gravelines et ses environs. Le Phare et ses 116 marches, invitent les visiteurs à prendre une bouffée d'air iodée au sommet. Au rez-de-chaussée, vous pourrez y découvrir la maison de son gardien. Ce dernier compte parmi les très faible nombre de phares à visiter sur le littoral de la Mer du Nord.

Graveline le beffroi coquelle routes touristiques du nord guide touristique nord pas de calaisGraveline, classée parmi les "plus beaux détours de France", a su conserver son patrimoine militaire, civil et religieux. Reconnue comme étant une "cité fortifiée", elle regorge des nombreuses richesses naturelles, culturelles et historiques. L'enceinte fortifiée fut conçue sous Charles Quint et les rois d'Espagne, légèrement remaniée par Vauban à la fin du XVIIe siècle.

Le chemin de ronde permet au promeneur de suivre un circuit autour de l’étoile et le beffroi, inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO, au centre de la ville, contemple des siècles d’histoire. Sur l’autre rive, la criée et les musées de Grand-Fort-Philippe témoignent de l’histoire de ce port de pêche. Ne manquer pas "Les Huttes", ancien petit village de pêcheurs situé à 1 km du centre-ville sur la route de Dunkerque.

Un peu plus dans les terres, Bourbourg, haut lieu d'art contemporain, Loon-Plage, poumon vert avec le Parc Galamé et Watten avec ses anciennes fortifications, son abbaye et son moulin, sauront vous séduire à leur façon.

Par la rue de Graveline, vous arriverez Grand-Fort-Philippe (37,2 km). Avec le Parc de l'Estran, Grand-Fort-Philippe est la porte d'entrée de la Réserve Naturelle du Platier d'Oye. Vous découvrirez la vue des prairies humides, des chemins bordés d’argousiers et églantiers. La ville de Grand-Fort-Philippe est l'occasion d'apprécier l'architecture typique de la région.

Grand-Fort-Philippe doit son nom à la présence au XVIème siècle du fort Philippe construit à l’embouchure de l’Aa par Philippe II d’Espagne. Détruit par les Français au début du XVIIème siècle, seul en demeure le nom, distingué de chaque côté du chenal en Petit et Grand-Fort-Philippe.

La Ville de Grand-Fort-Philippe tient à valoriser son exceptionnel patrimoine. Un musée évoque la pêche à Islande (Maison de la Mer), un autre l’épopée du sauvetage en mer (Maison du Sauvetage). Revivez cet épopée de la pêche à l'Islande en visitant le Musée de la Mer au bord du Chenal.

En se promenant dans la ville ou en bord de mer, il est possible d'admirer l'église Notre-Dame de Grâce, construite en 1860, ou encore la maison du sauvetage, toute en briques rouges, et bâtie en 1937. Non loin il est possible de compléter la visite avec la montée du phare de la ville, ou en découvrant l'espace Tourville avec son chantier de construction de vaisseaux à taille réelle.

Suivre la direction d'Oye-Plage via la D940 (44,4 km). L’aspect d’Oye-Plage a bien changé puisque le territoire fut sous les eaux jusqu’au IXème siècle environ. On appelait ce territoire la Morinie. Au fil des siècles, la mer s’est retirée mais a inondé à maintes reprises les terres. On suppose que la terre a dû former un îlot, c’est de là que viendrait le nom de la ville « Oye ». Un dérivé du scandinave pour dire île ou pré-humide.

La Plage de Oye-Plage "Les Ecardines" est de sable fin située au centre d'un environnement naturel protégé s'étend sur 11 km. Pour les amateurs de plages sauvages, l'endroit est exceptionnel, resté à l'état naturel, sans constructions. délimitée par un cordon dunaire qui abrite une zone humide protégée, servant de refuge pour les oiseaux migrateurs, les canards et les vaches Highlands.

Les Vikings y débarquèrent en 879 pour dévaster la Morinie. Son port, peu à peu ensablé, fut définitivement bouché au XVIIIe siècle. L’église Saint Médard est le plus ancien témoin de l’histoire de la commune d'Oye-Plage. Elle fut construite durant l’occupation du Calaisis par les anglais et faisait partie à l’époque du diocèse de Canterbury.

Oye plage routes touristiques du nord guide touristique nord pas de calaisLa tour d’angle fut édifiée en 1553 sous le règne de la reine catholique Marie Tudor. C’est la seule tour de construction anglaise subsistant dans le Calaisis. Un escalier de pierre en colimaçon conduit à une terrasse d’où l’on peut voir la mer. On peut y voir des meurtrières qui rappellent qu’autrefois c’était une église fortifiée.

Dans l'église furent inhumés les grands d'Angleterre tués pendant le siège de Calais en 1346, et les morts de distinction de l'armée française tués lors du siège de Calais et de la bataille de Gravelines en 1558.

La petite station balnéaire d’Oye-Plage est célèbre aussi pour avoir été le théâtre de nombreux affrontements pendant la Seconde Guerre Mondiale. On peut par exemple encore observer la Tour Penchée, un blockhaus qui a la forme d’un clocher d’église, stratagème employé par les allemands pour tromper les aviateurs anglais.

Direction Marck en restant sur la D940 (52,3 km), selon les géographes, c'est au niveau de la commune, à la limite du phare de Walde, que la Manche à l'ouest devient la mer du Nord à l'est. Depuis la Seconde Guerre mondiale, Marck ne possède plus qu'un monument ayant été inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Il s'agit de l'église Saint-Martin, reconstruite de 1961 à 1964 après que l'église primitive, qui datait du XVe, fut dynamitée en septembre 1944. Un autre édifice religieux peut valoir le coup d'œil : une chapelle dédiée à Notre-Dame-de-Lourdes, bâtie en 1956. Après une visite rapide de la ville, on profite ensuite de son littoral et des plages des Hemmes et de la Huchette.

Toutes deux bordées de dunes sauvages, couvertes de sable, elles voient la mer se retirer parfois jusqu'à 3 km à marée basse. On remarquera alors la singulière construction mécanique du phare de Walde. Sa structure fut réalisée en Angleterre et mise en place en 1857. Bordée de dunes sauvages plantées d'oyats, la plage des Hemmes de Marck est un espace à vous couper le souffle...

Calais hotel de ville et le beffroi routes touristiques du nord guide touristique nord pas de calaisLa prochaine étape de cette route touristique de "la Côte d’Opale" sera la ville de Calais, ancienne ville fortifiée via la rue du 28 septembre (60 km). Ville du Dragon de Calais, la cité des 6 Bourgeois de Calais capitale de la Côte d'Opale, sa plage est certainement la plus touristique de la région, sans interruption, elle s'étend jusqu'au Cap Blanc-Nez.

Façonné par son histoire, le paysage urbain de Calais est unique au monde. ​Du Moyen Age aux guerres mondiales, la proximité de l’Angleterre et autrefois des Pays Bas Espagnols ont fait de la cité un territoire convoité. D’ailleurs, si Calais fut une ville anglaise pendant deux siècles (1347-1558) suite à l’Episode des Bourgeois de Calais, elle fut aussi espagnole à la fin du XVIe siècle.

De ce Calais médiéval, il ne reste guère que quelques brides, dont la Tour du guet, plus vieil édifice de la ville au cœur de ce secteur martyrisé lors de la seconde guerre mondiale et qui est aussi un exemple de la reconstruction d’après-guerre. Ne manquez pas le monument des Bourgeois de Calais, oeuvre du sculpteur Rodin, et l’Hôtel-de-ville, superbe édifice en briques rouges dans un écrin de verdure.

Faite un saut au Musée de la dentelle, ancienne usine modernisée pour permettre de découvrir quelque 80 métiers à tulle et à dentelle. A voir : le Phare de Calais, la Jetée de Calais, la Citadelle, le Fort Risban, le Fort Nieulay, le Beffroi de Calais, l'église Notre-Dame de Calais, la seule église de style Tudor en France, la Tour de Guet...

Terminez par une visite des musées de Calais, avant de vous rendre à Blériot-Plage via la D940 (66 km). Connue depuis longtemps pour la première traversée aérienne de la Manche qu'a réussie Louis Blériot le 25 juillet 1909. A la porte du Parc Naturel des Caps et Marais d'Opale, la commune est située au coeur d'un milieu naturel exceptionnel, elle abrite le majestueux Cap Blanc Nez. A voir les vestiges du Fort Lapin à la sortie de Blériot-Plage.

Prendre la direction de Sangatte (69,2 km), la commune de Sangatte, est composée de deux agglomérations séparées l’une de l’autre par une distance de 4 kilomètres : le village de Sangatte proprement dit et le hameau de Blériot-Plage ou plutôt le hameau des Baraques puisque telle était sa dénomination à l’origine.

Cap blanc nez routes touristiques du nord guide touristique nord pas de calaisEn 1624, on construisit dans ce lieu des baraquements pour y recevoir les pestiférés de Calais. Ce sont ces baraques qui vont donner son nom au hameau qui ne commencera à se développer véritablement qu’au milieu du 19 siècle. Sangatte, berceau historique de la commune apparaît dans l’histoire primitive sous le nom de "Sclives".

Certains historiens ont placé à Sangatte le Portius Itus, c’est de là que Jules César se serait embarqué avec son armée pour l’Angleterre en l’an 56 avant Jésus Christ. Cette supposition repose sur de fragiles données. A voir : la Plage, la Digue de Sangatte, les Noires Mottes, les églises... Dans la région, on peut voir des tronçons de la Leulène, ancienne voie romaine.

Continuer vers Escalles (74 km), les paysages sont époustouflants, et méritent qu'on s'y attarde quelques instants. Situé sur le Grand Site des 2 caps, le village d'Escalles se caractérise par son site prestigieux le "Cap Blanc-Nez" mais aussi par sa plage de galets et de sable fin. Par temps clair, le site permet d'apercevoir les côtes anglaises, du sommet des falaises, la vue s'étend sur l'arrière pays. A découvrir : l'église Saint-Maxime.

La falaise imposante du Cap Blanc Nez culmine à 134 mètres d'altitude. Point d'observation privilégié, le sommet offre des vues imprenables sur les falaises anglaises et la côte en direction de Calais ou du Cap Gris Nez. Si vous êtes avides d'air pur et de grand large, c'est le lieux idéal pour apprécier les paysages et le caractère naturel de ce site incontournable de la Côte d'Opale.

Le cap Blanc-Nez, est classée et membre du réseau des Grands Sites de France, le site fait partie du réseau européen Natura 2000, et une partie des terrains sont gérés par le Parc Naturel Régional des Caps et Marais d'Opale.

Au sommet, des bunkers rappellent la présence des Allemands à cet endroit lors de la Seconde Guerre mondiale. Un mémorial en forme d'obélisque, le Dover Patrol, a d'ailleurs été érigé ici en mémoire de la patrouille de Douvres qui défendit à l'époque les eaux du Pas-de-Calais. La mer est accessible depuis un cran. On y trouve la grande plage d’Escalles au pied du Cap Blanc Nez.

Fin de cette première étape de cette Route touristique "de la Côte d’Opale".

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : l'itinéraire du circuit 2 de la route touristique "de la Côte d’Opale".

Pour vous rendre sur la route touristique "de la Côte d’Opale"

Bray-Dunes

Peu nuageux 22 °C

Peu nuageux

  • Min: 19 °C
  • Max: 24 °C
  • Vent: 18 kmh 360°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

  • Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes.
  • Merci de respecter le droit de propriété et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Le camping sauvage et les feux de camps sont des facteurs destructeurs dramatiques dans le milieu naturel, il est indispensable de respecter ces interdictions…
  • Attention, ne vous baignez pas sur certaines plages, les courants sont très dangereux.
  • Surveillez la marée montante ou vous pourriez vous faire encercler d'eau très rapidement.

Nos coups de coeur sur la route touristique "de la Côte d’Opale"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique du Nord

Préparez vos vacances sur la route touristique "de la Côte d’Opale" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "de la Côte d’Opale" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 15/03/2020