Route des Beffrois de la Somme - Circuit 2 (80)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 2 de la Route touristique "des Beffrois de la Somme"

Ce parcours touristique est une belle occasion de passer de village en village dans la Somme et de vous arrêter au gré de vos envies… Le circuit des beffrois de la Somme propose un itinéraire aux silhouette incontournable du paysage et de l'histoire de la Picardie.

Le premier circuit, vous a emmené jusqu'à Lucheux (km 0), continuer votre périple touristique vers Doullens, nichée au cœur de la vallée de l'Authie, via la D5 (8 km). Les amoureux des vieilles pierres, amateurs d’Histoire, d’art et d’architecture seront comblés. Inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO et aux Monuments Historiques, le beffroi de Doullens actuel date du début du XVIIe siècle. Maintes fois incendié, il a connu la visite de personnages aussi illustres que le cardinal de Richelieu, Louis XIV ou Louis XIII.

Restauré en partie dans la seconde moitié du XIXe siècle, il s'élève sur près de trente mètres de hauteur et est entièrement en brique et en pierre. Le beffroi de Doullens donne la fausse impression d’être sur le point de s’effondrer. Oui, il penche... Sur quatre niveaux, il présente un rez-de-chaussée en pierres de taille, avec à droite l'ancienne prison qui abrite aujourd'hui l'Office de Tourisme.

Doullens le beffroi routes touristique de la somme guide du tourisme de picardieLe très important patrimoine architectural de Doullens témoigne d'un passé riche et intéressant. La citadelle dévoile encore aujourd'hui sa forme en étoile conçue par Jean Errard de Bar-le-Duc. Ensemble architectural exceptionnel, elle a été édifiée dans la première moitié du XVIe siècle et est une des premières du pays. En vous baladant dans la vieille ville de Doullens, ne manquez pas non plus d'admirer les vieilles maisons du XVIIIe siècle avec leur architecture atypique.

Vous pouvez également visiter l'église Saint-Pierre de Doullens construite au XIIIe siècle. Principalement de style gothique, elle a vu son chœur et son clocher entièrement reconstruits. Saccagée au XVIe siècle, elle est désaffectée sous la Révolution française servant alors de remise ou d'atelier. Consacrée par Thomas Beckett au XIIe siècle, l'église Notre-Dame a été incendiée au XVIe siècle tout comme sa consœur.

Refuge pour la population lors de l'invasion des Espagnols en 1595, l'église Notre-Dame voit son chœur entièrement reconstruit dans la première moitié du XVIIIe siècle. Érigé au sommet d'une colline, le calvaire Foch a été édifié au début des années 1920, à l'endroit où est tombé le premier obus destiné à la gare d'Authieule. Il dévoile notamment deux très beaux bas-reliefs sculptés.

Reprendre votre véhicule pour se diriger vers Albert, la ville aux trois clochers, via la D938 (38 km). La ville d'Albert présente plusieurs intérêts et vous surprendra tant elle est assez singulière en plein milieu des Hauts-de-France. Albert fait partie du Pays du Coquelicot, la cité d'Ancre, possède un riche passé historique, industriel et religieux. Témoin de cet héritage, la basilique Notre Dame de Brebières, bijou architectural et magnifique exemple de l'art néo-byzantin.

La Basilique Notre-Dame de Brebières, l’Hôtel de Ville et la Gare constituent l’axe des trois clochers. Dans Albert, les façades art déco et le jardin public (Arboretum) donnent l'occasion de se balader et de profiter du cadre agréable la ville. Les 250 façades Art déco constituent une belle surprise. Comme l'Hôtel de Ville, impressionnant édifice mariant Art déco et esprit flamand.

L’Hôtel de Ville, situé Place Emile Leturcq, possède un beffroi, il culmine à 64 mètres de hauteur et le carillon dit "de Westminster". A l’extérieur, les bas-reliefs évoquent la vie laborieuse d’avant-guerre : l’agriculture et les nombreuses activités industrielles de la ville : machines-outils, métallurgie, aéronautique… Mais Albert, c'est aussi une histoire plus dramatique, avec la Bataille de la Somme. Elle constitue une étape incontournable du Circuit du souvenir, balisé par un coquelicot.

Peronne le beffroi routes touristique de la somme guide du tourisme de picardieContinuer ce circuit touristique "des Beffrois de la Somme" en direction de Péronne (62 km). Située au confluent de la Somme et de la Cologne, le cœur de la cité s'est développé sur une petite colline qui domine le fleuve et un paysage formé de marais et d'étangs. Sa situation géographique en fait dès le premier millénaire une place forte et un enjeu stratégique. Dotée d'un riche patrimoine architectural, la ville de Péronne est chargée d'histoire.

Découvrir et visiter Péronne au gré des éléments de son patrimoine est synonyme de plongée dans plus d'un millénaire d'histoire mouvementée. La ville est dotée d'un hôtel de ville dès 1293 qui est surmonté d'un beffroi dès l'origine. L'édifice est reconstruit en 1509 puis réparé après le siège de 1536 grâce aux libéralités de François 1er. La façade est alors ornée de salamandres sculptées avec la devise du roi "nutrisco et exstinguo". Le bâtiment est modifié à la fin du XVIIIe siècle.

C'est dans un beau cadre de verdure et d'eau que l'on découvre le château médiéval de Péronne. Ce château du XIIIe siècle ainsi qu'un bâtiment moderne attenant abritent aujourd'hui l'Historial de la Grande Guerre. Autour du château, les rives ombragées des étangs de Péronne incitent à la flânerie.

De style gothique flamboyant, l'église Saint-Jean-Baptiste est la seule église antérieure à la Révolution, malgré de sévères dégradations lors des guerres. L'édifice a été patiemment restauré grâce aux éléments d'origine retrouvés dans les décombres. A voir encore, les vestiges du fort Caraby, ancien élément des fortifications renforcées aux XVIIIe et XIXe siècles et surtout la porte de Bretagne, construite au XVIIe, sous Henri IV, comprenant deux pavillons, et qui était dotée d'un pont levis.

La prochaine étape de la Route touristique "des Beffrois de la Somme" sera Roye, via la D1017 et la RN17 (92 km). La ville se situe dans les plaines du Santerre, traversée par l'Avre, affluent de la Somme, elle vous séduira par son passé glorieux dont il reste de nombreux vestiges, vieux de plusieurs siècles

De l’Hôtel de ville édifié entre 1775 et 1777 par l'architecte Pierre Dercheu, il ne restait plus rien au matin du 17 mars 1917 après qu’il eût été dynamité dans la nuit par les Allemands battant en retraite. Reconstruit après la Grande Guerre, il n'est plus situé au bord de la rue de Paris mais à l'intérieur de la place d'Armes, qui deviendra plus tard la place de l'Hôtel-de-Ville, et de par sa silhouette il rappelle la maison commune de Pierre Dercheu construite au XVIIIe siècle.

Roye le beffroi routes touristique de la somme guide du tourisme de picardieLe beffroi actuel de Royeconstruit, en 1932, a été placé au même endroit. C'est une tour carrée pourvue d’une horloge sur chaque face est surmontée du clocheton et d’un lanternon. Il essemble beaucoup à celui de Moreuil. Des verrières au niveau du beffroi représentent différentes armes de corps de métiers tels que le chapelier et l’orfèvre, le charpentier, le drapier et le chirurgien.

Le patrimoine religieux de la ville de Roye est très intéressant. Avant la révolution française, Roye, capitale historique du Santerre, ne comptait pas moins de neuf églises et établissements religieux. Appréciez le charme de l'église Saint-Gilles, un édifice en brique du XVe siècle qui a remplacé l'église d'origine. Non loin, l'église Saint-Pierre, partiellement en béton, a été reconstruite en 1930. La ville présente également la chapelle Notre-Dame de la Paix, construite au moins au XVIe siècle.

Roye, ville frontière jusqu’au XVIIe siècle, se trouvant sur la route de Paris, fut pillée et dévastée de nombreuses fois. C’est la raison pour laquelle, au XIe siècle, les habitants décidèrent de construire des remparts autour de leur ville. Outre la tour Saint-Laurent, les remparts étaient flanqués de six autres tours dont il ne reste aujourd’hui rien.

De même ont totalement disparu les trois portes qui donnaient accès à la ville. La Tour Saint-Laurent date du XVe siècle, elle marquait l’angle sud-ouest des fortifications. Elle porte encore de nos jours les traces des boulets lesquels auraient été lancés par l’artillerie du Prince de Condé à la suite du siège de Roye par les Espagnols en 1653. Les remparts et la tour Saint-Laurent représente aujourd'hui des vestiges imposants.

Fin de cette deuxième étape de cette Route touristique "des Beffrois de la Somme".

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : l'itinéraire du circuit 3 de la route touristique "des Beffrois de la Somme".

Pour vous rendre sur la route touristique "des Beffrois de la Somme"

Doullens

Couvert 17 °C

Couvert

  • Min: 17 °C
  • Max: 18 °C
  • Vent: 18 kmh 180°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes :

  • Feux (pas de barbecue) et Camping interdit
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. 

​Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la route touristique "des Beffrois de la Somme"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de la Somme

Préparez vos vacances sur la route touristique "des Beffrois de la Somme" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "des Beffrois de la Somme" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 23/07/2020