Route entre art et histoire - Circuit 1 (Aisne)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 1 de la Route Touristique entre art et histoire dans l'Aisne

La grande variété de paysages de l'Aisne s'offre à vous sur ce premier circuit. Le sud de l'Aisne, traversé par l'Aisne et la Marne, est une terre de vallées et de plateaux, mais également, sur certains versants, de vignes servant à la confection du champagne.

Posée sur les bords de Marne et dominée par les vestiges de son vieux château, la petite ville Château-Thierry (km 0) est nichée au coeur de la vallée de la Marne, au pied de coteaux tapissés de vignes en appellation Champagne. Château-Thierry a vu naître en 1621 le célèbre fabuliste Jean de La Fontaine, aujourd'hui, elle nous servira de point de départ de cette Route Touristique entre art et histoire dans l'Aisne.

Après avoir parcouru les petites rues du centre-ville que jalonnent des hôtels particuliers des XVIIe et XVIIIe siècles. Profitez ensuite d'une promenade dans les hauteurs de la vieille ville de Château-Thierry, pour partir à la découverte du vieux château, un site fort agréable, d'où l'on jouit, le long des remparts, d'une superbe vue sur les toits de Château-Thierry et la vallée de la Marne.

L'occasion aussi, au gré des panneaux informatifs qui jalonnent le parcours, d'admirer de beaux vestiges médiévaux, comme l'imposante porte Saint-Jean, les remparts bien conservés ponctués de tours, ou encore l'ancien donjon. Un passage s'impose au musée, installé dans la maison natale du fabuliste Jean de La Fontaine, pour se plonger dans l'univers de l'illustre poète.

Chateau thierry anciens remparts routes touristique de l aisne guide du tourisme de picardieOn replonge ensuite dans l'histoire de la ville en visitant ltour Balhan, une cage d'escalier singulière vestige d'un ancien fort médiéval, la chapelle de la Charité du XVIIe siècle, l'église Saint-Crépin des XVe et XVIe siècles et ses 200 marches qui permettent de gagner le clocher en forme de balcon sur la ville, sont encore des étapes possibles.

Rejoindre Coincy, via la D967 et D803 (17 km), une route au paysage vallonné et verdoyant. Coincy a été la patrie de Gauthier de Coincy, l'un des premiers poètes français. Coincy avait un monastère d'où son nom Coincy l'Abbaye. Le village a été en grande partie détruit lors de la Guerre de Cent ans, monastère compris. Il a donc fallu tout reconstruire et à la fin du XIIIe siècle, un nouveau monastère est érigé, embelli. 

Les vestiges de l'abbaye de Coincy se compose d'un cellier et d'une crypte à deux niveaux du XIe siècle. Les voûtes en plein cintre d'ogives côtoient des voûtes d'ogives primitives. 42 bornes délimitent le territoire communal. Elles marquaient en 1770, les limites de l'abbaye qui correspondent maintenant à celles de la commune. Elles sont toutes gravées avec un numéro propre avec la face inscrite tournée vers le village.

L'église Notre-Dame-de-l'Assomption date du XIIe siècle, mérite votre visite. Elle possède de remarquables fresques montrant des combats ou scènes de tournois entre chevaliers datant des environs de 1200.

Pendant cette étape, se diriger vers la Hottée du Diable. Ce site est un amas de rochers aux formes sculptées par l'érosion, placé au sommet d'une butte sableuse de BeauchampLe site offre quelques grottes et divers sites d'escalade. La configuration et l'atmosphère qui se dégage du lieu lui ont conféré de nombreuses légendes.

Passer Oulchy-le-Château, via la D80 (23 km), puis prendre la direction de Septmonts, via la D1 (42 km). Un lieu pour flaner dans les pas de Saint-Louis, Louis XIV, Jacques-Edmond Leman ou Kate Gleason, hôtes de ces lieux. Le village de Septmonts doit en grande partie sa notoriété à son donjon, vestige Septmonts le chateau routes touristique de l aisne guide du tourisme de picardieimpressionnant d'un ancien château, résidence des évêques de Soissons.

Au cœur du village de Septmonts, vous ne pourrez pas rester indifférents face à l’ancienne résidence de plaisance des évêques de Soissons. Elle s’étend à l’ombre d’un imposant donjon du XIVe siècle qui domine le paysage de ses 45 mètres de hauteur. Gravissez ses marches pour profiter du panorama exceptionnel que vous offre son toit terrasse.

Déambuler autour du donjon, la salle Saint-Louis, la tour carrée, toutes deux du XIIIe siècle, le pavillon Renaissance, XVIe siècle et l’église du XVe siècle avec sa magnifique poutre de gloire, constituent un ensemble remarquable à découvrir, avec en arrière-plan un vaste espace boisé aménagé en arborétum. 

De très nombreuses maisons anciennes de Septmonts présentent de charmants pignons à pas de moineaux ce qui est typique des maisons anciennes du Soissonnais.

Après avoir exploré ce site exceptionnel et profité de son cadre enchanteur, poursuivez votre parcours en direction de Berzy-le-Sec et de son château médiéval, via la D95 (47 km). De ce promontoire, Berzy-le-Sec village domine le Soissonnais et La Vallée de la Crise ; on y voit depuis ses versants : La Cathédrale de Soissons, l’ancienne Abbaye Saint Jean des Vignes et le Donjon de Septmonts.

Surplombant la vallée de la Crise, le château de Berzy-le-Sec a été érigé entre le XIIe et le XVIe siècleLe monde médiéval dans toute sa démesure vous attend dans ces lieux.

Pleins de charmes et par la richesse de son patrimoine historique, on y découvre les vestiges de l’un des premiers moulins à eau de la Crise datant du IXe siècle, une église romane du XIIe siècle avec ses peintures murales datant environ de la même époque et des Polissoirs de la Pointe des Roches en grès d'époque néolithique, situés dans une forêt à la pointe du territoire.

Prendre l'avenue de Château-Thierry jusqu'à Soissons (54 km), premières capitales de la France, au temps du royaume des FrancsImportante cité romaine, elle fût choisie comme cité royale par les premiers Mérovingiens du Ve au VIIIe siècle, puis par les premiers monarques capétiens à compter du Xe siècle. De son passé médiéval, la ville de Soissons offre de remarquables témoignages.

Labellisée Ville d'Art et d'Histoire, Soissons conserve de son époque médiévale un riche patrimoine religieux, qu'il convient de découvrir au fil de promenades. Amoureux d’architecture, vous serez séduits pas les bâtiments du cœur de la cité du Vase qui sont majoritairement construits en pierre calcaire. On peut débuter la découverte du patrimoine de Soissons par ses vestiges antiques.

Soissons le chevet illumine de la cathedrale routes touristique de l aisne guide du tourisme de picardieMassive, la Porte de Soissons est située au sud-ouest de la cité médiévale, et fut construite au début du XIIIe siècle lors de la reprise des fortifications. A ne pas rater, cette étrange Tour penchée à proximité, appelée Dame Eve.

C'est aussi une ville au patrimoine religieux admirable, comme en attestent l'abbaye Saint-Léger, fondée en 1139, et dont les bâtiments abritent de nos jours le musée de Soissons, l'abbaye Saint-Médard, fondée au VIe siècle par Clotaire dont subsiste pour l'essentiel que sa crypte abritant les tombeaux des descendants de Clovis.

Remarquable également, la superbe Cathédrale gothique Saint-Gervais-et-Saint-Protais, des XIIe et XIIIe siècles, et surtout, l'abbaye Saint-Jean-des-Vignes, , créée en 1076 par le seigneur Hugues le Blanc, dont subsistent de remarquables vestiges, tels que l'impressionnante et vertigineuse façade de l'abbatiale surmontée de deux hautes tours, le réfectoire du XIIIe siècle, et les deux galeries du cloître gothique

Sans oublier les édifices classiques et beaux immeubles 1920, fruits de la reconstruction des désastres de la guerre de 14. Bien qu'affectée par la Guerre de Cent Ans puis par les guerres de religions et enfin les conflits napoléoniens et les guerres mondiales, Soissons reste pour le visiteur une riche étape touristique.

Importante place forte au Moyen-Âge, la cité fortifiée de Coucy-le-Château-Auffrique sera la prochaine étape sur ce parcours touristique entre art et histoire, via la D1 (74 km). L'histoire de la ville de Coucy-le-Château est intimement liée au château du XIIIe siècle. Le nom de Coucy n'est pas connu avant les premières années du Xe siècle. Les territoires de la ville et du château faisaient partie du domaine des archevêques de Reims.

Posté à l'extrémité ouest de la cité de Coucy-le-Château, au sommet d'un éperon rocheux surplombant les vallées de l'Oise et de l'Ailette, le château de Coucy se découvre au gré de ses vestiges féodaux avec ses imposants remparts, son chemin de ronde et ses trois portes fortifiées et de ses beaux points de vue sur les paysages alentour.

Découvrez aussi, au pied des remparts, le charmant jardin médiéval des Sires de Coucy, constitué d'un potager, d'un verger et d'un jardin de simples. Après la visite de la forteresse, dirigez-vous vers la porte de Soissons et l'église Saint-Sauveur, où les abords réservent également un joli panorama sur la campagne environnante et  des vues imprenables sur la vallée de l'Oise.

Une partie de la ville haute est entouré de remparts, un chemin de ronde permet d'en faire tout le tour avec la possibilité d'entrer dans le parc où se trouvent des chèvres en liberté... Coucy-le-Château-Auffrique avec son glorieux passé et remarquable patrimoine bâti, en font une destination de choix pour les amateurs d'architecture et d'ambiance médiévale.

Fin de cette première étape de cette Route touristique "entre art et histoire".

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 2 de la route touristique "entre art et histoire".

Pour vous rendre sur la Route Touristique entre art et histoire

Château-Thierry

Couvert 13 °C

Couvert

  • Min: 13 °C
  • Max: 14 °C
  • Vent: 22 kmh 266°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes :

  • Feux (pas de barbecue) et Camping interdit
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. 

​Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la Route Touristique entre art et histoire

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de l'Aisne

Préparez vos vacances sur la Route Touristique entre art et histoire avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la Route Touristique entre art et histoire avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 17/06/2020